So you've been eaten - Par LudiCreations - KS en 2021

Jeu pour 0 - 2 joueurs.

Donc, vous avez été mangé.

Ne vous inquiétez pas, il s’agit simplement d’un risque professionnel. En fait, c’est assez courant chez les Deep Space Miners (5e classe), et certains disent que c’est presque inévitable. Et bien, c’est le cas. D’autant plus que les cristaux que vous cherchez se trouvent à l’intérieur de bêtes spatiales géantes. Pour les extraire, il faut être mangé.

Mais, pas de raison de paniquer, nous sommes là pour vous aider à faire face aux défis physiques et mentaux que représente le fait d’être mangé. Ce guide pratique de simulation et de survie est un document standard pour toutes les recrues, et vous mènera à terme à une carrière productive, voire brève, dans l’exploitation minière de l’espace.

Si vous atteignez votre objectif et que vous exploitez suffisamment de cristaux pour atteindre votre quota, il est alors rentable pour l’entreprise d’activer votre jet pack et de vous sortir du ventre proverbial de la bête. Si la réponse immunitaire de la bête n’a pas suffi à empêcher sa disparition, sa contribution au progrès humain et à la rentabilité des entreprises est très certainement appréciée.

Dans l’éventualité où les bactéries présentes dans la bête vous submergeraient et que vous seriez digérés, ne vous inquiétez pas. Vos parties non organiques seront finalement d’une grande utilité pour les futurs mineurs de l’espace. En fait, vous pourriez rencontrer certaines de ces pièces dans votre expédition, vestiges de tentatives de recrues manifestement moins que qualifiées.

Enfin, il pourrait s’avérer que vous ne recueillez pas les cristaux nécessaires au moment où vous atteignez l’extrémité du tube digestif de la bête. Dans ce cas, appelé « fin #2 », vous sortirez alors de la bête par l’autre extrémité que celle où vous êtes entré. Vivant, et pourtant changé à jamais. Dans ce cas, et après une période de décontamination et de quarantaine complète, nous devrons évaluer vos performances par rapport aux efforts de la bête pour vous consommer.

Dans So, You’ve Been Eaten. le mineur et la bête s’affronteront. Le mineur gagne des points en collectant des cristaux et la bête gagne des points en développant des réponses immunitaires et en attaquant le mineur avec ses bactéries.

Le mineur gagne instantanément en collectant les 8 cristaux différents, et la bête gagne instantanément en digérant le mineur après l’attaque de quatre bactéries du même type.

Bien sûr, il y a toujours la possibilité que le mineur passe simplement dans le système de la bête, et alors le joueur avec le plus de points gagne !

Donc, You’ve Been Eaten peut être joué comme :
Un jeu pour 2 joueurs, avec un joueur du Mineur contre un joueur de la Bête.
Un jeu pour 1 joueur, avec le joueur Miner contre une Bête endormie.
Une partie à 1 joueur, avec le joueur Bête contre un robot Mineur.
Une partie à 0 joueur, avec une bête endormie contre un robot mineur.
-Description de l’éditeur

Traduit avec DeepL


Pledges : ?
Frais de port : ?


Autres liens : Fiche BGG

6 J'aimes

5 J'aimes

Intéressant comme concept :innocent:

En fait c’est juste 2 automa qui s’affrontent :slight_smile:

Ça me donne limite envie d’avoir le jeu juste pour l’installer sur ma table et quand des invités me demanderaient « Tiens, tu as une partie en cours ? C’est quoi ? », je pourrais d’être « Ça ? Oh non je ne joue pas, c’est une partie à zéro joueurs. Bon je vous sers quelque chose ? »

8 J'aimes

Merci pour la création du topic !
Très intéressé par le jeu depuis une présentation à Essen l’année dernière. Le truc 0 joueur m’avait semblé un bon truc de com mais pourquoi pas !

Je pense aussi que le zéro joueur tient de la blague éditoriale :joy:

Je pense qu’au delà de la blague, ils veulent mettre en avant que leurs automa sont « autonomes » et ont donc un comportement très proche d’un vrai joueur.
Mais non ça reste du marketing et ça fait parler, on jugera sur pièces le moment venu :smile:

1 J'aime

Je pense qu’entre le nom et le mode 0 joueurs, ils savent comment attirer l’attention et faire parler d’eux, c’est très malin. Après faut voir ce que vaut le jeu en lui-même.

3 J'aimes

Ah enfin, on supprime ces cons de joueurs qui font rien qu’à faire chier en jouant n’importe comment !!!

8 J'aimes

À quand le nombre de joueurs négatif ? Parce que ce serait la révolution ultime, pour le coup.

2 J'aimes

Encore mieux, BURNT, le jeu qui entre en autocombustion et se déconstruit… Avant le jeu, il n’y avait rien… Un retour à l’essentiel. Un jeu de 0 à 99 ans, pour un nombre de joueurs compris entre moins l’infini et plus l’infini. Plus qu’un jeu, une expérience sensorielle, purificatrice et mystique qui vous emmènera aux confins de l’atome…

Pledges à venir, quand j’aurai déposé le concept, paufiné les règles et créé la page KS…

Déjà un visuel, j’avoue j’ai mis le paquet sur la DA…

burnt

Pratique si on est 4 à la soirée jeux et qu’on veut jouer à un jeu pour 6, il suffit d’installer une table pour -2 à côté.

2 J'aimes

Je dois avouer que j’ai cliqué sur le topic en me faisant « marketinguer / mercatiquer ».
Comme quoi, ça fonctionne vraiment. Au moins dans mon cas.

Mais au delà de la découverte d’un concept intéressant, bah… un mélange de dés, de cartes, de tokens… bof.
Échec du marketing sur le moyen terme.

Faut pas croire, c’est pas parce que ça n’a pas fonctionné sur toi que ce n’est pas efficace. Que toutes les personnes qui ont cliqué sur le nom par curiosité ne soient pas convaincues ce n’est pas grave, un certain pourcentage va rester, aller regarder la campagne, et encore un plus petit pourcentage décidera de backers, et c’est déjà ça de gagné pour les porteurs. Tout ça grâce à un nom rigolo. Le marketing c’est une question d’entonnoir.

2 J'aimes

De tamis plutôt non ? :stuck_out_tongue:

Punaise, déjà que le concept de jouer solo ça pet en faire tiquer certains, je n’imagine même pas la tête qu’ils feraient avec un coup pareil !

Rien que pour ça, drapal. :smiley:

Non, de plug.

Toutes les remarques que vous faites ou questions que vous vous posez ont déjà été abordées sur BGG y a un an lors de l’annonce de sa présentation à Essen 2019. Donc, on aime ou non ce type de marketing un peu provoc’, mais ça a le mérite de faire réagir, donc, c’est efficace.
Chez les voisins US, y a même eu un sujet sur la syntaxe du titre…

Depuis, je le suis du coin de l’œil, car ce que je trouve sympa, c’est aussi le ton décalé qu’on trouve dans les jeux de Chvatil.