Hier j'ai joué à un jeu crowdfundé

Je serai aussi curieux de savoir lesquelles. Sur une première partie ok, mais ensuite c’est limpide non?

Je ne vois pas non plus de défauts de règles. Le seul truc un peu sioux c’est que l’acier ne nécessite pas de connexion pour être acheminé contrairement au charbon.

1 « J'aime »

J’ai réussi une fois, face à deux autres catins du diable, spécialistes en tacles à la gorge (fermetures de portes, dépressurisation et même lancer de grenade pas fait exprès…)
J’étais joie même si c’était dans la douleur.

Entre agneaux le semi-coop doit bien mieux se passer en effet.

3 « J'aime »

Mais ça c’est comme le truc orange dans Birmingham du coup (ouais, je vis le thème), pas vraiment un défaut spécifique à Lancashire.

L’excuse de l’auteur c’est que le fer représente « le progrès technologique », donc ce n’est pas vraiment une ressource à transporter. Et dans Birmingham, que le fer était transporté par cheval en petites quantités, donc pas besoin de gros transports. Mouais… Enfin peu importe, pour ma part je n’ai pas besoin de ce genre de justificatif, le fer vole, pas le charbon, point barre.
Dans les défauts de Lancashire, il veut peut-être parler du marché extérieur et son hasard. Pour moi ça n’en est pas vraiment un. Tu sais que ça va baisser de toute manière, et que c’est le premier arrivé le mieux servi, c’est juste un palliatif à une infrastructure de ports.

1 « J'aime »

En plus je ne trouve pas spécialement que Birmingham ouvre plus de stratégies, celle du BRIC (bière rails fer charbon) est ultra prédominante. Les caisses sont très, très accessoires. Et les brasseries sont beaucoup trop indispensables à mon goût, tu n’as strictement AUCUN intérêt à ne pas en construire. Si tu le fais pour toi tu peux vendre quand tu veux, et même si c’est quelqu’un d’autre qui en profite ça la retourne et tu gagnes alors énormément de revenus et de points

2 « J'aime »

Je suis LE grand spécialiste de Brass (100+ partie de Birmingham et… 4 de Lancashire). Les deux jeux présentent les mêmes mécaniques principales :

  • Les trois ressources (argent, charbon et acier) fonctionnent de la même manière
  • Le card-driven « souple » (ce qui est marqué sur la carte ne te sert que pour 1 action parmi les 5 actions possibles)
  • Le système de réseau
  • Les deux « ages »

Pour le reste, les jeux sont assez différents. J’ai bcp moins joué à Lancashire mais je le trouve plus « équilibré ». En effet, dans Birmingham :

  • Les brasseries sont très importantes : tu ne peux pas laisser quelqu’un s’envoler là-dessus
  • Un joueur à qui on « laisse les routes » gagne (on ne peut pas le battre avec des industries)

Ce qui fait que dans Birmingham, aussi par sa topologie de carte, le jeu me paraît plus « scripté ». Il faut absolument avoir bcp d’argent en début de la phase de rails et se positionner sur les bonnes routes avant de passer éventuellement sur les industries « à vendre ». Et encore, souvent on se rend compte que continuer à faire des routes reste la meilleure option.

Dans Lancashire, la course aux routes est moins juteuse et il y a une course au marché exterieur en parallèle. Et si quelqu’un part sur les « bateaux », ça ouvre encore une voie de victoire.

Sinon, j’adore ces jeux :).

5 « J'aime »

Moins que la poterie ! Y a des stratégies « caisse » qui marche avec bcp de développement et ça ajoute un peu de fun (caisse sans liaison, caisse double liaison)

Pour moi la vraie tension de Lancashire est que tu peux facilement couper les axes sur la Map rendant l’extension des autres joueurs difficile et l’atteinte de certaines zones compliquées (ports ou chantiers navals)

1 « J'aime »

Bien aimé ma seule partie à deux, mais qui ne m’a pas donné envie du tout de jouer à plus (l’impression que ce sera un gros bordel bien long). T’as essayé en duo ?

ha non et je suppose que c’est pire ? au moins a plusieurs ya tjs un mec pour faire une vanne nulle et faire que le temps passe plus vite.

Chez moi, il est interdit de parler quand on joue pour ne pas déconcentrer, donc ca ne change pas grand chose.

Sérieux?
Mais qu’à ce jeu?

A tous les jeux.

Vous avez le droit de sourire et de respirer?

1 « J'aime »

Seulement en cachette… La résistance s’organise !

4 « J'aime »

Respirer, on est un peu obligé. Sourire, si c’est sans bruit, c’est ok.

6 « J'aime »

J’imagine les jeux coop!

image

image

:sweat_smile:

6 « J'aime »

J’espère que c’est une blague :sweat_smile:

1 « J'aime »

Hey, j’ai rejoué à Brass ! Mais avec mon groupe régulier (alors qu’il y a deux semaines c’était avec un groupe où je ne vais qu’occasionnellement).
Et je suis assez content de moi, j’ai joué beaucoup plus agressif et avec les autres. J’ai tenté les filatures de cotons auxquelles je ne m’étais jamais trop intéressé, partie assez curieuse avec plein de bières restantes à la fin. Bref, je ne finis pas minable: 105, 120 (moi), 130 et 134.

Bon par contre du coup sur ces deux groupes j’ai joué à deux règles assez différentes ('tin, quand même, j’aurais tendance à penser que les joueurs de jeux de ce genre arrivent mieux à lire des règles).
Y a deux semaines on a joué :

  • on pouvait faire plusieurs livraisons d’une même marchandise en une action (retourner plusieurs tuiles, tant qu’on a de la bière pour payer chaque tuile).
  • on arrêtait la manche 1 tour après le vidage de la pioche, en n’utilisant donc pas les 6 dernières cartes de notre main (ça me semblait bizarre parce que ça ne correspondait pas à mon lointain souvenir mais ils m’ont assuré que c’était comme ça).

Et hier :

  • on ne pouvait livrer que une tuile à chaque livraison
  • on jouait toute notre main jusqu’à la fin

Bon, j’ai plus confiance dans mon groupe d’hier, mais quand même, c’est pas anodin comme différence.

Sinon j’aime toujours beaucoup et je n’ai toujours pas joué à Lancashire (le pote d’hier possédait les deux mais il a finalement revendu Lancashire la semaine dernière, c’est pas de bol quand même).

Traditionnelle photo :

12 « J'aime »