Méthodologie de traduction d'un jeu

Bonjour,
(J'ouvre ici le même sujet que j'ai posté sur le groupe FB KDM Glamber's Nest afin d'avoir également l'avis de personnes ne se trouvant pas dans ce groupe)
En prévision du moment où je retrouverais un peu de temps libre, j'aimerais me lancer dans un projet de traduction des cartes d'un jeu (non pas KDM, trop de cartes, je préfère commencer par plus "light"). Et n'en ayant jamais fait, je suis à la recherche de conseils.
Mon objectif actuel est de traduire les cartes d'un jeu et de regrouper ces traductions sous forme d'un livret. Donc pas de gros travaux de mise en page ou de traitement d'image car au final le livret sera principalement du texte avec quelques icônes. Rien de bien "avancé" comparé à la mise en page du livre de règle de KDM.
J'aimerais donc des conseils sur la méthodologie à employer afin d'être le plus efficace possible, ainsi que des éventuels outils conseillés pour simplifier le processus.
La méthode que j'envisage actuellement est la suivante :
1 - Lister tous les mots-clés (notions, compétences...) et les traduire afin de s'assurer une homogénéité pour la suite de la traduction.
2 - Regrouper tous les textes en VO des cartes dans un ou plusieurs fichiers.
Et là déjà plusieurs questions :
- J'aurais tendance à regrouper ces textes dans un fichier de travail, hors de toutes notions de mise en page. Est-ce un bon point de départ ?
- Quel format privilégier ? Je pensais éventuellement à Excel pour traiter sous la forme de colonnes "identifiant", "VO" et "VF" afin de pouvoir comparer facilement VO et VF. A moins qu'un outil ou format plus adapté existe.
- Suite au message de Tom Vn, l'idée de tenter l'OCR me parait une bonne piste pour extraire le texte VO. Cela ajouterait une phase de relecture de la VO pour s'assurer et corriger le résultat de l'OCR mais il y a peut-être moyen de gagner un peu de temps.
3 - Une fois tous les textes en VO regroupés et vérifiés, attaquer la traduction texte par texte. Alors là, j'avoue que j'irais à coup de DeepL ou Google Translate pour les grandes lignes, puis rectification manuelle pour obtenir une meilleure traduction. Après quelques recherches, j'avais trouvé PoEdit qui me paraissait intéressant pour gérer la traduction mais il a l'air trop orienté développeur avec la nécessité de lui fournir en entré un fichier dans un format difficilement éditable à la main (je mange suffisamment d'XML au boulot ^^). Du coup c'est pour ça que j'ai pensé à un tableau Excel.
4 - Relectures, relectures et relectures avec un peu d'aide d'Antidote pour les fautes de français XD
5 - Mise en page sous forme de livret. Des conseils sur le format de prédilection ? Word, LaTeX... ?
6 - Relectures encore et toujours
Voilà dans les grandes lignes. Est-ce que cela vous parait cohérent ?
Je suis ouvert à toutes idées / conseils :)
Merci d'avance

Perso, voilà comment je fonctionne (enfin ça va faire quelques mois que je n’en ai pas fait)

  1. Création de deux fichiers VO :
    • un que je ne toucherai pas (sauf ajout des correctifs de la VO), il restera ma référence VO
    • un que j'écraserai petit à petit avec la VF "chapitre par chapitre" Cela avec Google doc généralement pour sa simplicité, je pense qu'il y a mieux pour faire de la revu par la suite mais je n'ai pas pris le temps de regarder
  2. Traduction phase 1 : Une passe de traduction rapide par contre sans utiliser d'outil comme deepl. Je pense que ça peut t'orienter vers une traduction qui n'est pas forcement optimale. A la rigueur, à ta place, je ferai une traduction "de tête" et j’affinerai ensuite avec celle de deepl si tu as des doutes et non l'inverse.
  3. Traduction phase 2 : Homogénéisation Je le fais plutôt ici et généralement certains mots-clés évoluent au cours de la traduction pour coller encore mieux au contexte.
  4. Relecture par un nombre variable de motivés en fonction des projets (après, j'exploite aussi 2-3 connaissances à chaque fois :p).
  5. Mise en page : généralement j'évite de la faire sinon ça dépend du fichier VO que je reçois mais c'est généralement un "InDesign" pour finir en pdf.
  6. Seconde passe rapide de relecture
Bref, c'est mon "process", il vaut ce qu'il vaut.

En fait, ce que tu cherches Dorian, c’est plus des conseils sur le côté édition, je me trompe ? Parce que moi je suis traducteur, mais pour du doublage, alors le côté mise en page me passe carrément au-dessus. C’est tout le problème de faire un truc dans son coin, il faut tout faire soi-même.

Mais ça prouve bien ta/votre motivation. Moi j’ai du mal à me dire « ah, j’ai fini de traduire mon épisode de insérer ici série random , pour me détendre/m’amuser , je vais traduire un truc ».

Merci d’avoir pris le temps de répondre.

@Myrk : Oui effectivement je ne l’avais pas précisé, mais oui, sauvegarde en lecture seule du fichier VO d’origine au cas où. En plus, je suis du genre à faire des sauvegardes à tout va ^^.

  1. Ok, j’essayerais de limiter leur usage en première intention, c’est surtout que dès que ça par sur du fluff, je me retrouve rapidement sur de l’anglais plus soutenu avec des mots ou sens que j’ai du mal à déchiffrer… J’essayerais plutôt Antidote Anglais pour avoir le sens de ces mots, ça me permettra peut-être de progresser en anglais :arrow:

  2. Ok, donc plutôt constituer la liste des mots-clés au fur et à mesure avec une liste de trad potentielle (qui se complètera au fur de la trad du doc). Les identifier/surligner dans la version traduite. Puis une fois la première passe de trad effectuée sur le doc complet, statuer sur la meilleur trad d’un mot-clé puis remplacer partout dans la VF. Ca me parait peut être un peu plus long mais tout de suite plus logique maintenant que tu en parles. D’ailleurs il y a certains mot-clés que j’hésite à traduire ou mieux (?) faire un lexique + rappel de la VO pour correspondre au matos non traduisible (ex : plateau de jeu).

Pour la mise en page, dans mon cas d’utilisation, je pense qu’un livret sera suffisant et surtout, cela m’évitera de faire : du traitement d’image sur des scans pourris pour avoir la bonne trame de fond / demander au créateur les fichiers de templates (pas toujours évident je crois vu que certains éditeur de jeux les vendent carrément), Mise en page / correctifs (souvent la taille VO/VF diffèrent de beaucoup) des nombreuses cartes, impression sur papier classique (car j’ai cru comprendre que les PrinterStudio & Co sont devenus très chères pour ce genre de hobby), puis découpage / collage / sleevage… Bref un travail que je préfère éviter au moins dans un premier temps car cette perspective serait plutôt décourageante…

@Tihroflan : Effectivement, c’est plus l’aspect workflow de la traduction qui m’intéresse plus que la mise en page (encore que j’accepte également les conseils, c’est toujours instructif).

Pour la motivation, c’est plus que je suis pas trop bon en anglais et j’aimerais tout de même profiter du fluff du jeu durant une partie (ce qui est assez dur à la volée pour moi) sans me prendre la tête. Ainsi que potentiellement ma copine qui y jouerais mais également avec un niveau d’anglais moyen. Sauf que le fluff utilise de l’anglais plutôt soutenu :arrow:

Après je comprend ton point de vue et l’avantage c’est que je suis développeur, donc ça ne ressemblera pas trop à mon taff même si je te l’accorde, il y a bien plus amusant à faire ^^.

Oui, c’est vrai que je suis d’autant moins motivé à le faire que je n’en ai absolument pas l’usage, puisque je parle couramment anglais et que ma femme se débrouille grave bien aussi (et que si elle a un doute elle peut me demander ^^). Après, si tu butes sur des bouts de textes, tu peux toujours me les MP, je verrais ce que je peux faire.

C’est pas que je veux absolument pas le faire, simplement, je m’y mettrai pas de moi-même.

Bonjour Dorian,

C’est pour traduire les cartes de kdm ?

Car si c’est le cas je pense que beaucoup de personne seraient intéressées par le projet et pour participer. :slight_smile:

 

@tihroflan : Merci pour la proposition, je te fais signe si je bloque sur un os pendant la traduction :wink:

Ah, ce que j’aimerais bien de comprendre couramment l’anglais, mais malheureusement je n’ai pas eu conscience de son importance lors des études… Si seulement mon moi du présent pouvait aller coller une tarte à mon moi du passé pour mon manque d’implication en cours, ce serait plus simple ^^

@skual38 : Et non, ce n’est pas KDM, je n’ai pas encore le courage de me lancer dans un tel mastodonte…

  1. Pour la mise en page, vu que tu ne veux qu’un livret à la fin et pas un truc fancy plein d’images je partirais sur Latex. Ça te permettrait :
  • de ne pas te prendre la tête avec la mise en page du tout
  • d’avoir une mise en page cohérente (regarde mdframed)
  • de définir ton glossaire « on the fly » au fur et à mesure que tu écris (quand tu rencontres un nouveau mot qui devrait y aller, tu écris sur place \glossaire{mot}{definition} et après ça te le générera automatiquement
  • de pouvoir garder une cohérence et tout remodifier facilement, par exemple tu crées un alias \ability pour la traduction de ce mot, et tu peux le traduire par exemple par « compétence », puis finalement en milieu de trad tu décides que « savoir-faire » serait plus adapté, tu changes ton alias et hop, c’est remplacé partout (et seulement là où tu parlais de ce concept).

Bref, Latex c’est bien, mangez-en.

@romn : Super pour ces détails. Effectivement, l’objectif n’est pas d’avoir du truc hyper design (enfin légèrement plus que le style par défaut utilisé pour les papiers scientifiques :mrgreen: , c’est ironique biensûr, leur objectif est ailleurs) avec peu d’images. Les seuls images seraient l’icônographie du jeu, donc je pense qu’en plus je trouverais une balise pour « automatiser » tout ça :smiley:

J’avais toujours regardé LaTeX de loin avec fascination mais sans franchir le pas jusqu’à présent en restant « confortablement » sur Word :arrow: . Je sais pour un développeur, c’est ridicule d’avoir peur de rédiger un document avec des instructions.

Merci également pour ces quelques conseils très bien ciblés.

Du coup, je pense que je vais directement partir sur l’extraction de la VO directement au format LaTeX et intégrer les alias directement dans la VO. Ca me simplifiera certainement la vie pour le passage à la VF :smiley:

Du coup, MiKTeX est en cours de téléchargement, merci la fibre. Et du point de vue éditeur, à première vue, ça sera du Texmaker (je vais continuer un peu mes recherches à ce sujet), à moins que tu en ai un mieux à me proposer.

[EDIT]

Quand tu parles d’alias, tu parles de définir une nouvelle commande qui renverrait le texte traduit ?

Si tu es sur Windows, TexStudio est très bien (mais je ne connais pas bien TexMaker), ce que j’aime bien avec TexStudio c’est que tu peux faire des macros très facilement.
Moi je fais Maj+F1 et hop, ça m’écrit directement:

\begin{lstlisting}[language=Python] Du super code \end{lstlisting}

Et oui les alias sont définir une nouvelle commande, par exemple :

\definecolor{light-gray}{gray}{0.95} \newcommand{\code}[1]{\colorbox{light-gray}{\texttt{#1}}} \newcommand{\matlab}{\textsc{Matlab}\xspace}

Comme ça à chaque fois que je tape \matlab, ça écrit MATLAB avec une typographie qui correspond au logo. Et si l’envie me prend, je peux changer la définition de cette nouvelle commande et ça changera partout dans mon document.
Et quand je fais \code{mon-code-en-ligne} ça me l’écrit avec une typographie monospace qui évoque du code avec un fond gris.

Là par exemple pour un cours que je vais donner, j’ai créé un environment « task » (que j’inserts avec Maj+F2):

\begin{task}[]{} Mon exercice. \end{task}

Y a des options pour y mettre un titre, tu peux y mettre une icone, ou ce que tu veux.
Et la mise en page est faite une fois pour toute, je n’ai pas besoin de la refaire à chaque fois que j’écris un nouvel exercice ou un nouveau bout de code.

À la fin ça donne ça (on voit le \matlab, le \code, un exercice et un bout de code).

(et tu peux bien sûr mettre des couleurs si tu es quelqu’un de fun et bigarré).

@romn : Merci encore pour cette nouvelle réponse très détaillée :wink:

Effectivement, j’ai croisé TexStudio après mes recherches et il semble basé sur TexMaker. Je vais surement partir sur TexStudio du coup, surtout que les captures d’écrans montrent l’autocompletion avec la doc affiché. C’est ce genre de fonctions que j’apprécie grandement dans un éditeur.

Pour les couleurs je vais surtout respecter la couleur utilisé pour le texte d’origine.

Le seul truc que je tenterais est de donner un look un peu plus moderne que la sortie par défaut de LaTeX. Mais je pense que ça devrait pouvoir se faire sans trop de difficulté en configurant la police, la mise en page,… J’ai cru voir qu’il était possible de définir des sortes de templates de document. J’irais certainement chercher l’inspiration dans l’un d’eux.

[quote quote=373795]Le seul truc que je tenterais est de donner un look un peu plus moderne que la sortie par défaut de LaTeX
[/quote]

Y en a ici qui font des traductions en latex ? Vous êtes chelou, les mecs… 8-O

:mrgreen:

[quote quote=373846]

Dorian wrote:
Le seul truc que je tenterais est de donner un look un peu plus moderne que la sortie par défaut de LaTeX
Y en a ici qui font des traductions en latex ? Vous êtes chelou, les mecs… 😯

[/quote]

Euh oui je comprend que ce puisse paraitre chelou :mrgreen:

Pour le moment je suis en phase de prospection de conseils sur la marche à suivre pour une trad, car ce serait ma première. Pour le moment ça peut évoluer mais c’est vrai que les conseils de Romn sont un très bon argumentaire en la faveur de LaTeX. Même si celui-ci m’impressionne encore un peu vu que j’en ai jamais fait.

Le seul point qui m’interpelle est le look un peu vieillot de la plupart des documents que j’ai croisé, qui sont d’ailleurs très reconnaissant. On se dit facilement « Oh, tiens, ce doc a été rédigé en LaTeX » tellement le résultat est différent d’un Word & Co.

Par contre si j’arrive à faire / trouver un template un poil moderne, le principe de mettre de ne plus se soucier de la mise en page et ne faire que la trad avec justement ce système de référence / macro permettant d’aligner toutes les apparitions d’un mot-clé sur la même traduction me tente énormément (surtout en tant que développeur :mrgreen: ).

Après, mon objectif actuel n’est pas de faire une mise en page de carte ou livret de règle (avec tout ses cadrans + images), donc c’est surtout du plain text édulcoré de mise en page simple (chapitres, gras, italique…) et de quelques icônes.

[quote quote=373846]
Y en a ici qui font des traductions en latex ? Vous êtes chelou, les mecs… :hushed:

[/quote]
Moi je désespère quand je participe à une traduction avec Word (la dernière on m’a même dit qu’il ne fallait pas utiliser l’outil de suivi de modification).

Un doc Latex, une couche de Git par dessus et c’est parti !

Git, le grand ami des développeurs :mrgreen: