Descent 3 demande un certain investissement

Bon aller je vous fait un petit cr de notre partie et demi (scénario de la caravane + quête de Veinard entamée et qu’on finira ce soir)

Et bien, et bien, par quoi commencer. J’ai vraiment beaucoup à dire et pourtant j’ai pas envie de trop m’emballer. J’ai pas mal de questions (dont je crois avoir les réponses mais j’irais confirmer ca dans le topic idoine - j’adore ce mot idoine) et j’en d’autres qui arrivent rien que d’y penser. Le jeu n’est pas complexe mais il possède une certaine profondeur de gameplay qui n’en fait pas un jeu que je classerai dans la catégorie familiale. Il y a une grosse part d’optimisation, d’où mes questions, mais on revoit cela un peu plus bas.

bon parlons du jeu. Y a t il besoin de le présenter ? la 3ème itération d’un DC mythique, narratif dans un univers med fan, avec de la magie et tout le berzingue. Edité par FFG, cet opus apporte la nouveauté d’une application dédiée pour piloter vos parties :

vous avez compris, en fait descent 3, vous prend par la main et c’est pas vraiment descent 3, c’est plutôt un nouveau jeu dans la gamme descent ; du genre on prend les mêmes et on recommence, car dans les éditions précédentes le jeu se déroulait en 1 vs all avec un overlord en guide de maître de jeu (je vous renvoie vers les CR de notre ami @Gold qui en parle mieux que moi). N’ayant pas joué aux versions précédentes, je me garderai de toute comparaison. j’ai cependant compris que l’extension de la gamme n’allais pas se faire selon les mêmes chemins. Pas d’extensions unitaires type perso en plus comme dans descent ou livret de scénario. la prochaine extension est une boite aussi grosse et quasi aussi pleine !

Pour rappel, la boite de base de Descent 3 c’est 180€ de MSRP

Personnellement, j’aime bcp les jeu avec une app quand c’est bien fait (je reviendrai un peu plus tard sur ce point) et je n’aime pas les jeu avec overlord (j’ai revendu batman GCC et Erune pour cela). Et pour finir de me motiver, @ealenthis m’a vendu son jeu très joliment peint et sur-équipé

A quoi ca ressemble ?

Si on regarde de loin, c’est une grosse boite, une des plus grosse de ma collection. Même si ca rentre dans une kallax.

Je n’ai pas eu le loisir de déballer le jeu en neuf, je vais me contenter de vous relater mon extrême surprise en ouvrant la boite : La boite est pleine à craquer ! Et en matos vous avez :

  • des figs de héros et de méchants plutôt détaillés (et si vous avez préco un gros méchant pas beau en plus).
  • plein de zolies cartes (très bonne qualité de papier) armes & armures, consommables (les « denrées » dans le jeu, traduction un peu spéciale si vous voulez mon avis) et compétences que vous allez acquérir au cours de la partie
  • tout un tas de décors en cartons, qui devait surement être sur des punchboard au début et que la boite vous permet de garder montés tout au long de voter aventure !
  • des tuiles qui vont vous servir à former le « donjon » dans lequel vous allez vous aventurer
  • quelques dés 6/8/12. chaque perso ayant certains dés à sa disposition au début.

Voila ce que ca peut donner en jeu :


Et ca prend une place de dingue en longueur, en largeur et souvent en hauteur ! Le jeu se permettant d’user et d’abuser de l’axe Z dans nos balades. J’espère que vous avez une grande table !

Descent 3 est un jeu premium, vraiment premium. Il y a bcp de soin apporté aux finitions (détails des figurines, grammage des carte, qualité du carton utilisé pour les décors).

Comment qu’on y joue ?

Vous connaissez la devise Porte/Monstre/Trésor ? Bah Descent 3 c’est pas que cela et heureusement. Sinon fallait juste vendre une boite de décors pour des parties de JDR. Non c’est un peu plus subtil et qualitatif et un matériel plutôt somptueux.

Le jeu se déroule en Campagne. Vous allez réalisé un certain nombre de mission (une 15aine), dans un ordre plus ou moins établi (certaines sont facultatives de ce que j’ai compris). Chaque scénario pouvant prendre entre 1h30 et plus de 3h. Les différents chiffres que j’ai pu collecter donne un temps de jeu total entre 40 et 65h, en fonction du nombre de persos joué et de votre efficacité. 3h, c’est le temps que nous avons mis à deux avec 4 persos pour faire le scénario d’introduction, dont l’objectif est de vous présenter un maximum des aspects du jeu.

On peut décrire le déroulement du jeu 3 phases :

  • la phase de donjon
  • la phase de retour en ville
  • la phase de land crawling qui sans avoir une profondeur de dingue (tout du moins là ou j’en suis) apporte son lot d’évènements pas si anecdotiques.

Durant la phase de donjon, vous allez dirigé entre 1 et 4 héros, dont un héros qui vous aura été imposé par le scénario. Je n’ai pas encore compris totalement l’intérêt de cette obligation. Même si je subodore que je cela doit servir l’histoire.
Chaque personnage devra faire des choix durant le jeu. Des choix qui lui feront prendre certaines postures d’opportunité dans les interactions et qui ouvriront/fermeront l’accès à certaines infos. Cependant, vu la construction de la campagne (il n’y a pas d’embranchement de ce que je comprends), je pense que ces choix ont un impact limité sur le déroulé du jeu.

Après une courte introduction de mise en contexte, vous placerez les premières tuiles du donjons comme vous l’indique l’application, et vous commencerez à interagir avec les points d’intérêt indiqué à l’écran.
A son tour, un joueur devra exécuter 3 actions parmi 5 disponibles :

  • manœuvre (déplacement)
  • attaque
  • interaction avec un point d’intérêt
  • organisation (préparation d’une carte)
  • action spécifique au personnage que vous trouverez sur sa fiche.

Votre seule contrainte étant de faire au moins une manœuvre durant votre tour, que vous pourrez découper en plusieurs morceaux en insérant d’autres actions. Cette contrainte du nombre d’action et d’un déplacement imposé n’est pas anodine. Mais j’y reviens un peu plus tard dans le chapitre de gestion de son personnage.

La phase de retour en ville a été imaginé comme la pause de préparatifs avant la prochaine mission. Vous avez accès à trois zones (tout du moins au début) :

  • le marché qui se renouvelle entre deux escapades : on y trouves des consommables et des armes/armures
  • l’atelier ou vous pourrez confectionner vos armes/armures/consommables vos loots de recettes et d’ingrédients
  • l’armurerie où vous pourrez changer d’armes, d’armure et d’accessoires (vous pourrez le faire juste avant de partir sur une nouvelles missions également) mais également configurez/augmenter ces derniers avec certains types de loot.

Enfin la phase de Land crawling. Quand vous quitterez Passegivre, votre ville de base, l’application simulé votre chemin jusqu’à votre destination. Un certain nombre d’événements aléatoires peuvent avoir lieu. Je n’ai eu que des évènements positif a date, parfois avec un choix a faire pour un personnage particulier. Comme dit plus haut, je ne mesure pas totalement la profondeur de ces événements mais j’ai l’impression qu’ils contribuent a l’orientation de caractère de vos personnages et ouvrent donc des voies dans l’histoire.

On peut avoir plus de détails sur le Gameplay ?

Il faut que je vous explique certaines subtilités « tactiques » du jeu et que nous avons seulement comprise au bout de notre deuxième session : l’action d’organisation (ou préparation). voici à quoi ressemble votre plateau joueur en temps normal (j’ai pris une image des plateaux bois que je viens de commander sur etsy, car ils sont plutot bien organisés et puis surtout je serais aller quasi au bout de la deluxification de ce jeu) :

Certaines cartes ont une fonction de chaque coté mais évidemment vous ne pouvez en utiliser qu’une à la fois, celle qui est face visible…
Votre fiche de perso comporte une action unique et n’est utilisable que quand vous etes sur la bonne face, évidemment. Et certaines de ces actions vous demande de retourner cette carte après son utilisation.
Votre carte d’attaque est composée de deux cartes d’armes de type différent de votre inventaire, placées dans une sleeve dos à dos : par exemple pour brynn, la chevalière possède un marteau d’un coté (type contendant) et une épée de l’autre (type tranchant). Galaden, l’elfe, un arc d’un coté (perçant) et une épée double de l’autre (tranchant).

Pendant vos combats, vous allez découvrir que certains ennemis sont sensibles à un type d’arme (et d’autres éléments que je n’ai pas encore découvert). Le bonus de dégât étant substantiel, afin de changer d’arme (si vous avez le bon type sur vous), il vous faudra alors utiliser une action de préparation pour changer d’équipement. Idem pour retourner votre fiche de perso (ou autre carte de même style) avec une capacité qui vous intéresse sur l’autre face.

L’autre subtilité de l’organisation, concerne la mécanique de « fatigue » et les effets négatifs pouvant impacter votre personnage. Commençons par la fatigue.
Votre personnage est symbolisé par l’ensemble des cartes qui compose son « board » (fiche perso, armure, arme et talents). Chaque carte possède une case indiquant la quantité de fatigue qu’elle peut « absorber ». Vous prenez la fatigue de plusieurs manières : quand lors d’un tirage vous souhaitez vous surpasser, pour utiliser certains actions ou quand le jeu vous le demandera en tant qu’effet négatif en réaction à une de vos actions (ou inaction :p). Certains personnages, vont pouvoir utiliser la fatigue de manière positive. Syrus, le magicien, pourra se soigner grâce à une partie de la fatigue qu’il accumulera sur une carte.
Les autres effets négatifs, bah c’est juste le jeu qui vous en met plein la gueule et dès le premier scénario, je peux vous dire qu’il y prend un malin plaisir.

Et bien pour retirer ces effets, le plus simple est de retourner votre carte :slight_smile: en la préparant ! Vous pourrez également utiliser des potions ou des talents. Mais vraiment le plus simple, c’est de jouer avec le feu en prenant des jetons de fatigue (ne vous voilez pas la face, vous n’aurez pas le choix) et de faire usage de l’action d’organisation au bon moment.

Et alors, le Ouf il en pense quoi ?

Il en pense plein de chose. et il aimerait commencer par une comparaison.
Quand j’ai commencé à placer les premières tuiles mais surtout au moment du premier combat, le premier truc que je me suis dit : on dirait du FFT !!! alors non c’est pas la Fédération Francaise de Tennis mais pour les plus vieux, je parle de Final Fantasy Tactics :heart_eyes: )
image

ce système de combat millimétré, cette gestion des déplacement très isométrique, l’organisation de votre équipe entre chaque mission, cette narration qui tente de vous emmener dans quelque chose de héroïque à réaliser. J’ai vraiment l’impression de jouer à un de ces jeux « tactics » mais sur plateau. C’est un vrai kiff personnellement, tellement FFT a bercé mon enfance (un des seuls jeux que j’ai fini plus d’une fois). C’est un ressenti que je vous partage, pas une totale comparaison de gameplay, car les jeux restent différents à bien des égards (pas de vraie phase d’exploration sur FFT). Mais c’est vraiment le premier truc qui m’est passé par la tête et je le confirme sur la mission suivante.

Sinon niveau avis, on va essayer de vous donner pas mal d’élément pour vous faire une idée

  • Ce jeu me procure bcp de sensations positives. J’ai vraiment bcp de plaisir à y jouer, malgré les manipulations et les aller/retour avec l’app.
  • D’ailleurs cette application dont je n’ai pas connu les versions précédentes, je la trouve très bien réalisée, très didactique. Elle vous prend par la main, elle est un poil envahissante (placement/combat/inventaire) mais elle n’alourdit rien. Elle reste un complément de jeu et facilite énormément de chose.
  • Les matériel est vraiment premium. J’ai la chance d’avoir récupéré un insert felderr avec mon jeu qui permet de tout ranger nickel et j’avoue que vue la quantité de matos, ca doit être un sacré bordel si on pas ce genre d’accessoire. Il y a vraiment, vraiment BEAUCOUP de matériel à ranger et manipuler
  • A ce stade de ma partie, la narration est très agréable et j’espère qu’on ne rentrera pas dans du gnan-gan cucul la praline, comme ca a pu m’arriver sur d’autres jeux.
  • Ma femme est d’ailleurs vraiment rentré dans l’histoire et elle a vraiment à cherché à comprendre le gameplay (et la nécessité d’optimisation), c’est un signe positif. Comme dit plus haut, si je ne le classe pas dans la catégorie familiale, je pense que le jeu reste accessible. Je vois bien des parents jouer avec leur enfants
  • Mais le jeu est difficile et punitif. Il y a bien un mode « balade ». Nous jouons en standard et je peux vous assurer que les tours à une case près, à une action près sont monnaies courante. On est pas non plus sur un jeu d’échec, mais il y a vraiment une dimension tactique de tous les instants, qui est exacerbée par le fait qu’il n’y a pas de « trou » entre les phases de combats et d’explorations.
  • Je ne sais pas dire si cette difficulté est bien dosée, mais je peux vous dire que sur le scénario qu’on est en train de faire, on va attaquer la phase finale avec un perso « infirme » (premier niveau de blessure). D’ailleurs le jeu ne se prête pas trop à l’immobilisme et vous invite à bouger beaucoup. Il vous donc trouver votre tempo pour organiser vos phases de préparation.
  • la rejouabilité me semble faible une fois l’histoire finie. Il n’y pas d’embranchement dans l’histoire et vous finirez à chaque fois par faire la quinzaine de missions. Mais pour info, la prochaine extension, nécessite le jeu de base car vous reprenez les héros et j’imagine qu’il doivent réutiliser certains décors pour pouvoir en ajouter d’autre avec la nouvelle boite.
  • j’espère également que le « faible » nombre d’ennemis différents ne se fera pas trop ressentir tout au long de la campagne. (il y a une douzaine d’ennemi différents la plupart présent en 3/4 exemplaires)
  • je ne suis pas encore totalement convaincu de la progressivité des personnages. Que ce soit par les talents ou les armes, j’ai l’impression que le gameplay n’en sera que peut influencé et qu’on ne pourra pas rouler sur le jeu. ce n’est pas ce que je recherche, mais quitte à aller chercher de l’optimisation, j’espère que les éléments additionnels acquis tout au long du jeu, permettre de vraiment ressentir une certaines montée en puissance.e

C’est un jeu que je recommande vraiment mais c’est un jeu qui demande un certain investissement (à la fois financier et cérébral). C’est un achat à réaliser en conscience de certains éléments partagé plus haut. Tout en tenant compte du fait que je viens d’entamer ma campagne. Mais je trouvais que c’était un peu le moment idéal : celui ou pour l’instant je kiffe vraiment l’instant. d’ailleurs j’ai vraiment hâte de reprendre notre partie ce soir !
image

93 « J'aime »

J’aime bien le mot petit CR :stuck_out_tongue_winking_eye:

6 « J'aime »

J’espère que certains l’ont lu au moins :wink:

1 « J'aime »

C’est subjectif…
Imagine si il écrit j’ai fait gros Cr…bah c’est carrément un livre :rofl:

2 « J'aime »

Un nombre max de caractères je pense

1 « J'aime »

T’as joué au Monopoly ou au trivial pursuit …tu vas pas en faire un fromage (ou un Camembert) :thinking: en plus tu as eu des coeurs pour ça…

Laisse nous faire semblant d’être des passionnés de pile de la honte, de depunchage et de sleevage et ne nous nargue pas avec ta « partie »

Nan mais jamais content :crazy_face:

4 « J'aime »

Ah mais même si vous les lisez pas je continuerai à les poster pour la postérité !!!

7 « J'aime »

Les CR de ouf ça se déguste au coin de la cheminée avec un bon rhum vieux des Antilles.

Ou au fond du hamac avec une bonne bière !

Tout dépend de la saison et des goûts, choisit ton camp camarade !

10 « J'aime »

Merci @mrchicken :wink:

J’ai tout lu, et c’est vraiment bien.
(à lire. Je ne pense pas que le jeu soit pour moi).

5 « J'aime »

Tout pareil que mon vdd. Pire, je savais déjà que j’étais pas intéressée par le jeu mais jaime lire les beaux CR :rofl:

2 « J'aime »

itou

Tout pareil que tous les VDD : très beau (et gros) CR.

Celui de @Le_Loup sur Forgotten Waters n’a pas démérité pour autant et j’ai aussi lu avec plaisir celui, plus court, de @DocTopus sur Robinson Crusoé.

Une belle triplette.

Mais alors c’est bien la Fédération Française de Football qui a édité le jeu ?

1 « J'aime »

C’est surtout FFG et FFG !)

Trop tard…

Il va falloir revoir ton process de contrôle qualité sur les relectures. :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

Fédération française de Giraviation

Merci on en apprend tous les jours :face_with_monocle:

6 « J'aime »

Yep. Il y a plein de fautes :smirk:
Nan je plaisante : c’est super. Merci !

2 « J'aime »

Tu n’as qu’à glisser des fautes d’orthographe ou autres pour savoir si tes CR sont lus

3 « J'aime »

ou des ventes pas cheres. Moi, en temps de crevard lecteur, je trouverais ça sympa !

8 « J'aime »

C’est déjà fait avec les sigles ! :stuck_out_tongue:

Et ils ont été bien placés en plus :
Répartis entre le début et la fin du CR.

1 « J'aime »