Aeon Trespass: Odyssey - par Into The Unknown - Livraison Q1 2022

Sois pas défaitiste !
On y croive à mort.

Pas de nouvelle… :s

Vu dans les commentaires: ca serait pour Lundi…

Dévoilement de la PPC de la Core box dès réception, annoncée dans environ 2 semaines… :crossed_fingers: :smiley:

Et la fameuse actu, tant attendue (d’un autre côté, la dernière datait du 15 avril, c’est pas non plus super espacé)

Jardins de croissance infinie

avatar de l'utilisateur

Vers le Créateur

16 mai 2022

Salut les gars! Le printemps est enfin là ! (bien qu’au cours des dernières années, le printemps polonais ait été douloureusement court et soit passé à l’été fin mai). Vous penseriez que nous aurions une pause après la campagne KF et le sprint final de début d’année pour terminer le Aeon Trespass: Odyssey Core Game, mais pas de chance :wink: Nouveau bureau, nouvelles recrues, nouveaux écrivains, nouveaux pipelines, déménagement du développement du noyau au développement de l’extension, tout en jonglant entre la production et l’expédition !

Vitrine de copie de production

Le déballage et la présentation du Core Game sont malheureusement retardés en raison du verrouillage du COVID en Chine… mais seulement d’ environ 2 semaines ! Tout au long des mois d’avril et de mai, la Chine est restée bloquée (à la suite du confinement de Shanghai), les colis n’étaient pas envoyés à l’étranger et les usines étaient semi-fermées. Les travaux devraient reprendre intégralement en juin (voir https://www.theguardian.com/world/2022/may/16/shanghai-to-end-covid-lockdown-and-returnto-normal-life-in-june -amid-economic-slowdown ), mais nous avons été assurés que nous recevrons la version finale mise à jour du Core Game avant la fin du mois (il est prévu de l’expédier le 18).

J’espère que ce petit retard ne vous dérange pas. Nous savons que beaucoup d’entre vous attendent avec impatience le déballage, et nous voulons livrer avec style ! Nous savons également que beaucoup d’entre vous soutiennent notre autre jeu, Kingdoms Forlorn, ou hésitent à s’engager jusqu’à ce que vous voyiez ce que nous pouvons accomplir. C’est plus que juste ! Donc, pour vous satisfaire, nous prolongeons la période de grâce pour KF d’un mois (jusqu’au 30 juin), afin que vous puissiez prendre une décision éclairée après avoir vu ce que nous proposons avec Aeon Trespass !

Enfin, bien que nous soyons sur un calendrier de mise à jour de 6 semaines, la vitrine complète du jeu de base viendra dès que nous mettrons la main sur la nouvelle copie nous-mêmes, donc dans environ 2 semaines. Restez à l’écoute pour ça!

Plus de formes divines !

Au cours du dernier mois, nos artistes 3D ont été occupés à donner vie aux Godforms - précédemment montrés et complètement nouveaux - ! Voici comment la collection prend forme !

C’est un phare !

Même la mort peut mourir.

Rage de la Terre !

Nouveau bureau et expansion de l’équipe

Depuis la dernière mise à jour, nous avons déménagé dans un nouveau bureau plus grand, juste à temps pour accueillir l’équipe en croissance rapide ! Nous avons embauché plusieurs nouvelles personnes pour divers postes, nous en embauchons encore plusieurs autres. Cette année est extrêmement importante pour nous, elle marquera le lancement d’Aeon Trespass : Odyssey, un jeu en gestation depuis plus de 6 ans (j’ai commencé bien avant le Kickstarter :wink:) et notre transition vers un studio multi-projets. De grandes choses sont à nos portes, et j’ai hâte de partager toutes les bonnes nouvelles !

Et ce n’est qu’une des chambres ! :stuck_out_tongue:

Jardins de croissance infinie

Ce qui m’amène à Aeon Trespass: Odyssey Expansions ! Celles-ci sont en développement actif depuis l’année dernière et seront bientôt de plus en plus mises en avant dans ces mises à jour ! Commençons par les Jardins de Babylone qui ne sont plus des Jardins de Babylone. Je crois que le titre d’une œuvre d’art, d’un jeu, d’un livre ou d’un film est la pièce maîtresse qui relie tout ensemble - et il devrait donc venir APRÈS que le travail soit terminé et que les idées soient définies. Tous les Aeon Trespass Cycles sont basés sur des thèmes forts, ceux qui imprègnent à la fois l’histoire et le gameplay. Lorsque nous avons lancé Aeon Trespass en 2019, nous avions une idée précise de ce qu’étaient les 3 cycles de base du début à la fin. Les deux extensions n’étaient pas encore entièrement conceptualisées, elles ne pouvaient pas l’être, nous avions besoin d’un espace créatif pour les adapter aux originaux.

Maintenant, ils le sont.

Bienvenue dans les Jardins de la Croissance Infinie !

La configuration du désert

Nous avons présenté la Perse à plusieurs reprises maintenant, soulignant à quel point un désert peut être vraiment diversifié, mais nous n’avons jamais vraiment approfondi la façon dont cela se traduit par la conception et la mécanique. À certains égards, la carte de voyage pour le cycle IV est la plus ouverte et la plus « ouverte du monde » à ce jour, avec des étendues qui coulent librement de l’une à l’autre, avec des objectifs de quête fortement dépendants de votre positionnement et de ce que vous avez exploré jusqu’à présent. Chaque cycle est rejouable plusieurs fois en raison de la façon dont les cartes, les histoires, les aventures et les batailles se déroulent (vous ne pouvez pas tout voir en une seule partie et il y a toujours plusieurs fins à obtenir), mais le cycle IV est le plus rejouable, oserais-je dites-le : infiniment ainsi…

D’une autre manière, ce dernier Voyage teste ce que vous avez appris dans les Cycles I-III, avec le deck Exploration le plus éprouvant, les dangers environnementaux et l’Adversaire le plus implacable : le Dahaka (nous en reparlerons dans une seconde !).

Le chemin vitré.

Malédictions et dettes

Le cycle IV est entièrement consacré aux malédictions, la Perse n’est pas appelée la terre trois fois maudite pour rien ! Votre monnaie de base sera les épaves maudites, tandis que vous aurez également une chance d’accumuler la redoutable dette babélienne (attention aux « intérêts ») et de gagner diverses afflictions de malédiction. Vous pourrez ensuite les échanger avec d’autres et avec l’Empire éternel, pour un profit et une chance d’une moindre punition.

L’économie du cycle IV est la plus malléable à ce jour, car vous pourrez emprunter des ressources aux prêteurs, effectuer des investissements voués à l’échec (qui peuvent ou non rapporter) et même faire des courses marchandes d’une ville de palais à une autre.

Le jardin luxuriant de l’intérieur.

Un nouveau paradigme de combat : Hermès se déplace

Avec le Cycle IV (et V) nous avons décidé de bousculer la formule Battle. J’ai déjà parlé un peu d’Hermes Moves à grands traits, mais je ne suis vraiment pas entré dans les détails. Bon, c’est l’heure des détails :wink:

Hermes Moves est une nouvelle façon de se déplacer de point à point. Ils ne tiennent pas compte de votre vitesse, uniquement de votre valeur Hermes Move. Vous vous déplacez de pilier en pilier, en vous balançant sur des câbles, quelle que soit la distance, tant que les piliers sont dans la même colonne ou rangée. Oh, et vous pouvez enchaîner plus d’un mouvement Hermès au cours d’une même action de mouvement. Ce nouveau type de mouvement vous fera repenser le positionnement de la planche et vous permettra une liberté de tactique sans précédent…

… dont vous aurez besoin, car de nombreuses batailles se dérouleront dans les nuages, où seuls les piliers offrent une assise stable !

Un nouveau paradigme de combat : les contre-actions et le Dahaka

Les contre-actions sont un nouveau type d’action introduit au Cycle IV. Ces actions vous permettront, dans des circonstances particulières, d’effectuer des activités pendant la manche primordiale, du déplacement à l’amorçage de votre équipement, en passant par l’attaque. Il n’y a rien de tel que d’utiliser la dague Strikeback pour parer une attaque primordiale, puis passer immédiatement à la contre-attaque !

Les contre-actions sont une capacité agréable à avoir la plupart du temps, alors que parfois, parfois, elles seront le seul moyen de gagner : comme avec le Dahaka. L’Adversaire Dahaka n’a pas de decks IA et BP séparés. Au lieu de cela, il utilise des cartes d’amalgame de la taille d’un Tarot qui sont à la fois AI et BP. Oui, tu l’as bien lu.

Pictogrammes masqués :wink:

Vous voyez, le Dahaka n’est vraiment vulnérable que lorsqu’il fusionne pour attaquer. C’est votre chance de frapper. La bataille avec le Dahaka ne ressemble à aucune autre, une danse d’attaque - contre - attaque qui perturbe la séquence normale du tour et vous fait réfléchir à chacun de vos mouvements. Choisissez judicieusement, les Argonautes eux-mêmes sont en jeu ici.

Et en parlant de danses…

IA Midascore

Le Midascore, dont nous avons déjà parlé, est un incontournable Primordial que vous affronterez encore et encore, sur le sol et sur les sommets vertigineux des piliers d’Irem. C’est un vestige du régiment monstrueux de l’Empire, une bête de somme déformée par l’ambroisie et les malédictions persanes.

Le Midascore a une variété d’attaques, des charges et de l’empalement à l’aurification, au souffle laser et aux malédictions.

Projectile v… laser.

Il peut aussi danser.

Valse persane.

Équipement merveilleux

Le cycle IV contient la plus grande variété d’équipements à ce jour, car sur les terres de la croissance infinie, si vous pouvez souhaiter quelque chose, cela existe. Cependant, le Gear le plus convoité et le plus puissant peut exercer un prix élevé sur son utilisateur. Des couteaux de la faim transformant lentement le Titan en or, en passant par l’obtention de conditions et même les afflictions de malédiction. Et le cycle IV a une abondance des deux: de Covetous à Wishkeen à Lander à Goldthirst ou l’Abysscurse.

Trois sur cent.

En fait, les Conditions et les Malédictions – et la nouvelle mécanique des Titans – les Moteurs – ainsi que les Philosophies… c’est quelque chose pour une autre fois !

Aperçu

Cependant, je m’en voudrais de ne pas vous laisser un aperçu! Alors voilà, le Chanteur du destin ! Rendez-vous dans 2 semaines environ pour le dévoilement final !

Ooooh, mystérieux!

2 « J'aime »

D’ailleurs n’oubliez pas d’envoyer bcp d’argent dans la campagne forlorn ça va etre le gloomhaven des années 2020

Tiens t’as pledgé ATO toi ?

peut etre!

T’es pourtant aiguisé du bullshitomètre d’habitude. Pas du genre à kiffer un néologisme pompeux pour masquer un concept banal toutes les cinq phrases…

Mince tu vas me mettre le doute. Boarf, trop tard, trop cher.
Trop bien ?

oh c’était comme everrain, un achat d’opportunité, pas réfléchi avant, pas réfléchi pendant.
On verra bien
Et puis la, ils ont inventé des trucs en triangle pour faire des batailles amazing, moi j’y crois a mort.

1 « J'aime »

Il sait que si c’est de la merde il y aura des gens pour ramasser x).

Il y a deux sortes de jeux, les bons jeux et les mauvais jeux.
Le mauvais jeu, il te sort du kiloplastique, des règles alambiquées et un jargon inutilement compliqué.
Le bon jeu, il te sort du kiloplastique, des règles alambiquées et un jargon inutilement compliqué… Mais c’est un bon jeu, ça n’a rien à voir!

Perso, j’ai hâte de prendre les extensions quand elles seront regroupées, que j’en saurai plus et qu’elles auront augmenté de prix :crazy_face: #incurable.

2 « J'aime »

Pas emballé par le changement de nom, personnellement. Je trouve le nouveau inutilement compliqué, et surtout moins évocateur que le précédent.

Bon, de toute façon, j’ai pas pris les extensions, mais quand même… :sweat_smile:

Fixed. Arrêtons de nous mentir, le pledge sec est un mythe, une chimère :grin:

2 « J'aime »

Je suis incapable de me projeter dans les cycles 4 et 5, déjà que je ne sais pas ce que les premiers vont donner concrètement en jeu…
C’est bien qu’ils partagent hein, mais à titre perso c’est trop lointain pour que je m’y intéresse déjà (et ayant tout pris ça ne change pas grand chose).

1 « J'aime »

C’est surtout de croire d’avoir la place pour l’ensemble du jeu qui me paraît être un mythe.
Mais que ce jeu me fait peur…

En tout cas ça a l’air sacrément touffu la vache xD.

foutu?

2 « J'aime »

Quand je les vois annoncer des recrutements en nombre, d’un côté ça rassure mais de l’autre j’espère qu’ils ont les reins solides pour assurer derrière car ils n’ont pas non plus récolté tant que ça niveau budget.

J’avais fait un calcul de coin de table, mais en gros, sur chiffres polonais, avec une imposition des sociétés de leur taille (9% de mémoire) et un salaire médian qui coute 1200€ par mois à l’employeur, une équipe de 15 leur coûterait dans les 220k€/an, un impot sur le bénéfice (pifométriquement évalué à 40k€), un loyer de 1500€/mois à Gdańsk pour 100m2 de bureaux, on arriverait à des « charges » de 280/300 k€/an.

Avec un Chiffre d’Affaires HT de l’ordre du million par an (un ptit coup de pifo supplémentaire), sur la base de ces calculs hautement scientifiques et garantis par rien du tout :sweat_smile:, ça doit donc passer. Ce qui serait plus difficilement réalisable, à Paris intra ou San Francisco.

1 « J'aime »

Merci me voilà rassuré ! :smile: