[Jeux Vidéo] A quoi vous jouez

A partir du moment où n’importe qui peut noter n’importe quoi, y compris sur des critères totalement subjectifs, tu ne m’en voudras pas de ne pas y accorder un quelconque intérêt. Tu as cité le cas de BGA par exemple ; tu peux aller voir les notes de 6S par exemple pour te donner une idée d’à quel point ce genre de notation peut être trop facilement b(i)aisée.

Comme dit plus haut, j’ai bien plus confiance dans les avis qui sont exprimés ici (y compris le tiens même si nous sommes pas d’accord sur Top Spin :wink:) que dans n’importe quel review. Les Cwowdiens m’ont sans aucun doute fait acheter bien plus de jeux que n’importe quel classement sur un site quelconque, même jugé de référence. :wink:

2 « J'aime »

Alors je comprends ton point de vue et je suis d’accord avec toi, j’aurais peut etre la meme reaction si je pouvais jouer a top spin 4.
Cependant je n’ai pas de console et donc forcement pas top spin 4, donc meme s’il a des defauts, meme si 2K est un editeur ignoble, je suis quand meme comptent du jeu et ca me fait plaisir d’y jouer.

Donc oui encore une fois je ne defends pas 2K je suis totalement contre leurs pratiques, mais malheureusement c’est pour moi le seul moyen de jouer a un top spin.

2 « J'aime »

Mon goty 2024 pour l’instant, qui passe devant FF7 rebirth dans mon coeur :heart:
Je voulais attendre d’avoir un peu avancé avant d’en faire un retour. Bon, là je suis à 20h, ça passe vite!

C’est pour moi le fils caché de valkyria Chronicles (pour le côté tactical rpg avec déplacement libre), fire emblem (pour l’univers, les systèmes de classe, les stats, les liens d’amitié entre les persos) et de FF12 pour les gambits (les combats se font automatiquement en fonction des compétences que tu leur assigne, de leur ordre et des conditions que tu rajoutes - « sur allier si PV<75% » par exemple).

N’étant pas un grand fan de FF12, j’étais un peu déçu au départ, mais en fait c’est un grand OUI qui change tout: le combat auto te libère un temps fou pour explorer la Map à la recherche de matériaux (pour reconstruire les villes) ou de quêtes annexes. Seuls les combats les plus ardus demandent un peu plus de micro gestion mais en 20h, je n’ai finalement que rarement modifié les gambits de compétences (attention toutefois quand vous équipez un nouveau bouclier qui donne un passif par exemple, celui ci passe en priorité, faut y rajouter des conditions si on veut continuer à utiliser ses autres passifs^^).

Les systèmes m’avaient l’air hyper complexe au premier abord mais tout est introduit petit à petit.

Le jeu me donne vraiment l’impression que les devs ont réfléchi d’un point de vue de joueur: le farm et les combats aléatoires ça casse les couilles? Tu les passes en auto. La micro gestion c’est pas ton fort: on te l’introduit petit à petit. Ça reste trop prise de tête? Ou trop simple? 4 modes de difficultés sont présents (+1 à débloquer avec mort définitive des unités). On peut recruter 70 persos pour faire ses armées et pas besoin de wiki pour ne louper personne: la majorité te rejoignent automatiquement, sinon il suffit la plupart du temps de les épargner à la fin d’une mission secondaire.

Si on est un tant soit peu sensible aux TRPG japs, foncez!!!

6 « J'aime »

Au contraire je préfère un review bombing de joueurs mécontents que une review toute rose de presse spé :slight_smile:

2 « J'aime »

Je n’aime ni l’un, ni l’autre. Idéalement, je préfèrerai des notes et des critiques d’une objectivité sans faille… ce qui est totalement impossible ! Et donc, je maintiens que « grâce » au net, aujourd’hui, n’importe qui peut noter n’importe quoi selon son humeur. Et cela vaut aussi pour les « pros ».

Bref, je préfère lire ce topic. :wink:

1 « J'aime »

Non, le texte en français, la voix en anglais. Par contre comme je disais ici :

Perso, dès que j’ai fini la campagne, je repars en anglais.

Top Spin 2k25

Résumé

JOHANSSON, ENCORE UN PEU « TENDRE »

Opposée à la numéro 3 mondiale en 8ème de finale de la Monsanto Cup à Lisbonne, Thais Johansson s’est logiquement inclinée en deux sets (6-1, 6-3) pour sa première apparition dans un TS 1000.

Depuis son excellente saison dernière ponctuée, entre autre, par une victoire devant ses supporters à Roland Garros, la française Dana Louis est considérée, à raison, comme l’une des, si ce n’est la, meilleures joueuses du circuit sur terre battue. Sur cette surface qui fait la part belle au jeu défensif, ses qualités en matière d’endurance et de vitesse n’en sont que sublimées, faisant d’elle un roc difficile à ébranler comme l’ont pu constater ses adversaires lors du célèbre tournoi de la porte d’Auteuil.

Alors, quand on a seulement 17 ans et quelques tournois moins huppés à son palmarès, comment ne pas être effrayée face à un tel obstacle ? Thais Johansson a abordé ce match avec l’insouciance de sa jeunesse. N’ayant rien à perdre, elle est rentrée dans la partie avec courage et abnégation, d’abord en contestant farouchement le service de son adversaire, puis en remportant sa mise en jeu pour rester à 1-1. Une farouche bataille de presque vingt minutes pour seulement deux petits jeux, au cours desquels la canadienne aura laissé beaucoup d’énergie. Suffisamment également pour que Louis prenne la mesure de sa jeune opposante de l’autre côté du filet.

Car la suite, il faut bien l’avouer, fut totalement à l’avantage de la favorite. Trop rarement en difficulté, elle eut tout le loisir de faire courir la « jeunette » à gauche et à droite, l’épuisant, avant de l’achever d’une frappe bien sentie. Johansson n’abdiqua jamais vraiment mais invariablement, les longs échanges tournèrent en faveur d’une française totalement intouchable sur la planète terre battue.

A 6-1, 3-1, la leçon promettait d’être rude. C’est le moment choisi par la canadienne pour rallumer une petite flamme. Convertissant enfin l’une de ses (nombreuses) balles de break (1 sur 7 dans cet exercice, contre 5 sur 8 pour Louis), elle revint à la hauteur d’une française se relâchant peut-être un peu trop. Mais la numéro 3 mondiale eut tôt fait de remettre le bleu de chauffe ; elle plia les trois derniers jeux pour s’imposer finalement en un petit peu plus d’une heure (1h05:23).

Une défaite loin de décourager l’étoile montante du tennis féminin : « Je joue au tennis depuis toute petite pour vivre ce genre de match » se réjouissait t’elle à la fin de la rencontre. « Jouer contre des joueuses de ce calibre, dans un stade comble, c’est… incroyable ! ». Quant à Dana Louis, elle ne manqua pas de rendre hommage à son adversaire tout en l’invitant à continuer à travailler pour progresser : « Atteindre le haut du classement et s’y maintenir demande énormément de sacrifice et de travail ; Thais est jeune, elle a le talent… mais elle ne doit pas se relâcher ». Visiblement complices, les deux joueuses concluaient la conférence d’après match en se donnant rendez-vous… à Roland Garros.

De notre envoyé spécial à Lisbonne, pour L’Equipe.

Je confirme ce qui a été dit un petit peu plus haut ; arrivé à un certain status en mode carrière, il est possible d’embaucher de l’encadrement ce qui permet, entre autre, d’améliorer sa forme physique entre deux tournois ou encore de limiter les blessures. De fait, il devient possible d’enchainer les tournois, y compris les gros tournois (je ne reviens pas sur le fait que l’on aurait souhaité un calendrier encore plus étoffé, on l’a déjà dit).

Au final, le mode carrière est nettement amélioré par rapport à Top Spin 4 où la seule « feature » disponible était l’embauche d’un coach qui améliorait ses statistiques. Ici, il y a beaucoup plus de paramètres à prendre en compte et cela rend, à mon sens, la carrière d’autant plus intéressante (sans parler des différents styles de jeu que l’on peut développer en jouant tout à la fois sur ses points d’attribut, son coach et son matériel !). Bref, c’est beaucoup plus riche que sur l’opus précédent.

Et au final, cela apporte un peu de réalisme (même si on en voudrait plus, comme un classement qui démarrerait aux alentours de la 250ème place mondial, un calendrier complet, etc.) ; j’ai la fille d’un collègue qui frappe à la porte du circuit pro et quand je vois comment elle galère pour trouver des sponsors, se déplacer sur les tournois, etc… ce n’est peut-être pas si mal de galérer au début pour jouer aux quatre coins de la planète ! :sweat_smile:

2 « J'aime »

Il y a des incohérences et des inconsistances (plusieurs termes pour le même concept) dans la VF qui compliquent la compréhension. Je suis très rapidement passé sur la VA.

1 « J'aime »

En fait c’est surtout quand il y a beaucoup de qualificatif qui se rajoute. Soit la traduction a été faite par un robot type Google Translate, soit c’est que ce sont des mots clés qui sont traduits successivement ce qui donne un résultat à la grammaire très douteuse.

En ce qui concerne les termes traduits de X façons différentes, je suis bien servi avec : invocation, suivant, sbire ou même encore un autre. Au début je pensais qu’il y avait des mots clés spécifiques. Mais je voyais toujours les mêmes indications sur mes sorts d’invocations.


Sinon hier j’ai passé Lagon, à la première tentative. Les HPs supplémentaires n’ont pas été de trop. J’ai pris quelques crits qui m’ont mis très low. Sinon pour la phase 1 et 3, il y a un bug. On peut se caler sur une extrémité. Les sprites du « crachat » nous touchent mais ça ne fait pas de dégâts.

J’ai pu avancer un peu et je suis arrivé à la cité du dieu suivant. Maja chose. Un peu avant on croise un mini boss bandit qui fait un tourbillon de poison. Le truc fait environ 1,5 écran (on voit même pas une partie du centre !) et me tue en moins de 2s (littéralement) … Le problème c’est que comme je dois m’écarter loin loin loin, mes sbires ne gardent pas forcément l’aggro. Ca m’a pris une plombe pour le tuer.

1 « J'aime »

Tellement bon et avec un contenu déjà plus que conséquent ! Je me régale.

2 « J'aime »

Ce que j’en vois à l’air incroyable et c’est le moment que choisi mon pc pour tomber en rade.

J’attendrai la version finale avant de commencer le jeu…
J’attendrai la version finale avant de commencer le jeu…
J’attendrai la version finale avant de commencer le jeu…

2 « J'aime »

Ça parle pas mal de Last Epoch, et le jeu me fait un peu penser à Grim dawn. Est-ce que des gens y ont joué ? En particulier avec des mods qui rajoutent beaucoup de compétences et de classes de persos.
J’avais beaucoup aimé la progression des persos et l’histoire du jeu : les papiers trouvés ça et là qui agrémentent le lore, je suis très fan.

A l’occasion des jeux gratos sur le pstore je suis en train de faire Tunic que j’avais déjà dans le viseur à sa sortie et j’adore :slight_smile: Le thème à la zelda sans aide ou presque et les graphismes que je trouve somptueux :slight_smile: Également des passages assez corsés font que j’y passe de bons moments :slight_smile:

3 « J'aime »

J’en connais un autre qui avait dit au début et qui a dépassé les 60h de jeux :smiley:
N’est ce pas @Maxime_Babad ? :stuck_out_tongue:

Désolé j’ai pas joué à Grim Dawn.

Niveau lore c’est ok tiers. Je trouve ça assez anecdotique malgré le pitch de l’histoire. Sûrement aussi à cause de la traduction. Mais je trouve que le niveau d’information se cantonne du minimum.

C’est vraiment pas le sel du jeu. On est sur du bon vieux Hack n Slash. La variabilité des builds semble énorme. Reste à voir leurs viabilités, mais si on cherche pas à être compétitif il y a vraiment de quoi s’éclater.
Le jeu « démarre » à peine, donc il faudra voir ce que donne les saisons et vers quoi le jeu évolue. Il y a une road map qui semble contenir des éléments assez impactants (j’ai pas cherché plus d’informations).

À mon avis No Rest for the Wicked a plus à offrir c’est tu n’es pas un pur amateur de Diablo-like.

Idem. Pas fan des graphismes par contre, mais le jeu est bien. J’ai trouvé le premier vrai boss super dur… mais après j’ai compris que l’on pouvait améliorer le personnage. Ca a rendu les autres boss bien plus simple. Je trouve pour l’instant que la quantité d’info donnée pour l’exploration est parfaitement dosée. On cherche, mais on galère jamais à avancer, mais ça donne un bon sentiment de récompense lorsque l’on trouve un truc caché.

1 « J'aime »

Pour The Last epoch, oui c’est assez basique, mais ça fait le taf pour nous faire jouer le mode campagne.

Grim Dawn ça fait un peu le même genre d’histoire, mais en (bien) plus sombre et glauque. Le gameplay ressemble pas mal à celui de Titan quest, qui je crois a été fait avec la même équipe que Grim dawn.
D’ailleurs, le système de compétences à GD est similaire à celui de TLE, les spécialisations de skills en moins poussé ; pour GD, c’est une toile d’araignée globale de noeuds pour son perso, tandis que pour TLE, c’est skill par skill qu’on a droit à une toile d’araignée. Je trouve ce système dernier meilleur.

TOPSPIN: locker code S1W4OUTFIT

(tenue féminine + 150 vc)

3 « J'aime »

Suite et fin d’Animal Well durant ce week-end prolongé.

Le jeu propose un énorme contenu après les crédits de fin. Sans spoiler, il est préférable d’ailleurs de ne pas se limiter aux crédits de fin car on n’a même pas fait 50% du jeu quand on est arrivé à ce stade.

Personnellement, je me suis arrêté à la quête de 100% des œufs car les secrets suivants sont de l’ordre de l’effort communautaire pour certains et qu’au bout de 19h de jeu, j’avais mon compte. Mais je n’ai clairement pas tout résolu.

Au final, j’ai beaucoup apprécié le jeu malgré quelques passages un peu frustrants.

Dans le genre puzzle je lui ai cependant préféré Tunic qui a un meilleur gameplay et une façon de dévoiler ses secrets au travers de pages de manuel que l’on récupère que je trouve formidable.

2 « J'aime »