Fallout : Le Jeu de Rôle - par Arkhane Asylum Publishing

En navigant au hasard je suis tombé sur la présentation et les critiques du GROG (site de référence francophone en matière de JDR aussi intéressant que l’interface est vieillotte) et je suis totalement d’accord avec les deux avis donnés. Pour se faire une idée précise et objective, c’est ici.

Si seulement les 130 pages de craft avaient été remplacées par du lore et n’avaient pas tout simplement occulté le meilleur de Fallout (le 1, le 2 et New Vegas), on aurait eu un JDR d’anthologie.

1 « J'aime »

En promo à -30%: Acheter Fallout : Le jeu de rôle - Arkhane Asylum - Agorajeux

1 « J'aime »

Vendredi j’ai fait jouer mon scénario sur l’Abri 175, décrit quelques post plus haut. J’avais 3 joueurs qui découvraient le JDR Fallout, avec parmi eux deux connaisseurs de l’univers et une totalement newbie.

J’avais préparé des prétirés en francisant ceux de Modiphius : Fallout: The Roleplaying Game Downloads ; D’ailleurs, ce serait super cool si Arkhane Asylium pouvait les proposer également… Tout comme la suite de la gamme qui s’est un peu étoffé dans la langue d’Eminem.

Nous avions donc un habitant de l’Abri 44, un Initié de la Confrérie de l’Acier et une Goule, recruté par le chapitre de la Confrérie de Rad Lake City pour enquêter sur des rumeurs de présence de technologie d’avant guerre fonctionnelle.

Au passage, je suis très content de cette implantation à Rad Lake City, qui offre de belles opportunités pour la suite :

  • un grand lac salé et irradié (légèrement luminescent, magnifique en soirée!), au fond duquel il y a surement quelques chose à aller chercher ;
  • un grand désert à l’ouest où la survie est particulièrement difficile ;
  • des montagnes à l’est, avec des noms évocateurs comme Twin Peaks ou Iron Mine Mountain
  • au sud, un lac d’eau douce et non irradié, forcément source de convoitise pour les factions qui se disputent la région
  • bien plus au sud, New Vegas, avec toutes les opportunités issues du JV éponyme ;
  • et surtout une grande ville où les mormons, ou plutôt leurs successeurs, ont certainement un grand poids (belle lutte pour/contre la technologie avec la CdA en perspective)

Concernant le scénario, les PJ ont suivi la trame que j’avais écrite. Dans les grandes lignes : prise de contact avec un super-mutant camelot, exploration de l’Abri, combat contre les vers des sables et les golems, et sauvetage de Maggie, la dernière survivante. Tout ça en trois heures de jeu, après avoir présenté le concept en 30 minutes.

Et alors, qu’est-ce que ça a donné?
Et ben c’était excellent. Le système 2D20 a parfaitement fonctionné, les PJ l’ont plébiscité. Le dosage exploration / interactions / débrouillardise / combat était bon, et chaque PJ a eu son quart d’heure de gloire.
Tout le monde a passé un bon moment, et pour ma part c’est une des meilleures expériences de mastering que j’ai vécu.
Grâce à d’excellentes règles et un bestiaire très fourni, ce JDR Fallout est vraiment un très bon plan.

9 « J'aime »