Hawkmoon - par Le Département des Sombres Projets - Printemps 2021

Hawkmoon le RPG édité par Chaosium, tiré de l’oeuvre de Michael Moorcock, va faire l’objet d’une traduction par Le Département des Sombres Projets qui va lancer au printemps prochain la Précommande Participative.

Résumé du Grog:

Le Tragique Millénaire : plusieurs siècles de conflits, défigurant la Terre par l’utilisation massive d’armes nucléaires, bactériologiques, chimiques et conventionnelles. Des nations disparaissent, les frontières changent, le contour des mers et des océans est bouleversé. Les populations aussi subissent les conséquences de cette interminable période de barbarie. La culture et les connaissances des hommes supportent des pertes considérables. La technologie recule et la science est désormais vue comme un savoir mystique, proche de la sorcellerie. Les continents n’ont plus de contact entre eux, et les pays sont souvent séparés par des régions irradiées dans lesquelles errent des mutants dangereux.

Le jeu se déroule dans l’Europe du Tragique Millénaire, des siècles après la fin de la guerre mondiale. Une nation, la Granbretanne, a entrepris de conquérir le monde. Ses habitants, cruels et dépravés, sont organisés en castes possédant chacune un animal tutélaire. Des armées de faucons, de loups, de chats, fortes de leur supériorité militaire, technologique et numérique, déferlent sur l’Europe, détruisant les villes qui leur résistent, réduisant leurs habitants en esclavage. Face à cette menace, de nombreuses nations ont capitulé et sont tombées sous le joug de Huon, Roi-empereur de Granbretanne.

Cet univers est celui de la saga d’Hawkmoon, de Michaël Moorcock. Comme Elric, Dorian Hawkmoon, Duc de Köln, est une incarnation du Champion Eternel, cet archétype de héros qui est le pivot de la lutte éternelle entre la Loi et le Chaos. Ce conflit cosmique se déroule à l’échelle du Multivers. Chaque plan, chaque dimension, est un champ de bataille pour ces forces, et dans chacun existe une incarnation du Champion Eternel. Corum et Erekosë en sont deux autres, tous deux ont eu droit à leur série de romans.

Le système de la première édition est le Basic Role-Playing System, commun à de nombreux jeux de Chaosium comme Stormbringer ou Elric, ce qui pouvait donner lieu à des campagnes se déroulant sur plusieurs plans du Multivers tout en en prenant en compte les différences : la magie n’existe pas ou très peu sur la Terre du Tragique Millénaire, alors que la science dégénérée des savants de ce monde est à l’origine d’ornithoptères, d’armes à rayonnement ou de mutations provoquées.

Les règles de l’édition actuelle sont une variante de celles de la quatrième édition de RuneQuest. Elles sont fondées sur les mêmes bases que celles des éditions précédentes :

  • sept caractéristiques de score en gros entre 3 et 18 : Force, Constitution, Taille, Intelligence, Pouvoir, Charisme
  • la plupart des tests se font en lançant un d100 sous un score de compétence.
    En dehors de ces bases, de nombreux points de règles diffèrent toutefois, que ce soit dans le combat, la science ou autres.

Dommage que je ne fasse plus de JdR sinon j’aurais certainement participé.

Très intéressant. Je suis assez fan de la production du DSP (j’ai fait jouer toute la campagne « Le chemin des cendres » de Wasteland et j’attaque bientôt « Les Loups du Nord », j’ai lu Mournblade et j’ai parcouru le PDF des Héritiers - réception de la version physique dans les jours à venir).
Même si réussir à tout faire jouer est illusoire, l’écriture est toujours très plaisante. Et l’univers de Hawkmoon est alléchant.

Par contre il s’agit d’une traduction? Pour Mournblade le DSP avait mis de côté Stormbringer pour créer « leur » jeu, avec leur système (Choose Your Dice).

J’espère également que le DSP va réussir à maintenir le suivi de leurs autres gammes.

Bordel ces grandbretan nous font chier dans toutes les réalités… :frowning_face:

Drapal!

Bonjour à toutes et à tous.

Faisant partie de l’équipe du Département des Sombres Projets, je me permets un petit passage dans les environs, car un petit rectificatif s’impose : notre gamme en devenir ne sera pas une traduction mais bien une création originale, sous licence officielle. Le système BRP ne sera pas repris.

Pour plus d’information, je vous invite à suivre la page Facebook du jeu, qui sera très bientôt mise à jour régulièrement, et ce avant le lancement de la campagne de crowdfunding !

Merci de votre attention !

5 J'aime