Warden Chronicles - par Michael Cunningham - sur KS en 2022

Les temps sont durs sur les terres de Naggoru.
Les tribus humaines se sont isolées, les Kolbol sont devenus agités et poussent au-delà de leurs limites. Et de nouvelles forces obscures s’élèvent aux frontières les plus lointaines des terres.

Endossez le rôle d’un leader Warden et partez de la capitale pour découvrir les terres en affrontant tous les obstacles.

Wardens Chronicle est un jeu coopératif de 1 à 4 joueurs :

  • D’aventure et d’exploration dans un monde ouvert
  • Il peut être joué dans une série de chroniques autonomes ou sur une campagne (avec amélioration continue des compétences et capacités)
  • Les joueurs découvriront de nouveaux lieux, feront face à des événements qui façonneront leur personnage et le monde, défendront le commerce, détruiront ou reconstruiront des colonies, gagneront en renommée, recruteront de puissants héros pour rejoindre l’aventure, et s’engageront dans des combats contre des forces hostiles.

Mots clés BGG :

  • Deck, bag building
  • Gestion de sa main
  • Plateau modulaire
  • Push Your Luck

BGG : Warden Chronicles | Board Game | BoardGameGeek
Facebook (groupe privé) : Warden Chronicles

3 « J'aime »

Illustrations de personnages jouables, postées sur BGG :


4 « J'aime »

Nan mais faut arrêter maintenant, je vais finir par ne plus avoir de « drapal » en stock, il y a trop de projets à venir et à suivre !

1 « J'aime »

Idem. :stuck_out_tongue_winking_eye:

Pas de VF de prévue pour l’instant, n’est-ce pas ?
Ça devrait aider ! :grin:

1 « J'aime »

Ben non malheureusement, même pas peur de l’anglais et d’ailleurs j’achète de plus en plus mes jeux dans cette langue :sweat_smile:

Tu es définitivement perdu ! :stuck_out_tongue_winking_eye:

1 « J'aime »

Petit pitch sur le jeu :

  • Les joueurs commenceront dans la citadelle principale, en plaçant leur figurine/mini dans cet espace
  • Les joueurs se disperseront ensuite, individuellement ou en groupe, pour explorer le monde
  • Au fur et à mesure de l’exploration, de nouvelles tuiles seront découvertes, de nouveaux lieux avec interactions seront débloqués et des ennemis apparaîtront
  • Une fois qu’un joueur ou un groupe a terminé ses actions, il devra tirer et résoudre une carte événement, qui aura un impact sur le joueur ou le groupe et sur la façon dont il développera son héros
4 « J'aime »

J’avoue que cette phrase et surtout le mot monde me fait un peu peur dans un coopératif pour le temps de jeu.
A voir quand on aura plus de précisions sur le jeu et ses règles.

1 « J'aime »

Tuiles du plateau publiée sur BGG :

Je trouve l’artistique vraiment sympa ! Et la forme assez originale

Ca change pas mal des habituels hex, mais elles font un peu penser à des magnets de frigo, non ? :sweat_smile:

Je suis un peu mauvaise langue.
Je trouve ça très beau et je vais continuer de suivre ce jeu avec intérêt :yum:

11 « J'aime »

« Complète ta carte de Naggoru avec les cordons bleus Le Gaulois! »

2 « J'aime »

Un peu de Lore sur les Loc’Tan (une des races postées un peu plus haut)

Les Loc’Tan sont reconnaissables à leurs grandes carcasses musclées, leurs défenses et leurs nuances de vert. Ne vous méprenez pas sur leur apparence de brute, car ils sont connus pour leur calme et leur diplomatie, mais il ne faut pas croire qu’un Loc’Tan recule devant une bataille. Ils sont réputés dans toute la Triforge pour leurs modifications corporelles, qu’ils adoptent dès leur plus jeune âge - les marques de leur tribu étant fièrement gravées sur leur corps et leur armure.
Les Loc’Tan ont commencé leur vie dans les bois sauvages de Naggrou avant que Kartor n’unisse les tribus sous une seule bannière grâce à une négation magistrale.
Au cours des siècles suivants, les Loc’Tan entrèrent en contact avec les Balorian Kindness. Leur rencontre allait changer le cours des deux civilisations alors qu’elles échangeaient leurs épées, leur technologie et leurs connaissances mystiques. Les Loc’Tan offraient les secrets des domaines forestiers, tandis que les Baloriens enseignaient l’art de la forge au fer des étoiles. Finalement, ils se sont unis avec les Dro’Turan pour former une nouvelle ère connue sous le nom de Triforge.
Ensemble, les races se sont regroupées pour construire la citadelle de Grall.

Pour lire la suite :

Les Dro’Turan sont connus pour leur riche culture ancienne, en particulier celle de la danse et de la danse des maîtres d’épée. Les autres races sont venues de toutes les régions du monde pour les exceptionnels travaux de cuir des Dro’Turans, avec leurs motifs entrelacés et leurs protections magiques, compétences qu’ils ont gardées pour eux même après la formation de la Triforge.
C’est la plus ancienne des races connues, ses racines ont pris naissance dans les contreforts et les périphéries boisées, sauvegardant et protégeant les terres de tout ce qui pourrait menacer l’équilibre de la vie. Chaque fois que l’équilibre est menacé, les Dro’Turan interviennent, ce qui les conduit souvent à entrer en conflit avec les Koldrak, une race vicieuse qui s’enorgueillit de l’honneur des voleurs. C’est cet équilibre qu’ils apportent à la Triforge et au Haut Conseil en gardant les Loc’Tan et les Baloriens sur la même voie.

Maîtres du fer des étoiles et de la voie du forgeron, les Baloriens se parent souvent de couleurs vives pour annoncer leur présence, ils sont audacieux et courageux, n’hésitant jamais à entrer en conflit et à foncer tête baissée dans le danger pour protéger leur famille et leurs semblables. Les Baloriens sont connus pour être capables de planer sur de courtes distances, mais pas plus. Dans les âges passés, il a été écrit qu’ils pouvaient s’envoler dans les cieux et planer très haut, mais il semble que ce ne soit plus qu’un mythe. Bien des siècles avant la fondation de la Triforge, les Baloris partageaient un pacte de confiance avec les Loc’Tan, car tous deux occupaient des territoires qui se chevauchaient.
De ce pacte de confiance est née une grande amitié entre les deux peuples qui ont partagé tout ce qu’ils avaient, collaborant souvent pour surmonter les difficultés. Si les Loc’Tan sont la présence apaisante de la Triforge, les Baloriens en sont le cran.

Post BGG : BoardGameGeek

1 « J'aime »

Bon. Ce n’est clairement pas la publication de l’année, mais voici le dos des cartes Fate :sweat_smile:

1 « J'aime »

Au tour des cartes Evénements de se dévoiler :slight_smile:

5 « J'aime »

Illustration des cartes Actions postée sur BGG

5 « J'aime »

Ce projet la aussi a l’air sympa ! A voir d’ici le lancement

Bonjour vous avez des nouvelles de la future campagne de ce jeu ?

Pas beaucoup de news, non.
D’après le créateur, le design du jeu n’a dernièrement pas avancé aussi vite qu’il l’aurait souhaité.
Il a tout de même publié une image, aujourd’hui même, sur BGG. La voici :

1 « J'aime »

On ne sait pas si il y aurait une vf ?

Aucune information là dessus, pour l’instant…
Et pendant ce temps là une nouvelle illu publiée sur BGG.
En parler ici aurait-il réveillé l’auteur ? Après plus de 7 mois de silence, c’est marrant les coïncidences :smile:

2 « J'aime »

Une vidéo de première présentation du jeu a été publiée (mais encore non-répertoriée)
Le format est un peu décousu et présente le jeu dans une version très « Proto », mais voici ce que j’ai pu récupérer comme infos :

Matériel

  • Les personnages principaux (4) auront probablement chacun une miniature
  • Des tokens ou des chips seront utilisés pour représenter le reste
  • Sur le plateau personnage, chaque joueur aura des capacités que les joueurs pourront débloquer et gérera trois ressources : 1) nourritures/eau, 2) matériaux pour crafting ou certaines actions, 3) son Or
  • Chaque joueur aura un deck de cartes (16) unique et asymétrique

Deck de cartes :

  • Une carte représentant son héros sera disponible chaque tour pour utiliser son habilité
  • Il sera possible d’améliorer son deck : habilités et sorts
  • Chaque carte à deux actions possibles avec un coût associé
  • Une carte en tant que telle pourra être dépensée pour boostée une action de base : dommage, déplacement, portée… ou lorsque le joueur manquera d’une ressource lors d’un événement, par ex
  • Les joueurs auront aussi un « Fate » deck, à utiliser lors de rencontre ou si on veut pousser sa chance pour booster une action : attaque, par exemple

Actions possibles :

  • Se déplacer sur la map, avec pour chaque région, des terrains différents
  • Possibilité d’interagir avec différents points d’interactions : ruines, château, ville, IA
  • Des Héros pourront être recrutés (en utilisant des capacités de « négociation » de ses cartes ou en dépensant de l’or)
  • Des token avec un nombre d’épées à placer sur le plateau pour représenter des IA avec qui l’on pourra combattre ou négocier

Au verso, on voit le nombre de points de vie (tout en haut), le type d’attaque et dégâts épée = mêlée / 4 (à gauche), Corruption possible (en haut à droite), s’il drop un trésor (au milieu à droite) et sa cible prioritaire (au centre)

image

  • Des quêtes personnelles pourront être conservées entre les parties et les différents chapitres (Chroniques).
  • Une fois accomplies, elles donneront des habilités
  • En explorant une ruine les joueurs tireront un nombre de cartes en fonction de la profondeur de la ruine et résoudront les effets de rencontre des cartes piochées (options avec plusieurs choix possibles)
  • En fonction des mots-clés gagnés par le joueur ou ses héros recrutés, des choix seront plus facilement réalisables

Autres éléments

  • A la fin de son tour, le joueur pioche une carte événement « Wild » ou « City » dépendant de la zone où il le termine avec 2 options possibles
  • Certains événements sont négatifs, d’autres positifs

Voici un aperçu d’une tuile.
Michael précise qu’il ya de grandes chances pour que les dimensions soient revues à la baisse dans la version finale

Et enfin, pour voir la vidéo en question :

5 « J'aime »