Survival of the Fattest - par Dirty Rascal Games - Fin le 24 novembre

Français possible (téléchargement seulement, si 110K atteint).

Le vieux Grizz ouvre lentement un œil endormi et jette un coup d’œil hors de sa tanière. La neige avait pratiquement fondu sous le soleil et l’odeur du printemps flottait dans l’air. Le vieil ours ne se réjouissait pas de cette belle scène, il avait survécu à suffisamment d’hivers pour savoir le travail qui l’attendait. Son esprit se tourna à contrecœur vers des pensées de chasse et d’accumulation ; mettre en réserve autant de nourriture que possible pendant que la forêt était éveillée et généreuse.

La rumination de l’ours fut interrompue par une voix agaçante et joyeuse :
« Regarde Huni, une autre grosse baie juteuse ! Ce sera notre plus grosse réserve ! »
C’était ces deux lapins ridiculement radieux, Huni & Bunz. Alors qu’il regardait les petits lapins sauter de buisson en buisson, un plan astucieux commença à se former. Peut-être n’aurait-il pas à faire un tel effort cette année ? Après tout, il y avait plein d’autres créatures qui travaillaient déjà dur ! Ol’ Grizz réfléchit à cette nouvelle révélation. S’il pouvait exercer une petite pression, et peut-être tordre une queue ou deux, il pourrait peut-être convaincre ses nouveaux meilleurs amis de partager…

Dans « Survival of the Fattest », vous jouez le rôle d’une créature des bois et utilisez vos astuces et capacités uniques pour trouver de la nourriture. Dépensez votre nourriture pour réaliser de délicieuses recettes du marché et gagnez des bonus en jeu et des points de victoire. Après 3 saisons, si vous avez nourri votre créature et accumulé le plus de points de victoire, vous serez déclaré vainqueur !

Survival of the Fattest est un jeu familial visuellement époustouflant qui utilise la sélection d’actions, la gestion des mains et les capacités uniques des créatures !

:busts_in_silhouette:: 2-4 joueurs
:alarm_clock:: 60 min
:gear:: Set collection, worker placement, deck building


Pledges :

  • EB Standard : 42 €
  • Standard : 45 €
  • EB Deluxe : 61 € (épuisé)
  • Deluxe : 64 €

Frais de port : en sus, estimés à 15 €
TVA : en sus, facturée lors du Pledge Manager.


La page KS : Survival of the Fattest by Dirty Rascal Games — Kickstarter

image

4 « J'aime »

Drapal juste parce que ça m’a l’air beau comme tout ! :grin:

Mais sinon pour moi Survival of the fattest c’était et ça sera toujours ça :

4 « J'aime »

Mignon en effet.
En revanche la VF, c’est comme le Père Noël, je n’y crois plus.

1 « J'aime »

Super joli !

Dans les SG il y a la traduction du livret de règles, qui sera disponible en ligne.
Donc rien de plus je suppose…

Pardon. Je voulais dire « une VF correcte ».

Pourquoi merci…? :tomato: :tomato:

4 « J'aime »

Mais tellement !
C’est exactement à ça que je pensais en arrivant sur le sujet :metal:t2:

1 « J'aime »

C’est mignon, c’est certain. C’est d’ailleurs ça qui m’a attiré vers le jeu.
Mais le jeu en lui même…
Il m’a l’air de ne rien avoir de vraiment novateur.
Beaucoup de texte uniquement en anglais (pas forcément rédhibitoire puisque je joue en anglais à Everdell, mais est-ce que le jeu est vraiment adapté à un public déjà en âge de maitriser l’anglais ? Il m’a l’air assez léger quand même.
Et puis le prix… ça n’est clairement pas donné.

Bref : j’ai mis un euro pour suivre mais je pense passer mon tour; déjà trop de jeux à la maison qui ne sortent pas assez souvent…

3 « J'aime »

Exactement ce que je me disais… Ni le thème (des petits animaux de la forêt trop mignons), ni les mécaniques ne sont vraiment novateurs et donc intéressants :confused:

Perso je sature des jeux de placement d’ouvriers pour choper des ressources pour construire des trucs qui font des PV.

2 « J'aime »

Oui mais celui-là s’adresse à un public plus jeune ( a partir de 8 ans ) . Peut-être une bonne alternative à Everdell.

C’est pas Creature Conforts la bonne alternative à Everdell ?

3 « J'aime »

Tout à fait ma réflexion aussi, il rentre en concurrence directe avec Creature Comforts surtout non ? Avec un aspect deckbuilding en plus mais c’est pas le concept le plus simple qui soit pour des enfants…

Et puis, je le trouve beau mais pas forcément mignon

1 « J'aime »