RELOAD - Par François Rouzé et Jean-Marc Tribet - Kolossal Games - Campagne le 26 Janvier 2021

Fameux pour son jeu Room 25 inspiré du film The Cube, François Rouzé revient avec un Battle Royale en format court et tabletop. Se voulant accessible et nerveux, le jeu repose sur des mécaniques de gestion de dés (avec très peu de lancers) et, bien sûr, de gestion d’inventaire. Les joueurs vont se retrouver parachutés sur une île verdoyante qui va peu à peu se retrouver envahie de toxines mortelles. Le but étant, au fil de la partie, d’acumuler un maximum de « feats », de performances diverses, afin d’être le joueur ou l’équipe avec le plus de gloire à la fin.

reload 1

  • Core box : 29$
  • Core box + Extension SG : 39$
  • Core box + Extension SG + Extension 5/6 joueurs : 59$

**Page Facebook de Kolossal games : ** Kolossal Games France - Accueil | Facebook

5 J'aimes

« Que » 4 joueurs max?
Ça fait un peu léger je trouve pour ce genre de jeu :thinking:

À suivre de loin car j’aime bien room25

Et c’est Kolossal Games, donc le patron de Matagot derrière (pas la même équipe). Perso pas fan pour des raisons personnelles (qui n’ont rien à voir avec la qualité ou l’absence de qualité du travail éditorial).

Mais du même avis que ci-dessus, je m’imaginais un 4-8 joueurs plutôt.

J’avais énormément perdu confiance en Kolossal, mais sur leur dernier projet livré, Almanac the dragon road, ils ont retrouvé des étoiles.
Belle édition, excellent jeu, livré en avance.

Par contre, sur la com, ils sont malheureusement toujours aussi mauvais. Quasi Zero suivi dans les com KS…

Mais bon, j’hésiterais quand même moins à pledger chez eux…

1 J'aime

Pas fan de Room 25

J’aime pas du tout le parti pris graphique à la Fortnite, mais j’aime bien Room 25 moi…

1 J'aime

La Da est el reflet de leur cible sur ce projet, mais en effet ça ne fera pas que des heureux.

Le trailer de lancement:

1 J'aime

1 J'aime

Je mets de côté ça :slight_smile:

Le journal d’auteur de Francois Rouzé :

Résumé

RELOAD EN GÉNÉRAL : UNE EXPÉRIENCE BATTLE ROYALE

RELOAD, de quoi s’agit-il ?

RELOAD, c’est un jeu immersif. Vous vous retrouvez immédiatement projeté dans l’action d’un BATTLE ROYALE dans l’esprit « HUNGER GAMES ». Vous allez affronter les autres joueurs en faisant d’une île virtuelle votre terrain de chasse. Comme il s’agit d’un show télévisé futuriste, votre objectif sera d’engranger de la popularité en réalisant des actions d’éclat.

Mais encore, que pourra-t-on faire sur cette île ?

RELOAD est d’abord un jeu d’action. Vous allez pouvoir courir, vous cacher, poser des pièges, chercher de l’équipement dans les bâtiments, chercher des balises et les ramener à la tour centrale. Comme il s’agit d’une forme de BATTLE ROYALE, vous pourrez aussi combattre au corps à corps ou à distance avec toutes sortes d’objets aux caractéristiques variées.

Pouvez-vous préciser le principe du BATTLE ROYALE?

La notion de BATTLE ROYALE vient de l’univers du CATCH et qualifie un combat composé de nombreux combattants. Elle a été reprise par Koshun TAKAMI en 1999 dans son roman d’anticipation Japonais du même nom qui voit une classe d’étudiants s’affronter à mort sur une île désertée et où seul le dernier survivant peut retrouver la liberté. J’aime beaucoup ce thème du BATTLE ROYALE mais j’ai voulu renforcer la coopération au sein de l’équipe pour s’approprier le terrain et organiser sa défense avec des règles simples mais offrant de nombreux choix. Le plateau change à chaque partie et selon le nombre de joueurs donc les joueurs découvriront chaque fois de nouvelles possibilités.

RELOAD : LES INSPIRATIONS

Qu’avez-vous emprunté dans vos règles aux jeux vidéo et qu’avez-vous abandonné?

Comme dans les jeux de rôle ou les DUNGEON CRAWLER à la DIABLO, vous allez pouvoir revêtir des casques de protection et utiliser vos objets en main tandis que le reste de votre équipement, dont les fameuses balises, sera placé dans votre SAC A DOS. La gestion de votre équipement est plus légère car les parties sont beaucoup moins longues que dans ce type de jeu. Nous avons donc abandonné l’idée de limiter l’équipement mais seules les armes en main peuvent être utilisées.

Comme dans les FPS, lorsque tu es RELOADé, les balises que tu transportes sont reposées sur l’hexagone où tu as disparu et peuvent être ramassées une à une par ton adversaire. Pour éviter un effet « win-win » peu plaisant, le reste de l’équipement est perdu pour tout le monde et les cartes sont donc défaussées.

La jauge de popularité s’apparente davantage aux jeux de combat comme STREET FIGHTER où on visualise très bien l’état de santé de l’adversaire. Ici c’est le même principe, plus la jauge de l’adversaire est élevée, plus il a des chances de vous battre.

Comme dans ROOM 25, il y a plusieurs « clin d’œil » au cinéma de science-fiction. Lesquels et pourquoi ?

Comme pour un film ou un roman, je pense qu’un jeu doit laisser une trace, le souvenir de quelque chose à demi vécu. A demi car un jeu de plateau reste quelque chose de très cérébral où la partie sensorielle se résume à la vue et au toucher.

En utilisant des références connues de la science-fiction, on renforce l’immersion et le joueur peut davantage s’identifier à son personnage, un peu comme dans un jeu de rôles qui reste la forme de jeu la plus riche à mon sens.

Lorsque le film BATTLE ROYALE est sorti en 2000, j’ai pris une claque car il est très cru et s’apparente un peu à un scénario de « chasse à l’homme » donc assez morbide. C’est un film trop sombre pour en faire un jeu fun mais l’idée que chaque concurrent dans RELOAD part avec un équipement différent vient de là.

La série MAZE RUNNER que mon fils a beaucoup aimé m’a inspiré le LABYRINTHE qui permet dans le jeu de créer ou détruire un mur n’importe où sur la « MAP ».

Bien-sûr on retrouve la série de livre et de film HUNGER GAMES avec l’arc et les flèches par exemple mais aussi le « cadeau du sponsor » qui permet de redonner de l’espoir au joueur en difficulté. Je n’ai pas mis la corne d’abondance mais l’entrepôt qui permet de piocher 3 équipements reprend un peu l’idée.

Quelle est votre motivation principale à travers RELOAD ?

En jouant à RELOAD, on retrouve un peu de la tension d’un FPS (First Person Shooter) mais on conserve le plaisir du jeu entre amis autour d’une table, sans écran.

Avec Jean-Marc, nous avons aussi voulu nous éloigner de l’EUROGAME où on compte chaque point et on cherche à optimiser chaque action. Ici, les jetons de score n’ont pas de valeur, c’est leur longueur qui mise bout à bout sur la jauge de popularité permettra de voir qui est en tête d’un simple coup d’œil.

Avec RELOAD, nous proposons un vrai jeu par équipe où on peut se concerter et partager ses objets. La jauge de popularité est commune à l’équipe, même si le matériel permet également un scoring individuel pour ceux qui préfèrent les jeux purement compétitifs.

Nous sommes très fiers de RELOAD et de la diversité du public qui l’a apprécié sur les salons et dans nos test en région Lyonnaise.

KOLOSSAL GAMES a été embarqué dès le « pitch » et a su nous aider pendant ces 3 années à amener le jeu vers un public plus large avec des règles plus homogènes et un style + soft que notre prototype qui était très guerrier.

RELOAD : LE GAMEPLAY ET LE SYSTÈME DE DÉS

Sur quel système de jeu repose RELOAD ?

Avec mon co-auteur Jean-Marc TRIBET, nous avons imaginé une notion de fatigue qui influe sur la capacité à se défendre. En fonction du nombre et de la nature des actions réalisées, ton score de défense va s’affaiblir. A chaque tour, tu as 5 dés d’action que tu vas poser sur la face correspondant à la valeur de l’action puis à la fin de ton tour, tu glisses tous ces dés du plus grand au plus petit sur la ligne de défense de ta fiche de personnage

Par exemple, la première action COURIR a une valeur de 4, la seconde une valeur de 3 et la dernière une valeur de 2. Si tu te déplaces 3 fois dans ton tour, tu auras donc une valeur de défense composée d’un 4, d’un 3 et d’un 2.

Tous les dés dans RELOAD ont des valeurs de 1 à 5 et une face « crâne » à la place du 6.

Pour le combat au corps à corps l’attaquant va lancer tous ses dés encore disponibles et chaque crâne va provoquer une blessure immédiate au défenseur à moins qu’il ait des protections. Ensuite, on comparera chaque valeur de dé du + petit au +grand entre les 2 adversaires. Le dé le plus élevé envoie le dé le + faible en blessure. C’est rapide et efficace.

On comprend ainsi que les actions de valeur 1 ou 2 rendent ton personnage vulnérable.

Tu peux également conserver des dés d’actions dans un « pool de défense » qui te permettra de les lancer pour te défendre en cas de tir ou d’attaque au corps à corps. C’est une logique de dissuasion voir de contre-attaque qui peut s’avérer payante.

Si les dés d’ACTION partent en BLESSURE, on n’a moins d’actions dans les tours suivants ?

Cela dépend de tes choix. Certains équipements, comme la trousse de soins, et un bâtiment sur l’île, comme l’hôpital, te permettent de récupérer tes dés partis en blessures. Sinon, l’action de soins qui nécessite de lancer 1 dé peut également t’en faire récupérer et c’est doublement efficace si c’est ton coéquipier qui te soigne.

Le jeu récompense la coopération au sein de l’équipe. Tu gagnes des points de victoire quand tu soignes ton co-équipier car le public est ému que tu lui viennes en aide (smiley).

La coopération se traduit aussi par la possibilité d’échanger les objets de ton sac à dos avec ton partenaire sans dépenser aucune action, mais à condition d’être sur le même hexagone.

Qu’est-ce que ce système de dés d’action apporte au jeu ?

Ce système simple et original encourage à définir ses actions en fonction de la proximité des adversaires. Plus ils sont éloignés, moins leur score de combat pourra être élevé et plus vous pouvez réaliser des actions de faible valeur, comme fouiller par exemple pour mieux s’équiper. Nous avons souhaité conserver une part d’aléatoire dans le jeu pour inciter à la prise de risque et conserver des effets de surprise qui contribuent au plaisir de jeu.

Combien de temps dure une partie de RELOAD et comment cela se finit-il ?

RELOAD est un jeu rapide mais dense autour de 45 minutes. On peut enchainer les parties pour tester de nouvelles « maps » et de nouvelles tactiques en fonction des objets qu’on ramasse.

La fin de partie est souvent tendue car il y a 3 causes de fin de partie :

· L’intégralité de l’île est recouverte d’un gaz toxique

· Toutes les balises sur l’île ont été ramenées à la tour centrale

· Un joueur atteint le maximum de la jauge de score et remporte donc la partie

Cette dernière condition est rarement remplie et il y a donc souvent un décompte final où on ajoute la popularité liée aux objectifs de fin de partie avant de comparer la jauge de score de chaque équipe.

RELOAD : LES SPÉCIFICITÉS ET LES COMPOSANTS

Comment démarre une partie de RELOAD ?

Tout en restant beaucoup moins violent que les jeux vidéo de BATTLE ROYALE tels que PUBG ou APEX LEGENDS, nous avons voulu traduire sur jeux de plateaux certains de leurs principes créatifs.

En début de partie, vous choisissez et installez une « map » c’est-à-dire une configuration de 19 tuiles avec la tour centrale au milieu. Sur ce plan, cela ressemble un peu à ROOM 25 sauf que c’est en extérieur et que la nature des tuiles est connue dès le départ (smiley).

Ensuite, le présentateur du show annonce les objectifs : 3 cartes de mission sont révélées qui vont permettre de gagner de la popularité en cours ou en fin de partie.

Avant de démarrer et chaque fois qu’un joueur est « RELOADé », il devra également choisir un équipement de base parmi 2 cartes aléatoires tirées de la pioche puis il tente d’atterrir sur la région de l’île de son choix pour récupérer des objets ou rejoindre son coéquipier.

Cette approche amène déjà des choix tactiques et permet de ne pas « partir les mains nues » pour de rentrer immédiatement dans l’action une fois les pieds sur l’île. Quand je vous dis que c’est un jeu d’action…

Est-ce qu’un joueur peut être éliminé, comme dans ton précédent jeu, ROOM 25 ou dans les jeux vidéos de BATTLE ROYALE ?

Non, dans RELOAD, tu ne peux pas être éliminé définitivement car il s’agit d’androïdes clonés donc chaque élimination entraîne un nouveau parachutage sur l’île. On appelle cette séquence le « RELOAD » car le personnage est rechargé et revient en jeu, comme dans un jeu vidéo. Bien-sûr, tu perds ton équipement et l’adversaire qui t’a « RELOAD-é » empoche de nombreux points de victoire mais tu peux facilement te refaire.

Une fois sur l’île, que se passe-t-il ?

Deux logiques s’affrontent en fonction des joueurs et de la topographie. La course aux trésors motivée par la récupération des balises sur l’ensemble de la carte et l’affrontement plus guerrier à vos risques et périls.

A son tour, le joueur a l’embarras du choix mais ne dispose que de 5 actions. Il pourra collecter des balises, renforcer son armement, poser des pièges à proximité des bâtiments qu’il veut protéger, construire des « murs virtuels » qui bloquent le mouvement et les tirs à distance ou encore se construire une cachette pour être mieux protégé face aux adversaires. Certains personnages ont également des capacités spéciales qui s’avèreront souvent utiles dans la partie.

Entre le tour de chaque joueur, on révèle une carte évènement. Celui-ci peut répandre un gaz toxique sur une région rendant la zone dangereuse ou déclencher le largage de nouvelles caisses d’équipement ou le réapprovisionnement des villages. Ainsi, plus le jeu progresse et plus l’équipement est puissant.

Quel type d’équipement trouve-t-on dans RELOAD ?

3 paquets d’équipement gradués de 1 à 3 étoiles sont disponibles dans le jeu de base.

Les objets 3 étoiles, également appelés EX-TECH pour technologie expérimentale, sont tous uniques. Ils ont souvent des effets très spéciaux. Ainsi le jet pack permet de passer par-dessus les murs, le gant répulseur projette l’adversaire vers un piège ou un mur ou encore la cape de camouflage holographique inspiré de GHOST IN THE SHELL qui rend son porteur très difficile à toucher. Il y aura probablement de nouveaux équipements dans les extensions car les possibilités sont infinies.

Pourquoi des hexagones, vous êtes « fan » de wargame ?

J’aime bien les « wargames » mais RELOAD n’en est pas un car il est plus court et beaucoup plus accessible. L’hexagone permet d’aller dans 6 directions donc de donner du choix. Par exemple, lors du parachutage qui est une séquence tactique importante, tu vas viser un hexagone puis lancer 2 dés qui indiquent le sens du vent. Tu pourras choisir l’une ou l’autre des directions, à moins d’avoir des vents opposés qui t’emmèneront alors à l’emplacement visé. Je n’avais encore jamais vu ce principe, proposé par Jean-Marc et que je trouve amusant.

Les joueurs m’ont fait remarquer que l’île de départ a la même forme que dans les colons de CATANE mais je peux vous dire qu’il y a beaucoup plus d’action et que les parties sont plus courtes…

On parle déjà d’extensions pour RELOAD ?

RELOAD se prête à des extensions pour explorer d’autres principes d’affrontement tout en conservant le même système et la grande majorité du matériel.

Nous avons travaillé l’extension « CAPTURE THE FLAG », inspiré des LASER GAMES et du jeu vidéo « UNREAL TOURNAMENT » auquel j’ai beaucoup joué par le passé. Cette extension en plus d’ajouter 1 base et un drapeau pour chaque équipe fournit de nouvelles MAP à découvrir et 4 nouveaux personnages qu’on pourra mélanger à ceux de base dans les parties. Avec notre système de jeu original et un univers de personnages virtuels haut en couleur, il y a matière à approfondir pas mal d’aspects si les joueurs nous en redemandent. Personnellement, j’ai hâte de découvrir l’accueil du public car les tests dans les salons et les cafés ludiques avant le confinement ont été prometteurs même si le jeu s’est beaucoup amélioré depuis.

2 J'aimes

Carrément !

Faut que je creuse la mecanique, mais ca m’a l’air intéressant ce jeu. Affrontements à 4 joueurs (5eme joueurs certainement débloqué en cours de campagne), y a moyen de bien se marrer entre pote avec des parties courte en plus…

Par contre, pas de traces de livre de règles pour l’instant…

1 J'aime

Je l’ai le livre de règles mais y’a encore pas mal de boulot car il est austère… Je vais avoir l’occasion de vous le présenter dans ses longueurs bientôt.

Ça serait peut être mieux que tu supprime ton post Google histoire que les gens tombent d’abord sur la VF de l’interview ? :slightly_smiling_face:

1 J'aime

Tu as un proto?

Pour suivre

Je n’ai pas cette chance… Mais je fais partie des rares personnes a avoir accès au mod, et à jouer avec l’auteur, du coup j’ai grand hâte de pouvoir dire tout ce que j’en pense!

1 J'aime

N’oubliez pas que vous pouvez me transmettre toutes vos questions à François Rouzé ici, son interview sera filmée d’ici la fin de la semaine : Interviewez vos auteurs favoris! - Economie du crowdfunding - cwowd.com

Et une preview :

Pourquoi si peu de joueurs pour un jeu qui se veut « battle royal »?