Hier j'ai joué à un jeu non crowdfundé et c'était bien aussi

Moi aussi Gurderman, je ne te mets pas de coeur :grin:, un jeu d’aventure où il n’y a pas le hasard des dés, ce n’est pas un jeu d’aventure :kissing_heart:

2 « J'aime »

En même temps, Gloomhaven lmdl n’est pas un jeu d’aventures ^^.

1 « J'aime »

Ark Nova :
J’ai pu le tester chez un ami le mois passé

Partie 1 :
Découverte pour moi, avec zoo standards
Pas moyen de piocher des cartes correspondant aux objectifs en 1ére moitié de partie, je constitue donc un zoo un peu versatile, j’améliore très rapidement mes cartes actions, et je m’efforce de faire beaucoup de Pauses pour gagner de l’argent, perturber la strat de mon partenaire, et récupérer beaucoup de croix pour booster mes actions.
Mon adversaire se développe pour gagner beaucoup d’argent par tour et faire progresser la réputation, tandis que je me concentre sur gagner beaucoup de tickets
En 2éme partie de la game, je récupére enfin plein de singes que je mets en cage pour que les parisien viennent se regarder en effet miroir, et une combo me permet de mettre fin à la partie juste avant que mon adversaire ne fasse une paire de grosses actions.
Je gagne de peu, mais j’ai désormais une meilleurs idée du jeu

On enchaine sur une deuxième partie.
Objectifs prédateurs et herbivores : j’en pioche beaucoup dans mes cartes, je me retrouve avec beaucoup de combos autour des prédateurs, qui font boule de neige
Mon rival a pioché en début de partie un objectif d’avoir le plus de cases libres possible, il tente donc une stratégie volière/vivarium, mais ne pioche pas assez de cartes pour l’optimiser et se prive des objectives commun ; a la moitié de la partie l’issue ne fait aucun doute.

Bilan :
Le jeu est moche. Vraiment moche.
Côté jeu, c’est forcément difficile de passer à côté de la comparaison avec TM.

J’apprécie le côté amélioration des cartes actions, même si j’aurais préféré qu’on ne puisse en améliorer que 3 max, histoire de forcer à des choix plus cornéliens.
Le blocage des fins de piste en fonction des cartes améliorées est sympa aussi, j’aime bien en général les jeux en mode casse tête où l’on s’efforce de trouver le bon ordre pour faire nos actions de manière optimisées, mais y’a toujours un grain de sable qui met notre plan savamment orchestré en carafe.

11 « J'aime »

Runebound v3 se joue principalement à base de lancer de jeton et le fait extrêmement bien. (on est loin d’un call to adventure ou tu dois faire coïncider des trucs avec des machins et au final tu n’as jamais les combos qui vont bien :grinning: )

1 « J'aime »

Deux parties de « Azul : le jardin de la reine » avec Madame hier soir.
Outch ! Comme il fait mal à la tête quand tu compares à l’opus d’origine !
Et quand je vois les petits pions de score qui permettent d’aller à au moins 240 points, je suis dubitatif.
On m’avait dit que ça n’avait rien à voir et que c’était plus complexe mais je ne pensais pas que c’était à ce point. On a quand même très envie d’y retourner parce que c’est toujours aussi agréable à jouer :slight_smile:

2 « J'aime »

C’est beau comme du San Antonio.:ok_hand:

3 « J'aime »

J’ai fait que 2 parties ya déjà un moment mais c’est pas déjà le cas que tu puisses pas tout améliorer ?

Tu peux en améliorer jusqu’à 4 sur les 5. Certains comme @Yoel-FirstPlayer disent aimer les stratégies avec seulement 3 cartes améliorées. Je n’ai pas encore assez de partie pour avoir tenté ce genre d’acrobatie ! :yum:

1 « J'aime »

Et sinon, plein de jeux ces derniers temps (back in buzines babey).
Deux Ark Nova, justement. L’un avec un pote à qui je fais découvrir tandis que j’ai une demi-partie à mon actif. La partie est un poil longue (3h+), notamment parce que je prends des plombes à choisir mes cartes. Je manquerai d’argent toute la partie tandis que mon adversaire se la joue Crésus. Je fais l’erreur de vouloir viser les trois niveaux supérieurs des projets de conservation communs et je mets donc du temps à lancer l’acquisition de points de conservation. Je me rends compte, que la fin arrive plus vite que ce la longueur des deux pistes veut bien le laisser croire et que le timing du soutien aux projets de conservation est serré. Mon adversaire abusera des donations, tandis que je ne daignerai pas dépenser 7 pour le point de conservation qui nous aurait évité cette bête égalité parfaite de fin de partie. J’avais comme objectifs secrets le nombre d’icônes eau (j’avais défaussé celui avec les icônes montagne, youpi) avec lequel je fais laborieusement 3 points de conservation, tandis que mon adversaire en fait au moins 5 avec son objectif sur les icônes science.

Le second avec l’adversaire avec qui j’avais fait la demi-partie de découverte. Pour équilibrer le truc, je prends la face 0 (pas d’enclos nv3 préconstruit sans autre particularité). Partie complètement différente dans laquelle je croulerai sous l’argent, soutiendrai plusieurs petits projets de conservation où je n’améliorerai pas en premier ma carte de pioche, alors qu’elle me semblait primordiale dans la partie précédente. Mon adversaire choisira mm de ne jamais l’améliorer, ce qui le bloquera dans l’attrait ayant atteint la limite haute, limite que je n’attendrai d’ailleurs pas. Je ferai également le choix de garder au nv 1 le mécène pour privilégier les animaux (j’avais fait le choix inverse). Elle ne m’avait pas paru si tuile, mais prendre directement dans la rivière est quand même bien fort. Je mets fin à la partie de manière assez abrupte en activant une association à trois de force boostée aux croix. Score sans appel en ma faveur : une fois qu’on connait le rythme du jeu, ça aide !

Bon, comme tout le monde, j’aime beaucoup ! Le jeu est plein de subtilité (quelles cartes améliorées, comment construire son zoo, la limite de cartes en mains, le timing des pauses etc.). Il est peut-être un poil long sur les premières parties. Je suis sûr qu’on peut tourner autours des 2h avec un peu d’expérience, mais c’est un minimum à mon avis.

12 « J'aime »

Une partie à trois de Beyond the Sun, ma seule et unique partie avait été à deux. Un de mes adversaires découvre et l’autre a 2 ou 3 parties à son actif. Encore un excellent moment dans un jeu dont la DA se révèle finalement tout à fait fonctionnelle.

On se frite à mort sur les planètes et je pars sur les techno rouge un peu tout seul dans mon coin. Je suis pas trop mal en timing avec deux technos nv3 dont une qui me permet de coloniser sans dépenser de bonshommes. Mais, je commence à m’essouffler tandis que le joueur expérimenté enchaine les colonisations. Je fais un petit passage à vide sans quasiment plus de bonshommes ni de minerai qui me met hors tempo.
Je suis celui qui est le plus proche des objectifs, j’en prends un premier (vider une des deux lignes de dés) et j’hésite super fort à déclencher le second qui donnera l’occasion à l’expérimenté de clore les débats avec 4 planètes colonisées, mais m’empêchera d’accéder à une techno nv 4 (et à l’objectif associé). Je crains de ne pas tenir sur la longueur et choisit donc de finir tout de suite. Le joueur qui découvre est super surpris par la fin (il était en plus premier et se retrouve avec une seule action). Il aura un peu tâtonné toute la partie.
Décompte en ma défaveur d’un seul et bête point (35, 34, 25), j’aurais peut-être dû viser le nv 4 !

Une partie très tendue avec de la baston sur les planètes et des choix stratégiques sur les techno pas faciles. Vraiment bien.

13 « J'aime »

Ma dernière d’ark Nova j’avais toute mes cartes améliorées :partying_face:

1 « J'aime »

Je confirme !

Y a une bestiole qui permet une amélioration ?

Je crois que c’est pour ça oui ou un mécénat ? J’ai la mémoire qui flanche…

3 jeux d’ambiances :

Weekend retrouvaille avec pas mal de copains (tous les jeux ont été joué au moins à 7) et du coup plutôt des jeux d’ambiance et notamment ces trois là auxquels je n’avais jamais joué.

Top 10

Peut-être celui que j’ai le moins aimé, avec son côté impro un peu WTF (mais pourtant j’adore Petits Meurtres et Faits Divers), je ne sais pas. Y a quelques thèmes qui ont vraiment bien marché et c’est peut-être le jeu des trois où on a le plus rigolé, mais y a aussi pas mal de thèmes qui ont flopé et un peu osef (même si on parcourait plusieurs cartes pour en trouver un qui nous amuse), du coup ça donne un rythme un peu bâtard.

Just One

J’aime bien le principe, on a bien rigolé, mais on a trouvé le jeu trop facile pour que ça soit vraiment amusant. Peut-être qu’on était trop nombreux ?

Fiesta de los Muertos

Le principe est cool, mais c’est assez peu interactif, et on ne se marre pas comme aux autres jeux. Un peu pendant le debrief « mais comment ça a pu se transformer en ça ?!? », mais j’aime quand même bien les sensations procurées.


Voilà voilà, c’était marrant et j’ai apprécié tous les jeux mais je n’ai eu aucun coup de cœur.

6 « J'aime »

on y joue souvent, à 5-6 joueurs et on aime beaucoup. Pas trop facile selon moi, mais à la limite, peu importe, c’est surtout pour les crises de rire et les résultats étonnants / hilarants qu’on y joue.

1 « J'aime »

Et enfin, une partie de Polis (la V2 de Polis fight for the Hegemony) qui voit s’affronter Athéniens et Perses dans les guerres du Péloponnèse en prenant possession des différents poleis du coin (enfin, les « accueillir » dans notre ligue). Un espèce de wargames de gestion (on dit warteau, c’est ça ?) archi plaisant mais tordu : gestion avec ressources à accumuler et convertir en PV ou en bouffe pour nourrir notre monde, et contrôle de territoire très tactique dans lequel on bloque les routes d’accès au commerce (conversion de ressources) et le déplacement des armées (hoplites sur terre et galère sur mer).

Pour l’aspect jeu de gestion : cinq ressources aux fonctions différentes et qui peuvent être acquises soit par le commerce, soit en exploitant les régions que l’on contrôle :

  • le blé pour nourrir et permettre la croissance de nos villes en fin de tours ;
  • trois ressources aux fonctions classiques (construction des armées, achat de projet octroyant des PV immédiats et en fin de partie , conversion grâce aux marchands) ;
  • l’argent pour corrompre les cités via le diplomate (action très puissante) et quasi-joker des trois ressources précédentes.

A ces cinq ressources, s’ajoute le prestige: à la fois PV en fin de partie et moyen de faire des actions indispensables (déplacer ses armées, exploiter les régions pour des ressources, faire le siège de cités, plus qq autres usages marginaux). On en regagne en prenant le contrôle des cités (en assiégeant ou en corrompant).

Pour le côté wargame : hoplites, galères, ambassadeur (proxeos) qui peuvent respectivement assiéger, bloquer les routes d’approvisionnement et corrompre. Et bien sûr, il y a des combats, mais de manière marginale. Ils sont déclenchés automatiquement en fin de tour si 8 armées sont présentes sur une zone, sachant que le nombre d’armée que chaque joueur peut avoir sur une zone ne peut dépasser une limite qui dépend de la ronde. Il n’est donc parfois pas possible de déclencher un combat sur une zone (en gros si l’adversaire à trois armées ou moins). Je passe sur le système de résolution aussi original que tordu, mais il nous a semblé que perdre des armées étaient particulièrement couteux (il faut des actions, des ressources et surtout de la population à convertir, plus un éventuel déplacement pour les amener où ça va bien).

Et tout ça pour prendre possession de cités. Outres le prestige acquis lorsqu’on les conquièrent (et les PV en fin de partie pour la population qu’elles accueillent), les poleis qui rejoignent notre ligue offrent deux avantages : de la population qui peut être convertie en hoplites et galères, et un accès aux ressources de la région (région qui pour être exploitée doit accueillir suffisamment d’hoplites). En contrepartie, il faut nourrir la population en fin de round (il y en a trois en tout). Ces cités peuvent être conquises soit par la force grâce aux hoplites (siège) avec une incertitude sur la réussite de l’action (jet de dés), soit par la corruption grâce à l’ambassadeur via la dépense d’argent (souvent un bon paquet). La seconde option est plus souple (le diplomate peut se déplacer librement à condition de payer suffisamment d’agent), mais plus couteuse.

Et le but ultime est de comptabiliser le plus de points de prestige et de population (auxquels s’ajoutent les projets qu’on aura construit en dépensant nos ressources).

Le tout donne un jeu de gestion dans lequel le positionnement sur le plateau est primordial. On est vite limité dans les armées à disposition et les déplacements que l’on peut faire. Les routes d’approvisionnement peuvent être vite bloquées si contrôlées par l’adversaire et ça peut tout simplement nous empêcher de commercer pour du blé qui nourrit notre population (ça bloque aussi le mouvement de nos armées, mais c’est moins critique). La mécanique de l’ensemble est loin d’être immédiate, mais est très prenante. Qq petits défauts mineurs d’édition (un seul dés, alors que deux sont souvent nécessaires ; des cubes au lieu de jolis meeples pour les hoplites et les galères ; plateau immense avec un des pans dédié à la gestion des exploitations des régions qui aurait pu être indépendant).

Bref, une grande envie de s’y remettre avec les enjeux mieux en tête. Bonne pioche grâce à @oxmo (merci !).

10 « J'aime »

De cette liste c’est TOP 10 qui fonctionne le mieux chez nous. Je ne suis pas toujours fan de certains « gage », surtout ceux demandant de mimer des situations, mais comme tu dis on a toujours des moments droles.

Pour Just One, c’est marrant parce que j’y ai surtout joué à 4-5 et on se dit « à plus ça doit être plus marrant parce que plus tendu », mais finalement non ? ^^ On n’y fait pas des 13/13 non plus, mais il y a clairement de la variation de difficulté entre les mots sur chaque carte. Sauf qu’on ne choisit donc pas son niveau volontairement (ce qui est un peu embetant quand on joue avec enfant et ou ado).

Fiesta de los muertos je suis tout a fait d’accord avec toi. Autant un jeu semblable façon Esquissé tu peux te refaire un film et avec des dessins c’est marrant. Autant là tu n’as pas de traces, et en plus c’est juste de l’association d’idées donc parfois effectivement ça peut aller très loin de la cible, sans être particulièrement marrant. Je ne suis pas un grand fan des jeux d’ambiances où l’ambiance est marrante lors du débrief de la partie et pas pendant la partie.

1 « J'aime »

Comme tout est bien résumé.
Je suis vraiment content qu’il t’ait plu. c’est clairement un jeu qui demande à être approfondi, de préférence par les deux mêmes joueurs.
Grrh voilà un jeu que je vais regretter longtemps :wink:

1 « J'aime »

Pour juste One : pince !
J’aime bien just One, mais il a été remplacé chez nous pas So Clover, plus dynamique.

4 « J'aime »