Article intéressant sur les critiques de jeu

7 « J'aime »

Ben on en a déjà beaucoup parlé ici.
Pour ça que sur FB, toutes les dernières sorties sont LE jeu à jouer, le top, le machin.
Comme ça, ces moult blogueurs/influencers du dimanche espèrent grappiller un proto, voire pire un jeu !

Et quand la relation se sale, on voit ce que ça donne pour le culte du D :smiley:

On a plus que des liens pour visiter des blogs dorénavant. Plutôt que d’écrire un texte, on préfére nous renvoyer vers un lien.

Bref, comme tu le vois pas fana de toute cette clique et de cette danse qui mêle « échanges de bons procédés » et manipulation à base de hype/déhype.

7 « J'aime »

C’est tout le fonds de commerce (par opposition) de King of Average, même jusqu’à en devenir saoulant.
Mais même pour lui, quand on reçois un proto, on est forcément flatté et on a tendance à être plus sympa, c’est assez naturel.

Ca me rappelle des débats similaires sur les jeux informatiques. D’où la ligne éditoriale de CanardPC, et le choix d’acheter les jeux pour les tester librement.
(bon, ils sont leurs chouchous aussi pour lesquels ils perdent un peu leur objectivité, surtout si c’est franco, mais c’est pas trop grave).

2 « J'aime »

Vivement la professionnalisation du secteur de la critique/review de JdS, au même titre que celle du jeu vidéo par exemple.

Aux US, c’est déjà très avancé, il y en a un paquet qui vivent de ça, et les moyens déployés sont bien au-delà de ce qu’on voit par chez nous, avec du matos, des vidéos très pro, etc…

Une bonne partie des reviewers précisent maintenant lorsque c’est une « paid-review ». Et si les critiques négatives ne sont pas légions, on peut en trouver.

Alors oui, le jeu vidéo connait le même genre de soucis avec des « « testeurs » » qui vont essayer le jeu dans un palace aux US tout frais payés, mais si on veut chercher de l’information plus objective, on en trouve.

Comme le dit @Telgar_Sandseeker, j’attends avec impatience le CanardPC du Jeu de société. Et en attendant un hypothétique mag papier, ma source d’info de base sont les vrais retours de joueurs ici et là sur les forums.

2 « J'aime »

Dans son choix final ce qui est assez drôle c’est que dans ses 2 possibiltés (risquer de froisser ou être gentil) il n’aborde pas la 3e possibilité qui est tout simplement de ne pas publier de tests sur les jeux qu’ils n’ont pas acheté. Quitte à avoir un peu moins d’actu fraiche.
Quel positionnement étonnant.
D’ailleurs est ce qu’ils précisent dans leur critique d’habitude si le jeu est offert ou pas? (c’est par exemple obligatoire sur youtube pour les jeux vidéos).

5 « J'aime »

Avis complètement partagé. Par principe, je ne clique plus jamais sur un lien qui renvoie vers un site, blog ou quoique ce soit qui puisse « légitimer » un influenco-parasite.

Je m’amuse même parfois à dire ce que j’en pense sur leurs posts facebook et en général ça les fait réagir assez vertement :slight_smile:

1 « J'aime »

Dans les commentaires, quelqu’un leur dit qu’ils pourraient parler uniquement des jeux qu’ils ont aimé, mais ils répondent qu’ils veulent parler de tous les jeux sans se mettre de barrière, donc j’imagine que c’est pareil pour acheté/non acheté.

Ils peuvent aussi parler des jeux qu’ils ont espéré pouvoir aimer et qui les a déçu. Il faut accepter que si un jeu ne suscite aucun intérêt chez aucun de leurs chroniqueurs c’est tant pis et accepter de ne pas parler de tout (niouzite aussi de leur côté).
Je ne fait pas une critique de Root moi, ça n’a pas de sens (même si j’y ai joué une fois).

1 « J'aime »

Après, si tu cherches le passage sur ton site (et donc une rémunération), ben tu t’orientes plus vers les jeux qui viennent de sortir que vers le spiel 1995…
Donc soit acheter et/ou se faire offrir le jeu.

Pareil, et pourtant, même dans cette taverne, on en trouve parfois les relents.

disons qu’ici, ils se font malgré tout plus discrets et j’apprécie cet effort, il faut au moins leur reconnaitre ça

1 « J'aime »

Pour rebondir sur ce sujet, j’ai aussi quelques éditeurs de ma connaissance qui m’ont confié avoir des soucis avec ces influenceurs auto-proclamés spécialistes du jds qui exigent qu’on leur envoie des jeux. La pratique prend de telles dimensions que les éditeurs se retrouvent parfois débordés par ce phénomène qui, il faut le reconnaitre, a largement été lancé par eux mêmes

1 « J'aime »

Et oui, c’est ça le risque inverse.
Certains gagnent le pouvoir de « descendre » un produit et en abusent.
Au final, et comme pour d’autres produits, je préfère l’avis de la communauté (au delà d’un certain nombre d’avis) plutôt que la critique de tel ou tel blogueur.
Quant aux vidéos, je me focalise sur les régles énoncées et le matos que je vois. Je zappe la partie conclusion le plus souvent car je sais que ce sera subjectif.

en l’occurence, ceux avec qui je causais n’avaient pas trop de souci avec les avis négatifs, mais surtout avec les vautours qui les assaillent pour recevoir un jeu gratos, c’est devenu un vrai fléau et cela pousse certains éditeurs à se questionner sur la mise en place d’une vraie stratégie de com pour ce canal

Je trouve qu’en général, les points négatifs d’une critique sont souvent plus intéressants que les positifs.
Ça permet de voir plus objectivement si c’est des choses qui nous dérangeront ou non dans le jeu.
Parfois c’est presque plus valorisant pour le jeu qu’une critique « AMAZING BETTER GAME EVER ».

Exemple, le 7ème continent :
Critique positive : c’est génial, y a de l’exploration, plein de choses à découvrir, les mécaniques sont parfaitement huilées, règles claires, etc. Je vais me dire que le type a adoré le jeu, mais pas évident de dire si ça sera le cas pour moi.

Critique plus négative: Monde ouvert, on se perd facilement, difficulté trop présente, die and retry, besoin de faire de l’optimisation pour survivre. Pour le coup la 2ème critique est plus négative que la première, mais va plus facilement me motiver à prendre le jeu.

.

1 « J'aime »

Je suis rentré dans le débat. C’est amusant de voir comment certains éditeurs se sentent offensé et le soutien qu’ils ont entre eux avec leur j’aime XD.

Mais on me fait comprendre que je ne suis pas du métier donc que je devrais fermer ma bouge. Pourtant on a déjà vu des cuisiniers faire de la merde et dans d’autre corps de métier… C’est pas parce que tu es editeur ou communicant que tu es forcement bon. Une vraie mafia se milieu !

De mon côté je n’ai jamais compris l’intérêt des critiques, quelque soit le loisir d’ailleurs.
On a tous des goûts différents donc en quoi l’avis d’un blog pourrait nous faire acheter un jeu ou voir un film?
Je me suis déjà emmerder sur des jeux, des films ou des séries dont les critiques sont dithyrambiques et adorer jouer à des jeux où voir des films qualifiés de navet.

Bref pour ma part dans le domaine du jeu, le seul intérêt de vidéos c’est de voir le jeu, pas d’avoir un avis, c’est bien pour ça que Radho me convient Pour les vidéos en anglais car son avis je m’en moque et en vf, le modèle des TT TV est bien: pas de jugement, un éditeur vient présenter son jeu, ça me convient.

1 « J'aime »

Une critique sera toujours subjective car dépendante des goûts, historique, ou même l’humeur du testeur.

En revanche une bonne critique doit faire remonter les points positifs et negatifs. Et a partir de la tu peux te faire ta propre idée du « est ce que ce jeu est ok pour moi »

Et ya bien la même chose dans le jeu vidéo. Je participais il y a quelques années a un site d’actu test de JV, suffisamment lu pour qu’on nous envoie les jeux gratuitement pour tests, mais bien trop petit pour en tirer la moindre compensation financière.

Et selon les editeurs il y avait aussi de grosses différences.
Je me rapelle avoir un peu bashé castlevania lord of shadow 2 et leur reponse etait « bon ben on gagne pas à tous les coups »
En revanche, d’autres editeurs ont stoppé les envois de jeux rapidement