Veilwraith par Hall or Nothing - livraison décembre 2020

Prochain jeu de Tristan Hall, purement solo avec du deck building qui se passe après la fin du monde.


Pledges : Edition boutique à 30£ (35€) ou avec extension (ou playmat) à 55£ (63€)
Frais de port : inconnus.

Autres liens : Fiche BGG

1 J'aime

Et le trailer qui ne nous apprend rien de plus

Holà. … c’est noir ! Pas accroché là :flushed:

Hall or Nothing ? Ok, Nothing, hors de question que je refinance monsieur Tristan Hall !

2 J'aimes

Ah… une mauvaise expérience ?

Et là, tu as le droit de dire que c’est nuts qui essaie de se dédouaner, pourquoi pas. Sauf que tu as aussi l’info du partenaire allemand qui dit le même truc (même si un peu moins ouvertement) (je retrouverai le topic bgg, c’était clair et net aussi), et globalement, l’après-campagne fut sanglant. Et toujours il y avait des problèmes, et ce n’étais jamais la faute de Tristanounet ou de sa charmante femme qui joue si bien du piano.

C’est quand même le mec qui a lancé une campagne KS avec des partenaires localisateurs alors que ceux-ci n’étaient pas au courant, donc pendant la campagne, la VF disparait ! Pareil, apparemment y’a eu de l’eau dans le gaz avec son illustratrice il parait, mais ce n’est jamais sa faute.

Perso, je boycotte, mais vous êtes libres de faire ce que vous voulez !

edit : la réponse de l’éditeur allemand qui corrobore ce que dit nuts : The adventures of translating GoK | Gloom of Kilforth: A Fantasy Quest Game | BoardGameGeek … mais également, plus d’un an de retard pour juste un reprint, aucune communication autre que de s’auto-congratuler pour tout et n’importe quoi, et à la fin l’éditeur qui ne parle plus des versions françaises et allemandes sinon pour dire « c’est pas mon problème, voyez avec les autres, j’en ai rien à braire, je ne m’occupe que de la version anglaise » (sauf qu’on a kickstarté avec lui, c’est lui qui a l’argent, et d’ailleurs, il n’a filé l’argent pour produire les VF et VA qu’à la toute fin)…

4 J'aimes

Ok… Bon ben trop de méfiance et c’est trop noir et pas forcément de VF … donc, halte au feu… Merci.:+1:

Lifeform.

Et sur Gloom of Kilforth 2 (je crois que ça s’appelle Touch of Death) aussi, non ?

J’adore vraiment le travail d’Ania Kryczkowska, l’illustratrice qui d’habitude s’occupe des projets de Hall or Nothing, et l’illustration du premier post m’avait attiré, mais au vu des autres images, il semble que ce ne soit pas elle sur ce jeu. Tant mieux, pour les mêmes raisons que @Tchou, je préfère éviter de donner des sous à M. Hall.

2 J'aimes

Bon… ça fait deux :weary:. Heureusement il y a Last Bottle of Rum qui arrive :joy: c’est plus coloré et ça a l’air beaucoup plus marrant …

C’est con, mais je pense de plus en plus comme toi. Je veux de la couleur, que çà claque, et qu’on se marre autour de la table . Mon gloom est toujours dans sa boite… et vu l’bordel avec Nuts et autres… çà sera un non ferme et définitif.

1 J'aime

Pareil, j’ai cru en voyant l’illustration de tête qu’elle était revenue sur un projet TH, mais en fait non. Elle est créditée pour GoK et pour 1066, mais ensuite, c’est silence radio. 1565 ressemble à mort à son travail, mais en fait non, c’est plusieurs illustrateurs différents qui ont visiblement eu pour consigne de ressembler à mort à ce qu’elle fait.

Idem pour Shadow of K : « we have an international team of mega artists working tirelessly to bring the world of Kilforth to life, led by Mikhail Greuli, Jose del Nido, Wietze Fopma, Hachimon, Alexande Elichev, Carlos Villas, Macs S, Roman Hodek, and The Creation Studio. » (et à regarder les images, t’as l’impression que c’est un seul et même illustrateur qui a fait les cartes, et qu’il s’appelle Ania)

Je trouve ça un peu un « dick move » d’ailleurs de cacher les illustrateurs de ses jeux, alors que bordel, c’est son méga point fort. Il vend tout sur la beauté des illustrations, et il crédite nulle part les auteurs.

Alors moi c’est bien le contraire : tout ce qui est sombre, glauque et morbide je kiff :crazy_face: (même si j’aime aussi les trucs plein de couleurs hein)

Pour cette campagne, c’est surtout vos commentaires qui m’ont refroidi ! Si le mec gère mal, ça donne pas envie de backer son jeu …

Non, mais c’est juste que, quand on nous propose ce genre d’illustrations, on voit tout en noir… :grin:

1 J'aime

C’est un menteur suffisant, j’sais pas s’il gère mal :smiley:

Quoique si la campagne devient cauchemardesque elle collera bien à la DA :smirk:

J’aime bcp les jeux comme ça. Faut voir comment ça tourne.
Et puis on va chauffer le bonhomme avec des bons commentaires sur sa page Kickstarter et on verra comment il organise sa défense et si on lui fait confiance ou pas alors.

je rejoins ce que disent les autres tristan c’est la dernière fois que je pledge un de ses jeux

Le concept m’aurait intéressée, mais vos messages font un peu peur… J’avoue avoir pledgé Gloom of Killforth parce qu’il était super beau, y avoir joué une fois en ayant l’impression d’avoir fait le tour du truc… C’était long et pas si sympa donc ça me fait douter des capacités du bonhomme a faire un deck building vraiment attrayant… Et je parle pas de la DA qui me laisse dubitative…

1 J'aime

J’avais backé Gloom of Kilforth en son temps, et je suis d’accord avec @laufey .
Le jeu est plutôt sympa mais dépend en fait énormément du hasard : il y a des lancers de dés à la pelle, donc on multiplie les « chances » de perdre de la vie donc des points d’action, et en fin de quête, il faut trouver des cartes avec un mot-clé spécifique. Si t’as pas de pot, c’est celles qui sont au fond du deck et que tu ne vois jamais.
Ce jeu a une aura un peu bizarre dans notre groupe : déjà, chaque fois qu’on l’a sorti, on s’est engueulés (à chaque fois sans rapport avec le jeu, mais à la troisième fois, on commence à se dire qu’il est maudit), on le trouve intéressant, mais on n 'arrive jamais à gagner une partie faute à pas de chance. Il ne ressort donc quasiment pas.

Bref, le jeu n’est pas mauvais mais a quelques soucis de game design, heureusement que le travail d’Ania K. le rend extrêmement agréable à contempler !
Si on y rajoute les mésaventures de Nuts (qui a d’ailleurs réalisé une VF d’une grande qualité !) avec cet éditeur, je passe mon tour sans trop hésiter.