Star Wars : Légion - d'Alex Davy par Fantasy Flight Games

Légion c'est quoi?

Star Wars Legion est la seconde incartade de FFG pour aller jouer dans la cour de Games Workshop. Runewars Miniatures se proposait d’aller voir du côté de Warhammer mais n’a pas réussi à convaincre, je pense en raison de l’univers med-fan maison assez fade (mais qui est exempt de licence et évite certains soucis… je pense à toi Warhammer Quest devenu Heroes of Terrinoth).
Star Wars Legion lorgne du côté de Warhammer 40K mais s’appuie sur une licence reconnue mondialement et qui se vend d’elle même (on arrive bien à vendre des Porg).

Legion est un jeu de figurines fait par des créateurs de jeux de plateaux. Il y a donc des éléments et des mécanismes qui sont un peu hybrides. Voici de mon point de vue quelques traits de caractères de Legion qui le différencient des autres jeux de figurines (en toute humilité, je sais bien qu’on peut trouver des exemples pour venir contredire ces grandes lignes).

Le matériel propriétaire : Legion utilise des réglettes et des dés propres au lieu des traditionnels D6 et mètre ruban. On a donc nécessairement besoin d’une boîte de base pour jouer et une seconde offre un peu plus de confort. L’avantage c’est de réduire considérablement les calculs lors des tirs et des déplacements avec le matériel qui gère ça.

  • Les réglettes de portées sont des éléments de 6 pouces (15 cm) qui s’encastrent pour faire généralement une baguette de 4 portées / 24 pouces / 60 cm. Avec ça on vérifie les portées de tirs, les portées de commandement, les cohésion d’unités, les aires d’effet des grenades, les contrôles d’objectifs.
  • Les réglettes de déplacement sont des réglettes articulées inspirées de celles d’Armada (mais avec une seule articulation) pour les déplacement des piétons et des véhicules. Il en existe 3 correspondant à ce qui est lent (la petite), normal ou rapide (la grande). A noter que les véhicules ont une encoche dans leur socle pour recevoir la réglette de déplacement et que donc la première moitié de leur déplacement doit obligatoirement se faire en ligne droite.
  • Les dés sont composés de dés à 8 faces pour les attaques (dés blancs assez faibles, dés noirs moyens et dés rouges très fort) et de dés à 6 faces pour les défenses (dés blancs assez faibles et dés rouges très forts). Pour faire une attaque, pas de calcul, on ajouté les dés : 4 piétons qui lancent chacun 1 dé noir, je lance 4 dés noirs. 4 piètons qui lancent chacun 1 dé noir + une arme lourde qui lance 1 dé blanc et 2 dés rouges, je lance 4 noirs + 1 blanc + 2 rouges.

Les simplifications avec le chef d’unité : Chaque unité a un chef d’unité reconnaissable et les mouvements et portées sont déterminés à partir de ce chef d’unité. Quand on déplace une unité de 6 soldats, on utilise le gabarit correspondant et on ne déplace que le chef d’unité avec ce gabarit. On place ensuite les 5 autres soldats à portée de cohésion de ce chef d’unité (réglette de portée 1 soit 15 cm de rayon autour). De la même manière, pour vérifier si une unité est à portée de tir, l’attaquant mesure uniquement depuis son chef d’unité. Par contre chaque figurine qui veut tirer doit avoir une ligne de vue sur sa cible.

Les objectifs.: Quand on prépare son armée de Legion, on doit bien entendu choisir ses troupes et cartes d’équipement avec le budget de points attribué (800 points en général) mais il faut aussi préparer un deck de commandement et un deck d’objectifs. On jouera avec le deck d’objectifs du joueur qui a dépensé le moins de points de budget. Intervient alors une petite phase de bluff/mise ou chacun des deux joueurs peut à son tour défausser une carte ou passer pour construire le scénario qui sera joué. A l’issue de ces échanges, on conservera une carte d’objectif (comment on marque des points pour gagner), une carte de déploiement (quelles sont les zones où on peut déployer ses troupes au début de la bataille) et une carte de condition venant apporter de la diversité aux parties (vision limitée, champ de mines, conditions de merde qui plomblent le moral…).


Cette phase de construction du scénario par élimination de cartes est un excellent élément du jeu. Elle permet de faire des armées très typées pour son deck d’objectif tout en « misant » pour s’assurer qu’on jouera bien avec son deck (donc faire une armée à 788 point au lieu des 800 alloués juste pour jouer avec son deck). Le renouvellement des parties est aussi au rendez-vous tout comme la nécessité de construire une armée polyvalente si on n’est pas assuré de jouer avec son deck.
Les choix dans la boîte de base sont assez restreints pour les decks d’objectifs mais FFG fournit des cartes supplémentaires dans ses packs de décors avec justement des objectifs qui utilisent les décors fournis. Les boîtes « Downed AT-ST », « Imperial Bunker » et « Escape Pod » proposent des scénarios fixés à suite en 2 parties pour exploiter les décors en question (et c’est très sympa !).

Les cartes de commandement : Legion se joue en activation alternée (je joue une de mes unités, tu joues une de tes unités). Pour activer une unité, on pioche un jeton dans sa pile de jetons d’activation (un jeton par unité de l’armée) et on active une unité de ce type : je tire un jeton soutien, je dois jouer une de mes unités de soutien. Si je n’en ai qu’une, je joue celle là, si j’en ai 3 je choisis n’importe laquelle qui n’a pas encore été activée. Dis comme ça, ça a l’air assez peu tactique et très tributaire de la chance. Oui mais… Avant de commencer à activer les troupes, chaque joueur choisit une carte de commandement de sa main et les deux joueurs les révèlent en même temps. Ces cartes sont composés de 3 éléments : une initiative : 1 ; 2 ; 3 ou 4. Celui qui a joué la plus basse fera la première activation (et dans les jeux de figurines, ce n’est pas négligeable). Un nombre d’unités qui se voient attribuer un ordre. Cela veut dire qu’on va sortir un certain nombre de jetons de la pile de jetons d’activation pour les poser devant des unités de ce type. Lors de la phase d’activation, je pourrai activer une de ces unités plutôt que de piocher au hasard de ma pile. Et là, le hasard est en partie maîtriser : on peut choisir de privilégier une unité pour la jouer très tôt ou très tard. On peut aussi épurer sa pile de jetons pour garder uniquement les jetons du même type (souvent les troupiers de base). Les cartes avec une initiative basse permettent d’activer peu d’unités… histoire qu’on ait des choix à faire. Enfin certaines cartes donnent en plus un effet spécial. Ces cartes sont le plus souvent liés à des personnages et sont bien entendu très thématique pour permettre d’incarner le personnage. Quand on joue avec la boîte de base, le choix est assez obvious mais quand on a beaucoup d’options, le construction de ce deck de commandement permet énormément d’options.

une carte générique - initiative 3 - active 3 unités et une carte de Vader - initiative 2 - active 2 troupiers - motive les troupes

Un système de pool de dés robuste : comme dit précédemment, le système de combat est assez simple car on lance tous les dés des armes qui tirent sur la cible. En plus de cela, certaines unités ou armes spéciales possèdent des mots-clés qui donnent des bonus. Et bien si on groupe plusieurs armes dans un même tir, on ajoute tous les dés et tous les mots clés. Si je tire avec un lance-flamme avec le soutien d’une unité qui a un mortier, j’ajouterai les mots-clés du lance-flamme et du mortier pour un pool de dé assez destructeur. Cela n’a l’air de rien exposé comme ça mais le système fonctionne de manière automatique et intuitive et pour le moment ne m’a jamais pris en défaut.

La gestion du moral : Comme dans tous les jeux de figurines, la gestion du moral est importante. Dans Legion, les unités reçoivent des pions de suppression et au début de leur activation, on teste leur moral pour savoir comment elles réagissent à la pluie de feu qui leur tombe en continu sur le groin. L’unité peut alors être dans son état normal (elle peut faire 2 actions), être démoralisée si elle a au moins autant de pions de suppression que son moral (elle ne fera q’une seule action) ou encore paniquée si elle a le double de pions de suppression de son moral et qu’aucun général n’est à portée pour lui donner son moral (elle doit alors fuir). Ce qui est intéressant c’est que les pions suppression jouent aussi le rôle de couvert : une unité sous le feu adverse va chercher à se jeter au sol et éviter les tirs plutôt que d’avancer tout droit en beuglant. C’est donc à la fois un bien et un mal, certaines unités en tirant un plus grand avantage (Jyn Erso, Cassian Andor et le groupe de Rogue One par exemple qui tirent une grande survivabilité à mesure qu’ils sont stressés et poussés au bout de leur limite).

En plus de ces aspects mécaniques, c’est un jeu FFG qui a su faire preuve au cours de l’exploitation de ses prestigieuses licences (Star Wars, Game of Thrones, Lord of the Rings, L5R) de son génie pour pondre un mot-clé ou une mécanique en adéquation avec le fluff des personnages.
Par exemple ici : les 3 cartes de commandement de Chewbacca servent à soutenir Han pour l’une, Leïa pour l’autre et Luke pour la dernière. Darth Vader n’a pas de moral… il ne fuira jamais non plus que les stormtroopers qui sont dans sa bulle de commandement, la mort sous le feu rebelle étant préférable à un debriefing avec leur commandant. Han Solo possède la seule carte de commandement du jeu avec une initiative de 0… il parait qu’il shoot first.

A noter que c’est à ma connaissance le premier jeu de FFG qui fait l’objet de remise à jour régulière des cartes via pdf. Les ajustements pour Xwing V1 se faisaient via des cartes d’équipements patch. Ici on a une mise à jour de certains profils normalement une fois par an (ça a été fait une fois en août 2019 et on attend août de cette année). Ca permet de nerfer ce qui est présent dans toutes les armées de tournoi et de rendre plus compétitif les trucs qui restent au placard. C’est de mon point de vue une très bonne chose et un changement dans la politique de la carte sacrée propre à FFG.

Actuellement, le jeu possède 4 armées. L’Empire et la Rébellion étant plus étoffée car sorties bien avant. Les armées de la République et séparatistes ont eu leur planning de sortie très retardé par le Covid, on devrait avoir sur fin mai les premiers ajouts en VF depuis la boîte de base et le second général. Petite présentation rapide. On peut voir que FFG va puiser dans les 2 deux premières trilogies de film mais aussi dans Rogue One, Clone Wars et Rebels. The Mandalorian a été annoncé pour figurer dans le jeu mais on n’a encore rien eu d’officiel et comme ce genre d’annonces de FFG se fait généralement en grandes pompes à la GenCon…

  • L’Empire : De grosses armures en font une armée bien solide. Quelques armes pour pilonner l’ennemi et lui ajouter des pions de suppression à foison. A noter que les stormtroopers ont le mot-clé précis ce qui constitue un excellent troll.
    Personnages disponibles : Darth Vader, Veers, Directeur Krennick, Palpatine, Boba Fett, Bossk, Iden Versio

  • L’Alliance rebelle : Des armures en flanelle qui obligent à jouer malin pour ne pas tomber sous le feu ennemi. Des mots-clés de fourbe pour réussir à sortir son épingle du jeu. Des wookies et des taun-taun.
    Personnages disponibles : Luke, Leia, Han Solo, Chewbacca, Sabine Wren, Jyn Erso, Cassian Andor.

  • L’armée de la République : armée d’élite avec des clones qui peuvent partager leurs jetons bonus et grouper leurs attaques. Souvent en sous-nombre, ils sont capables de sortir les plus gros groupements de dés actuellement.
    Personnages disponibles : Obi Wan, Rex, Padmé, Anakin

  • L’armée séparatiste : troupes très bon marché mais des généraux très cher. Les droides ont plusieurs règles spéciales pour refléter leur statut dont une IA qui les scripte dans leur première action du tour s’ils n’ont pas reçu un ordre via la carte de commandement. Les B1 peuvent créer une chaîne de commandement en se relayant les ordres, ce qui donne une planification sans faille en début de partie quand tout est bien aligné et part en couille dès qu’il y a des trous dans la formation ou que certains ont jugé utile de se séparer du groupe pour aller faire le scénario.
    Personnages disponibles : Grievous, Dooku, Cad Bane, Darth Maul.

Les deux army builders les plus utilisés :

Hola, ayant une boite de base et deux extensions récupérées à pas cher lors d’un PEL, ayant un peu joué au jeu sur TTS avant pour voir si ca me plaisait et a l’aune de la collection (altaya ? Hachette?) sur le jeu j’étais curieux de savoir si on avait une communauté ici? =)

1 J'aime

Alors, moi je suis fan de star wars. Hachette ou altaya va lancer une collection ?

Oui un peu comme la collection hachette pour warhammer, tu récupère fig et peinture / accessoires a chaque numéro. Je crois que c’est en test a plusieurs endroits de l’hexagone.

La peinture c’est pas du GW ici par contre =/

1 J'aime

Je viens de commander la boite de base clone wars.
J’ai bien joué à assaut sur l’empire et en attendant la suite si espérée (Pour IA, j’ai l’impression d’etre à l’époque ou après star wars 3 on attendait avec impatience le 7 et… la c’est le drame) et sous la pression de mon fils de 12 ans qui préfère la partie clone wars, je vais commencer par ça et je vais surement aussi me lancer dans la collection quand elle sortira. Donc noob coté legion meme si j’ai regardé pas mal de vidéos.
J’ai deja décidé de commander aussi des socles transparent ( toi qui est au fond de la salle, oui toi, j’ai compris que tu te disais que j’étais un gros fainéant de la réalisation des socles, et bien tu as raison ).

1 J'aime

t’as fait le tour de tout les extensions sur IA? t’s un bon groupe! =D Mon groupe galere a se reunir je vais partir sur du solo je crois.

Légion comme y a pas de solo pour l’instant c’est surtout peinture pour moi :thinking: J’ai vu de belles choses sur la nouvelle periode CSI nouvelle république qui donnent envie =D

Je te critiquerais pas pour les socles rtransparents, j’en rafole (même si sur certaines figs j’aime bien faire un truc joli, généralement ca se fond plus partout comme les socles pour imperial assault… )

Celui-là je l’évite comme la peste. Ce serait du pur fan service vu que jamais je ne peux sortir ce genre de jeu…

1 J'aime

Il nous reste la derniere du schtrompf bleu mais à mon avis cela va se faire entre les vacs d’été et de noel et je vais commencer en solo la version appli de FFG ( envie de me faire tout ça trnaquillement). Après on fait tout à 3 avec l’appli de gravaillon. On se raconte des histoires en fait et on fait du fun complet.
De même j’ai commencé star wars armada en solo avec un deck venant d’un americain et ça marche pas mal (bon cela ne vaut pas un humain , faut pas rigoler).
En fait un jour j’ai ouvert un Ravage avec un scenario pour faire la bataille d’ENDOR avec interaction entre les différents jeu. ARMADA pour la bataille dans l’espace, X-wing pour les vaisseaux et IA pour Luke contre l’empereur dans l’étoile noir. Et je me disais l’autre jour mais bordel, avec legion on peut faire la grosse escarmouche pour le bunker d’Endor :thinking: :thinking: :thinking:
ARMADA en solo avec le deck check
X-wing en solo avec l’appli (je ne sais plus comment elle s’appelle) check
IA en solo avec l’appli gravaillon check
Il reste plus que legion.
A regarder des parties, en solo je me dis que les droides peuvent se jouer en deck aussi. De toute façon comme dans les films, ils fonssent vers l’unité la plus proche. A reflechir.
Et ensuite voir comment faire un empire en solo :roll_eyes:

1 J'aime

Apres ce qui me fait peur c’est aussi FFG, dès qu’un jeu ne va plus, le suivi disparaît ( cf runewars meme si les promo de philibert ont bien aidé à fermer le couvercle du jeu) mais j’ai cru comprendre que le covid allait peut etre les obliger de miser plus sur les licences qui marchent (meme si le jeu ne suit pas)

1 J'aime

Je fais la campagne Jabba via TTS en ce moment-même avec un groupe de joueurs d’un peu partout. On joue dans 15 minutes d’ailleurs :stuck_out_tongue:

Tu peux peut-être te constituer un groupe comme ça…

J ai beaucoup de mal avec TTS je suis de ceux qui achètent encore des CD alors si je ne touche pas la fig :sweat_smile::sweat_smile::sweat_smile:
Mais j arrive à jouer à conan et mythic battle pantheon par téléphone

Oui j’en ai fait un peu comme ca mais bon, j’ai peins mes figs j’aimerais bien jouer avec =p

1 J'aime

Un gars a monté une variante solo pour legion.
Je n’ai pas regardé ce que ça vaut mais ça existe.

1 J'aime

Intéressant :thinking:
Je vais me mettre en quête.

il faudrait interdire les noms de perso comme solo car quand tu cherches une regles comme star wars legion solo et bien tu ne tombes que sur la fiche du personnage :sleepy: :sleepy: :sleepy: :sleepy:

1 J'aime

trouvé, c’est le même qui a fait pour armada

http://www.crabbok.com/custom-content/legion-ai-system/

2 J'aimes

J’ai eu le même soucis avant de laisser tomber pour ce soir :kiwi_fruit:
Merci!

1 J'aime

Sur Star Wars Legion, on a un planning de sorties pour le reste de l’année et on avait eu l’an dernier à la GenCon une annonce de produits basés sur la série The Madalorian.
La sortie de la boîte Clone Wars a énormément reboosté le jeu et le plus gros soucis en ce moment c’est surtout de réussir à trouver les produits qui partent très vite.

Et la VF on en est ou? A un moment ils voulaient plus traduire il me semble, et pas mal de gens s’étaient jeté sur ce qui leur manquait en francais… mais c’était avant clone wars :thinking:

Il y a eu quelques sorties non traduites (7 références). Il faut trouver ces références en anglais ou allemand ou espagnol.

Depuis Clone Wars les boîtes sont en français/espagnol ce qui leur permet de réduire les coûts de production et tout est disponible.

Les boutiques ont reçu le planning de sorties en VF jusqu’en décembre. Avec 2 références encore pas teasées par FFG (Anakin et Maul).

1 J'aime