Jusqu'où doit-on défendre le droit d'auteur?

Cas de conscience hier. Qui me laisse indécis. Et partage la Rédac.
A vous de décider de ce qu’on doit faire, dans ce cas et à l’avenir, de ce genre de sujet.

Pour rappel, le sujet crée dans « Jeux en financement ».


Il s’agit d’une initiative régionale, qui ne sortira pas de la région et s’adresse à 95% à ses habitants. Commercialement, ça ne fera donc aucun tort à l’original. Car il s’agit de toute évidence d’un plagiat de Time’s Up. Sans autorisation de l’auteur, de l’éditeur ou de qui que ce soit.

Que faire de ce genre de projet « borderline » ?

  • Le droit d’auteur, c’est le droit d’auteur. Sans lui, on jouerait tous au Monopoly.
  • OK, c’est pas très élégant comme façon de faire. Mais pour de petits trucs comme ça…

0 votant

Après tu oublies de préciser que c’est un pur copier coller, pas une méchante grosse inspiration… quasi jusqu’au design des cartes :slight_smile:

Ça ressemble plutôt à timeline.

7 « J'aime »

Oui il veut dire Timeline : comme j’avais indiqué dans le post original, timeline avait déjà à l’époque de sa sortie été accusé de plagiat car 2 jeux antérieurs à sa sortie étaient très semblables (anno domini et chronology)
Fred Henry avait à l’époque dit ne pas connaitre les jeux en question (ce que je n’ai aucune peine à croire vu leur manque de visibilité)
En revanche j’ai bien plus de doutes sur le fait que les meneurs du projet breton ne connaissent pas timeline

oops. Je n’éditez pas sinon le sondage repart à zéro. Mais oui : Timeline bien sûr.

1 « J'aime »

On est dans une zone grise car les mécaniques de jeu de société ne sont pas soumises au droit d’auteur (par contre le matériel oui)
Je n’en pense pas moins que c’est pas classe de faire ça (et paresseux) et qu’il ne faut pas donner de visibilité à ça.
En plus ils mettent édition Bretagne, donc si ça prend on aura droit à l’édition Alsace, etc…

Quand j’vois le nombre de versions listées sur BGG, et notamment les versions Chili, Brésil, Pologne, etc, cela ne m’étonnerait pas qu’une demande de « licence » (même si cela rajouterait pas mal de contraintes, notamment l’endroit de production, le style de dessins, etc.) aurait été une manière un peu plus propre de faire ça…

1 « J'aime »

Droit d’auteur — Wikipedia :

Le droit d’auteur protège les œuvres littéraires, notamment les créations graphiques, sonores ou audiovisuelles et plastiques, les créations musicales, mais aussi les logiciels, les créations de l’art appliqué, les créations de mode, etc.

Je ne pense pas que les mécanismes d’un jeu soit couvert pas le droit d’auteur.

Cela me fait penser à Nostromo, La petite Mort vs I Am Death Now.
Plus d’infos en cliquant sur les liens LudoVox (parce que ce sont les premiers liens/articles que j’ai trouvés). Mais je vous laisse vous faire votre opinion sur le sujet au besoin en continuant les recherches.

2 « J'aime »

Ca n’est pas à nous de juger ça je pense, c’est plutôt à l’auteur de Timeline qu’il faut demander si ça le dérange ou pas ce genre d’initiative.
Si il s’en fout ou valide, c’est bon, si il n’est pas d’accord, ça doit se régler entre eux.

5 « J'aime »

Après on peut déposer un brevet pour une mécanique. Comme wtc l’avait fait pour magic

https://patents.google.com/patent/US5662332A/en

Je n’arrive pas à voter.

D’un côté, c’est nul de repomper un jeu existant à ce point-là, peu importe l’envergure du projet. La taille d’un projet qui génère de l’argent n’est pas soumis à un barème éthique qui autorise sous un certain seuil et interdit au-delà.

D’un autre côté, pfff… C’est tellement anecdotique. Et il faut bien voir que si on aborde le sujet des droits d’auteur, il faut être sûr que cette mécanique de jeu est bien protégée par des droits d’auteur. Sinon, c’est des coups d’épée dans l’eau au nom de l’éthique.

Je veux dire, James Horner a bien pompé allègrement Schuman, ça ne gêne personne. Bon.

Je trouve que cette initiative aurait pu se tourner vers l’éditeur pour proposer une déclinaison régionale du jeu Timeline : là, ça aurait pu être intéressant. Voire même un Timeline purement français (youpi, quelle éclate, trop hâte d’y jouer…).

1 « J'aime »

Je ne sais pas si c’était voulu, mais c’est amusant de faire allusion au Monopoly dans le sondage, alors que la créatrice du jeu n’a touché que 500$ de Parker Brothers et a justement refusé de toucher le moindre droit d’auteur.

Concernant ce projet, le fait qu’il s’agisse d’un jeu éducatif, très confidentiel, aux règles ultra-basiques me fait me dire « Meh… ça passe » :man_shrugging:

2 « J'aime »

Ce serait un truc fanmade avec un financement entre pairs, ce sera un peu discutable mais bon. On a vu des projets ici un peu plus pire :grin:

Mais là c’est différent, c’est affiché, c’est vendu, c’est une contrefaçon.

Apres, si l’auteur avait été contacté et donné son accord, ou genre contre un logo ou une mention sur la boite « d’apres le jeu original blablabla » ca roule tranquille.

Il ne faut pas décourager ces initiatives mais il faut encourager le respect du créateur.

8 « J'aime »

Ils ont essayé d’ajouter quelques règles pour rendre le jeu plus interactif donc ca va un peu plus loin que timeline. C’est pas un pur copier/coller.

Il me semblait avoir vu un autre jeu en ludothèque qui reprenait le même concept. Mais j’arrive pas à retrouver le nom. Mais si mes souvenirs sont bons, ca veut aussi dire qu’ils ne sont pas les seulq, et que ca n’a pas l’air de poser problème à Asmodée, alors inutile d’être plus royaliste que le roi.

Il faut bien jouer à quelque chose en buvant du breizh cola entre amis…

Toutafé.
La moindre des choses c’est de prévenir l’auteur original.
Et ce qui est sensible avec le droit d’auteur, c’est que qqu’un se fasse de l’argent avec le travail d’un autre. Donc si ce jeu n’a pas de but lucratif que rentrer dans ses frais, à la rigueur…

C’était peut être bien cardline… mais bon du coup c’est aussi Asmodée ^^; Donc l’argument ne tient pas

A la réflexion je me dis que des créateurs comme ceux pour ce jeu Breizh style partent peut-être déjà perdants sur la réponse qu’ils obtiendraient de la part de l’auteur, vu ce qu’on lit un peu partout sur le sujet des droits et copyrights, depuis les AOC jusqu’au marques déposées type Laguiole, du coup on ne tente même pas pour éviter de se faire mettre un vent et on y va en loucedé sous les radars, en esperant ne pas se faire siffler par la patrouille, ce que je peux comprendre.

Oui, Cardline reprend le principe de « Je place à droite ou à gauche en fonction de… ».
J’ai d’ailleurs toujours cru que c’était un spin of de Timeline.

Euh, d’ailleurs, quand je regarde cette photo je me dis qu’il n’est pas possible qu’ils ne fassent pas partie de la même gamme :

image

Pour en revenir à la question, cet article montre clairement que l’auteur a connaissance de l’existence de l’autre jeu :

image

(Source : page Facebook de Macajeux)

Et puis bon, après tout, des jeux où il faut faire deviner un truc en le dessinant sous contrainte, y en a plein aussi non ?

2 « J'aime »

Ouais.
Beaucoup de bruit pour rien au final, je trouve.

2 « J'aime »