Jusqu'où doit-on défendre le droit d'auteur?

Fixed.

4 « J'aime »

Pour pouvoir trancher, il faudrait que l’auteur puisse venir ici.

Pour répondre à la seule vraie question :

image

Qu’on sache quoi faire de la Bretagne ensuite.

9 « J'aime »

En tant que breton je peux te répondre, nous ne sommes pas des barbares donc pas plus de chocolatine que de raisintine

3 « J'aime »

On sait si le gars à « demandé » le droit de pouvoir le faire ? Après tout, sur une si petite échelle, ce n’est pas impossible qu’il y ait un gentleman agreement non ?

Ni l’un ni l’autre. Ou plutôt l’un et l’autre…
J’ai pas l’impression que la violation du droit d’auteur serait recevable (même si les cartes se ressemblent beaucoup). Donc pas de fermeture du sujet.
Et d’un autre côté, la communauté Cwowdienne se fera un malin plaisir de sauter à la gorge de l’auteur du post pour lui faire avaler de force la collection complète
des boîtes de Timeline. Donc on ferme le sujet pour éviter un bain de sang :sweat_smile:

Plus sérieusement, il ne faut pas que la taille du projet ait une influence sur la décision éditoriale. Si on considère que le jeu est trop proche d’un autre, on ferme le sujet. Pas d’autres considérations à avoir.

C’est quand même une niche ultra spécifique les amateurs de dates bretonnes… :thinking:

2 « J'aime »

Si y a une surcouche quelconque de mécanique je dirais qu’il n’y a pas de problème et que c’est assez fréquent, non ? :thinking:

Timeline est pompé sur Chronicards (c’est peut-être lui que tu cherches Fabrice).

Si j’ai bien compris, il y a toutefois quelques idées nouvelles : on peut contester la pose d’une carte d’un adversaire, et il y a des cartes actions pour piocher ou échanger des cartes.

J’ai voté « on laisse ouvert » au sondage. J’ai pas mal hésité, et j’en suis arrivé à cette conclusion : il vaut mieux que cwowd ferme le forum uniquement en cas de plainte (de l’auteur ou de l’éditeur concerné par le plagiat, bien sûr). C’est plus simple à gérer. Surtout quand on n’a pas toutes les infos pour pouvoir prendre la bonne décision.

(Par plainte, j’entends : soit directement auprès de cwowd pour fermer le forum, soit publiquement ailleurs)

2 « J'aime »

Ben punaise, je ne pensais pas que l’ouverture du sujet sur ce petit jeu de niche au beurre salé entraînerait un tel débat !
Je ne me suis pas posé la question du droit d’auteur en découvrant ce financement participatif et j’ai partagé ici pour aider au financement.

Tu peux faire débattre les mecs de cwowd sur n’importe quoi.

Même un truc du genre, faut il se torcher le cul par devant ou derrière ?

10 « J'aime »

on serait pas les 1ers…

Screenshot_20210930_235051

6 « J'aime »

Quand je le dis que des fois ca part genre jeuxvideo.com !!!

3 « J'aime »

C’est bien le cas, le changement de nom correspond au contenu en fait, les Time tu classe des dates, les Card tu classe autre chose (taille, poids, etc.)

Et pour être complet, il existait deux éditions / packaging des Timeline, car le jeu a été racheté rapidement par Bombyx … mais visiblement il a encore bougé car je vois que l’édition actuelle est dans une boite ronde ciglée Zygomatic Games ^^

Bref, quoi qu’il en soit TimeLine et CardLine, si ils ont une vie mouvementée coté éditeurs, sont bien issus du même auteur (Frederic Henry)

1 « J'aime »

Le respect de l’auteur c’est important.
Là, franchement, c’est du Timeline.

Au bûcher.

Si je ne m’abuse, Bombyx a été le premier éditeur du jeu.

Quant au plagiat… Ici on est vraiment sur un cas ambigu. Ça me rappelle les polémiques sur la légitimité de la PI des Loups-Garous de T. ou de Jungle Speed au-delà de l’aspect graphique.

La toute première édition était chez Hazgaard Editions, et à suivi « naturellement » chez Bombyx a sa fermeture (naturellement car suivant les frères HASCOUET ^^)

Pour Jungle Speed, ce n’était pas vraiment ambigu, ils ont été condamnés pour contrefaçon.

1 « J'aime »

Enfin, si c’est bien de cela dont tu parles, :thinking:

C’est vrai, j’avais oublié l’aventure Hazgaard avant Bombyx.

Je parlais pas exactement de ça, mais ça y est relié, en effet, d’où la précision finale de mon commentaire: « …au-delà de l’aspect graphique. »
Si je me rappelle bien, ils ont pu gagner parce que le jeu concurrent avait copié « l’image » du jeu (nom dans le titre, totem, etc.). Sinon, il y a eu plusieurs versions avec le même système qui ont vu le jour (Tom Vuarchex les collectionne d’ailleurs si je mes souvenirs sont bons) et contre lesquels ils n’ont pu absolument rien faire.
Pour le cas des Loups-garous, face à la copie illégale massive, Philippe des Pallières s’était rendu en Chine pour arriver à un accord avec je sais pas qui ou quoi pour endiguer le phénomène.

En fait, la seule limite aujourd’hui qu’on peut apporter au plagiat, c’est la communication et l’image de marque, et dans le milieu du jeu, qui reste encore relativement restreint, ça permet de contrôler le phénomène, mais pas de le régler (cf. le cas Nostromo par exemple).

Quant à ce dont je parlais dans mon commentaire, c’était des critiques faites à l’époque aux auteurs des deux jeux lorsqu’ils se positionnaient contre le plagiat, et d’autres leur reprochaient d’avoir eux-mêmes profité de jeux déjà existants dans la culture populaire pour en faire un produit marchand (bon, y avait en plus de la bataille de coq dedans et de la mauvaise foi à revendre dans les arguments apportés, c’est clair :smile: )

2 « J'aime »