Conqueror : Empire Rises - par Cation Arts - 2022

Rien ne pouvait arrêter Rome, car elle était destinée à dominer le monde. Après des débuts modestes, cette petite ville est devenue l’empire le plus puissant et le plus vénéré du monde, qui a régné sur l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord pendant plus de 600 ans. Mais si vous pouviez réécrire l’histoire ? Et si vous pouviez arrêter Rome ? Et si vous pouviez créer un monde différent ?

:busts_in_silhouette:: 3-6 joueurs
:alarm_clock:: 60-120 min
:gear:: Jeu de contrôle de zone

« Conqueror : Final Conquest » est un jeu de plateau de stratégie pour 3 à 6 joueurs. Au 3e siècle avant J.-C., vous et vos amis incarnez l’une des six nations qui se disputent le pouvoir pour conquérir et diriger le monde antique. Formez des alliances, partez en guerre, trahissez vos amis, corrompez vos ennemis, nourrissez vos armées et recrutez des héros pour construire un empire éternel.

Une nouvelle extension « Empire Rise » du jeu est prévu pour cette année et devrait proposer beaucoup de nouveautés et améliorer la profondeur du jeu avec des pistes technologiques, diplomatie, mécanismes de combat avancés, plus d’unités, conditions de victoire supplémentaires et plus encore…

6 nations puissantes se disputent la domination du monde antique. Au centre, la puissante République romaine a conquis l’Italie et cherche à devenir la superpuissance incontestée de son époque.
À l’ouest, la Gaule cherche à unir ses tribus pour faire face à la menace romaine, tandis que Carthage cherche à faire du commerce et à s’enrichir en dominant la Méditerranée et l’Afrique du Nord.
Enfin, à l’Est, la Grèce, la Perse et l’Égypte cherchent à retrouver leur gloire passée et à reconstruire leurs puissants empires.
Au milieu du chaos, seuls les impitoyables prospéreront et connaîtront la gloire… laquelle de ces nations sera couronnée conquérante ? Qui est prêt pour la gloire ?

Les héros sont les armes les plus meurtrières que l’on puisse déployer pendant une bataille. Ils peuvent changer le cours de la guerre en un instant, protéger vos armées en retraite ou faire des ravages parmi vos ennemis.
Historiquement, ces personnes sont des individus remarquables dont on se souvient encore aujourd’hui en raison de l’impact considérable qu’ils ont eu sur le cours de l’histoire mondiale.
Chaque faction de ce jeu dispose de 4 héros légendaires sur lesquels elle peut compter. Parmi ces personnages figurent Jules César, Barca Hannibal, Ramsès II, Cyrus le Grand, Alexandre le Grand, Léonide de Sparte et la reine Boudica.

L’objectif des joueurs dans Conqueror : Final Conquest est de conquérir et de tenir 5 forts et de les conserver pendant un tour. Sur le chemin de la victoire, les joueurs recrutent des unités de cavalerie et d’infanterie pour combattre les ennemis et agrandir leurs empires. Ils acquièrent également des fermes pour nourrir leurs armées et les agrandir. Enfin, ils conquièrent des territoires qui leur rapportent de l’or afin de pouvoir recruter de puissants héros pour diriger leurs troupes et de pouvoir corrompre les unités ennemies.


Coût estimé : 49$ l’ancienne version donc sûrement un peu plus avec la nouvelle extension


La page KS : https://www.conquerorfc.com/expansion-launch?fbclid=IwAR2bSwNo79q0hg89JuaxSCv88FF4WkhcEi8ZlYT-Cg1-9gtn0ewIAXHZY7Y

Autres liens :

3 « J'aime »

Aujourd’hui, nous allons parler des tristement célèbres Immortels perses :

« Ils obscurciront le ciel avec leurs flèches… ils déchiquetteront leurs ennemis avec leurs épées… ils regarniront leurs rangs et honoreront leurs morts… ce sont des guerriers immortels… et rien ne peut les arrêter… ».

À propos des Immortels de Perse
Les Immortels étaient les unités d’élite de l’infanterie lourde de la Perse qui protégeaient le roi de Perse et formaient le cœur de l’armée perse. Ils étaient féroces, loyaux et agiles. Contrairement aux autres unités d’infanterie lourde, les Immortels étaient d’habiles combattants de mêlée ET d’excellents tireurs d’élite qui utilisaient arcs, lances et épées.

Les immortels dans le jeu
En mode Empereur, la Perse peut recruter une unité d’Immortels en payant 4 pièces d’or. Les Immortels ont une force de combat de +2, similaire à celle d’une unité de cavalerie. Cependant, ce qui rend un guerrier immortel mortel, ce sont ses compétences en tir à l’arc. Avant que les unités d’infanterie ou de cavalerie ennemies n’engagent le combat en mêlée, les immortels ont la possibilité d’infliger des dégâts à leurs ennemis avec leurs arcs.

Pour ce faire, le joueur lance un dé/mort avant que le combat de mêlée ne s’engage. Si le joueur obtient un D4, l’armée ennemie doit éliminer une de ses unités de cavalerie. Cela s’appelle un « hit ». Si l’armée ennemie n’a pas d’unités de cavalerie, une unité d’infanterie est éliminée.

De plus, si le joueur ne réussit pas son premier essai (il obtient un D3 ou moins), il peut choisir de relancer les dés, avec un maximum de 2 lancers par bataille. La possibilité de relancer les dés signifie que les Immortels ont plus de 50% de chances de marquer un « hit » avant le début de la bataille de mêlée.

Tactique
Recruter une unité d’immortels en début de partie peut permettre à la Perse de conquérir des armées indépendantes plus rapidement que leurs adversaires et ainsi établir de bonnes positions défensives à la fois contre l’Egypte et la Perse. Ils peuvent également constituer un puissant contrepoids aux archers meurtriers de l’Égypte. Enfin, leur capacité à servir d’unités polyvalentes (infanterie lourde et archers) offre à la Perse une flexibilité maximale dans les tactiques de combat qu’elle peut employer.

C’était un spectacle à voir, un spectacle qui ferait trembler les hommes. Les bêtes sauvages d’Afrique, qui dominaient le champ de bataille, bloquant presque le soleil, se déchaînaient contre les unités d’infanterie et de cavalerie romaines qui se trouvaient devant elles. Des Romains s’enfuient, d’autres sont piétinés, d’autres encore tombent sous les flèches des archers juchés sur les bêtes appelées éléphants guerriers. Rien ne pouvait leur résister, car ils semaient le chaos dans les lignes ennemies, permettant aux Carthaginois de profiter de la désorganisation des Romains et de les prendre au dépourvu.

Dans Conqueror : The Empire Rises, les légendaires éléphants de guerre carthaginois feront leur entrée sur le champ de bataille, offrant à Carthage l’unité la plus puissante du jeu. Avec une force terrestre de +4 et un coût de 4 pièces d’or seulement, ces unités ne manqueront pas d’égaliser les chances contre les puissants ennemis de Carthage. En termes de stratégies, il peut être préférable de les concentrer sur les campagnes qui visent les forteresses ou les capitales défensives afin qu’elles puissent annuler l’avantage du défenseur. Veillez à ce que votre éléphant guerrier ne soit pas pris dans une bataille en mer, car il y est plus faible (+2) et peut être détruit avant d’atteindre les côtes ennemies.

Après avoir dominé le champ de bataille pendant des centaines d’années, les chars de guerre ont finalement été remplacés par des unités de cavalerie, considérées comme plus mobiles et plus agiles. Pourtant, les chars de guerre égyptiens restent des unités d’élite capables de renverser le cours d’une bataille. Leur armure renforcée et leurs chars armés leur donnent un avantage en combat rapproché tandis que leurs archers peuvent frapper les unités ennemies à distance. Plus important encore, les chars peuvent être extrêmement efficaces contre les unités d’infanterie en les malmenant et en brisant leurs lignes.

Dans Conqueror : The Empire Rises, les chars peuvent être recrutés pour 3 pièces d’or et fournissent une force de +2 au combat. Plus important encore, ils gagnent une force de +1 lorsqu’ils sont engagés contre des unités d’infanterie.

En raison de leur efficacité contre les unités d’infanterie, il est préférable de déployer les chars contre des armées contenant des unités d’infanterie. Alternativement, ils peuvent être déployés contre des territoires ennemis faiblement gardés (souvent avec 1 unité d’infanterie) pour dériver l’ennemi de leur approvisionnement en nourriture ou de petits forts. Enfin, les chars peuvent être recrutés tôt dans la partie pour permettre à l’Egypte de prendre le contrôle des territoires stratégiquement importants d’Asie Mineure, de Palestina et de Syrie avant que les Grecs et les Perses ne le fassent respectivement.

Unités d’élite de Rome : Les Légionnaires
Les légionnaires sont peut-être l’unité d’élite la plus compétente et la plus redoutée du monde antique. Bien recrutés, bien équipés et bien entraînés, peu d’unités pouvaient égaler la bravoure, les compétences et l’expérience des légionnaires sur le champ de bataille. Ils constituaient l’épine dorsale de l’armée et étaient responsables de la domination de Rome dans le monde antique.

Capacités et tactiques
Un légionnaire peut être acheté pour 3 unités d’or et possède une force de +2 au combat. De plus, les légionnaires gagnent +1 en force lorsqu’ils attaquent un fort.
Compte tenu de leur capacité spéciale, les légionnaires sont parfaits pour lancer des attaques contre des positions fortifiées. Ils sont donc idéaux pour mener les armées romaines dans leurs attaques contre les autres empires et les barbares.
Ils peuvent également être recrutés tôt dans le jeu et utilisés pour conquérir rapidement les Alpes. Cela peut permettre à Rome de conquérir l’Europe et ses vastes ressources avant que les autres joueurs n’aient la possibilité de réagir correctement.

Alors, je suis particulièrement intéressé car, depuis quelques temps, je cherche un jeu de ce type, en occasion (History of the World, Hannibal et Hamilcar, Mare Nostrum) afin de compléter ma ludothèque qui ne possède pas ce type de jeu. J’attends la sortie de Falling Sky mais, sans grand espoir ! Voilà, donc je vais suivre cela de très prés.

Mare Nostrum, vraiment très bon ! :ok_hand:
Il a l’avantage d’être très stratégique et d’offrir différentes conditions de victoire et une petite asymétrie qui permet une bonne rejouabilité. Un peu comme celui proposé ici (avec l’extension) mais Mare Nostrum tu peut le trouver tout de suite et moins cher :sweat_smile:

1 « J'aime »

Y aura t-il une VF ?

Non je ne pense pas, c’est un auteur qui fait ça tout seul avec un Illustrateur seulement :sweat_smile:

Bon, ben ça simplifie le choix ! donc ce sera Mare Nostrum en occasion. Merci.

Pas si simple malheureux…1ère ou 2ème version ?

1 « J'aime »

Je pensais à la version Kickstarter avec l’extension Atlas. Mais ne connaissant pas le jeu …
Je pensais que cette version (Asyncron) pouvait avoir amélioré le matériel et lisser les premières règles mais peut-être que je me trompe !

Alors si si, la dernière version Asyncron est bien une v2 qui claque bien et fluidifie les règles.
(Oui oui, moi aussi j’y ai joué une fois et je suis en train de me retenir de ne pas la prendre…)

Il est vrai qu’il y a eu procès concernant le KS Mare Nostrum (une histoire comme quoi ils voulaient pas donner de royalties à l’auteur sur les SG et tout ça) et que c’est le seul éditeur avec qui Bruno Cathala a déclaré qu’il ne travaillerais pas.

Mais en fait, si on achète d’occase, on ne leur donne pas un centime finalement…

1 « J'aime »

Ok donc il faut que je vise la version Asyncron en occasion.

Je te disais ça juste pour te faire passer une soirée à te creuser la tête… :laughing:
Jamais joué à la 2ème version (j’aimais bien la 1ère à l’époque, mais elle a sans doute vieilli…).
Tu donnes des sous à Asyncron finalement…

1 « J'aime »

Non, ce sera un achat occasion, dans tous les cas, après avoir réussi à vendre ma boite Monumental.
Donc, pas de sous supplémentaire à Asyncron.
J’attends toujours Falling Sky en boutique (J’ai eu le nez creux de ne pas suivre le KS Ulule !).

C’était un clin d’œil à un autre topic…

2 « J'aime »

ça m’intéresse, il a dit ça où ?

https://www.trictrac.net/actus/putain-20-ans

Une chronique-bilan fort sympathique.

3 « J'aime »