[JV] Balatro - un poker roguelite deckbuilding

Bon, c’est sympathique, mais personnellement ça ne m’enthousiasme pas plus que cela. L’habillage est correct - je joue à bien plus moche que ça - par contre l’aléatoire est bien trop présent pour m’intéresser au delà de quelques runs.

Un truc que je trouve bien débile - et paresseux en terme de game design - c’est la capacité de certains boss qui te fait piocher des cartes faces cachées. Quel est l’intérêt ? J’imagine qu’il doit y avoir certains jokers qui te permettent de contrer cela - encore faut-il les piocher - mais je trouve ça bien naze…

Ou si tu tombes sur un boss qui debuff une couleur sur laquelle tu as créé toute ta stratégie, j’imagine que tu peux dire adieu à ton run.

Comme je disais plus haut je pense que l’intérêt premier c’est de compléter sa collection de cartes et réussir à remplir son classeur comme un album Panini, faut pas non plus chercher le nouveau rogue-lite de référence, je ne pense pas que le jeu ait cette ambition.

1 « J'aime »

Disons qu’il existe déjà une large offre de rogue-lite combinant parfaitement les deux aspects - deckbuilding et collection -, je ne comprends pas trop l’engouement pour celui-ci.

Je lui reconnais au moins un gros avantage, c’est l’accessibilité ; les règles sont simplissimes, pas d’apprentissage ou de mécanismes obscurs, on rentre immédiatement dedans.

1 « J'aime »

Y’en a pas des milliards non plus qui combinent « jeu de cartes / de société » et « roguelite » sans être un énième Slay the spire. Donc forcément, j’arrive à saisir que le mélange « jeu classique » et roguelite peut marcher. Le prochain sera un jeu d’échecs. Oh wait.

2 « J'aime »

J’adore autant les roguelike que les échecs mais j’ai pas du tout accroché à pawnbarian…

D’ailleurs en lisant ton message j’ai cru qu’il y avait un autre jeu du même genre qui arrivait tu m’as fait un faux espoir…

Franchement j’en sais rien, j’aime pas les echecs et du coup j’ai pas joué au jeu. Y’en a certainement d’autres.

Je ne l’ai pas testé mais il pourrait potentiellement te plaire :
Shotgun King: The Final Checkmate

Ralala le piège ce jeu. Pas merci @Yoel-FirstPlayer : j’avais déjà résisté à la tentation de télécharger la démo après un article de Canard PC, mais j’ai fini par céder.

Bah c’est tout ce que j’aime quoi. C’est pas loin d’être, à mes yeux, une sorte de version cartes de mon rogue-like (ou lite, j’en sais rien, je m’en fous) préféré. Peut-être même de mon jeu vidéo préféré d’ailleurs (au moins dans mon top 5 ever) : The Binding of Isaac. J’y retrouve la même saveur de reviens-y constant, avec des runs pouvant être très courtes ou durer bien davantage, mais surtout, cet aléatoire qui peut rendre un run complètement ingagnable ou à l’inverse complètement pété (on peut détester le principe mais bizarrement chez moi c’est un moteur très très puissant). Et encore, ce sentiment sera décuplé dans le jeu complet, que je vais bien évidemment acheter day one peu importe son prix.

Le seul truc qui lui manquerait à mon sens pour en faire mon Binding of Isaac version détente, ce sera une vraie métaprogression. Pas du genre on gagne des bonus pour rendre les runs suivantes plus faciles mais on débloque des nouveaux jokers, des nouveaux types de cartes ou autres dans le pool d’éléments aléatoires en faisant des trucs spécifiques dans le jeu afin de le rendre toujours plus fou et imprévisible. J’ai le sentiment, pour l’heure, que ce genre de trucs se limite au déblocage de « decks de départ » qui sont en fait des départs alternatifs, des « modificateurs ».

5 « J'aime »

ca semble aussi ce qui fera de ce jeu un petit buzz à un instant T, ou un vrai bon jeu. Isaac est incroyable dans le genre, surtout parce que les combinaisons entre bonus sont vraiment un apprentissage, elles ne sont pas toujours intuitives. Là, les combinaisons entre joker, de ce que j’ai vu, elles sont prévisibles, et je ne progresse pas en tant que joueur, dans ma connaissance du jeu, entre chaque partie. Donc je ne suis pas motivé pour capitaliser sur cette connaissance !

1 « J'aime »

Oui, je n’ai pas encore joué assez pour avoir été gêné par cette limite là mais je vois ce que tu veux dire. On peut espérer que les (visiblement) nombreux nouveaux jokers qui seront présents dans le jeu complet apporteront des possibilités folles, et, en effet, pour lesquelles il faudra expérimenter pour découvrir le potentiel de certaines combinaisons à première vue contre-intuitives. J’aurais juste aimé que ces nouveaux jokers soient amenés en jeu via une métaprogression mais je n’ai pas le sentiment que ce sera le cas. Et je précise que par métaprogression, je parle bien de « déblocage » de nouvelles cartes et nouveaux mécanismes au fil des runs, pas d’apprentissage du jeu et de ses subtilités (même si j’espère beaucoup de ce côté là aussi).

2 « J'aime »

Pour déterminer à peu près quelles sont les cartes cachées, utilise le classement automatique des cartes (switch valeur et couleur).

3 « J'aime »

Perso j’aimerais bien une méta progression via l’amélioration du jeu, si ça peut en même temps se conjuguer avec une augmentation de la difficulté. Dead Cells fait ça très bien. On galère à finir le premier level, on engrange les améliorations, puis on « finit » le jeu. Puis on découvre qu’on en est qu’au début en abordant le 2e level de difficulté, etc.

1 « J'aime »

Je vais etre obligé d’aller voir… *

Ah, pas idiot ! Mais je pense néanmoins que ce n’est pas un choix de game design très heureux…

1 « J'aime »

Je suis d’accord pour les bosses qui font piocher face cachée, c’est bien trop handicapant. Il aurait au moins fallu compenser avec une parade, payer pour retourner des cartes, un truc du genre.

Oui, ils auraient pu développer tout un pan de gameplay autour de ça. Là, tel que c’est, ça ressemble à une tentative pour relever artificiellement la difficulté.

C’est vrai qu’à ma connaissance il n’y a pas tant de jeux de cartes qui utilisent aussi le dos, ça pourrait être marrant. Tu n’as pas l’info principale mais tu pourrais avoir des dos différenciés pour avoir d’autres choix tactiques.

On peut deja trier les cartes par couleur et par valeur, ça donne une idée de la répartition de sa main en jouant quelques cartes.

J’ai fait un petit test hier, pour ne pas mourir idiot, et je confirme que les boss sont bien relous.

Pour contrer la plupart des boss, il y a une tactique un peu simpliste et one shot qui consiste a garder des cartes de tarot qui modifie la nature des cartes, et ca va te les retourner. par contre, on risque de se retrouver avec un deck un poil bancal ou de foutre en l’air la stratégie mono couleur / bi couleur :slight_smile:

De manière générale, je trouve les consommables super forts, et j’en utilise souvent comme ça de façon opportuniste. mais pas encore réussi a finir la démo, sniff.

Faut que jarrette de jouer à ces vampires temporels et que je reparte atteindre le niveau 100 sur mon barbare S3 à Diablo 4 :stuck_out_tongue:

2 « J'aime »

Qu’entends tu par « amélioration du jeu » ? Pour le coup Dead Cells, j’ai jamais réussi à accrocher, et pourtant j’ai redonné plusieurs fois sa chance au produit :sweat_smile:

Je crois que ce que j’aime dans The Binding of Isaac, enfin en tout cas ce qui fait que j’y ai englouti des tonnes d’heures, c’est une alchimie improbable entre :

  • le fait de devoir apprendre à connaître le jeu (compréhension des patterns des ennemis, des combinaisons d’objets efficaces ET des mécanismes cachés, genre les salles secrètes, les devil deal)
  • le fait de devoir améliorer ses compétences en tant que joueur, manette en main (réflexes, esquive, précision…)
  • le fait de devoir s’adapter à un jeu pouvant partir totalement en cacahuète, presque « cassé », quitte à rendre une run complètement injouable ou, à l’inverse, qu’une improbable combinaison de pouvoirs ait transformé Isaac en dieu vivant (ce qui ne permettra de toute façon pas de « finir » le jeu, ce qui est une tâche de très longue haleine)

Evidemment, c’est ce 3e point qui est clé et qui fait le liant de la formule pour moi. Parce que je suis convaincu que sur le point 1, Dead Cells est très bon et que côté gameplay pur, skill manette en main, il est certainement plus riche et intéressant.

Et du coup j’espère que Balatro emprunte plutôt le chemin qui lui permettra plutôt de devenir un The Binding of Patrick Bruel :innocent: J’attends de voir le jeu complet mais il a le potentiel !