Votre top 3 "auteurs de jeux"

Bon l’affiliation au slip Français étant tombée à l’eau et la polémique sur les boobs des figurines de Parente étant morte née, pour éviter de sombrer dans un week-end morne et sans enjeux planétaires, je vous propose un top à la con (vous savez les trucs où chacun peut donner son avis sans justifier ou en le faisant avec mauvaise foi) histoire de …

On pourrait même le faire via un sondage mais :
1/ il ne sera pas exhaustif (oué ta oubliay l’auteur du jeu de plis dans l’univers de télétubbies qui a reçu le lion d’ivoire au festival « Jeu Nous et Tibia » en 2003)
2/ j’ai la flemme (c’est le week-end !)
3/ si je crée, j’y mets que mon top 3 et j’suis sûr qu’y en aura au moins un pour la ramener comme quoi c’est subjectif et pas assez ouvert :stuck_out_tongue:

Donc on se limite à un top 3 et on peut dire pourquoi ou pour quels jeux.

Et si ça vous va pas, démerdez-vous pour me trouver un sujet avec un éditeur qui à iellisé son jeu ou un débat un peu couillu sur « les coupures d’électricité promises par Bruno Le Maire cet hiver seront-elles la conséquence des rodéos urbains de Thierry avec sa Tesla ? »

Voilà voilà, bon week-end :slight_smile:

1/ Eric Lang pour la trilogie BR/RS/Ankh, Chaos dans le Vieux Monde, Marvel United (oui, oui) et les jeux de cartes sur Warhammer (Conquest et Invasion, des bijoux), le trône de fer … en plus il est canadien (un peu de xénophobie américaine c’est autorisé le week-end)
2/ Tom Lehman : Race for the Galaxy, Roll for the Galaxy et Res Arcana, rien qu’avec ça le monsieur restera longtemps dans ce top 3 (il a aussi fait roll TTA que je n’ai jamais essayé mais j’en suis assez curieux, quelqu’un a un avis dessus ?)
3/ Bon là c’est plus compliqué … je crois pas en avoir un qui se démarque autant que les 2 premiers même si pas mal de noms me viennent à l’esprit. Et puis zut, pour moi ce sera un top 2.

Et vous alors, vos auteurs incontournables ?

17 « J'aime »

J’ai hontz de dire ça, mais je connais même pas les auteurs de mes jeux préférés je crois.

C’est comme je n’ai jamais connu les titres de mes musiques préférées xD.

16 « J'aime »

Après j’en connais pas tant que ça non plus finalement (une petite vingtaine peut être …) là où je suis nul c’est sur les illustrateurs, j’en connais genre 3 et sait en reconnaître un peut être (The Mico, dans le doute si y a de la couleur flashy tu réponds The Mico, vu tout ce qu’il a fait t’as quand même une chance sur deux de tomber juste :smiley: )

1 « J'aime »

Je n’ai jamais regardé le nom des auteurs. Ce qui m’importe c’est que j’aime un jeu. Que ce soit Bernard Minet ou Elie Kakou son créateur je m’en tape :sweat_smile:

Mais je pourrai tout de même citer : Garfield (pas le chat hein !) car j’ai plusieurs de ses jeux.

2 « J'aime »
  1. Simone Luciani loin devant (Barrage, Marco Polo 1 & 2, Newton etc. La liste est trop longue). Et j’attends avec impatience mon pledge de Darwin’s Journey.
  2. Son compère Tascini (l’autre auteur de Marco Polo, et en solo sur d’autres jeux formidables).
  3. j’hésite entre Tom Lehmann et Martin Wallace, mais avec une préférence pour le 1er.
6 « J'aime »
  1. Ivan Lashin (Smartphone inc, Furnace)
  2. Cole Wehrle ( Pax Pamir, Root)
  3. Le duo Trevor Benjamin / David Thompson (Inflexibles, Champ d’honneur, Mandala)
3 « J'aime »

Ah oui Martin Wallace fait clairement partie des candidats pour compléter mon podium.

Mais ça pourrait aussi bien être Pfister ou effectivement Garfield mais pour des raisons très différentes.

Quoi tu reconnait pas Dutrait ??? Héretique

2 « J'aime »

Pas forcément dans l’ordre

1 - Pfister
2 - Kramer / Kiesling (en duo principalement mais pas que)
3 - Luciani / Tascini(en duo principalement, mais pas que)


Par contre en auteur que j’ai tendance à esquiver quand je vois le nom sur la boite je mettrais Bruno Cathala, pas qu’il fasse que des m… mais il produit 28 jeux par an les mauvaises années… avec de tout donc beaucoup de « déchets » (le terme n 'est pas le bon, j’édite si je trouve celui qui convient) , et, bien trop de buzz…
(5T et kingdomino good, abyss bien, le reste pour moi bof…)

6 « J'aime »

Allez je me lance mais j’avoue que c’est tres difficile a choisir !!!
En 1 je mettrais Pfister j’aime pratiquement tout ce qu’il fait, dans ma ludo j’ai Maracaibo, Great western trail, Blackout Hongkong, Isle of skye et je ne désespère pas de trouver 1 Mombasa. Et je prendrais certainement Boonlake
En 2 Uwe ont ne le présente plus Rosenberg J’ai A la gloire d’Odin et Agricola.
En 3 Shem Philips je me suis régalé avec Pillards et ses extensions et la j’attaque Architecte

Et en mention speciale Serge Laget pour son Mare Nostrum qui est un vrai régal !!! Comment j’ai pas le droit d’en mentionner 4 ? Pour le coup j’en mentionne 5 tiens avec Mark Swanson comment ? vous ne connaissez pas l’auteur de Feudum ? Ce jeu est une pure tuerie

9 « J'aime »

Alors pour ma part :

1 - Vital Lacerda. Génie absolu, qui sait parfaitement mêler des mécaniques de jeu euro impeccables avec un thème fort.
2 - Simone Luciani & Daniele Tascini. Bon là je triche un peu en en mettant deux d’un coup, mais quasiment tout ce qu’ils touchent (que ça soit seul, en duo ou encore avec d’autres auteurs italiens que j’aurais pu citer comme Flaminia Brasini, Virginio Gigli, etc.) est passionnant.
3 - Martin Wallace. Parce que j’adore sa façon de mêler mécaniques de jeux euro avec une interaction forte.

Mention spéciale à Stefan Feld, Eric M. Lang, Alexander Pfister, Cole Wehrle, Vlaada Chvátil… Dur de n’en garder que trois !

12 « J'aime »

Je voulais placer Lacerda mais je me suis dit que j’abusais

1 « J'aime »

Tom Lehmann, je plussoie, de même que Cole Wherle ou encore Serge Laget.

Et pour changer des gros auteurs comme Bruno Cathala, Antoine Bauza ou Wallace, je vais faire le top 3 suivant :

  1. Christophe Boelinger pour Dungeon Twister surtout, mon jeu fétiche de coeur qui date un peu et parce que je suis chauvin, vive les azuréens.

  2. William Attia pour Caylus.

  3. Les poulpes Bruno Sautter et Ludovic Roudy pour le système 7ème continent / citadelle.

J’aurais bien mis aussi Philippe Keyaerts pour Vinci / Smallworld et Evo ou encore le système de jeu de la gamme Évolution, sans compter Cyril Demaegd ou Fred Henry.
Le couple Marie et Wilfried Fort pour les jeux pour enfants. (et je me rends compte que j’ai très peu d’autrices qui me viennent en tête…)

Bref, je vais arrêter d’y réfléchir sinon je finir par mettre tous les auteurs que je connais… Je vous ai déjà dit que les tops ce n’est pas mon truc ?

4 « J'aime »

Je suis chauvin à mes heures aussi. Mais même si je reconnais le talent de ces auteurs, aucun de ces jeux ne m’a vraiment chamboulé.

DT je l’ai trouvé trop calculatoire (mais j’ai adoré le concept), le 7e Continent super innovant mais pas pour moi finalement.

Les Unlocks, pareil innovant mais j’accroche pas trop.

Par contre William Attia pour Caylus, là oui, 3 fois oui !

Il a fait d’autres choses que Caylus d’ailleurs ?

Caylus magna carta et Caylus 1303 ? :grin:

Blague à part, je ne crois pas qu’il a été si prolifique que ça.

1 « J'aime »

William Attia : Spyrium !

3 « J'aime »

1/ Cole Wherle (pour l’ensemble de son oeuvre)
2/ David Turczi (pour son génie pour les jeux solo)
3/ Adam Kwapiński (pour Nemesis)

4 « J'aime »

Luciani et Pfister (dans cet ordre là.) Et probablement Knizia ou Lang derrière.

2 « J'aime »

1/ Les deux comparses de Splotter Jeroen Doumen & Joris Wiersinga, pour leurs jeux bien sûr et aussi leur approche très détachée du game design où ils ne sortent un jeu que quand il est prêt (zéro course à l’edition). J’attends avec grande impatience Horseless Carriage.

2/ Cole Wherle, j’aime beaucoup sa manière de vouloir générer une interaction entre les joueurs pour les amener à se raconter une histoire. Concernant ses réalisations :

  • Pax Pamir est un chef-d’œuvre ;
  • Root est moins élégant (beaucoup de règles) mais tout aussi prenant ;
  • je suis resté sur ma fin avec Oath qui pour moi était trop exigeant avec un univers difficile à s’approprier ;
  • ma partie de découverte d’Arcs m’a laissé dubitatif ;
  • j’attendais John Company avec impatience mais j’ai peur que la complexité des règles le rende injouable par chez moi (il faudra au moins une partie pour comprendre les enjeux et réunir 4 joueurs, c’est le bout du monde en ce moment).

3/ Friedman Frise, l’homme à la chevelure verte : il a une capacité à se montrer inventif et à tenter des choses que j’adore. Tout est loin d’être une réussite, mais ses jeux sont toujours frais et me donne à chaque fois envie de les jouer. J’ai saigné Vendredi sorti bien avant la mode des jeux solos, Copycat est un deckbuilding à part, Château de sable le seul jeux de deck debuilding que je connaisse, Feierabend est le parfait jeu de placement d’ouvriers : simple, au thème immédiat et d’une interaction très fine. Tous ses jeux reposent en grande partie sur la gestion du tempo qui peut les rendre un peu difficile à appréhender (on est passé au travers de Haute tension, le jeu de cartes à cause de ça).

9 « J'aime »

Et je doublonne parce que je n’arrive pas à éditer sur téléphone : Wallace aurait sa place qqpart aussi mais je le trouve inconstant, Lehman est aussi des plus intéressants mais j’ai l’impression qu’il a beaucoup tourné auteurs de la mécanique de Puerto Rico.

1 « J'aime »