Hier j'ai joué à un jeu crowdfundé

Oh ben dis donc …y a un jeu qu’on a en commun… comme quoi rien n’est impossible.

Je retiens Mendelssohn que je mettrai réellement en fond lors de ma prochaine partie, le thé ça marche avec tous les jeux…comme la bière!

Il ressort tellement facilement cet Obsession, avec des nouveaux joueurs , des anciennes briscardes … et oui les variations expertes s’intègrent très facilement et les voies vers le succès sont très libres ( encore vérifié lors d’une dernière partie avec un joueur qui n’a remporté aucun des objectifs communs, ni des 4 étapes de scoring sur le domaine voulu par les Fairchild et qui a gagné largement).

La seule complexité reste les nouveaux domestiques de l’extension à mes yeux, dur dur de penser à tout et de mesurer vraiment leur plus valu pendant une partie.

1 « J'aime »

Le mec se remet pas que j’ai pu lui piquer son goûter et a le besoin de le rappeler à chaque coin de rue :banana:
Bref, moi j’ai beaucoup ce jeu avec @vvedge et @Erebe83 (puis @tembargo quand il arrive à se connecter :smiley: )
Mega surproduit, mais malin et rapide.

2 « J'aime »

A ce propos et juste pour toi.
Aide_de_jeu_Serviteurs.pdf (390,6 Ko)
Setup Obsession.pdf (1,2 Mo)
Le premier a été récupéré sur bgg, le 2eme fichier est de moi.

3 « J'aime »

Je vais être obligé de l’acheter ce jeu …

Ils commencent à me chauffer aussi !! Il tourne bien à 2 ?

Ca reste du multiplayer solitaire, enfin y a quelques interactions mais c’est pas Inis ou Dogs of war obv.
Le solo est pas horrible dans le sens ou l’ia ne fait qu’une chose par tour et tu as des objectifs a battre, apres 2 ou 4,meme jeu donc ouais je dirais que ca tourne correctement.

Meme si bon, quand on est a 2, faut jouer a twilight struggle

3 « J'aime »

Pas mieux, vraiment pas aimé ma seule partie (en très bonne compagnie pour ma part, parce que je m’évité trop de souffrances dans ce monde de merde). Je n’ai eu qu’une envie : ressortir mon vieux Caylus. Toute partie explo m’avait paru fort artificielle (genre, je fais la mise en place en jouant), le thème était encore plus plaqué que d’habitude et la surproduction nuisait carrément à la lisibilité. Les modules arrangent peut-être les choses, mais la bonne volonté me manquera le jour où on le me reproposera.
Bref, pas pour moi.

Oui j’avais le premier déjà mais merci pour le second :wink:

J’ai joué une fois à Vindication (à 2 joueurs). Un vague souvenir d’un sentiment plus que mitigé à la fin de la partie. L’équilibrage me paraissait pas fou, pas de thème et un gameplay pas incroyable (que la tonne de matos ne parvenait pas à masquer).
Rien à voir avec Unsettled, que je trouve excellent. Original et pas surproduit (mais non…pas du tout… il me fait penser à ces téléphones filaires à grosses touches pour vieux qu’on voyait dans les années 90, tout pour le confort : tout est gros et prend plein de place). :slight_smile:
Le seul hic d’unsettled c’est qu’il faut s’accrocher pour capter le fluff.

2 « J'aime »

Je n’ai joué qu’une fois à Vindication à 4 joueurs. J’ai noté qu’on est clairement dans un jeu où il faut plusieurs parties pour commencer à bien jouer.

Ce prérequis est malheureusement de moins en moins apprécié face à la sortie importante de nouveaux jeux.

4 « J'aime »

Je confirme cette impression mais je rejoins aussi les avis « négatifs » plus haut, tout du moins je partage en partie leur analyse sur le fait que c’est un mix de truc déjà vu.

Mais je reste également convaincu que j’ai eu personnellement bcp de fun et ma femme partage ce sentiment.

Forte chance que le jeu ressorte ce weekend

1 « J'aime »

Je n’ai fait qu’une partie de Vindication a 2 joueurs. J’ai trouvé ça agréable, ça joue fluide. Vu le nombre de tuiles, leur placement, cartes, conditions de fin de partie, mini extension dans la boîte se base, il y a de rejouabilite. Je pense que c’est Euro qui a de belles qualités

J’ai revendu car je trouvais le thème vraiment plaqué, on parlait en couleur des cubes uniquement, il me semble que la mécanique pour tuer les monstres n’est pas fofolle (tu perds toujours un compagnon ou un truc du genre, donc c’est juste un trade de ressources), ça prend beaucoup de place et c’est un peu cher pour le plaisir que j’ai ressenti.

3 « J'aime »

Pour les monstres, tu lances deux des et 3 possibilités : ton héros fatigue, tu places 2 cubes sur lui (les cubes sur les héros sont plus difficile à récupérer), ton hero meurt (tu récupère tous les cubes sur lui, c’est une manière radicale de le faire :wink: ) où il ne se passe rien, tu gagné sans contrepartie
Les monstres t’apportes des conditions de victoires de fin de partie supplémentaires

2 « J'aime »

Merci pour les précisions

Oui, je suis plutôt d’accord. J’ai vraiment saisi le gameplay de ma faction dans les derniers tours. Mais cela n’a pas été suffisant pour me donner envie d’y rejouer. Il y a tellement d’excellents jeux à rejouer et de jeux à exhumer de la pile de la honte.

1 « J'aime »

Pour préciser ma pensée, j’ajoute que c’est un jeu auquel il faut jouer fréquemment avec le même groupe. On ne peut pas le sortir comme ça avec des inconnus/avertis lors d’une soirée asso. La différence d’expérience se verra fortement en fin de partie.

Lasting Tales : Premier scénar de la campagne narrative en solo avec 2 perso que je vais vous présenter (désolé pour les photos pourries) :


Haitylik, le barbare nain et Lakus, le Druide humain

Bref nos 2 amis, ayant très originalement répondu à l’appel de l’aventure, étaient en chemin vers le village de Hambury quand soudain, ils tombent sur des bandits attaquant un chariot !


La scène !

Et c’est donc parti !

Phase de héros
A chaque tour un héros peut faire 1 déplacement de 6’’, 1 attaque et 1 action (qui peut être entre autre, une course de 1d6’’ supplémentaires ou une action lui donnant l’avantage en combat).
Lors d’un test on lance 2d6+carac pour dépasser un seuil de 10.
Lors du combat on lance 1 dé de critique supplémentaire. Si ce dé donne 6 et que le test est réussi c’est un critique faisant 1d6 de dégâts supplémentaires. Si le résultat du dé est de 1 et que le test est raté, le tour s’arrête (mais le personnage devient concentré pour compenser).

En combat c’est pareil, l’attaquant fait un test normale. La défense du défenseur n’est qu’une (petite) résistance aux dégâts. Les armures et boucliers permettent de lancer des dés d’armure qui sur un 5 ou 6 augmentent encore cette résistante aux dégâts.

Lorsqu’un minion est vaincu il est placé dans le cimetière.

Phase des ennemie
On commence par lancer 1d6, sur un résultat de 1 un évènement aléatoire se déclenche.
Puis chaque ennemi s’active et c’est, pour finir, la phase de renfort. On lance 1d pour chaque ennemi dans la zone de renforts. Sur un résultat allant de 6+ à 4+ en fonction du nombre de tour déjà joués, cet ennemi revient en jeu. Une fois les renforts arrivés, tous les minions dans le cimetière sont envoyés dans la zone de renforts.

Finalement une fois arrivée au tour 10 (le scénar aurait du s’arrêter au tour 8 car il n’y avait plus de bandit à la fin du tour, mais j’avais zappé cette condition de victoire) le groupe remporte la victoire en ayant empêché les brigands de piller le chariot. Haitylik était un peu amoché mais vu qu’il a gagné un niveau, il est revenu full pv. Je testerai la première phase de campagne demain !

Les points positifs :

  • c’est ultra fluide (et pourtant le bouquin n’aide pas, mais j’y reviendrai). Dès le 3ème tour, tout s’enchaîne rapidement. Les réactions ennemis sont basiques mais, dans ce scénario font le taf plutôt bien. Les joueurs n’ont pas douze-mille options donc même à plusieurs il ne doit pas y avoir trop de temps mort.
  • le système de renfort est vraiment cool et maintient la pression tout du long des 10 tours.
  • Le système d’évènement aléatoire qui peuvent se déclencher à chaque tour est sympa aussi.
  • Pour moi le le système de résolution est vraiment réussi. Il est nettement moins aléatoire que Rangers of Shadowdeep, les carac des perso peuvent vraiment faire vraiment la différence. Il est aussi moins mortel, mais il peut être assez punitif.

Les points négatifs :

  • c’est ultra basique, je pense que c’est le scénar qui veut ça, parce que les héros n’ont pas grand chose à faire d’autre que d’attendre les bandits et de les cogner, mais clairement il n’y a pas eu de gros choix tactique à faire. A plus de joueurs (où à plus haut niveau) avec plus de monstres, l’affrontement doit être plus tactique, mais j’espère que tous les scénar ne sont pas aussi basiques.
  • l’IA aussi est vraiment trop simple. Il va falloir que je relise le bouquin, mais il n’y a aucune indication sur l’ordre d’activation, la seule priorité de ciblage des ennemis est la distance. Donc quand un ennemi est engagé avec 2 alliés, les héros choisissent qui sera la cible, c’est un peu trop simple !
  • Pas mal de tables (pièges, évènements aléatoires, etc.) sont à mon avis trop limitées et on en aura vite fait le tour.
  • le bouquin (le pdf) est une vraie plaie… Bon le fait de ne jouer qu’avec le pdf n’aide pas, mais clairement on a l’impression que le bouquin a été rédigé pour vendre des aides de jeu ! Il y a plein de tables, qui sont disséminées un peu partout. Pour être honnête, l’ordre est logique à la lecture, mais pas du tout en jeu !

Pour l’instant j’ai bien envie de continuer, pour découvrir d’autres scénar et ça tombe bien les ennemis du prochain scénar sont déjà peints donc je devrais pour l’enchaîner assez vite ! Mais Lasting Tales n’a pas encore détrôner 5 leagues from the Borderland dans mon cœur !

20 « J'aime »

Alors les photos ne sont pas horrible
Ça donne me envie !

La scène 3d c’est de toi ?
De ce que j’ai compris, lasting tales c’est un framework de jeu adaptable. Les figs/decors ne sont pas fournis ?

1 « J'aime »

Pareil, ton terrain de jeu waouh !
J’aimerai bien en avoir un pareil. J’aime beaucoup tes décors qui ont l’air fonctionnel également.

C’est ça, ce ne sont que des règles. Les séries de fig de Blacklist fantasy series sont adaptées au jeu, mais tu peux jouer avec n’importe quelles fig.

Pour les décors, il y un peu de tout : du Battle system, des arbres de modélisme, des cailloux (des vrais).

1 « J'aime »