[Terminé] "Thornwatch" - Livraison septembre 2017

capture-decran-2016-10-06-a-15-55-59

Lien KS

Résultat : 5 147 contributeurs ont engagé 646 371 $ pour soutenir ce projet.

 

Ben personne n’arrive à comprendre ce que les gens trouve à ce jeux.

Pas très beau, page ks vide et pas de sg… étonnant !

C’est même clairement du délire. 500 personnes ont payé 25$ de plus rien que pour avoir le jeu dédicacé (et c’était en nombre limité, ils se seraient sans doute davantage bousculés, sinon) et 422 ont été prêts à débourser 50$ de plus (128 contre 78 pour le jeu) rien que pour avoir un pin’s en cadeau (et je ne parle même pas des 350 (encore une fois, nombre limité) qui ont payé le double du prix du jeu pour avoir la dédicace et le pin’s) !!! Ah, et il y a aussi des pledges invraisemblables à 500 et 1000$ qui offrent à peu près rien pour ce prix, MAIS avec le pin’s dédicacé. Sérieux, c’est une secte ? 8-O

Non, parce qu’à ce rythme-là, les gars auraient peut-être dû se contenter de signer des pin’s, était-il vraiment nécessaire d’y ajouter un jeu ? :mrgreen:

Mdrrrrrrrrrr ça est tu m’à détendu pour la soirée !!!

Merci :mrgreen:

J’ai la flemme d’aller voir… y a des filles à poil ? Un nain unijambiste ? Des chatons qui explosent ? :mrgreen:

C’est simple : il n’y a rien !

Il faut y aller tellement c’est sur réaliste. …

Bon j’y va j’y va comme dit ma petite :roll:

Tin !!! Il y a 5 pledge à 1000 euros 8-O 8-O

Lysukai à quand même apporté un début de réponse sur le topic « projet à venir » :

[quote quote=98537]Au sujet de Thornwatch, c’est Mike Selinker aux commandes via son studio LoneShark, le monsieur est très connu aux n’états nunis. Pathfinder le jeu de cartes, par exemple, c’est lui (c’est un peu un jeu à succès quand même). Et pour ceux qui ont une petite culture rôliste, il était aux commandes de la 3ème édition de Donjons & Dragons (trèèèèèèèèès bien vendue en 2000, via son fameux d20 system) quand il était chez Wizard of the Coast.

Vu que le jeu parle d’un mix entre tabletop & rpg, je crois que le nom attire le chaland :wink: [/quote]

 

Oui et de l’autre côté il y a pennyarcade qui est plutôt connu et réputé pour le coup.

Faut être effectivenement connu pour vendre des pin’sdédicace à 50 euros…

Pour la petite histoire : pour ce qui est de Mike Selinker et de la 3e édition de D&D, ce n’est pas lui qui « était aux commandes », mais Bill Slavicsek (Selinker était l’un des directeurs créatifs parmi tant d’autres). :wink:

Le cœur de D&D 3e édition, c’est Jonathan Tweet, Monte Cook et Skip Williams (les trois auteurs, c’est eux, à la base) travaillant sous la houlette d’Ed Stark, lui-même dépendant directement de Slavicsek. Plus plein de gars qui les ont aidés sous forme de relecture, testing, conseils et idées, etc. Selinker faisait partie de ceux-là.

(Désolé pour le HS.)

Donc on a plus aucune explication alors… mince le mystère du pin’s demeure. …

J’étais passé sur ce projet quand il a été cité au détour d’un autre thread, j’ai halluciné un coup, j’ai pas compris, j’ai fermé la page. lol :mrgreen:

[quote quote=98683]Pour la petite histoire : pour ce qui est de Mike Selinker et de la 3e édition de D&D, ce n’est pas lui qui « était aux commandes », mais Bill Slavicsek (Selinker était l’un des directeurs créatifs parmi tant d’autres). 😉

Le cœur de D&D 3e édition, c’est Jonathan Tweet, Monte Cook et Skip Williams (les trois auteurs, c’est eux, à la base) travaillant sous la houlette d’Ed Stark, lui-même dépendant directement de Slavicsek. Plus plein de gars qui les ont aidés sous forme de relecture, testing, conseils et idées, etc. Selinker faisait partie de ceux-là. (Désolé pour le HS.) [/quote]

Tu as bien fait de préciser, je n’en savais pas autant :wink: . Je me suis un peu emballée en oubliant qu’il n’était pas seul en tant que directeur créatif et plus un corollaire qu’un chef de projet. Néanmoins, il a fait partie de la team (aussi étendue soit elle) d’une des éditions les plus prestigieuses de D&D et du D20 system. Donc c’est plutôt classe sur un CV. D&D, en plus, étant affreusement beaucoup plus connu aux states qu’ici. Sans parler du succès de Pathfinder le jeu. C’est pas étonnant que le jeu démarre bien.

Perso, j’ai DL le PnP (très chiant d’ailleurs, faut s’inscrire et confirmer son mail avant de recevoir un lien… usine à gaz pour récup ton mail et te spam des newsletters). Quand j’ai vu la masse qu’il fallait imprimer tout en couleur (pas loin de 80 pages si je dis pas de conneries), je me suis dit que si je le faisais, mon mari aurait un motif de divorce :Attentat au toner. Brèfle. Si vous testez, dites parce que ça va rester moisir dans mon ordi je pense.

J’en avais entendu parler sur un podcast.

Un n-ième jeu révolutionnaire qui allait faire se rejoindre jeu de rôle et jeu de plateau.
(À force, je commence à me méfier de ce genre de promesse, qu’aucun jeu n’a jamais réussi à tenir.)

Bref, j’ai été voir le KS par curiosité, mais ça m’a pas du tout convaincu non plus.
(Encore un qui confond jeu de rôle et escarmouches.)

[quote quote=98891]

merlinpinpin wrote:
Pour la petite histoire : pour ce qui est de Mike Selinker et de la 3e édition de D&D, ce n’est pas lui qui « était aux commandes », mais Bill Slavicsek (Selinker était l’un des directeurs créatifs parmi tant d’autres). 😉 Le cœur de D&D 3e édition, c’est Jonathan Tweet, Monte Cook et Skip Williams (les trois auteurs, c’est eux, à la base) travaillant sous la houlette d’Ed Stark, lui-même dépendant directement de Slavicsek. Plus plein de gars qui les ont aidés sous forme de relecture, testing, conseils et idées, etc. Selinker faisait partie de ceux-là. (Désolé pour le HS.)
Tu as bien fait de préciser, je n’en savais pas autant 😉 . Je me suis un peu emballée en oubliant qu’il n’était pas seul en tant que directeur créatif et plus un corollaire qu’un chef de projet. Néanmoins, il a fait partie de la team (aussi étendue soit elle) d’une des éditions les plus prestigieuses de D&D et du D20 system. Donc c’est plutôt classe sur un CV. D&D, en plus, étant affreusement beaucoup plus connu aux states qu’ici. Sans parler du succès de Pathfinder le jeu. C’est pas étonnant que le jeu démarre bien. [/quote]

C’est vrai que la 3e édition, c’est plutôt bien sur le CV, mais d’un autre côté, ça fait plus de 15 ans, pas sûr que des milliards de gens s’en souviennent non plus (en dehors du monde du JdR, s’entend).

Après, c’est sûr aussi qu’il a bossé sur d’autres jeux depuis, donc, l’un dans l’autre, son expérience professionnelle est quand même pas mal du tout pour aider à promouvoir un jeu comme Thornwatch (parce que sinon, sincèrement, je ne vois pas trop ce qu’on peut lui trouver, à ce jeu…) :wink: