Hier j'ai joué à un jeu non crowdfundé et c'était bien aussi

Pffffiou, c’est un peu une madeleine de Proust celui là.
Les voisins de ma grand-mère l’avait, du coup je n’y jouais que quand j’étais en vacances chez elle, assez rarement.
C’était de la folie pour moi à cette époque (je devais avoir plus ou moins 8 ans), ce thème, toutes ces figurines,…

4 « J'aime »

Quand le canon de l’empire explose les chevaliers du chaos dans un fracas de métal et de chairs, ça fait toujours son petit effet. En tout cas sur un enfant de 6 ans. :stuck_out_tongue:

5 « J'aime »

Je me souviens qu’on avait acheté pas mal de boîtes en solde pour utiliser les figs à Warhammer Battles. C’était pas très beau mais comme on avait pas un flèche ça depannait bien (pour les Chevaliers du chaos c’était bien cool par exemple). Je pense n’avoir jamais joué avec les règles fournies.

Pour moi ça vaut les figurines plastiques monobloc que Citadel produisait au début de 90’s pour Warhammer. Mais je dis ça de souvenir.

Oui c’était à peu près ça, mais on ne trouvait pas grand chose en plastique et donc à bas coût à l’époque. Il y avait les figs des boîtes de base, et une sorte de boîte avec 6 modèles différents en 10 exemplaires panachés (du style 10 orcs, 10 skavens, etc.). Il y avait aussi une grosse boîte de squelettes si je me souviens bien.

J’avais acheté le jeu à sa sortie a l’époque. Cela devait être un cadeau de Noël. On a fait pas mal de parties avec mon frère. Mais quand on est passé à Warhammer Battle, on a aussi utilisé les figs. Cela revenait à un super prix. De toute façon on était pas assez riche pour sortir une armée de Battle à 2000 pts sans passer par ce type d’astuces (recyclage figs Heroquest, et autres jeux de grandes surfaces).

Pendant que je vous tiens.
Une petite partie de Witcher Adventure Game avec ma femme.
Certes c’est un peu plat mais j’aime bien le système de jeu et la licence fait que ça accroche bien.

J’ai joué le nain, première fois en 10 parties qu’on le sort. Et il est bien chouette, ça offre un peu plus de diversité c’est pas plus mal.

15 « J'aime »

Je fais très peu de CR pour deux raisons principales : soit tout a déjà été dit, redit, vu, revu et je vois peu d’intérêt à rereredire la même chose même différemment, certains l’ont déjà fait bien mieux que moi. Soit il y a peu de choses intéressantes à en dire autre que « j’ai joué et c’était bien » :smiley:

Mais pour une fois, j’aborde un truc intéressant. Manque de chance, dans la passion du moment, pas de photos de la partie :cry:

Un peu de contexte dans ce monde de brutes

Il y a une petite semaine, j’initiais 4 amis à The Thing. 5 joueurs, ça commence à devenir intéressant.

image

La partie est prévu depuis des mois. Nous avons tous des enfants (à une exception), donc des agendas improbables et le créneau était aussi rarissime qu’attendu.
Le soir venu, j’étais comme un gamin la veille de Noël.

Tout était absolument millimétré et préparé :

  • Règles révisées : check
  • Dispo de tous les participants et pas d’obligations d’horaires : check
  • Boissons, bonbons, etc. (et mains propres) : check

Bref. Comme lors d’un premier rendez-vous, absolument rien ne pouvait clocher.

Un peu d’explication de règles pour les inattentifs du fond

Le film est normalement connu du plus grand nombre. Et le jeu est normalement assez connu pour ne pas rentrer dans le détail. Mais au cas où : Une Chose. Des humains. Survivre.
Et pourquoi c’est cool : parce qu’en début de partie, on pose sur la table autant de jetons que de joueurs. Ici : 4 chiens + 1 chien infecté. Les jetons sont face cachée et pris au hasard. Si je pioche un chien, je suis humain, si je tombe sur l’infecté, je suis la Chose. On remet son jeton dans le sac sans rien dire à personne et c’est parti.
Les rôles sont et doivent rester cachés durant toute la partie. Certaines actions et mécaniques permettront de révéler votre rôle. La Chose peut si elle le souhaite se révéler, mais globalement : l’idée reste d’instaurer la même parano que le film en restant caché autant que possible.

De la parano ? Oui, du genre :

« Tu t’es gratté le nez en posant ta carte là, j’ai bien vu. C’est un code, tu es la Chose en fait. »
« What ? Bah non je me suis gratté le nez. »
« Ouais ok, tu dis non donc forcément tu es la Chose ».

Le genre de discussion et d’accusations sans aucun fondement qui fera le charme de toute la partie.

Partie durant laquelle les humains tenteront de survivre en :

  • S’enfuyant via le Snow Cat (après l’avoir réparé, avoir ajouté de l’essence et trouvé la clé)
  • S’enfuyant par l’hélicoptère (après l’avoir réparé, avoir ajouté de l’essence et trouvé la clé)
  • S’enfuyant par l’hélicoptère de secours (il faudra bien sur avoir réparé la tour de communication, et survécu assez longtemps pour qu’il puisse arriver)

La Chose choisira la solution qui lui convient le mieux : s’enfuir en se faisant passer pour un humain. Infecter tout le monde. Foutre suffisamment le bordel pour que tout le monde meurt de froid. Ou n’importe quelle joyeuseté perverse qui fait que tout le monde se mettra joyeusement sur la gueule à chaque tour en mode « Village d’Astérix ».

A chaque tour de jeu, chaque joueur décidera d’aller dans une salle (c’est comme Cluedo, mais sans chandelier) dans l’espoir de faire une action salvatrice (chercher une arme, réparer, faire à manger pour pas crever la dalle, remettre du fuel dans la chaudière et j’en passe). La Chose louvoiera pour pourrir la stratégie, infecter, MAIS avec discrétion.
Pour cela, chaque joueur posera une carte en secret (utiliser, réparer, saboter) et une carte « mystère » provenant de la pioche globale sera ajouté au paquet pour fausser le compte. Le « chef de groupe » aka le Leader retournera ensuite une carte et la destinera à un joueur.

« Tu voulais réparer ? Oups, ça sera un sabotage j’ai pas le choix. »

Puis, choisira s’il prend le risque de retourner la carte suivante et faire confiance à son équipe, ou décidera que non, c’est tous des pourris et arrêtera la le carnage (choix qui déclenchera à coup sur une accusation sans fondement. Voir plus haut ^ ).

Ca, c’est les très grosses bases et si déjà là, vous voyez le potentiel de foutoir, et donc de fun, je vous invite à creuser plus avant ce jeu qui est sympa.

Oui mais pourquoi tu parles de ça alors ?

J’en parle tout simplement parce que le tournant de la partie, se produit à environ 3 ou 4 tours de la fin.
Les Humains ont encaissé leur lot de sabotages, nous n’avons plus de fuel, plus rien à manger et espérons voir se poser l’hélico de secours, au mieux au tour suivant, au pire dans trois tours.
Nous savons avec certitude que la Chose a été ultra safe et a fait le choix de jouer comme un humain pour grimper dans l’hélico (et donc échec de la partie). Il n’y a donc eu aucune contamination (choix étrange mais pourquoi pas).
Mon autre certitude, c’est que je suis Humain. Pour le reste, je n’ai que mes doutes et un peu d’humour.

Je lâche donc cette phrase fatidique :

« Au fait, j’ai oublié de vous le préciser alors je le dis maintenant. »

Regards anxieux.

« En fait, au départ quand vous avez choisi le jeton qui donnerait votre rôle, je n’ai pas mis une Chose mais deux ».

La réaction était globalement un « Waaaaaaat !? » « Mais t’es pas sérieux ??? »

Non, je ne suis pas sérieux, mais je vous sentais tendu. Tout le monde rigole, on recommence donc à s’accuser les uns les autres.

Puis vient l’avant dernier tour. Le gambit final des humains face à la Chose.

« Au prochain tour on grimpe dans l’hélico. Mais on doit savoir qui est la Chose. Il n’y en a qu’une donc on tente de récupérer un max de poche de sang pour faire une analyse des gens qui sentent pas bon ».
Stratégie intéressante. Si la personne sur qui nous doutons refuse d’aller dans la salle, elle se grille. Et si la Chose contamine quelqu’un, de toute façon on analyse derrière donc on le grille.

On se regroupe à 3 sur la case, on se fait nos petits échanges de fluide pour savoir si on a été contaminé ou non.

Vient la phase d’analyse.
Analyse des deux personnes bien moisies : Humaine.
Ne reste qu’une personne entre deux eaux : Humaine.

Les masques tombent, soit moi, soit le collègue restant.

Et tout dérape : « Quoi Jean Neige ? C’est toi la Chose ??? Mais c’est pas possible !? »
« Mais non c’est pas moi, ça peut être que toi, bordel je l’ai pas vu venir. »
« Mais non » « Mais si » « Mais non » « Mais si » <répétez une bonne dizaine de fois>

Problème, je connais suffisamment l’ami restant pour savoir s’il est sincère ou s’il me fait un concerto de pipeaux. Et il ne peut pas bluffer à ce niveau (au moins Patrick Bruel le niveau hein, compétition).

Je prends le risque de bousiller la partie, mais de toute façon, au prochain tour on s’enfuit en hélico.

« Retourne ta carte, y’a un souci ».
« Quoi ? »
« Fait moi confiance, retourne ta carte ».

HUMAIN.

Bien évidemment, tout le monde se marre, je suis donc la Chose.

Je retourne ma carte.

HUMAIN.

SILENCE

Je repense bien évidement à ma vanne sur « lololol j’ai mis deux Choses ». Nan, en fait j’en ai mis 0…

Nous avons réussi à vivre 2h30 dans un parano absolu à tout se suspecter des pires crasses. A se dire « le jeu est facile ou alors la Chose prend pas beaucoup de risques hein », alors qu’il n’y avait absolument aucun danger.

Sans le savoir, nous avons créé la meilleure expérience sociologique du monde.

Rien que pour ça, ce jeu sera désormais dans notre panthéon du multi.
(et je me ferais vanner à vie, même si je persiste : « mais puisque je vous dis qu’il y avait une Chose, c’est quelqu’un qui n’a pas compris… »)

[A noter : petit missplay, nous n’avions la possibilité de n’effectuer qu’une seule analyse sur l’avant dernier tour, mais dans le feu de l’action, le point de règle a été oublié. Ceci dit, tant mieux ça n’en rend la chute que plus savoureuse.]

64 « J'aime »

finish magique.

2 « J'aime »

franchement … pour la partouze vous auriez pu prendre une chambre … froide :stuck_out_tongue:

super compte rendu
ca donne super envie
:slight_smile:

3 « J'aime »

C’est malin, maintenant j’ai envie de découvrir le jeu …

2 « J'aime »

Je connais un Mj qui dans une partie de Loup-Garou sur Twitter n’avait mis aucun Loup.

7 « J'aime »

Le jeu est très cool! Par contre il est de cette catégorie de jeu facile a jouer mais une vraie purge a expliquer avec toutes les actions et phases de jeu ! Quel bordel surtout quand tu le sort en milieu de soirée après quelques bières… (Mon quotidien)

3 « J'aime »

le coeur c’est pour les 4 derniers mots (à défaut d’un :hugs:)

1 « J'aime »

C clair ce jeu est une tuerie à partir 5 de joueurs
Dans mon asso, le jeu cartonne.
Après une partie, tu ne vois pas les joueurs de la même façon car dans le jeu ils sont prêts à tout pour gagner :rofl:
C’est de la parano total, au bout de 2 ou 3 tours, !

1 « J'aime »

Combien de temps la partie ?

Il faut compter en moyenne 2h
Après tout dépend des discussions autour du jeu car il faut jouer son rôle tout en donnant des arguments pour ne pas être soupçonné par les autres joueurs
Tu as une réserve de fioul pour le générateur + la nourriture à gérer et le tout es limité bref de toute façon à un moment ou un autre la partie doit se terminer :rofl:

Entre 2h30 et 3h00 pour nous. Mais ça compte l’installation, l’explication de règles et le fait qu’on était pas forcément ultra focus quand on a démarré :stuck_out_tongue:

Comme dit Douglas, tu es limité par le jeu en lui même. Si tu es sur un groupe qui met 3 plombes à jouer et que les discussions prennent des heures, tu augmenteras d’autant ton temps de partie ^^

On vient de jouer avec ma compagne à scooby-doo! Escape (coded chronicle).

On s’attendait à une mini enquête simpliste et on est tombé sur un escape où il fallait quand même un peu réfléchir avec un bon respect de l’univers de Scooby.

Scooby a reniflait tout et tous ceux qui croisaient son passage, Samy goûtait à tout, Vera enquêtait, Daphné touchait a tout et Fred s’adonnait à sa passion des pièges.

Le manoir hanté était rempli de recoins à fouiller, de mécanismes à déclencher, d’énigmes à déchiffrer et de personnels de maison à suspecter.

Tout ce qu’on aime chez scooby doo y était présent même la fameuse course poursuite et l’arrachage de masque en final.

J’étais bien content d’avoir dégoté et peint mes figurines de Scooby doo avant d’y jouer



!

22 « J'aime »

C’est celui qui était à Noz, c’est ça ? Tu m’as donné envie. :sweat_smile: