CO-OPS - par Nuts! Publishing - fin le?

CO-OPS est un jeu pour 1 à 4 joueurs et joueuses, jouable à partir de 14 ans dans lequel vous prenez la tête d’unités de fantassins, de blindés ou d’hélicoptères de l’armée de terre française. Dans la peau d’un chef de section, vous serez menés au combat au travers de deux campagnes à la difficulté adaptable et vous pourrez même aller plus loin en imaginant vos propres scénarios. La coopération sera la clé de votre réussite.


Pledges : 49€.
Frais de port : 8€.
TVA : incluse.


Autres liens :

7 « J'aime »

Bonjour,

Nous avons l’immense plaisir de vous annoncer que nous lançons une précommande pour le jeu CO-OPS. Si au moins 200 exemplaires de ce jeu sont précommandés, le jeu pourra être fabriqué en français et en anglais.

Lancement de la précommande le 14 juillet 2022

CO-OPS est un jeu pour 1 à 4 joueurs, jouable à partir de 14 ans dans lequel vous prenez la tête d’unités de fantassins, de blindés ou d’hélicoptères de l’armée de terre française. Dans la peau d’un chef de section, vous serez menés au combat au travers de deux campagnes à la difficulté adaptable et vous pourrez même aller plus loin en imaginant vos propres scénarios. La coopération sera la clé de votre réussite.

Lors de cette précommande, le jeu est proposé à un tarif réduit (49 euros au lieu de 65 euros pour la version française) et nous avons également cherché à diminuer le plus possible la part des frais de port (8 euros pour la France métropolitaine avec la possibilité de se grouper afin d’avoir des prix plus avantageux).

Si nous atteignons notre objectif de financement, il faudra compter quatre mois avant la livraison pour la version française du jeu et deux mois de plus pour la version anglaise (traduction + fabrication).

Pour tout savoir sur le jeu, vous pouvez consulter sa présentation détaillée sur notre site, elle devrait vous permettre de savoir si ce jeu est fait pour vous.

L’histoire derrière CO-OPS

CO-OPS a été imaginé par trois diplômés de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr (promotion Général Saint-Hillier, 2015-2018). Conçu dans le cadre des cours de simulation pour offrir un outil de formation aux futurs chefs de section, le jeu met l’emphase sur la coopération entre joueurs et joueuses face à un ennemi incarné par le système de jeu. Toutes et tous prennent la tête d’une section d’infanterie, d’un peloton de chars ou d’un escadron d’hélicoptères de l’armée de terre française et il vous faudra coopérer pour remporter la bataille face à des groupes armés terroristes ; la coordination étroite entre les différentes armes est la clé qui vous mènera à la victoire. Mais bien entendu, vous ne serez pas dispensés d’opter pour des stratégies efficaces pour autant.

10 « J'aime »

Super j’en serais

1 « J'aime »

Intéressant.
Hé, @Alpha-Centaurii, t’as vu ça ? :slight_smile:

Une idée de la durée d’une partie ?

2 « J'aime »

Oui. Je le regarde depuis un moment car je me renseigne régulièrement sur le site de Nuts. J’attend avec impatience l’extension Afrique du Nord de Inflexibles.

Là, le probléme que j’ai c’est que les hexagones font pas réver et je ne sais pas si il y a un mode solo (ah ben si 1 à 4 joueurs) et ce qu’il vaut.
Aprés, que les hexagones ne fassent pas réver, étant donné que c’est un « bac à sable » pour concevoir des manoeuvres interarmes, réalisé par des militaires, on est dans le pragmatisme et le professionnel, pas dans le ludique. :joy: En plus, ce sont des officiers qui ont créés ce jeu, donc, ça rigole pas trop dans la confrérie Saint Cyrienne :joy::wink:.

Mais je vais suivre.

2 « J'aime »

Ah oui, j’ai compris, c’est de la coopération. L’IA est présente en permanence et à plusieurs, chacun prend une arme (Infanterie, char, aviation …) et tout le monde doit se coordonner afin de remplir les objectifs du scénario.

Aprés, deux campagnes, ça risque d’être un poil répétitif. Surtout lorsque tu vas avoir trouvé la bonne « carburation » pour faire de l’inter-opérabilité entre tes diverses unités.

Comment l’IA réagit à ton action ? Parce que, aprés avoir appliqué les protocoles trés cartésiens de la manoeuvre, est ce que l’IA peut intégrer des « grains de sable » dans le rouage ? (Véhicule d’appuis en panne, troupes ennemies cachées non détectées par les unités de reconnaissance, importance de l’ennemi mal interprété, météo…)

Mais, à voir et à suivre.

2 « J'aime »

Sur le papier ça semble intéressant au premier abord, mais je ressens plus comme un outil de formation militaire qu’un « réel jeu » (très mauvaise expression j’en conviens).
Il y a une dichotomie entre le côté très soigné des unités (blindage, mouvements, portée…) et la résolution du combat par les dés. C’est déjà le cas avec Mémoire 44 par exemple, mais pour ce dernier le côté ludique l’emporte largement sur la simulation.
Bref, j’ai un peu de mal à situer ce co-ops.

3 « J'aime »

L’est pas là vot’ sable chaud ?

3 « J'aime »

Voilà, exactement. En jeu de société, il faut que ça attire l’oeil, aussi. Mémoire44, inflexibles normandie, falling Sky … c’est attirant visuellement, là ça me parait, comme tu le dis, plus tourné vers un concept de formation. Alors, ça peut trouver son public, il n’y a pas de soucis, mais un peu trop « carré » peut être :wink:, trop « militaire-Pomme de terre » :joy:.

Ne serait-ce que si les hexagones représentaient une végétation vue dessus, déjà, le jeu serait plus attirant.

1 « J'aime »

Merci pour vos messages !

Je demanderai si je peux partager le livret de règles ou au moins la partie dédiée au mode solo @Alpha-Centaurii. Des imprévus peuvent arriver lors de la phase d’événements et certaines apparitions d’unités peuvent effectivement apporter quelques grains de sable. Je ne l’ai pas précisé mais la photographie de partie en cours a été effectuée sur un prototype avancé du jeu (la version imprimée chez un fabricant professionnel devrait être un peu différente en terme de finitions).

@patman , la durée des parties peut varier selon le scénario mais cela se situe généralement entre 60 et 120 minutes.

@MacNamara, je confirme qu’il est possible d’avoir un impact / d’atténuer la part de hasard dans CO-OPS. Le jeu est assez précis sans être indigeste (le livret de règles ne fait « que » 28 pages avec beaucoup d’images et 14 pages sont exclusivement réservées aux scénarios / aides de jeu).

4 « J'aime »

Intéressé, mais faudrait voir une vidéo du jeu / des tours de jeu, comment les joueurs combottent entre eux.

1 « J'aime »

Sans spoiler toutes les règles, est-ce qu’au combat, le hasard concerne la touche ou les dégâts? Ou les deux?

Arrêtez moi si je me trompe, mais il me semble qu’à notre époque, si un tir d’artillerie ou un bombardement est décidé sur une zone, cette zone est touchée (ce qui n’était pas forcément le cas 50 ans en arrière). Par contre, la quantité de dégâts infligés peuvent en effet fluctuer selon bien des critères.

Si je suis à côté de la plaque, n’hésitez pas à me le dire bien évidemment. Mais dans le cadre d’une simulation qui semble assez réaliste, le hasard doit rester marginal (et dans le cas ci dessus, ne pourrait par exemple concerner que les dégâts et non la touche).

1 « J'aime »

Ben, si tu joue des Russes, ton tir va être assez fluctuant en matiére de précision, par contre, si tu joues des français, effectivement, un tir d’artillerie avec des Caesars, ben à deux métres prés, tu es dedans, alors que tu tires à 35, 40 ou 45 kilométres.:laughing: normalement, aujourd’hui, on en est là.

Idem pour un tir de mortier, aprés, suivant le sol et l’objectif touché, les dégats peuvent fluctuer, effectivement.

2 « J'aime »

@MacNamara, au niveau des combats dans CO-OPS, cela fonctionne (en caricaturant un peu) de la manière suivante : pour tirer, il suffit d’être à portée de la cible avec la visibilité non bloquée. Le tireur peut déclarer l’appui d’un autre groupe (l’appui peut aussi lancer un dé qui s’additionnera avec celui du tireur). Le lancer de dé permet de résoudre l’attaque selon une table de tir. En résumant très grossièrement, il y a quatre résultats possibles qui varient selon la couleur d’attaque et celle de défense : le tireur peut être neutralisé, cela peut n’avoir aucun effet, la cible peut être neutralisée ou elle peut être détruite et des modificateurs peuvent être appliqués ponctuellement.

Personnellement, je trouve le résultat au niveau des sensations de jeu très intéressant. Mais comme je travaille chez Nuts! et que j’évolue principalement au sein de la gamme des jeux de plateaux (quotidiennement, je touche très peu aux wargames et seulement un peu aux warteaux), je suis loin d’être le plus objectif. :wink:

@JC-Grumpf, je poserai la question pour une éventuelle vidéo. Je ne crois pas que cela soit prévu mais on ne sait jamais.

5 « J'aime »

Ah enfin le projet que j’attends. J’ai de la famille dans les armées et à Cyr en particulier, donc obligé dans être :rofl::rofl: si vous avez modules de présentation, je peux tourner une présentation vidéo fin juillet/début août si vous voulez :hugs::hugs::innocent::innocent::innocent::innocent: @nutspublishing

2 « J'aime »

Ça me dit !

Purée… mes vœux de sobriété :weary:

2 « J'aime »

Au niveau complexité, comment se situe CO-OPS par rapport à Urban Opérations?

Pour une fois qu’un jeu coopératif me fait de l’oeil.:wink:

1 « J'aime »

@Jean_Gabe, CO-OPS est un cran moins « complexe ».

Sur la longueur et la densité des règles, CO-OPS est plus « accessible » (14 pages contre 33 pages). :wink:

@Au_Meeple_Reporter , j’ai posé la question au reste de l’équipe. Nous devrions faire un point en fin de semaine prochaine (après mon retour de la Japan Expo).

2 « J'aime »

Bon expo, avec plaisir si besoin/possibilité !

1 « J'aime »

Il y a une date limite pour la pré-commande ?

1 « J'aime »