Taverns & Dragons - par Lord Raccoon Games - annulé, reboot à venir

Ca me surprend quand même…
Beaucoup militent pour soutenir le jeune éditeur Lord Racoon, en utilisant de grand mots, et quitte à payer plus cher que le retail…
Mais au final…ce sont les même qu’on voit dans le PG… :smirk:

Pourtant, en prenant en PG, Lord Racoon perd de sa marge, et pas qu’un peu au regard du prix de la boite, si mes calculs sont bons…dans les 4e par boîtes…

1 « J'aime »

J’ai regardé la partie mon premier sentiment est que ça fait le job et que ça a l’air fun et tendu. Petit compte rendu sous réserve d’avoir bien appréhendé la partie visionnée.

3 meeples par joueurs, et 4 emplacements disponibles, 1 par taverne à deux joueurs + les autres actions dispos (argent, energie, recettes, soin si je n’en oublie pas). Il faut pas se louper pour occuper une taverne convoitée avant ses adversaires, forte interaction indirecte en prevision. A 5 (2 emplacements par taverne j’imagine), ça doit être très tendu ! Après j’ai pas bien identifié les actions dispos sur chaque taverne.

Idem, sur la rivière de héros et les recettes, c’est tendu, d’autant que si j’ai bien compris, on commence avec un de chaque à la première manche, +1 à chaque manche, jusqu’à 4 maximum (pour 7 manches en tout). Concernant les recettes, la :cut_of_meat: a l’air clef pour avoir des recettes qui scorent. Et pour avoir de la :cut_of_meat:, il faut combattre le dragon (2 dragons pendant la partie) et les occasions ne sont pas légions à deux joueurs (à fortiori à plus si on reste à 2 dragons par partie). Il faut avoir un peu de chance au dés (qu’on peut optimiser un peu : nbre de dés lancés jusqu’à 3 en dépensant de l’énergie, possibilités de relancer les dés avec des jetons relances, des pouvoirs de certain héros). J’étais inquiet sur l’avantage en PV donné à celui qui bat le dragon si c’est son adversaire qui a fait tout le boulot avant, mais au final, le bénéfice de le blesser en gagnant de la viande compense l’éventuelle perte des PV le cas échéant.

Bref tendu, une part de chance présente, mais surtout le sentiment qu’il faut bien planifier son coup pour collecter les bons ingredients en gérant les blessures et la capacité de son sac, pour maximiser le nombre de recettes (les 7 manches passent vite, et on a en que 5 dés/actions par manche). Tout ça en choisissant quelques héros pour se faciliter la tâche et scorer en même temps, mais moins qu’avec les recettes (et là aussi, il y a au moins 20 cartes heros dans le deck, on ne les verra pas tous pendant une partie, donc il faut être opportuniste).

j’ai eu l’impression que à part l’apport des heros, il n’y a pas de réelle montée en puissance (j’entends par là, avoir la possibilité de capitaliser sur les manches précédentes pour être plus efficace les suivantes, un peu à la engine building) ni de mécanismes de combos (a confirmer selon les actions dispos sur les tuiles location cependant). Curieux de savoir si ma perception est juste ou si j’ai loupé qqch.

Comme qqn plus haut, je me questionne sur la façon dont les extensions vont venir agrémenter tout cela et s’intégrer (remplacement d’une tuile location ou nouvel emplacement ?). Bon jeu, plutôt familial+ selon moi. A suivre :wink:

1 « J'aime »

ce qui fait qu’on peut se situer entre ces deux extrêmes : vouloir l’hypothètique mais probable moins cher, en retail (quitte à risquer de ne rien avoir et à minima, ne pas avoir le petit GFE) ou vouloir soutenir à fond l’éditeur et payer plein pot un jeu en achat solo.
Le PG, c’est une façon de soutenir, tout en payant moins cher (-7€ par boîte, + baisse fpd qui sont un gain pour le backer mais pas une perte pour l’éditeur). Et même si cette perte de 7€ n’est pas anodine pour l’éditeur, s’il propose, c’est qu’il y trouve aussi un avantage (des backers potentiels qu’il n’aurait pas forcément eu, une campagne qui avance, un gain peut être plus important qu’en vendant en boutique…).
Moi je vois ça comme une option gagnant gagnant.

3 « J'aime »

@Dust à tout dit :slight_smile:
Pour moi c’est du gagnant-gagnant aussi, d’autant plus quand le pledge groupé est proposé par l’éditeur lui même d’ailleurs !

3 « J'aime »

Je ne dit pas. Si l’editeur le propose, c’est que c’est dans son intérêt…enfin, il a pas vraiment le choix…
Mais je cherche juste a mettre en abime les beaux discours, et la nature de crevard…
Si on veux faire des beaux discours sur la noblesse du crowfunding, on fait pas un PG…

2 « J'aime »

Dont acte. Les membres des PG sont des crevards. L’abcès étant crevé, vous pouvez venir sur le topic des crevards T&D participer en connaissance de cause, je suis confiant que @Qvernet vous pardonnera, c’est [ICI] :wink:,(Mini PG Taverns & Dragons par Lord Racoon Games)

11 « J'aime »

Faudrait pas non plus être decouragé si on se trouve pas une place dans un hub.
44e +12e de fdp, ca reste quand même super raisonnable pour un jeu avec une telle quantité de matos, et un travail aussi soigné côté DA et meca.
Si j’avais pas les poches à sec après les achats de noel sur Phili et Ultra jeux, je l’aurais peut être pris, et hors PG… et si l’extension KSE offerte avait été un peu plus lourde (《= parceque je suis un crevard)…:grin:

3 « J'aime »

@yoyo37 je ne me sens po spécialement visée parce que, pour ma part, je l’aurais pris sans PG :

Après, évidemment que je ne crache pas sur une remise de 14 euros, ça fait 25 % du total !
Et si ça permet à 5 autres personnes de s’accrocher au groupe alors qu’elles ne l’auraient pas forcément pris en solo, je pense que c’est tout bénef pour tout le monde :slight_smile:

1 « J'aime »

Perso, je m’embete rarement avec un PG. Je préfère recevoir le jeu directement chez moi en même temps que tous les backers. C’est bien plus agréable. Mine de rien, c’est aussi un sacré plaisir de recevoir le jeu. Et quand la livraison du PG prend du retard, et ca arrive souvent, et bah c’est frustrant de voir tous le monde s’extasier alors que nous, on pleur…tout ca pour avoir voulu économiser quelque euros qui ne valent au final pas le prix du plaisir de recevoir le jeu à l’heure !
Un peu comme ceux qui ont pris Tainted grail en 1 vague…ceux là, ils se tapent la tête contre les murs encore aujourd’hui…

C’est très juste, mais je pense que c’est aussi parce qu’un auteur de bd, ou un groupe de musique, tu as un lien « affectif » avec eux.
Une boîte qui fait des jeux de plateau, c’est plus impersonnel (je ne parle pas forcément de @Qvernet ici). D’où un rapport plus consumériste.

Un autre élément de réponse, c’est aussi que la typologie du backer n’est pas forcément la même. Je connais des gens (j’en suis quasi un) qui ne vont sur des sites de crowdfunding strictement que pour les JdP et ne regardent même pas le reste…

1 « J'aime »

D’ailleurs dans le même ordre d’idée (désolé du double post) il n’y a qu’à voir les réactions sur ce forum : toujours beaucoup plus agressives sur les prix quand il s’agit de sociétés perçues (à tort ou à raison) comme « grosses » que pour les petits primo éditeurs ou quasi.

Même l’histoire de Lord Racoon et la réaction à ses deux projets le raconte !
Un premier : sympathie globale.
Un deuxième, bon, ça y est, éditeur « installé », qui a marché : beaucoup moins d’indulgence. Et même de l’exigence (justifiée ou pas, chacun jugera selon ses critères et son expérience).

Ça me paraît assez classique, on pourrait dire ça d’autres boîtes.
Je ne sais pas s’il faut s’en désoler ou trouver ça normal, mais c’est un fait.

Contrairement à @lymonade moi j’aurai peut être pas backé hors PG.
Quand j’étais encore hésitant, qqn m’a dit : est-ce qu’il y a des avantages importants plutôt que de le prendre en boutique. Non. Est-ce que tu prendrais ce jeu, plutôt qu’un autre en boutique. Probablement pas, dans un an, je serai sur autre chose.
Le crowdfunding, c’est aussi suivre l’évolution d’un projet, le désirer…

Et puis bien sûr il y a eu les vidéos qui faisaient que, quand même, ce jeu me tente bien mais indéniablement dans la balance, il y a le fait de passer par un PG, une occasion de croiser d’autres cwowdiens. Je suis encore un jeunot dans le monde du crowdfunding et encore plus sur cwowd, et du coup, le PG, c’est aussi un petit kif en soi.

Mais je suis loin des beaux discours, c’est assez égoïste finalement.

4 « J'aime »

Je suis aussi jeunot que toi sur cwowd, et c’est tellement vrai. Ça participe au « S » dans JdS surtout après ce qu’on vient de traverser.

2 « J'aime »

La réflexion pourrait aussi se faire sur ceux qui achètent en ligne pour bénéficier du discount au lieu d’acheter chez le crémier près de chez soi… Du coup, ce sont des crevards ! :wink:

Cela n’a pas grand-chose à voir je trouve, puisque c’est l’éditeur qui le propose : ça offre d’autres avantages, pour lui, qui compensent la perte.
Et on peut vouloir soutenir un projet mais ne pas faire du mécénat ou du don pour autant !

2 « J'aime »

Mais tout a fait… et je ne nie pas ma nature de crevard… meme si de temps en temps, chez le crémier, je me fais aussi livrer …mes ks…:yum:
Et j’achète un jeu… :wink:…De temps en temps…

2 « J'aime »

Alors ça va sûrement étonner certains en réalité ça revient au même pour nous (à peu de chose près) que vous preniez un pledge groupé ou un pledge individuel, pour faire simple parce qu’on ne pas va pas devoir absorber 4/5€ de transport (par jeu) + on va payer moins de TVA sur un PG. Alors en plus si ça vous fait payer moins, tant mieux !

Et puis on est très contents dans tous les cas que vous souteniez le projet, d’façon :grinning:

14 « J'aime »

Moi je suis pas un crevard : je veux payer le double du prix!!! :grin:

3 « J'aime »

Blague à part, c’est possible de mettre un peu plus pour soutenir un projet ; je me demande à quel point ça arrive souvent (j’ai déjà fait ça sur des projets KS, mais jamais pour des jeux de société pour le coup).

1 « J'aime »

J’ai un arrangement pour toi : tu paies ton jeu ET le mien. Ce serait une super façon de montrer ton soutien envers Lord Racoon Game et envers moi :laughing:

2 « J'aime »

:grinning: :grinning: :grinning: