Dying Light: The Boardgame - par Glass Cannon Unplugged - 2023

Les polonais de Glass Cannon Unplugged (Frostpunk) viennent de teaser cette semaine sur leur prochain projet qui est l’adaptation du jeu video Dying Light. On ne sait rien d’autre pour le moment excepté que ce sera un jeu avec figurines.

Qu'est-ce que Dying Light?

Un agent pathogène, le virion, dérivé de la rage, fait des ravages dans la ville fictive d’Harran. Le Ministère de la Défense a érigé un mur et placé la ville sous quarantaine pour contenir l’épidémie, mais cette solution n’est pas viable. Le ministère a proposé de raser la ville afin de supprimer toute trace du virus, mais des survivants pourraient encore se trouver sur place. L’agent Kyle Crane est de son côté envoyé par le GRE (Global Relief Effort ) dans la ville d’Harran pour retrouver un dossier volé par un certain Kadir Suleiman (connu sous le nom de Rais) qui pourrait contenir des informations sur la synthèse d’un remède au virus qui frappe Harran.

Trailer Dying Light
Dying Light - Launch Trailer - YouTube

La suite se déroule 20 ans plus tard, vous incarnez Aiden Caldwell, un « runner » indépendant qui s’occupe de divers petits travaux et tâches pour les citoyens de The City, l’une des dernières colonies humaines d’Europe. Après les événements de l’extension post-jeu de Dying Light, The Following, l’ancien protagoniste Kyle Crane a été infecté par une nouvelle souche du virus qui transforme les gens en infectés voraces, et il a, sans le savoir, répandu la maladie dans le monde entier. Après l’épidémie mondiale, la civilisation moderne a pris fin, poussant l’humanité dans une nouvelle ère sombre.

Trailer Dying Light 2
Dying Light 2 - Stay Human Accolades Trailer - YouTube


Pledges : ?
Frais de port : ?

Autres liens : Glass Cannon Unplugged

2 « J'aime »

Quackalope a d’ailleurs fait une video dessus

Bien aimé le JV! On va suivre ça :smiley:

2 « J'aime »

Le premier ou celui qui vient de sortir ?
Gros fan du 1er, j’ai hâte de tester le 2.
En revanche, pas hypé par le jds.

Le premier seulement, pas essayé le second :slight_smile:
Je kiff le feeling yamakazi, vraiment très bon jeu.

Bon par contre en Jds :thinking:

1 « J'aime »

Ma compagne a fait le 1er et le jeu avait l’air vraiment bien, avec une grosse liberté de mouvement pour gérer les hordes de zombies.
Maintenant j’ai un peu de mal à voir la forme que ça prendra sur un plateau pour retranscrire ces sensations.

2 « J'aime »

Un jeu de pichenette pour simuler l’effet « yamakazi » genre a la Ice Cool :grin:

3 « J'aime »

C’est quoi ces vidéos « spéculation » ?
Il tourne en rond, entre ses vlogs inutiles et ça, c’est pffff…

Pour Dying Light, il y a moyen d’avoir une grande zone de jeu modulaire (horizontale/verticale) avec un système de déplacement où le gros de tes actions repose sur ton énergie et ta capacité à faire des combos de déplacement.

Video de confirmation de la part de GCU pour Dying Light: The Board game…

Presque un an après, voici des news de ce projet avec un premier article paru sur la page de Glass Cannon Unplugged. D’autres devraient suivre…

LES ACTEURS ENTRENT EN SCÈNE

Nous avons une mise à jour majeure sur Dying Light : The Board Game que nous aimerions partager avec vous car nous savons que vous partagez notre passion et notre anticipation pour ce projet !

Sans plus tarder, nous sommes heureux d’annoncer les auteurs du projet, Przemysław Zub et Bartosz Tomala, membres de l’équipe Glass Cannon Unplugged, qui seront chargés d’apporter la meilleure expérience possible avec un système de mouvement parkour au rythme effréné, des combats axés sur l’environnement, riches en adrénaline et en combos, et une exploration de la ville à couper le souffle. Le prototype original a été développé avec l’aide de David Thompson et Trevor Benjamin, les concepteurs qui sont peut-être plus connus pour leur travail sur la série primée Undaunted, mais qui ont conçu ensemble de nombreux jeux dont War Chest, Resist !, Orc-lympics, et plus récemment Dire Alliance : Horror.

Attendez, ce n’est pas tout ! Nous sommes également fiers de vous informer que le jeu sera développé en étroite collaboration avec l’équipe de Techland, dirigée par nul autre que Rafał Jaki (anciennement CD PROJEKT RED). La participation de Rafał nous est chère non seulement en raison de son excellent travail créatif sur Cyberpunk : Edgerunners de Netflix (en tant que scénariste et producteur exécutif), mais aussi parce qu’il était responsable de toutes les collaborations relatives aux jeux de société pour The Witcher et Cyberpunk 2077. Aujourd’hui, en tant que directeur principal du développement commercial et de l’expansion des franchises chez Techland, nous sommes convaincus qu’il nous aidera à offrir la meilleure expérience de parkour de l’histoire des jeux de société !

Puisque nous sommes restés silencieux pendant un long moment, nous pensons que nous vous devons quelque chose de plus tangible concernant le développement. Alors, plongeons plus profondément dans le jeu lui-même et regardons ce que notre développeur Przemysław Zub (joueur professionnel de longue date et ancien testeur de FFG) a à dire :

Dans Dying Light : The Board Game, les 1 à 4 joueurs laisseront leur empreinte sur la dernière ville de Villedor en tant que groupe de Night Runners. Ils exploreront les vastes zones de la ville représentées par un terrain en 3D accrocheur, risquant leur vie en traversant les rues et les bâtiments infestés pour récolter de précieuses ressources, établir des points d’appui sûrs, explorer les zones sombres et découvrir les emplacements secrets de GRE. La clé de la survie est de coopérer et de s’adapter aux changements soudains de toute situation. Une multitude de compétences de parkour, de capacités de combat, d’équipements et d’armes artisanales alimenteront l’expérience de jeu.

En pensant à notre principe de base, la conception d’adaptations, nous nous sommes fixés pour objectif de refléter l’essence de ce qui fait de Dying Light une expérience de jeu exceptionnelle et de la mettre en valeur dans l’adaptation sur table.

PARKOUR ET COMBAT DYNAMIQUE
La première chose qui vient à l’esprit quand on pense à Dying Light, c’est la dynamique du parkour, qui rend très gratifiante la navigation dans les paysages de la ville. C’est l’axe de toutes nos activités ; par conséquent, nous considérons cet aspect comme le défi le plus crucial dans la conception de Dying Light : The Board Game. Une exécution rapide et amusante des mouvements avec diverses possibilités est la voie à suivre ici. Vous pouvez vous attendre à des dés, et à un système de gestion inédit pour cela.

EXPLORATION DE LA VILLE
Villedor ne permet pas l’ennui, et l’exploration de la ville donne aux joueurs un sentiment de liberté tout en constituant un véritable défi. Ici aussi, nous voulons que les joueurs sentent qu’ils peuvent tester leurs compétences dans un environnement stimulant, c’est pourquoi nous nous concentrons fortement sur la présence du plateau. L’aire de jeu, qui représente la ville avec l’ajout d’objets en 3D, apporte l’échelle, un défi et une expérience visuelle satisfaisante aux joueurs. La cerise sur le gâteau sera faite avec des figurines absolument époustouflantes !

PARADIGME JOUR & NUIT
Un aspect indissociable du fonctionnement du joueur est, bien sûr, le cycle Jour et Nuit. La réactivité du monde et l’équilibre des forces en constante évolution offrent aux joueurs beaucoup d’espace pour diverses stratégies. En même temps, cela crée une tension et un sentiment d’urgence. En abordant un jeu de société, nous voulons que les joueurs ressentent le besoin de s’adapter à ces conditions.

Le jour est pour les Humains.

La nuit est pour les infectés.

Mais y aura-t-il encore assez de place pour une histoire saine et captivante ? Nous ferons en sorte qu’il y en ait. Le PDG et directeur créatif de Glass Cannon Unplugged, Jakub Wiśniewski (co-auteur de This War Of Mine The Board Game et créateur de l’histoire de Frostpunk : The Board Game) supervisera personnellement ce projet. C’est tout naturel puisque Jakub a commencé sa carrière dans le développement de jeux en travaillant sur le premier Dying Light, il y a des lustres, en tant que concepteur de quêtes et de récits !

Nous aurons bientôt plus d’informations sur la façon dont vous pouvez vous préparer pour la nuit à venir.

Restez à l’écoute et restez humains !

2 « J'aime »

pour suivre

Pour suivre :stuck_out_tongue_winking_eye:

drapeau

Drapeau aussi pour moi. Cet éditeur a sorti frostpunk et même s’ils ont eu du retard, leur communication tout au long du projet était transparente et ils n’ont pas demandé de rallonge alors que les prix du coût de fabrication/shipping de frostpunk avaient augmentés. Enfin les 1ers retours sur le jeu frostpunk disent que les mécanismes du jeu vidéo sont parfaitement retranscrites dans le jeu de plateau. Les bémols sur frostpunk sont liés a l’insert et donc au temps de mise en place et au jeu en lui même qui est clivant avec une grande difficulté . Bref cet éditeur pour son premier jeu a fait un quasi sans faute dans son adaptation de jeu vidéo.Pour moi je vais donc suivre avec intérêt leur prochain jeu!

N-ième zombitruc…
N-ième adaptation de JV…
C’est moi ou ca tourne en rond?
Mis a part ça drapeau évidement!

1 « J'aime »

Nouvelle illustration partagée sur BGG, ainsi qu’un article publié sur leur site :

Article : Blueprints of the Night - Glass Cannon Unplugged

1 « J'aime »