Donjons & Chatons - de Clément De Ruyter - par Studio Deadcrows

J’ai vu le proto au FIJ, tout a l’air déjà entièrement rédigé et honnêtement ça donne très envie.

Photos prises à l’arraché :

6 « J'aime »

J’aime bien le design mais pas du tout les couleurs. Trop pastel.

Ça me fait penser à Magic Puzzle et j’aime bien perso :yum:

Les figs ça semblait quali? Honnêtement j’hésite entre le pledge aventurier et le Walter du coup, et en même temps je me dis que ça risque de sortir en boutique et peut être pour moins cher sur Philibert ? Surtout quand on voit le pledge « boutique »

C’est top tout le PDF est déjà dispo.

Ah ben j’ai laissé filer ça tiens :frowning:

Si quelqu’un lâche son pledge je suis preneur :crossed_fingers:t2:

J’ai réussi à mettre la main en retail sur un livre de règles + écran.

Je tâtonnais depuis plusieurs moi pour trouver un JDR hors des poncifs, pour jouer à du med-fan un peu différemment et embarquer un grand ado de 17 ans et un mioche de 10 ans.

Et j’ai trouvé avec Donjons & Chatons.

J’ai tourné dans tous le sens Apprentis Sorciers avant ça, mais le jeu n’est vraiment pas assez abouti. Sous un couvert d’édition hardcover vernis, ce n’est pas pro, c’est un bon JDR fanmade mais je n’ai pas adhéré au truc, trop bordélique.

J’avais un a priori très positif pour les sorties Deadcrows Studio (je masterise Colonial Gothic), et avec Donjons & Chatons, aucune déception.

Je passe sur le système 3d6 versus un niveau de compétences pour x succès, c’est simpliste mais ça se fait oublier et ça tourne.

Mais l’univers et son background sont incroyablement riches, et permettent de jouer tellement d’intrigues (sans violence ou le minimum, c’est le pitch de ce jeu), il y a des idées à chaque page (par contre que des idées, il y a du boulot pour le MJ / conteur derrière).

D’ailleurs cette richesse n’en fait pas du tout - selon moi - un jeu pour débutants ou un truc facile d’accès ou à prendre en mains par un parent voulant faire jouer des enfants, le positionnement n’est pas si simple. Les règles sont simples OK, le background beaucoup moins (et c’est la force du jeu).

Bref énorme coup de cœur, je vais bien m’y investir et essayer aussi d’embarquer ma bande vieux briscards.

3 « J'aime »

J’aime bien ce jeu aussi - sur le papier, car je n’y ai pas encore joué.

Et je suis d’accord, malgré les apparences, il n’est pas aussi simple à appréhender qu’on pourrait le penser.
Il y a des trucs bateaux déjà : jouer un chaton oblige à penser l’univers pour des chats, depuis dire « patte » au lieu de « bras » jusqu’à la nourriture qu’il faut adapter et toute cette sorte de choses.
Et puis il y a l’univers qui est en effet très riche et bien décrit, mais pas toujours en profondeur.
Et son côté post-apo médiéval est à peu près aussi déroutant qu’il est séduisant.

Niveau règles, c’est globalement limpide, sauf les règles d’affrontement, que l’exemple donné n’arrive pas tout à fait, je trouve, à complètement expliquer - je pense aux notions d’avantage et de désavantage.

Côté scénarios, parmi les trois du livre de base, seul le premier accompagne vraiment les MJ débutants. Dès le second il va falloir bosser un peu.
Quant à celui livré avec l’écran, il est déjà plus costaud et est clairement annoncé pour joueurs et MJ un peu expérimentés.

Autre point, négatif pour moi : le prix.
45€ pour l’ouvrage de base, ça n’est pas donné, surtout quand on l’a finalement en main : c’est du A5.
Alors certes c’est tout en couleur, l’objet est assez classe, bourré d’illustrations plus inspirantes et plus mimi les unes que les autres, mais ça reste cher.
Alors oui je sais, marché de niche, blablabla, mais quand même…
J’ai pu choper un exemplaire (à peine) abimé chez Ludum à 34€ et je trouve ça déjà plus raisonnable.

Pour terminer quand même sur une petite note plus positive, quand on prend l’écran (magnifique au passage) on récupère tout ce qui avait été débloqué pendant la campagne : cartes, feuilles de persos, illustrations, etc.
Ça c’était la bonne surprise :slight_smile:

Bref, un jeu qui je pense vaut le détour mais mérite qu’on se renseigne un peu avant pour être sûr que le petit investissement sera pertinent.

2 « J'aime »

Ouais un peu le même ressenti. J’ai mené 2 parties et a chaque fois j’ai trouvé ça pas évident. Ce qui me déstabilise le plus en jeu c’est de gérer le côté « la violence n’arrive qu’en dernier recours », car les antagonistes eux peuvent avoir recours a la violence facilement. Ca a tendance a frustrer plus qu’autre chose, les joueurs se sentent un peu démunis par rapport à ça.
Et l’échelle des éléments aussi, je me suis amusé à décrire un monde de géant, vu qu’on est des chats donc forcément tout est plus grand de notre point de vue, mais en fait certaines illustrations sont pas cohérentes avec ça ce qui a posé problème avec mes joueurs, bref ce jeu ne semble pas pour moi :upside_down_face:

1 « J'aime »

Alors pour le conflit non violent, c’est effectivement moins évident à gérer avec de vieux briscards, mais cest une partie au final plutôt sympa du concept je trouve.
Après pour la question d’échelle, on a compris que nous sommes face à une nouvelle espèce de chat anthropomorphe qui a façonné un monde à son aspect (un jeu comme Cats prend lui le parti de jouer de « vrais » chats). Mais c’est vrai que les grands tout nu sont des géants, bref pas clair, mais je trouve que c’est anecdotique pour jouer.
Par contre, j’aime bien la simplicité de leur système 3d6, du coup j’hésite à creuser du côté d’Aquablue maintenant :slight_smile:

1 « J'aime »

Aquablue me tente aussi. Mais c’est pas raisonnable, en vrai je fais très peu de jeu de rôle, uniquement en animation, et ça n’est pas fréquent.

Mais Aquablue quoi. J’avais adoré les BD et leur côté Star Wars écolo franchouillard.

J’ai d’ailleurs retrouvé récemment un scénar Casus pour Simulacres dans cet univers. Déjà à l’époque il y avait le potentiel pour une adaptation en jeu.