Summoner Wars - VF par Matagot - late pledge jusqu'au 15 janvier

Les nains au nez gelé ?

L’histoire du jeu d’abord :
Pendant de longues années, Ret-Talus, seigneur du Royaume déchu, ravage le monde d’Itharia à l’aide de son armée qu’il peut invoquer là où il le souhaite. Car c’est à lui, le roi au coeur sombre, que revenait la première Pierre d’invocation. Et ce sont ses pouvoirs qui lui permettait de battre les armées entières qui tentait de restreindre sa soif de conquête infinie.
Mais Dane Lightbringer découvrit alors une seconde pierre. Et en utilisant sa même puissance réussit à contrecarrer les plans de Ret-Talus.
Si cette découverte annonçait l’espoir d’une paix durable, c’était sans compter sur la soif de puissance des nombreuses factions d’Itharia. Si une deuxième pierre existait, alors très certainement d’autres pierres seraient découvertes. Et, alors même que les recherches des différents peuples se couronnaient de succès et que de nombreux invocateurs se révélaient; de vieilles rivalités se réveillèrent, des désirs de pouvoir, la jalousie de son voisin. Et bientôt vint l’âge des Guerres de l’Invocateur.

Les Gobelins des cavernes.

Si les gobelins des cavernes ne semblent pas représenter une grande menace, ils sont nombreux. Très nombreux. Trop nombreux.
Réussirez vous à arrêter la vague d’ennemis infinis avant qu’elle de vous submerge ?

L’invocateur :

card

Sneeks, l’invocateur des Gobelins des cavernes est sournois. C’est ce qu’on attend d’un gobelin dont la durée de vie veut excéder la moyenne. C’est ce qu’on attends d’un gobelin qui doit détenir une telle puissance.

Sneeks donc, peut apparaître un peu là où on ne l’attends pas, capable d’échanger sa place avec n’importe quelle unité alliée une fois par tour. Non seulement cela permet d’aller loin dans le territoire adverse dès les premiers tours pour poser un portail d’invocation derrière les lignes ennemies. Mais je vous laisse imaginer tous les plans diaboliques que vous pourrez faire pour protéger une de ses unités ou bien terminer une cible déjà bien entamée.

Sneeks ne vient pas bien entendu seul. Et un tas de gobelins à la durée de vie beaucoup plus courte vient l’épauler dans sa dure tâche, bon gré, mais surtout mal gré.

Les unités :

card

Ainsi, le frondeur peut attaquer en plus delà limite des 3 attaques par tour, à distance qui plus est. Et s’il n’est certainement pas un tireur d’élite, ce sont toujours des petites attaques qui, peu à peu, s’additionneront.
Comme de nombreux gobelins, il est gratuit à poser, et plutôt en carton pâte. Mais il fait le taf’, et pour 0 de magie, on va pas s’en plaindre.

card

Les gobelins ont longtemps appris à utiliser tout ce qui leur passait sous la main, y compris les animaux, aussi petits soient-ils. Ce chevaucheur peut tout simplement charger en ligne droite afin d’effectuer une grosse frappe dans la face du pauvre hère qui se trouvait sur son chemin.
Cette unité est plus couteuse que les autres gobelins, et pour cause, elle encaisse mieux et frappe plus fort. Elle arrive aussi très rapidement en mêlée grâce à sa capacité et votre adversaire réfléchira à deux fois avant de se poster juste en face d’un portail d’invocation.

card

Ces gobelins s’accrochent à tout ce qui bouge et se déplacent uniquement lorsqu’ils s’accrochent à une unité alliée, car ils ne le feront pas tout seul.
Dans une faction où vous en invoquez énormément, c’est toujours pratique de ne pas devoir utiliser un des 3 seuls mouvements par tour que vous avez à votre disposition. Mais pour en profiter réellement, votre placement va être important.
Un autre gobelin gratuit qui a pourtant des stats intéressantes si vous arrivez à en user de façon intéressante.

Et une jolie combinaison avec l’invocateur qui pourra frapper puis se faire remplacer par l’un de ceux-ci.

card

L’escaladeur demande d’utiliser un mouvement mais peut se positionner très facilement en traversant les structures. Ils peuvent donc bloquer des arrivées de portails, atteindre quelqu’un qui se cache derrière, ou bien préparer des attaques surprises grâce aux évènements. Le tout, gratuitement bien sûr, et avec une capacité à rester en vie plutôt intéressante.

Les évènements :

card

Mais qu’est-ce donc ? Ce n’est pas une unité ?
Et oui, il y’a des évènements ! Ces évènements peuvent se jouer plus ou moins n’importe quand pendant une phase précisée par la carte elle même.
Il s’agit ici d’un evènement « épique », qui ne pourra être joué que par l’invocateur de la faction. On peut le voir par son sigle d’armée et son mot clé, bien entendu, mais aussi par le fait qu’il ne possède pas de petite icone, ce qui ne lui permet donc pas d’être joué par d’autres invocateurs lorsque vous construirez votre deck.
Et l’event épique de Sneeks, ben il est un peu méchant.
C’est tous vos gobelins gratuits qui pourront attaquer une 2ème fois (ou une 1ère fois pour ceux qui n’avaient pas pu attaquer). Un évènement extrêmement puissant qu’il vous faudra conserver pour en tirer le meilleur profit.
Pour 1 de magie, c’est vraiment efficace pour faire du ménage.

card

Si cet évènement est « standard » et qu’il peut être utilisé par d’autres invocateurs comme l’indiquent les petites icones présentes sur le côté, il est intéressant de noter que celui-ci combote très bien avec le précédent, puisqu’en l’utilisant, chaque unité alliée gagne +1 en attaque pour chaque AUTRE unité alliée présente autour de la cible de l’attaque.

card

Un petit évènement gratuit qui vous permet de déplacer vos unités gratuites d’une case l’air de rien.

card

Inutile de préciser que vos gobelins rapporteront beaucoup de moins de magie à l’adversaire lorsqu’ils ne peuvent être détruits, reviennent dans votre main, et sont tous rejoués le tour suivant à cause du fait qu’ils coutent quasiment tous quedalle à jouer.

Les champions

Les champions sont comme des unités, mais « uniques » et en plus vénères. Ils sont souvent plus couteux, mais bien plus efficaces aussi. Une sorte d’unité légendaire en quelque sorte.

card

Blarf prends des jetons « boost » à chaque fois que vous dépensez du mana durant chaque phase d’attaque, si vous ne dépensez pas ce mana, il prendra plutôt des blessures, bref, il se drogue.
Ses jetons boost augmentent de 1 son attaque jusqu’à un maximum de 5.
Comme il commence à 0, il a tendance à pas taper très fort au début mais peut vite devenir une menace. Ses 6 points de vie peuvent aussi servir de protection à une unité plus intéressante.
Ah oui, et il coûte 0. Inutile de dire que si vous l’enragez avec l’évènement qui le fait frapper 2 fois, il peut très vite faire baisser des points de vie adverses.

card

Encore un champion qui coûte 0. C’est un frondeur mais difficile à tuer parce qu’avec plus de vie. Ceci dit, il vous coutera un peu de mana afin de le garder sous son contrôle. C’est que Smeg ne se bats pas pour des prunes, mais pour le doux parfum de la magie si sympa à consommer.

card

Le Glouton lui, ne coûte pas 0. En fait il coûte même assez cher. Mais bon sang, c’est une brutasse. 5 d’attaque, 9 de vie. Sa contrepartie ? Il doit toujours détruire une unité durant son tour, si possible ennemie, sinon il mangera, à défaut, un allié adjacent ou partira chercher ailleurs que sur ce champ de guerre sa pitance.

Les gobelins, de manière générale, sont une faction des plus agressives, mais malgré cette horde incessante, elle demande à être jouée de manière un peu sournoise afin de ne pas juste nourrir de magie l’adversaire avec des attaques déconnectées et facilement contrables. Entre les mains d’un stratège, un tas d’outils vous permettront un assaut rapide et violent sur l’invocateur adverse, qui ne pourra pas fuir éternellement.

9 « J'aime »

Je m’intéresse jamais aux jeux à deux, depuis que j ai pris heroes of normandie et shadows of normandie, et que j ai vu que ça sortait jamais, car on jouait toujours à plus de deux.

Et la comme un con, je zieute ça et je lis alors que je le sortirai jamais xD.

1 « J'aime »

J’aime bien Heroes et Shadow, mais on est quand même dans du niveau « wargame ». Ici c’est du niveau « escarmouche », c’est plus léger, plus rapide, plus simple. Ca sort plus facilement.

1 « J'aime »

Malheureusement, c’est ce que je me disais en te lisant ><.

Ce que je veux pour des jeux à deux, c’est une mise en place express en prime ^^.

Ah mais c’est mis en place en 10 secondes.
Prenons l’invocateur des Givrenains par exemple :

Tu vois son coté derrière ? C’est quelles unités commencent sur le terrain et où par rapport à ton bout de plateau.
Tu sors les 3/4 cartes, ensuite tu mélanges ton deck. Et paf c’est prêt.

Mais bon à priori tu peux toujours te dire que tu refuses de jouer à ce jeu si les Polar Dwarves finissent traduits par Givrenains, si ça peut t’aider à ne pas plonger.

6 « J'aime »

Bah moi, j’aime bien givrenains xD

1 « J'aime »

Bah moi, j’aime beaucoup la DA. Hate de découvrir les morts vivants!

1 « J'aime »

Les images des morves ont déjà été diffusées

Ici ?

Non. Mais toutes les factions ont été diffusées :0

D’accord. Mais moi je suis feignant. Du coup, je compte sur toi. Et pis c’est tellement mieux quand en plus des images, on a une présentation en détails :wink:

1 « J'aime »

Haha tout pareil. Mon jeu à deux préféré (Champ d’honneur) a du sortir deux fois en physique (heureusement qu’il y a une version online). Dès que je me dis « tiens ça pourrait être bien ça » je regarde la boite prendre la poussière et ça me calme.
(Mais bon dans Champ d’honneur y a pas de givrenains :cold_face:)

Edit : et puis je vais déjà craquer pour CoC alors qu’il a de bonnes chances de sortir autant que le Trône de fer, c’est à dire presque jamais.

2 « J'aime »

@Froh Ca se joue à partir de quel age ? (Et merde, me voilà en train d’envisager l’excuse des enfants pour le prendre…)

@froh Sur le glouton, tu as oublié de préciser que si l’unité ne tue personne (allié ou ennemie), tu dois défausser la carte :wink:.

En tout cas, j’ai déjà fait un peu le tour des différents races de base et vraiment, je suis bluffé des carac et la fonctionnalité de chaque race.

Vivement la suite ! :heart_eyes:

1 « J'aime »

Je pense que 10/12 ans, sur les races de base, cela devrait aller. En dessous, j’ai remarqué que la stratégie ou les subtilités ne sont pas leur fort (en tout cas chez mes enfants). Leur concentration s’en retrouve impacté aussi si y’a beaucoup de texte.

Ben non j’ai dis qu’il partirait voir ailleurs que sur le champ de bataille oO

2 « J'aime »

Le thème étant moins sombre que la v1, je dirais à partir de 3 mois s’ils se font les dents sur les cartes.
Mais sinon faut qu’ils sachent lire et aient un peu une logique de joueur donc je dirais autour de 8.

2 « J'aime »

Parenthese CoC : Trône de fer a besoin d’a peu pres son max de joueurs pour etre équilibré et une partie va durer plus qu’une partie de CoC qui tourne vraiment tres bien à 3.
Donc là encore on est dans un type de jeu que tu auras l’occasion de sortir plus souvent.

1 « J'aime »

Moi j’avais compris en tout cas.

@froh bon allez l’idée d’aller tataner des givrenains :face_vomiting: avec des gobelins :heart_eyes: ça me dit bien finalement.

1 « J'aime »