Vous vous souvenez ce qui vous a donné la passion du jeu?

Salut! Mes parents qui cherchent à me refourguer mes vieilles affaires à chaque visite, m’ont fait faire un sacré bon en arrière cette fois!
Je suis mon père dans la caverne en merdes en tout genre et je tombe la dessus

Ça m’a rappelé tellement de trucs avec ça et les livres dont vous êtes le héros !

Comme quoi « geek un jour geek toujours »!

C’etait un truc de dingue ce jeu avec sa memoire 48k !!

Et vous c’était quoi le déclencheur ?

4 J'aime

Moi j’ai toujours pas mal joué aux jeux de société : mah jong, heroquest, mystères de pekin, etc… Mais ce qui m’ai fait basculer dans l’excès, c’est krosmaster arena :slight_smile:

J’adooooorais les mystères de pekin! Le stratego aussi c’était cool

Pour moi, classique (sans compter les jeux de cartes),
Dans ma jeunesse : Monopoly, Bonne paye, Destin, Hôtel, Cluedo ; jouer jusqu’à l’usure.
Période Ado : Catane, Carcassonne, Diplomacy, Magic ; des soirées et nuits entières.
Période jeunes adultes : rien
Périodes actuelles : Trop de jeux achetés ou kickstartés qui ne sont pas assez joués à mon goût.

J’ai beau critiqué les jeux de mes deux premières périodes, j’y ai joué plus d’une centaine de fois chacun alors que les jeux que j’achète aujourd’hui, j’y joue au mieux une dizaine de fois pour certains. Trop de bons jeux, trop envie de tout essayer mais il y a sûrement quelque chose à méditer.

2 J'aime

De mon côté j’étais déjà un gros joueur très jeune sur tout ce qui m’était accessible.
Donc beaucoup de jeux de cartes en tous genres (dont beaucoup de tarot et de belote), jeux de société classiques.
Et vers 20 ans une bascule vers des jeux comme Catane notamment.
Et la chance d’avoir eu des amis qui étaient dans une association de jeu/jeux de rôle, avec une ludothèque super bien fournie a l’époque, pour découvrir plein d’autres jeux.

Ça :

Et sensiblement à la même période, ça :

image

C’est vrai on pouvait user un jeu jusqu’à connaître toutes les cartes par cœur… je suis comme toi aujourd’hui je veux tout acheter et n’y joue pas souvent. La j’ai passé des heures solo sur 7th Continent, sinon en famille c’est dreamsacape, imaginarium, exploding kittens (version censuré lol), time stories, unlock, Corinthe…

Gg atari ! Amstrad cpc à cassette mes 1er pas! :heart: Barbarians

3 J'aime

Gamin : les jeux sur consoles/PC et les ancêtres style Heroquest + les classiques de supermarché et les jeux de cartes
Ado : les jeux vidéos et le jeu de rôle
Adulte : rencontre de ma femme, quelques jeux de plis classiques puis découverte de Catane cartes et depuis c’est allé de manière exponentielle et sans nous arrêter.

2 J'aime

Le plus loin que je me souviens, j’ai toujours joué à des jeux de sociétés et aux legos. Mon frère est plus vieux que moi. Quand les legos ont été introduits chez nous, nous nous sommes transformés en monstre…et tous les autres jeux ont pris le bord ou presque. Mes parents avaient peu de moyens…donc pas de legos spéciaux…juste des classiques achetés en vrac. Mais avec les legos de base, on a tout créer…de séries de TV aux choses les plus imaginaires. On avait refait dans le temps tout le setup de Baywatch (incluant bateaux, plages et tout le tralala).

Pour les jeux, oh boy, mon frère a eu HeroQuest que l’on a usé à la corde et à partir de là, notre temps était partagé entre Lego et jeux de société. HeroQuest a été le seul jeu neuf de la maison avec monopoly (il est quasi à l’état neuf encore aujourd’hui). On a récupéré des jeux de fond de tiroir des amis de nos parents et de nos parents pour nous occuper et en créer d’autres. Les photos sont les représentations des éditions que j’ai joué chez nous.

Et ces 3 jeux, je crois que c’était les seuls de la maison avec Heroquest et Monopoly…je me souviens d’aucun autre.

Survive

J’ai joué à cette édition et je l’ai encore

Automany
image

C’est plus que plate, mais j’ai trop aimé ce jeu avec mon frère. Comme quoi, l’imagination des enfants prennent des voies que des adultes ne comprennent pas.

Clue de 1963

J’ai jamais arrêté de jouer à partir de là. Mes parents sont des joueurs de cartes invétérées. Quand nous sommes devenus assez vieux, on a délaissé un peu les jeux de société à proprement parler pour jouer aux cartes…beaucoup. Après, quand je suis tombé seule avec ma mère pour une couple de mois, nous avons remplacé les cartes par le scrabble. Ma mère n’aime pas les jeux de société (trop compliqué pour elle; suivre des règles et élaborer des stratégies).

Puis les jeux de sociétés sont revenus en force, les jeux de cartes aussi, le scrabble et tout le tralala depuis le début de ma vie adulte…il y a bientôt 20 ans.

3 J'aime

C’est marrant j’ai découvert le cluedo avec les enfants ( la version harry potteux), j’y avais jamais joué avant :zipper_mouth_face:

Pour moi jusqu’au Lycée, ça a surtout été des jeux de cartes (belote, tarot…), et du très grand classique, les jeux que mes parents connaissaient : Yams/Yatzee, Trimonino, Uno, Bonne Paie, Monopoly, Richesses du monde…

Je garde un très bon souvenir aussi de la course à l’héritage. Mais mon jeu a vraiment pris cher, il est inutilisable maintenant ^^
J’ai aussi eu une période Magic au collège, où je claquais mon argent de poche là dedans. Mais j’en garde un très mauvais souvenir au final, car le budget faisait beaucoup, et c’était assez frustrant.

A mon entrée dans le supérieur, j’ai commencé à découvrir le jeu de société moderne grâce à Elixir et le Loup Garou. Et pour trouver ces jeux là, il fallait entrer dans une boutique spécialisée. Pour moi, ça a été le dé à 3 faces, une institution de Poitiers :slight_smile:
Et là, c’était fini, mes extras passaient là dedans, et j’ai vraiment plongé à fond dedans.

1 J'aime

Je les avais oublié parce qu’on jouait à ces jeux qu’avec mes parents et trimonino pas souvent.

Le coupable. J’avais 11 ans, je cherchais chez un buraliste près de chez mes grands-parents s’ils avaient le dernier Ciel & Espace. Ma vie a basculé à la seconde où mes yeux se sont posés sur cette couverture…

7 J'aime

Ouais magic j’ai tenté vite fait, après j’avais pas tellement de potes avec qui jouer à autre chose que uno ou jeu de cartes classique. Du coup j’ai eu une grosse pause jeux « spécialisés » . Merci le confinement de m’avoir remis sur la voie!
C’est la decouverte du cube :

Ça m’a sauvé haha

4 J'aime

Il remonte celui la!

Raaaah, moi c’est l’encart du numéro 12, Chimères qui m’a fait plonger dans cette revue.

1 J'aime

Bon j’ai eu pong jeune et mon pere etait joueur, mais la vraie bascule definitive c’est ça sur Atari (1986)

image

et ça en jeu de plateau (1986)

1 J'aime

En 2009, je passe dans une coloc de potes à Strasbourg. « Viens, on fait un jeu ».
Moi : « un quoi ? »

Ils me posent devant une partie de Dice Town. J’en chie, je capte rien, mais je découvre un monde ! Mais bordel, pourquoi on m’a pas dit avant que ça existait ?

Quelques semaines plus tard, je pousse la porte de chez Philibert à Strasbourg, je vais droit chez le vendeur :
« Bonjour, j’y connais rien. Vous me recommandez quoi comme boite ? »
« Oh bah ça c’est une valeur sûre » me dit-il en me tendant un Catane.

J’ai payé sans même regarder l’arrière de la boite. Très bonne pioche, on l’a poncé pendant 1,5 ans avec mes frérots, à 2-3 parties par semaine. J’y suis retourné peu après, reparti avec Aventuriers du Rail Europe et Dice Town, tiens, tant qu’à faire.

Peu après, premier boulot en Suisse, premiers salaires… et le choc : Agricola.

On a bien tapé la trentaine de partie avec madame durant la grossesse du premier…

A partir de là, ça a été l’avalanche euphorique… puis l’âge de raison, avec dégrossissage de la ludo (actuellement toujours entre 50 et 60 boites en comptant les petites genre Hanabi). Quand y’en a un qui entre, c’est pas mal d’en faire sortir un autre…
(Les KS commandés et encore non-reçus on est d’accord, ça compte pas…).

Bref, le chemin classique.

Nous avons beaucoup joué aux Hôtels, Monopoly, cluedo, scrabble entre frères et soeur. En vacances, c’était yams, rami et petits chevaux avec nos parents.

Vers l’adolescence, nous avons joué à la legende de Zagor (de bons souvenirs, et c’est avec celui-là que je joue avec ma fille, entre autres) et à Seigneurs de guerre. Ce qui nous a mené vers confrontation.

Le déclic des jeux modernes, avec mon épouse : Smallworld, Taluva et horreur à arkham v2. On en a fait des parties de ces jeux avec mon épouse.