Nanolith - Par Woodpecker Games - livraison juin 2023

Nanolith est un jeu dungeon crawler cyberpunk avec de forts éléments de jeu de rôle. Le jeu se déroule en deux livres (le livre de rencontres et le livre d’histoires) qui présentent aux joueurs l’histoire fataliste des quatre personnages principaux et leur quête pour retrouver leurs souvenirs perdus. Dans le livre de rencontres, des illustrations, des cartes de scénario et des bandes dessinées racontent l’histoire progressive d’une civilisation humaine au bord de l’extinction. Les résultats des scénarios, les objets que les joueurs obtiennent au cours des rencontres et les décisions des joueurs renvoient à des sections de texte du livre d’histoires qui font progresser le roman surprenant et créatif situé dans le monde du nanolithe. Selon les décisions des joueurs et l’issue des scénarios, les chemins narratifs de l’histoire divergent fortement.

Les mécanismes utilisés pour faire vivre les compétences uniques de chaque personnage offrent une expérience tactique et coopérative approfondie. Grâce à l’utilisation de cinq dés d’activation à six faces, le mouvement, l’activation d’objets et les compétences spéciales peuvent être activés par les joueurs. Mais ne craignez pas la malchance de lancer une main pleine de dés ! L’astucieuse mécanique d’atténuation utilisant l’aggro pour manipuler la valeur des dés lancés garantit que si vous avez vraiment besoin de renforcer vos capacités les plus puissantes, vous pourrez le faire. Mais tout pouvoir a un prix. Plus vous poussez votre chance, plus votre personnage risque de tomber. En abusant des nanomachines produites par votre corps, vous finirez par surcharger et libérer le pouvoir du nanolithe inscrit dans votre ADN. Vous recevrez un nanoshock et pourrez utiliser une puissante capacité de nanoshock spécifique à votre personnage une fois gratuitement. Mais plus vous le faites souvent, plus vous rapprochez votre précieux personnage du seuil entre la vie et la mort. Choisissez donc vos armes avec soin.

Mais surtout, Nanolith est un jeu d’aventure et de narration. Le monde dans lequel se déroule ce jeu est différent de tous les univers de science-fiction génériques que vous avez déjà visités. Les décisions du joueur ont un impact important sur l’histoire et la prose écrite pour ce jeu est bien plus qu’un accessoire décoratif. Il s’agit d’un roman cyberpunk dans lequel vos personnages sont les principaux protagonistes. Vos décisions scellent le destin de Neo Eden. Alors n’hésitez plus. Le Nanolith vous attend !

-description de l’éditeur

Traduit avec DeepL


Bilan : 2512 contributeurs ont engagé 201 702 € pour soutenir ce projet.


La page KS : https://www.kickstarter.com/projects/nanolith/nanolith-cyberpunk-rpg-board-game-0

Autres liens : Fiche BGG

6 « J'aime »

Du narratif en VO, va falloir s’accrocher :slight_smile:

3 « J'aime »

Ben non il y a de l’anglais et de… l’allemand :sweat_smile:
Plus sérieusement sans VF c’est mort.

3 « J'aime »

Si il y a de l’allemand, on est sauvés :joy:

Plus sérieusement je suis d’accord avec toi. Sans VF, impossible pour moi.

Mais je reste néanmoins très curieux de voir comment ils vont mettre en musique ce teasing. Ce que cela donnerait en mécaniques de jeu.

Il y a une chance de le voir en vf ou pas du tout ?

Petit focus sur les deux livres…

Let’s talk about the two books, which are the heart of the nanolith experience. We decided that the time of organizing map tiles is over! In nanolith you will find everything you need to play already layed out and ready to play in the ENCOUNTERBOOK and the STORYBOOK.

The ENCOUNTERBOOK is your window to Neo-eden. Here you will find exciting comics, the Lobby illsutrations, encounter maps, beautiffully illustrated Chapter-Outros, the open world map of Neo-Eden, Shops and more.

Lobbies and shops are drawn from the perspective of the characters. So you see, what they see. This is important, as the players need to decide, what the characters want to do.

About the maps we will talk in a later update, but they give beautifully illustrated top down views of the situtations in which the characters are stuck at this specific moment.

Then you have the comics! And really cool ones, as Agustin Graham Nakamura surpasses our expectations everyday with his art. The comics are like cutscenes from videogames. Here you and your friends can relax and watch the action, or tragedy happen.

The ENCOUNTERBOOK is the visual connection between the players and the dystopian reality of Neo Eden. Most importantly you will find all the maps there, on which the tactical fights against Babel and other enemies will take place.

Then we have the storybook.

The STORYBOOK includes all the textpassages to which the visuals in the encounterbook refer. Naturally there is also text in the encounterbook, but whenever you look closer into something, or as soon as you want to talk or interact with the inhabitants of Neo-Eden you are guided to a specific paragraph in the storybook. It is here, in the STORYBOOK, where the cyberpunk novel of Nanolith happens.

You will also find Comics in the STORYBOOK, sometimes, because … you know … we are just suckers for comics and sometimes, we want to let them happen in the middle of a fight. And you won’t be able to flip the pages in the encounterbook, as all the models and standees are situated there. This is the time, when the comics also will appear in the STORYBOOK.

We also put all special rules for the encounters not only in the encounterbook, but as well into the STORYBOOK, so there is easy referencing to the rules through the players. They them directly in front of them next to the map as well as in the storybook, which they can hand around at the table.

It’s just something which came up during analogue playtesting and which works very well.

And one thing more. We included also some short stories in the format of choose your own adventure book stories. Those so called „Nanostories“ are are additional content for players who want to immerse themselves into the world of the Nanolith. You will find tense and unique stories there, bu it’s not mandatory to read them, if your group wants to quickly advance to the next encounter.

To there you have it. The encounterbook is the window to Neo-Eden (size: 594x297 cm) and the storybook in which the story of your campaign takes place (size: 420x297 mm).

image

2 « J'aime »

Quand je vois les rares illustrations présentes sur ce fil, j’ai un peu peur du rendu final du jeu et des « comics » qu’ils souhaitent intégrer aux 2 livres.
Parce que jusque là, ce n’est ni extraordinaire ni très imaginatif.
En tout cas, avec cette update, on voit mieux ce qu’ils envisagent de faire.

Quelques photos de ce week-end lors de la ReCon 2022…







Et annonce de la date du KS pour le 15 août…

A little video to show off our upgrade mechanics.

No bookkeeping. Just placing a sticker. And if you are afraid of damaging your cards just use a sleeve, those are all regular poker sized cards, or small ffg cards.

No bookkeeping, more fun.

3 « J'aime »

Pas encore regardé mais ils ont fait tout une série de videos sur leur chaîne YT…

1 « J'aime »

Le teaser…

A moins de 48H du lancement, Woodpecker Games a dévoilé la page preview du KS…

On peut y voir les différents pledges et l’early bird 48H

Il y aura des Social SG et le premier SG commencera à 20K€. La partie shipping et là aussi…

Pour finir la campagne de financement durera 30 jours.

4 « J'aime »

Dernière info. Lancement de la campagne KS demain à 15H…

Vidéo de présentation par Dungeon Dive

A noter que le jeu a un fort aspect Legacy, avec des stickers à coller sur une page Map ainsi que sur les cartes et même les plateaux joueurs.
Pas de true-solo non plus, car chaque mission nécessite que les 4 personnages soient joués

Ca fait tres aeons end la DA, et pas dans le bon sens.

Je trouve moins amateur les illustrations du bouquin qu’aeon’s end.

Pas encore eu le temps de regarder la vidéo de dungeon dive, visiblement ils pensent que c’est 50h le temps de jeu.

On verra je ne sais pas encore trop, ça dépendra pas mal du fait qu’ils restent modestes dans les add on pour que je tente le coup à l’aveugle comme ça.

Plus je vois des animations avec des figs qui bougent toutes seules mettant en avant des effets spéciaux type explosion ou décharge électrique ou encore flammes qui sortent des armes, plus je me dis qu’ils cachent quelque chose et que le gameplay est non abouti. Je fais aussi certainement une fixette dessus mais, montrer un personnage féminin en soulignant sa poitrine de façon (selon moi) exagérée, ça me dit que c’est trop tape à l’oeil pour être honnête, un peu comme ces jeux sur portables à la sauce RPG japonisante. Bien sûr si la plastique des femmes a un intérêt dans le gameplay, là je me tais.
Bref, pour moi, next.

Tout fait un peu générique, dommage car pas de TVA et 14 euros de shipping, ça changeait :grin:

J’ai regardé la vidéo ça détaille assez bien le système de jeu, certains vont détester le principe même de ne pas pouvoir exactement choisir les actions que l’on va faire même si on peut modifier des dés (un peu comme certains qui avaient détesté dans Myth par exemple).

Après je suis incapable d’évaluer l’intérêt du truc, ça peut être sympa comme bien naze, tout dépendra des scénarios, de la variété des objectifs, de la vitesse à laquelle les personnages vont tomber à court de stress. Ce qui est sur c’est que par définition les map sont petites sur une page carrée comme ça, et ça ressemblera plus à de petites escarmouches.

Les cartes skills qu’on peut modifier ne sont pas mélangée mais choisies pour être équipées ce qui facilite le collage des stickers sur les sleeves (enfin empêche que ça se décolle).

Je ne sais pas trop encore ce que je vais faire, c’est sur c’est un projet assez modeste (on voit bien que ceux qui nous bassinent sur le fait que KS ne devraient pas être pour les grosses boites qui ont les moyens ne sont pas plus là :stuck_out_tongue: ), et impossible d’évaluer l’intérêt final qui dépendra de l’histoire et des développements, qu’on ne peut tout simplement pas évaluer. Je suis toujours circonspect sur le comic comme moyen de narration dans un groupe.

3 « J'aime »