Tales of Kunugi - par Frenchy Kuma - relance en préparation

Tales of Kunugi est un jeu coopératif en bois pour 1 à 4 joueurs, adapté aux familles et initiés, qui testera votre adresse, votre logique et votre esprit d’équipe.

Vous incarnez des « Kodamas », ces petits esprits de la forêt . Votre mission : donnez une nouvelle vie à un chêne Kunugi (à prononcer cou-nous-gui). Faites-le grandir, verdissez-le, attirez les oiseaux et leurs nids et décorez-le avec des éléments du folklore nippon . Récoltez des glands (les donguris) et utilisez-les pour libérer vos pouvoirs cachés et remplir vos objectifs. Créez de vos propres mains l’histoire de votre Kunugi .

:busts_in_silhouette:: 1-4 joueurs
:alarm_clock:: 30 min
:gear:: Coopération, adresse et stratégie


Pledges :

  • Version standard 25€ en early bird (limité à 100 exemplaires), sinon 30€
    Boite en carton avec jetons en carton et matériel de jeu pour l’arbre en bois

  • Version Deluxe (limité à 100 exemplaires) 80€
    Boite, jetons et matériel de jeu totalement en bois

Frais de port : en sus, estimés à 15€, facturée lors du Pledge Manager
TVA : incluse.


La page KS :
http://kck.st/49Z7ZVe

6 « J'aime »

Bienvenue sur cwowd @FrenchyKodiak !

N’hésitez pas à écrire a @Thierry pour demander un badge éditeur si vous travaillez pour l’éditeur frenchykuma (ce que semble indiquer votre avatar :slight_smile:

Question de curiosité : Dans quelle ville&pays sera fabriqué le jeu ?

Oui Bienvenue !
Souhaitons tout le meilleur pour ton projet. Questions habituelles pour ce type de projet : pourquoi n’as tu pas aussi une VF sur la page de la campagne ? (sous la VO). As tu prévu de mettre une video youtube de gameplay (Moi j’aime bien les vidéos courtes de présentation du jeu) ? Et pourquoi Kickstarter et pas Ulule ? Merci :grinning:

1 « J'aime »

Bonjour et merci pour votre message.

Je vais contacter @Thierry pour ce badge, je fais bien partie de l’équipe de Frenchy Kuma :grinning:

La version du jeu standard sera produite en Chine. :cn:
La version deluxe sera réalisée en France. :st_martin:
Quant à la collector, elle sera produite au Japon :jp:

5 « J'aime »

Bonjour et merci cet accueil.

Nous avons préféré faire une page en Français sur un document à part. Le lien vers ce document est dans notre page Kickstarter, de même que pour la version en japonais. Les boutons sont en début de page.

Nous sommes en train de préparer cette fameuse vidéo de gameplay, elle arrivera d’ici quelques jours. :grinning:

Enfin pourquoi Kickstarter ? Nous sommes basés actuellement en France et au Japon et voulons que les joueurs de ces deux pays puissent jouer à Tales of Kunugi. Ulule étant inconnu au Japon, nous avons opté pour une campagne mondiale sur Kickstarter. :earth_africa: :earth_americas: :earth_asia:

4 « J'aime »

Est ce que vous avez des discussions avec un distri pour implanter le jeu en boutique ?
Il s’agit de votre première campagne de financement participatif ?

J’ai placé un pledge pour une version deluxe. Parce que je suis ravi de soutenir un éditeur à cheval entre la Bretagne (n’essayez pas de le cacher), la France et le Japon et que je suis sensible a votre projet (nekojima, un autre jeu d’adresse imprégné de Japon conçu par @UnfriendlyGames et qui est l’un de mes coups de coeur 2023 :slight_smile: )

Concernant votre stratégie de distribution, je vous interroge par curiosité, je ne suis pas un expert.

J’ai du mal à lier vos explications sur le lieu de fabrication et les frais de port affichés sur la page : je m’attendais à avoir trois colonnes standard / collector / Deluxe avec par exemple des frais de port élevés pour la collector livrée en France (fabriqué au Japon) et faible pour la deluxe livré en France (fabriquée en France). Inversement pour le Japon. Les frais de la Deluxe paraissent très faibles si vous devez l’expedier depuis la France, gérer les douanes & taxes et assurer la livraison dernier km au Japon. Je sais pas si je suis clair.

3 « J'aime »

Beau projet, DA un peu tristoune sur vos visuels, je vois un peu plus de couleurs sur les visuels de présentation mais l’épure et le thème me transporte!

Bonjour Allezski,

Nous sommes en discussion avec plusieurs distributeurs pour la France, mais aussi les USA et le Japon :slightly_smiling_face:

Tales of Kunugi est bel et bien notre première campagne de crowdfunding.

Concernant nos frais de ports. Nous continuons de discuter avec différents partenaires pour établir la grille tarifaire la plus avantageuse pour les joueurs intéressés par Tales of Kunugi. Nous devons également jongler avec les trois pays de production cités précédemment.

La complexité du projet avec ses trois versions et les différentes zones géographiques visées par Frenchy Kuma expliquent pourquoi nous avons les prix indiqués dans votre message.

Nous avons beaucoup de pistes et ruses pour permettre à nos backers de payer des frais de ports réduits. Nous sommes en train de les mettre en place :grinning:
Mais toute aide ou tout support à ce sujet est bon à prendre. Bien entendu.
Merci en tout cas pour votre soutien, et à bientôt au Japon !

3 « J'aime »

Bonjour,

Merci pour votre soutien, malgré la distance. Cela fait loin depuis le Japon ! :airplane:

En effet, Tales of Kunugi a un gros défaut : Aucune photo n’arrive correctement à retranscrire les couleurs et les ombres portées par les branches et les décorations sur l’arbre. C’est un jeu qui doit s’observer et se présenter en 3 dimensions.
C’est pour cela que nous sommes partis sur des gifs et quelques vidéos courtes (oups, j’en dit trop). :zipper_mouth_face:
Egalement, le CGI était trop complexe à mettre en place pour ce projet, avec nos moyens.

Le jeu en version imprimée rend très bien en vrai. Pour avoir fait tester le jeu le weekend dernier au Game Market de Tokyo, je peux dire que le rendu n’est pas sombre du tout ! :sunny:

N’hésitez pas à nous remonter d’autres commentaires sur le jeu.

1 « J'aime »

J’ai bien vu que les protos étaient en couleur et le(s) SG correspondant(s) doi(ven)t exister…

Courage pour cette annulation sur KS et surtout pour rebondir derrière!

3 « J'aime »

Hello,

Pour information j’ai eu la chance de tester le jeu aujourd’hui à Tokyo avec l’équipe auteur & éditeur. J’en dévoile plus ce weekend. Ma rencontre a eu un petit gout de doux amer car elle a eu lieue à peine quelques heures après leur annonce d’annulation.

Après ma rencontre, Je suis clairement déçu pour eux et aussi pour moi : le joueur passionné que je suis. Car il ne verra pas le jour malgré qu’il soit très plaisant à jouer. Il à un vrai goût de " reviens-y", il est beau, il est original (il n’a surtout rien à voir avec Nekojima, ou d’autres jeux d’adresses que je peux connaître). En discutant avec eux les raisons de leur échec me paraissent assez simples et elles ne viennent clairement pas du jeu en lui même.

Je reviens sous peu avec un CR pour essayer de mettre en valeur ses points forts :

  • il est esthétique et le deviens de plus en plus au fur et a mesure que la partie avance.
  • une fois les règles assimilées (10 minutes) le jeu est simple et rapide. Tout le monde joue en même temps.
  • il est original : un jeu hybride d’adresse et une course aux points collective & cooperative
  • il y a tout un travail ou le thème du jeu est en harmonie avec son game play.

Et surtout : des la fin de la première partie on a envie d’y rejouer.

Une petite photo du matos pour patienter et de larbre en fin de partie.


Il est clair que je serai là pour le reboot. Je reviens avec un texte un peu plus structuré et aussi critique.

11 « J'aime »

Bonjour à la communauté,

Et tout d’abord un grand merci à @Allezski pour cette rencontre hier, ces excellentes discussions et ce compte-rendu déjà très élogieux. Merci aussi à @emonyotlipays pour le soutien. Je suis le deuxième larron de Frenchy Kuma que @Allezski a pu rencontrer hier.

Comme il a été dit précédemment, nous allons revenir plus forts, avec une campagne plus ciblée, un jeu mieux raffiné et surtout, nous allons nous concentrer sur l’édition francophone pour cette campagne. Plus d’infos dans les jours à venir. Nous aurons besoin de vos retours et de vos regards critiques.

L’annulation est une lourde décision à prendre et nous nous excusons auprès de tous nos soutiens, mais c’est la meilleure chose à faire. Nous voulons corriger les écueils de ce faux départ et proposer une campagne qui corresponde à nos valeurs. Le jeu n’est pas parfait, loin de là, mais l’annulation n’est pas liée au jeu.

Info de dernière minute : Pour ceux qui seraient intéressés, le jeu sera en démo ce vendredi soir en France à Champigny-sur-Marne (je ne veux pas faire de promo directe dans ce fil). Vous pouvez nous contacter pour les détails.
A très bientôt.

5 « J'aime »

Et pourquoi pas ? C’est le fil de discussion concernant ton jeu, tout ce qui y est afférant y a sa place.

5 « J'aime »

Merci @Gougou69 pour le retour.

Dans ce cas :
La démo à lieu au Panda Joueur, 40 Rue Albert Thomas, 94500 Champigny-sur-Marne. Ophélia qui co-gère la boutique est une bonne amie de l’équipe, très bienveillante. Elle nous a beaucoup aidé lors du développement et elle accepte d’avoir le jeu en présentation pour la soirée. Merci à elle.
Il y aura encore d’autres présentations, j’actualiserai au fur et à mesure.

6 « J'aime »

Pour info, nous avons actualisé pas mal de choses et nous attendons vos retours.

  • Déjà, nous avons mis nos vidéos sur YouTube et ajouté une vidéo d’unboxing avec le matériel de l’édition standard en contreplaqué et une autre de gameplay détaillé (14 minutes). C’était indispensable.
    C’est ici : https://www.youtube.com/@FrenchyKuma
  • Notre landing page va évoluer dans les jours à venir.
    Tales of Kunugi - Frenchy Kuma
    Nous y avons intégré des blocs d’inscription pour la newsletter. Tout le monde n’étant malheureusement pas sur Cwowd, il faut bien ça. De nouvelles photos du matériel en couleur rejoindront le carrousel.
  • Nous venons d’avoir les retours de la soirée d’hier. Il nous faut un travail supplémentaire sur les pictogrammes du jeu, leur compréhension et sur la clarté d’application des règles.

Si certaines personnes du forum étaient à la soirée d’hier, je serai intéressé pour avoir leurs retours.

3 « J'aime »

Bonjour à tous et toutes,

Je profite d’un (rare) moment de temps pluvieux & orageux ici en Bretagne pour revenir vers vous sur le fonctionnement de ce jeu et son matériel.

Aperçu du matériel

  • Version Boutique : Cette version sera composée de pièces en bois contreplaqué (épaisseur 3mm) pour les éléments de l’arbre et de tokens en carton pour les objectifs et les pions de pioche. Cette version sera entièrement recouverte d’une impression couleur tel que vous le voyez sur la photo ci dessous.


aperçu du matériel de la version boutique : panneaux en contreplaqué et panneaux cartonnés : en haut à gauche les décorations feuillages et drapeaux japonais, en haut à droite les rameaux et un élément de troncs, en bas à droite les lanternes, en bas au centre des tokens glands avec deux cartes objectifs, et en bas à droite la base de l’arbre

  • Version deluxe, cette version sera constituée intégralement de bois de bois mdf à faible teneur en colle épaisseur 3mm. Ce bois sera utilisé à la fois pour les éléments de l’arbre mais aussi pour les tokens. Cette version sera entièrement recouverte d’une impression couleur.

  • Version Collector, je ne vais pas trop m’attarder sur cette version. Elle sera faite dans un bois d’une essence japonaise. Cette version n’est pertinente pour moi que pour les amoureux du bois. L’essence du bois ne sera pas peinte. Les motifs seront gravés au laser. On est plus dans l’object de collection que dans la version Deluxe.

Fonctionnement du jeu

Au tout début du jeu, l’équipe de joueurs pioche 5 cartes objectif parmi 10 possibles. Les objectifs sont réparties de la façon suivante : Une carte objectif par joueur que seul le joueur propriétaire peut consulter, le reste des cartes objectifs révélées au centre de la table et deviennent communes. Chaque carte objectif comporte 3 mini-objectifs à remplir. En fin de partie, plus de mini-objectifs sont remplis plus le score de l’équipe est élevé. Le score maximal atteignable est de 20.

Le jeu se joue en 5 tours, chaque tour se décomposant en 4 saisons (hiver, printemps, été, automne).

  • L’hiver : les joueurs reconstituent les pioches des éléments d’arbres et de décorations qui seront à placer dans les saisons suivantes.
  • Le printemps : Les joueurs places de nouveaux rameaux.
  • L’été : Les joueurs placent de nouvelles décorations (comme par exemple les lanternes, les feuilles d’arbres, les nids ou les drapeaux japonais. Ce sont la position des rameaux et des décorations qui permettent aux joueurs de cocher chaque mini-objectif.
  • L’automne : les joueurs récoltent les glands qu’ils ont réussi à faire tomber de l’arbre au cours du tours. Ces glands sont un système de joker qui dépendent des actions et de la stratégie des joueurs et qui leur permettent de réaliser des actions bonus supplémentaire.

Les cartes objectifs que les joueurs détiennent orientent leur actions, l’emplacement des rameaux qu’ils font choisir (une seule longue branche ou un arbre très ramifiés), la position et le type de décorations. Le jeu n’autorise pas d’échanges vocaux pour s’aligner sur les objectifs. Tout l’art du jeu consiste donc à deviner les priorités de chacun et de ne pas entraver l’accomplissement des objectifs de nos partenaires tout en remplissant le sien. A noter que si en cours de partie un élement de l’arbre s’effondre entrainant l’invalidité d’un objectif alors celui-ci doit être revalidé pour toucher les points en fin de partie.


L’arbre et le matériel en début de partie

Au fur et à mesure de l’écoulement des tours, l’arbre va donc grandir en rameaux, se complexifier et s’enrichir en décoration. Je trouve qu’il est complexe de valoriser l’esthétisme de l’arbre en photographie en fin de partie. Je n’ai pas les connaissances pour expliquer pourquoi mais les photos ne rendent pas justice à ce qu’il est réellement.


Mon arbre en fin de partie (avec la collaboration de l’équipe @FrenchyKodiak et @Frenchy_Higuma)

Mon avis sur le jeu

  • Je trouve le jeu très thématique avec un arbre qui grandi au fur et à mesure des années passant et des saisons qui s’égrènent. On a l’impression d’observer un arbre pousser et de l’aider à s’accomplir au fil des tours. :slight_smile:
  • il s’agit d’un jeu d’adresse stratégique (la course aux points collectives n’est pas simples) et relativement punitif (les équilibres sont très précaires, ils arrivent régulièrement que des morceaux d’arbres ou de décorations tombent ==> ce qui pénalise les joueurs). En cela le jeu est challengeant.
  • Je qualifie ce jeu de « stratégique ». Il est loin d’être simple, chaque mini objectif pouvant être complexe à réaliser quand il s’agit de le réaliser conjointement. Il faut faire preuve d’une réelle dextérité et de créativité quand à l’art de bien placer un élément de décoration. C’est agréable et on se prend vite au jeu :slight_smile: La ou le bas blesse un peu est ce sentiment que j’ai ou un travail de clarification de certains éléments écrits du jeu restent à faire afin que le jeu soit compris du premier coup par un nouveau joueur.
  • Un travail conséquent d’ingénierie à été faite entre l’équipe du jeu et l’usine chinoise. Il n’est pas courant de voir un jeu de société produit à partir d’éléments en bois. C’est pour moi un bon point. Je trouve le matériel abouti. Je trouve que la version que j’ai eu dans les mains était un prototype de la version boutique. En tant que joueur passionné j’en aimerai encore plus : un plateau de base de l’arbre peut être un peu plus travaillé et plus épais pour renforcer l’assise et la stabilité du tronc. Mais l’ensemble est déjà chouette :slight_smile:
  • Il reste selon moi un travail à finir sur la compréhension des nombreux pictogrammes du jeu : l’équipe en est consciente et sur la clarté des règles.
  • Une fois les règles comprises, le jeu est fluide. Tous les joueurs jouent en même temps. J’aime ce type de configuration ou les temps d’attentes sont réduits au minimum :slight_smile:

Mon avis sur la campagne précédente

  • Les chiffres de la campagne KS mettent en évidence un naufrage (moins de 5k€ euros récoltés pour 48 backers) en 3 semaines : cela est selon moi lié à :

    • l’absence de professionnels accompagnant l’équipe et de leur méconnaissance du milieu. Cela me parait logique car le jeu n’a pas fait l’objet d’une campagne marketing préalable dans les milieux des jeux de société passionnés.
    • La page de présentation de la compagne n’était pas clair, avec plusieurs offres dont il n’était pas forcément facile de comprendre ce qu’elles contenaient. Une discussion avec l’éditeur m’a permis de comprendre cela. J’encourage l’équipe à revoir son offre pour la prochaine campagne.
    • Pour ajouter à la confusion de l’ensemble, la campagne étaient courageusement réalisée en 3 langues : Français, Anglais, Japonais.
  • Il n’était aussi pas clair pour un observateur extérieur si l’objet présenté en financement participatif était un jeu, un puzzle 3D ou un objet de collection. L’éditeur doit travailler cet aspect la dans sa communication : il s’agit d’un vrai jeu de société coopératif, d’adresse et de stratégie :slight_smile:

Conclusion
Personnellement pour savoir si j’aime un jeu je me base sur mon appréciation pour la DA du jeu et s’y j’ai envie d’y rejouer. Les deux critères sont remplis : je serai donc présent pour leur prochaine campagne. Je pense toutefois que l’éditeur à besoin de revoir complétement sa communication, de faire connaitre son jeu; et d’améliorer encore certains éléments de règles (pictogrammes, structure du livret).

Si je prends le temps de partager mon opinion c’est aussi parce que j’ai conscience que il s’agit d’un premier projet pour ce nouvel éditeur et que n’importe quel petit coup de main sera le bienvenu pour eux. Qu’il soit donné maintenant en avis et conseils ou pendant la nouvelle campagne avec un pledge. :slight_smile:

7 « J'aime »

Merci pour ce retour, j’avais pledgé Nekojima et je pledgerai certainement celui-ci ! :slightly_smiling_face:

2 « J'aime »

Merci ca fait plaisir comme commentaire (et je suis sur que je ne suis pas le seul a qui ca fait plaisir, hein les kumas)

Je veux ajouter que Tales of Kunugi comporte une prise de risque plus complexe et graduelle que Nekojima. Je m’explique :

  • Dans Nekojima, tu lances tes dés, tu tires ton cube et ça te donne les contraintes sur le pylône à placer. Si tu te loupes, la partie est perdue. L’emplacement des deux pylônes définissent ta gradation de difficulté.
  • Dans Tales of Kunugi pour chaque élément de rameau ou de décoration, tu as un mini dilemme :
    • peu de prise de risque : est-ce que je me contente de placer simplement l’élément que j’ai dans les mains ? Au moins je prépare les coups suivants et je ne prends pas de risque.
    • prise de risque intermédiaire : est-ce que j’essaye de le placer dans un spot plus compliqué mais qui me fera avancer dans mes objectifs ? Qui dit spot plus compliqué dit que j’ai des chances de faire tomber une partie de l’arbre. (Ce qui ne mets pas fin à la partie, cela éloigne juste les joueurs d’un bon score en détruisant probablement une partie des objectifs)
    • prise de risque maxi : est-ce que j’essaye de le placer de facon à avancer dans mes objectifs et également sur une zone vierge de l’arbre ? ce qui va me donner droit à un joker (gland) si je réussi. J’ai cependant de fortes chances de faire tomber qqchose. Si ton équipe vise le score maxi avoir des jokers est indispensable pour l’atteindre. Tu ne peux pas t’en passer. En effet ces jokers te permettront de faire des poses de décorations supplémentaires en fin de partie.
5 « J'aime »

Merci Allezski pour ce retour sur la prise de risques. cela nous fait très plaisir de lire cela. :hugs:

Nous avons conçu Tales of Kunugi en gardant systématiquement en tête cette prise de risque. Gros risques :warning: = Grosses récompenses. :gift: :gift:

Cette prise de risque et les choix qu’elle offre aux joueurs permet de mettre en place selon nous une forte rejouabilité mais surtout une montée en compétences des joueurs. L’ensemble des aspects des jeux peut difficilement être appréhender en une seule partie.

Grâce à cela, les choix disponibles pour les joueurs ne seront que plus nombreux au fur et à mesures de leurs parties. Cela peut aussi se voir dans la mise en place d’une intelligence de groupe au gré des différentes parties.
Mais cette intelligence de groupe ne repose pas uniquement sur la mécanique de prise de risque. Nous pourrons en parler plus tard :grinning:

3 « J'aime »