LE CORTÈGE - un duel de pichenette tactique sur le thème de la manifestation ! Dispo 25.09!

LE CORTÈGE
Conception : Dorian François — Illustration : Valentin Aubry
Édition : Les éditions du silence — Distribution : Asmodee/Novalis
:busts_in_silhouette:: 2 joueur·euses
:alarm_clock:: 20 min
:muscle: 14 ans et +
:gear:: Affrontement, Stratégie, Asymétrie, Adresse

Le Cortège est un jeu atypique et immersif : un duel de pichenette tactique sur le thème de la manifestation !
L’élection vient d’avoir lieu et nous sommes dans la rue, où un cortège de manifestant·e·s se dirige vers un lieu de pouvoir, appelé le Bâtiment. L’opinion publique est encore partagée face à un affrontement qui semble inévitable : le Contre-Pouvoir a décidé d’infiltrer le cortège et de déstabiliser le Pouvoir.

Une personne y incarne le Contre-Pouvoir et l’autre le Pouvoir. Entre stratégie et adresse, déplacez vos unités sur le plateau de jeu pour tenter de remporter la victoire : le Contre-Pouvoir peut gagner en prenant possession du Bâtiment ou bien en remportant l’Opinion, tandis que le Pouvoir gagne en l’arrêtant.

Une partie se joue en deux manches, car chaque joueur·euse devra incarner les deux côtés du Cortège !

Présentation du jeu sur la chaine Ludochrono : https://www.youtube.com/watch?v=SrLowZmCDSQ
Toutes les informations sur le site de l’éditeur : https://leseditionsdusilence.fr/game/lecortege

Disponible en boutiques la semaine du 25 septembre !
Au prix de : 32,99€

On en parle ici sur le Discord de la maison d’édition :mega: Discord

Note d'intention de l'auteur :

Tout a commencé lors d’un week-end de formation et de réflexion sur la thématique “Le jeu et son message”. Au cours d’un atelier, les mots pichenette et manifestation se sont rassemblés et nous étions trois personnes à nous pencher dessus pendant quelques heures. L’idée était de jouer pour s’amuser, mais aussi de le faire au sein d’un thème fort qui puisse provoquer des questionnements autour de la table. Donner au jeu un potentiel “utile”. Suite à ce week-end, j’ai poursuivi l’aventure seul et plusieurs mois de travail plus tard, un jeu est né : Le Cortège.

La force d’un jeu de pichenette est d’offrir un plaisir ludique immédiat, avec la tension inhérente à l’adresse et à l’incertitude, cette tension reflétant celle de l’affrontement ! Toutefois, Le Cortège est plus un jeu de duel tactique qu’un jeu d’adresse. Vous allez prendre rapidement en main le fonctionnement des unités, des jauges et des effets, mais il y a plus de stratégie qu’il n’y paraît au premier abord. Peu à peu, vos choix vont se structurer. Ces situations qui peuvent sembler brutales dans leurs pensées - deux camps s’affrontant et se ruant l’un sur l’autre - sont en fait très réfléchies et organisées en amont. Le Cortège est construit sur ce rapport entre thème et mécanique, entre imaginaire et stratégie.

Ce jeu est évidemment politique, mais il n’est ni militant ni “réaliste”, car je tiens à ce que les deux côtés de l’histoire soient expérimentés. Ce concept est particulièrement important d’un point de vue narratif et stratégique, c’est ce qui rend Le Cortège intéressant et lui donne une grande rejouabilité.
Aussi, je crois que nous avons tou·te·s en nous un penchant conservateur et un penchant révolutionnaire, une dualité que chacun·e gère à sa manière et selon son propre parcours : dans nos propres vies, nous nous limitons et nous empêchons nous-mêmes, autant que nous rêvons d’effraction et de changement !

Le Cortège, c’est finalement une bataille de récits. La vérité n’étant que les histoires qui sont racontées et celles qu’on choisit de croire, symbolisées ici par les unités médias et le rôle central de l’Opinion. À vous, si vous le désirez, d’accompagner vos parties de discussions autour de toutes ces problématiques, d’aller chercher des informations et de vous confronter au réel. Le Cortège reste un espace fictif, encadré par ce livret de règles, dans lequel on peut inventer ses propres histoires et ses propres enjeux !

10 « J'aime »

Thème original (et bien de chez nous :joy:) mais j’ai absolument pas envie de jouer à repousser les manifestants à coup de pichenettes :thinking:

4 « J'aime »

Faudrait des espèces de balles en caoutchouc plutôt que des palets pour repousser les manifestants… :thinking:

10 « J'aime »

Il ne s’agit pas que de repousser des manifestants ! Déjà, et c’est le cœur mécanique et thématique de mon jeu, parce qu’on doit jouer les deux côtés de l’histoire : chaque partie est en deux manches, on doit changer de côté à l’issu de la première.
Ensuite, après chaque « arrestation », en contrepartie l’Opinion monte ! Dans mon jeu l’Opinion est du côté du Contre-Pouvoir : soit les gens sont indifférents aux évènements (jauge à 0) soit ils s’indignent de ce qu’il se passe et l’Opinion monte, jusqu’à atteindre 4 et donc la victoire du Contre-Pouvoir. Il faut donc gérer ce levier, avec ses unités médias…Le jeu est plus stratégique qu’il n’en a l’air !
Et rien n’empêche de volontairement perdre une manche d’un côté pour tenter de gagner la partie de l’autre côté !
En ce sens le jeu n’est pas militant, ni simulationniste, mais il permet d’explorer un thème et un univers au travers de mécaniques ludiques. La pichenette reflétant la tension et l’incertitude de l’affrontement, mais aussi dédramatise, me semble-t-il, la situation.
Enfin, c’est mon avis et ma pensée de design :slight_smile:

12 « J'aime »

Il est important que le jeu reste un espace fictif et symbolique :slight_smile:

1 « J'aime »

Le jeu a l’air sympa, en plus la pichenette c’est un peu mon violon d’ingres ^^. Et c’est une belle idée de jouer les deux côtés et d’éviter le côté politique/polémique je trouve. C’est à saluer.

Je vais aller voir la vidéo de Ludochrono de ce pas ^^.

2 « J'aime »

J’ai pu le testé IRL, le jeu est super agréable à jouer, c’est détente (le côté pichnette) mais tactique en même temps. Très beau visuellement aussi.

Ça permet d’agrémenter sa ludothèque d’un jeu qui change, plutôt qu’un énième pose d’ouvrier etc (même s’ils sont bien aussi, évidemment).

Bonne chance pour le démarrage Dorian !

3 « J'aime »

Oula fais gaffe de pas te mettre à dos la moitié du forum la veille de ta campagne hein. ! :grin:

En tout cas j’aime bien le concept proposé par le jeu je vais suivre ça. :slightly_smiling_face:

2 « J'aime »

« Il aide un autre auteur et ruine la campagne qu’il prépare depuis 2 ans. » :grin:

Quel fou je fais !

2 « J'aime »

Pour partager vos expériences, poser vos questions ou tout simplement pour les curieux.euses : venez, on en parle ici :grin:

:point_down: