Séries TV : le topic général

Alors en fait je m’étais trompé de série :roll_eyes:

Je pensais que vous parliez tous de ceci :

Autant vous dire que je n’ai rapidement rien compris à ce que vous disiez :laughing:

Depuis, j’ai regardé le premier épisode de la bonne série, et ma foi c’est très très intriguant.
Je lis quelques spoils et je reviens :slight_smile:

OK, lu (pour le premier épisode, n’étant pas allé plus loin).

C'est parti.

Brillant ! Très bien vu !
Et marrant parce que 1) le générique m’a fait penser à celui de WestWorld, justement, comme évoqué aussi plus haut, et 2) l’ambiance hyper feutrée t’y vois presque rien m’a fait aussi penser au film The Thirteenth Floor (Passé Virtuel chez nous, que je viens donc de totalement vous spoiler, désolé).

Carrément loupé au visionnage, j’ai dû regarder la scène à nouveau - et je ne comprends pas comment j’ai loupé ça.
Ce qui pourrait me laisser penser que la dame en vert est un peu aux contrôle de ce qui se passe.

Bon, là forcément je pense « thérapie comportementale expérimentale en réalité virtuelle ».
Avec des morceaux de Sucker Punch dedans.
Tous les personnages principaux semblent avoir un problème à résoudre, ou quelque chose à fuir, ou à arrêter de refouler - oui les « frères » espagnols, c’est vous que je regarde.
'seraient en train de se faire soigner que ça ne m’étonnerait pas.

En tout cas, j’aime beaucoup l’ambiance, sonore et visuelle.
Et qui, qui irait baptiser son navire « Kerberos » ?! :laughing:

Je cite :
Kerberos est un protocole d’authentification réseau qui repose sur un mécanisme de clés secrètes (chiffrement symétrique) et l’utilisation de tickets, et non de mots de passe en clair, évitant ainsi le risque d’interception frauduleuse des mots de passe des utilisateurs. Créé au Massachusetts Institute of Technology, il porte le nom grec de Cerbère, gardien des Enfers (Κέρβερος). Kerberos a d’abord été mis en œuvre sur des systèmes Unix. Kerberos dialogue en UDP sur le port 88 par défaut.

2 « J'aime »

La fin de l’épisode 2 est sans équivoque

Résumé

Ce texte sera masqué

Le mur d’écrans tv avec les principaux personnages est explicite. Nous ne sommes pas en 1899 !

Fin épisode 2 et comparaison avec une autre série

Ça m’a clairement fait penser à une série en 3 épisodes, dont j’ai oublié le nom, avec Tricia Helfer.

Edit : Ascension ?

Rahhh. Ne pas cliquer, ne pas cliquer…

1 « J'aime »
1899 épisode 4

« I’ve never seen Russia » :rofl:

Clémence a la panoplie complète de la compagnie maritime? Elle a la broche à cheveux aussi!

Ahaaaa, je lis vos théories avec délice (j’en suis à l’épisode 6). La série dévoile pas mal de trucs mais y’a encore du boulot pour déméler l’échevau. Ça monte en puissance plus rapidement que Dark.
Y’en a qui chauffent pas mal sur les spoilers :wink:

Un truc qui m’a gêné, si je fais le pointilleux : la façon de s’exprimer de Clémence la française :

  • « je vais chercher de l’aide, vous restez là, OK ? » → pas certain que le « ok » dérivé de l’anglais était en vigueur en 1899.
    Idem quand un mec s’énerve, elle lui dit « hé, tranquille, tranquille », j’ai trouvé ça très familier et bien peu 19ème siècle.

Mais ça reste du détail.

Le mélange des langues reste pour moi un plaisir à entendre, et j’aimerais beaucoup voir d’autres séries avec ce gimmick.

Regarde Parlement, en replay sur France 2. Très rigolo.

D’ailleurs moi, les seuls que j’ai eu du mal à comprendre dans le pilote, ce sont les français, justement.
Je ne sais pas si c’est mon cerveau qui n’était pas prêt à les entendre à chaque fois ou si c’est une question de mixage en revanche.

Pas mieux.

Édit

Et puis Clémence a plein de trucs de la compagnie maritime sur elle (boucle d’oreilles et broche) et un insecte brodé sur son col, donc je la vois plus en infiltrée qui sait ce qu’il se passe qu’en passagère « ordinaire »

1 « J'aime »

Bon, sinon, on a fini avec madame une excellente mini-série british en 7 épisodes que je vous recommande fort.

On y suit un docteur bien trop gentil dans le marasme d’un hôpital public au Royaume Unis. Entre le manque de moyens et la surcharge de boulot, il fait son taf entre humour grinçant et cynisme assumé.
Ben Wishaw, qu’on a vu en « Q » dans les derniers James Bond, est tout bonnement génial.

Les personnages sont vraiment bien brossés entre vie à l’hosto et déboires à la maison, c’est à la fois drôle et terrible et ça passe bien trop vite.

ATTENTION quand même : il y a quelques scènes sanguinolentes. Si une full-frontale césarienne ne vous fait pas peur, vous pouvez y aller (bon, c’est dès l’épisode 1 et ça passe vite, au pire on ferme les yeux 30 secondes).

A regarder d’urgence (sans jeu de mot idiot), ça vous changera très agréablement des dérivés Star Wars et autres Marveleries.

6 « J'aime »

J’aime beaucoup l’humour british, je suis tenté.

Reste à savoir comment le voir, je n’ai pas de canal+

1 « J'aime »

Pour ceux qui l’attendraient… ben va falloir attendre encore :wink:

En British, j’ai commencé Lovesick (sur Néné). Un mec apprend qu’il a une chlamidya (je n’ai jamais entendu le mot en français en fait ^^ ), et doit prévenir ses partenaires sexuelles du passé. L’occasion de quelques flashback sur ses rencontres, et l’évolution de son groupe de potes (c’est pas raconté linéairement).
C’est plus facile à regarder que 1899 en faisant la vaisselle :grin:, et c’est sympa. J’ai vu 4 épisodes, on voit bien où ça va aller (enfin, sauf si c’est surprenant comme la fin de Mixology ^^ qu’était très sympa aussi )

1 « J'aime »

C’est super bien Lovesick !

Dans le genre « jeunes gens qui se cherchent » j’avais aussi beaucoup aimé Love, de Judd Apatow.

1 « J'aime »

As tu vu Mixology?

Une saison, une dizaine d’épisodes je crois, et c’était bien :slight_smile:

Nope. J’y jetterai un œil.

1 « J'aime »

C’est une série, ça ? :thinking:

image

Ahhh ! Je me disais bien… :grin:

1 « J'aime »

Touss* Touss* Resident Evil Touss* Touss*

1 « J'aime »

Grmbl