Hier j'ai joué à un jeu non crowdfundé et c'était bien aussi

Un jeu style « calendrier de la poste », pas sur qu’il y en ait beaucoup. :laughing: (Enfin y’avait… maintenant ya de quoi faire)

Mon avis à moi :

Ça me fait mal de le dire, mais c’est un jeu à la fois soigné, réalisé par une femme, avec un thème paisible ou finalement la compétition est secondaire. Les petits jeux sont souvent « cartoon » , ou avec du matos cheap : pt1 quoi les punchboard en cartons, dès fois c’est tellement naze…si tu montres ça à ta grand mère pour faire une partie, c’est juste pas possible quoi.

Des jeux comme Azul, Sagrada, splendor, century …mais aussi du Qwirckle ou les jeux abstraits de ferti (dont Taluva) et quelques un de gigamic et j’en oublie (santorini dans une moindre mesure) ont remis du matos quali autour de mécaniques simples . Et donc, j’arrive enfin là où je ceux en venir, à la sortie de wingspan, soit tu avais du jeu « abstrait » ou avec une thématique complètement nawak (nan mais really azul ou splendor ??? :rofl: ) soit du jeu "moderne classique (plein de matos pas sexy, des règles en veux tu en voilà etc mais l’article le dit très bien) et paf t’as wingspan qui se faufile avec la puissance de smg… Au début c’est des joueurs qui achètent le jeu faut pas se mentir (ptet plus qu’azul qui a eu une hype de folie auprès du grand public), mais à force d’arroser tatie Danielle, ta belle mère et ton oncle gaston (ben wé on offre souvent des jeux :rofl: ) à chaque événement avec une boîte , ben à un moment ça a pris auprès du grand public. ET C’EST NOTRE FAUTE.

Bref offrez Scythe à votre petite nièce de 9 ans la prochaine fois !

3 « J'aime »

Après pour 12e et 30 à 45 min de jeu, tu prends pas un grand risque !
On a joué le scénario d’introduction et ça fait le taff. On l’a joué deux fois parce qu’on a tout fait de travers à la première et le défaut est que le scénario est très guidé donc pas palpitant à refaire.

2 « J'aime »

Erreur de sujet !

1 « J'aime »

J’ai joué à deux jeux légers ces derniers jours:
Balade à burano et letter jam.
Les deux sont sympas, balade à burano on aura vite fait le tour, il partira bientôt à la vente et pour letter jam, on était parti dans l’idée que c’était compétitif on a donc eu du mal à saisir les règles et puis je relis et en fait non, c’est coopératif aaah c’est bien plus clair maintenant et du coup bien meilleur puisque plus cohérent.
Il s’agit donc d’un jeu de lettres très sympa qui reprend un peu le système du mastermind mais pour des lettres. Dans le même registre mais là c’est du mastermind avec des mots et non des lettres, il faut que je teste masterword.

Ce concept de croisement entre cartes et puzzle paraît sympathique :
Cartzzle, une sortie des Jeux Opla qui, me semble-t-il, produit en France :

D’ailleurs, de chez Opla j’ai Apocalypse au Zoo de Carson City et son extension, petit jeu de déplacement opportuniste de cartes, à la direction artistique très particulière mais que j’apprécie beaucoup, bien que ne connaissant pas la BD et l’univers d’Apocalypse à Carson City.
J’aimais bien le jeu, surtout quand on laisse le petit côté aléatoire de retourner une carte qui peut vous transformer en mutant (une variante consiste à ignorer cet effet) mais pas souvent eu l’occasion de le sortir.

EDIT ajout de la page du jeu sur le site officiel, qui parle davantage des mécaniques etc

1 « J'aime »

Deux découvertes très chouettes hier soir grâce à @stiphn.

  • Barrage pour commencer.

Un bon 45 min d’explications et mise en place. On reste sage et on part pour ce qui est recommandé pour une première partie (enfin, on a fait semblant de mettre un petit truc de l’extension qu’on rangé après le premier tour). Très alléchant à l’explication et encore mieux en jeu.

Complètement paumé pour la première action, je construis un barrage dans la montage un peu loin des barrages neutres de la mise en place, très très gros coup que ce barrage que je n’utiliserai jamais. Mon adversaire est plus inspiré et construit un conduit près d’un barrage de niveau 2, je saisis l’occasion et construis une usine à l’extrémité de ce conduit. Ca me donnera un premier tour assez gras en étant le seul à pouvoir produire et 8 points pour le décompte intermédiaire. Je vais garder cette avance toute la partie, mais j’aurai pas mal de difficultés à lire le réseau. Je ferai donc des coups très moyens (pour ne pas dire carrément nuls) qui évidemment me seront rédhibitoires, alors que mon adversaire se positionnera judicieusement à chaque fois. J’ai l’impression de me débattre pour me maintenir à flots tout en sachant que je ne tiendrai pas le long terme. Et c’est effectivement ce qui se passe à la fin du 5e et dernier tour : @stiphn termine deux lignes de ses constructions pour un total de 14 points, ça sera notre différence de points à la fin. Je n’aurais fini aucune d’entre elles, m’étant éparpillé et surtout n’ayant pas réussi à imprimer mon rythme sur le jeu ; j’ai toujours un coup de retard et quand je reprends l’initiative c’est pour faire des coups qui se révèlent vite inutiles. Je monte par exemple un de mes barrages au niveau 3 plutôt que de faire une usine, et je ne percute pas du tout que si @stiphn la même chose sur celui directement en amont, je ne vais avoir que deux d’eau par tour…

Ces erreurs de découverte (restons positifs) ne nous ont pas empêchés de passer un super moment ; le jeu est vraiment excellent. Le petit bémol est la présence de pouvoirs asymétriques. Je n’ai pas eu l’impression que les miens étaient à la hauteur de ceux de mon adversaire, mais évidemment dur d’être très affirmatif (je pense notamment au pouvoir de la 3e usine qui me permettait de glaner un de prod quand une eau passait naturellement dans un de mes barrages alors que celui en face permettait de faire une deuxième action de prod à +0, vidant un barrage et économisant une précieuses action de prod).

Vraiment envie d’y revenir. D’ailleurs si un cwowdien cherche à faire du vide, j’accueille avec plaisir sa boite à la maison !! :yum:

  • Les ruines de Narak ensuite.

On descend d’un étage en terme de complexité ! Encore un jeu bien édité (à part les espèces de silex en plastique moche). On utilise là aussi la mise en place recommandée avec le plateau « normal ».

On commence tous les deux à monter assez vite sur le temple pour débloquer les assistants, j’aurai celui qui permet d’acheter à -1 qui m’orientera vers une stratégie objet et celui qui pioche/défausse. @stiphn prendra celui qui détruit un carte et un qui fait des parchemins. Je vais pas mal axer mes actions sur l’épuration et l’optimisation de mon paquet. Je me serai assez vite débarrassé des peurs par exemple. Mon paquet sera vraiment gras à la fin (avec plein de points), mais comme je le craignais en me lançant dans cette voie, c’est un peu secondaire. @stiphn prendra deux/trois artefacts qui font de belles actions quand on les achète et qui servent mm si on ne peut pas payer. La partie se jouera sur le dernier tour, avec les gros artefacts de mon adversaire qui lui permettront de rejouer ses explorateurs alors que mes cartes me feront faire des actions moins puissantes. Il aura aussi un peu de réussite avec la révélation d’un lieu qui octroie un joyaux lui permettant de monter tout en haut du temple (il l’activera deux fois grâce aux artefacts). Il gagne de trois points (58/55 de mémoire).

Une chouette partie même si c’est un peu trop familial pour moi. La révélation hasardeuse des lieux qu’on découvre fait un peu loterie, pareil pour les monstres (que ce soient leur bonus ou le coût pour les combattre). La progression sur les premières cases du temple m’a semblé assez importante rendant peut-être un peu scripté le début de partie. Enfin, mais c’est sûrement notre façon de jouer, j’ai trouvé la fin un peu laborieuse. On s’est retrouvé à glaner plein de ressources et à pouvoir faire plus de trucs « imprévus » : achat d’artefacts qui donnent des ressources qui permettent d’avancer sur le temple qui redonne des trucs qui relance la possibilité d’acheter un nouvel artefact etc.
Par contre, je comprends complètement le succès du jeu. C’est bien édité, c’est thématique, les actions sont simples et assez peu imbriquées tout en permettant des enchainements plaisants. Pas vraiment la cible, mais bien.

16 « J'aime »

Je m’y suis beaucoup intéressé. (Pas grand chose dessus) merci la vidéo d’un monde de jeu.

De ce sur j’ai vu les créations sont quand même plus « ludique » alors que les œuvres réelles plus « complexe/puzzle »

L’expédition polaire à l’air bien marrante la dame à la licorne boffff :rofl: (pourtant j’aime bien le visuel à la base).

J’espère juste que la réalisation des cartes sera à la hauteur vu la précision du truc et l’impression sur les 2 côtés.

1 « J'aime »

pas touche à ma boite :stuck_out_tongue:

Bon tout comme mon voisin :wink: deux belles découvertes dans des genres différents. Le ressenti est très positif même si j’attendais un peu plus de Narak sans trop pouvoir dire quoi (peut être le fait qu’on a découvert peu de lieux) mais la gestion des cartes est assez maline avec des pouvoirs permettant des combos intéressants rallongeant les tours en fin de partie, et donnant malgré un deck limité une bonne sensation de montée en puissance.

Pour Barrage, un peu de mal à juger de la pertinence de l’assymétrie surtout qu’on découvrait chacun le jeu, mais c’est clairement un jeu qui va rester longtemps dans la ludo. :smiling_face_with_three_hearts:

Les deux jeux ressortiront je l’espère très vite avec des tablées plus remplies!

2 « J'aime »

Je crois qu’on presque tous fait ça sur la première partie…. À se dire « cool je suis en haut, je vais maîtriser le flux et les autres vont pleurer pour avoir les miettes… euh, gouttes ! Ça coûte , mais c’est un investissement sur l’avenir… »

:laughing:

Tu parles !

2 « J'aime »

Vendredi soir, j’étais tranquilou en train de siroter mon verre de Chardonnay sous la véranda quand j’ai reçu un appel : le requin Bruce@Fabrice avait été aperçu rodant autour de notre bonne île d’Amity.

Ni une ni deux, j’appelle mes potes Quint et Hooper (v’voyez, j’suis pas rancunier*) et on y retourne !

Donc une chouette petite partie des Dents de la Mer :slight_smile:

Sous ses airs de jeu Ravensburger, ce qu’il est d’ailleurs, ce jeu est vraiment sympa.
Je ne reviens pas sur le détail des deux phases : la première à la Scotland Yard avec le requin qui fait le furtif, et la seconde plus ameritrash à coup de marteau et de dents en triangle sur le bateau - qu’on aurait décidément dû choisir plus gros.

Nous avons bouclé la première assez rapidement, notre requin ayant été trop gourmand et n’ayant pas pu s’empêcher d’aller croquer deux baigneurs juste à côté de là où nous étions tous, nous permettant de lui coller le second baril qui met fin au premier round.

Et c’est ce qui nous a sauvés, car nous avons eu suffisamment d’équipement - et lui pas assez de cartes Bonus - pour pouvoir le terrasser à quatre morceaux d’épave de la fin.
Mais quand même c’était chaud :sweat_smile:

Et d’ailleurs, une question pour les ceux qui sachent : peut-on, pendant la deuxième phase, attaquer en étant dans l’eau ?
Je n’ai pas trouvé cette précision dans le bouquin de règles.

Bref, le jeu a souvent été vu en promo aux alentours de 25, 27€, et franchement ça vaut le coup :smiley:

*

Vous l’avez ?

6 « J'aime »

Je crois pas, mais ma derniere partie remonte!

Content que je ne sois pas le seul a le trouver bien sympa =)

Je te remercierai plus tard …

1 « J'aime »

Quand ta jambe aura repoussée ? :grin:

Ma ruse a presque marché :stuck_out_tongue:

C’était très sympa comme partie, s’il y a moyen de le retrouver à petit prix je me laisserai certainement tenter !

2 « J'aime »

Troyes : Dice

2 joueurs - 38min puis 28min

J’adore Troyes (même si c’est un des rares jeux que j’ai beaucoup de mal à expliquer et qu’il n’est bon que à deux et trois joueurs) alors j’étais assez curieux d’essayer la version à cocher.
Y a pas mal de prédiction à faire en analysant le plateau et les places à venir et pas mal de prise de risque, c’est assez cool, mais il n’y a rien de ce qui faisait le sel du jeu original, à savoir pouvoir piquer les dés des autres.
… bon, c’est sympa, comme tous les jeux à cocher, ça a toujours un côté assez addictif, mais à part ça ce n’est plus incroyable que ça. Et il n’y a absolument aucune interaction (contrairement à un Cartographer par exemple (mais Troyes Dice est plus rapide)).
On a quand même enchaîné une seconde partie dans la foulée (deux victoires de ma femme), mais je ne me vois pas y jouer si souvent, et probablement pas le conserver.

6 « J'aime »

Il était chez Cultura à ~8€, commandable sur le site avec retrait boutique, je ne sais pas si c’est encore le cas.

Je valide, pas grand chose à voir avec son génial aîné. Un Roll n write de plus.

1 « J'aime »

J’ai du l’expliquer à l’asso ce WE, sachant que j’ai vendu le miens en début d’année.
Bah je me suis rappelé pourquoi je suis du même avis : il est totalement mécanique (pas que ça ne me gêne particulièrement dans un eurogame), et l’explication est pas évidente pour un jeu aussi facile d’un point de vue gameplay.

Ce que j’aime dans les R&W c’est surtout la cascade de combo, et clairement à Troyes Dice, y en a pas tant que ça. Je l’ai découvert en même temps que Demeter, il n’y avait de la place que pour un seul (ou tout du moins, y en a un qu’on a continué à sortir aux dépends du second).

Quel est ton Roll n write préféré ?