Dialogue de cons (c'est pas moi c'est lui)

Voilà un début d’échange qui promet une tournure intéressante… :eyes:

6 « J'aime »

Voyelle

Sans titre

[edit] Ah, t’as édité le message de ton chat qui avait marché sur le clavier ? xD

Je ne l’ai pas dénigré, au contraire j’ai félicité 47 tartes aux pommes de récupérer son pledge avant les autres, car ça lui permettra de le revendre sur Okkazeo avant que le site soit saturé d’annonces, c’est un smart move de sa part.

1 « J'aime »

14 « J'aime »

On t’a remplacé l’apprentissage du respect par du sarcasme et de la provocation ?

6 « J'aime »

J’sais pas, ton message ne serait-il pas sarcastique et provocateur par hasard ?

Bon après si t’es cycliste, faut pas en attendre beaucoup côté respect de ta part tout compte fait


Coïncidence ?

17 « J'aime »

T’as l’air d’aimer çà d’ailleurs vu le nombre de messages privés que tu m’as envoyé ce matin

Un colis défoncé n’est en rien un mauvais colis ou un colis inadapté. C’est son rôle, au colis, d’encaisser à la place du contenant. Sinon, faut juste supprimer les suremballages carton (ce qui serait d’ailleurs un énorme bien pour la planète, l’empreinte carbone de ces cartons est juste démentielle).

mais comme toi tu sais ce qui est juste, et le pense préférable à un texte de loi, tu décides de qui doit être puni (tant que ça te simplifie la vie). Sinon, il n’y a pas de distributeur dans cette histoire. Un relais (qui chie sur tes droits), un service de livraison (qui ne prend pas soin du colis), un dispatcher (qui fait de toute évidence bien son job vu que le taux de retour / casse est faible) et un éditeur (qui se retrouve à payer parce que le client préfère regarder ailleurs)

1 « J'aime »

Autant pour le reste, je suis (en théorie) d’accord avec toi, autant me faire passer pour le fautif de l’histoire, je ne suis pas d’accord.

Surtout que, de tes dires, le colis ne m’appartient pas. J’ai encore le droit de le refuser si je trouve qu’il est trop défoncé, au point d’être est tellement ouvert que n’importe qui, sur tout la chaine depuis le dépôt initial jusqu’à l’arrivée, aurait pu mettre ses deux mains dedans sans effort et prendre n’importe quel élément du colis. Tu ne penses pas ? Je n’ai pas signé de contrat avec le relais, ni avec le service de livraison, ni avec le dispatcher. Seulement avec l’éditeur, donc oui, s’il y a un problème, c’est lui qui prend. Si besoin, l’éditeur peut me contacter pour avoir des preuves de l’état de colis. Je traite avec lui, et seulement avec lui, je ne vois pas ce que j’ai à faire avec le relay, qui lui ne bafoue pas mes droits, mais éventuellement les règles du service de livraison, qui lui même peut reporter la responsabilité au dessus, mais je m’en tape, en réalité.

Pour ma part, je n’ai pas nécessairement envie d’entamer une procédure à chaque fois qu’il y a un détail qui « ne devrait pas être », surtout que je sais que je ne suis pas non plus irréprochable.

1 « J'aime »

Petit extrait du site gouvernemental (j’ai un peu la flemme de chercher dans la loi) :

" Livraison : quels sont vos droits ?

Par Bercy Infos, le 21/07/2023 - Achats sur internet

Vous avez acheté un produit en magasin ou sur internet qui doit être livré à votre domicile ? Si le délai n’est pas respecté, que le colis arrive endommagé ou que le produit ne correspond pas à votre commande, vous pouvez agir. Le point sur vos droits en matière de livraison."

→ tu remarqueras qu’il n’est pas indiqué « le contenu du colis arrive endommagé » mais bien « le colis arrive endommagé ».

Mais ce n’est pas ce que tu as fait. Tu as simplement refusé le colis. Et donc retour et réexpédition aux frais de l’éditeur. Parce que c’est plus simple pour toi, l’éditeur qui n’y est pour rien se retrouve à payer tandis que le transporteur qui fait de la merde empoche lui tranquillement sa rétribution.


en refusant de constater l’état du contenu, si.

qui bafouent, elles aussi, la réglementation.


De toute évidence, oui. Et si l’éditeur en faisait autant, tu ne serais surement pas le dernier à venir hurler. Ce qu’il aurait d’ailleurs parfaitement été en droit de faire. Mais, lui (pas exclusif à celui-ci, hein), a choisi de se faire chier pour son client.

Oui, et c’est totalement autorisé de refuser un colis parce que trop endommagé (cf mon précédent message)

Vous avez acheté un produit en magasin ou sur internet qui doit être livré à votre domicile ? Si le délai n’est pas respecté, que le colis arrive endommagé ou que le produit ne correspond pas à votre commande, vous pouvez agir.

Merci donc de ne plus déformer mes propos et d’arrêter de m’accuser de choses dont je n’ai aucune responsabilité. C’est un peu bête de faire ton justicier blanc, pour au final me chier dessus (comme tu aimes le dire) et porter atteinte à mes droits.
Tu n’as pas dû avoir beaucoup d’embrouilles dans ta vie pour être aussi pointilleux sur quelque chose d’aussi anodin, c’est fou !

C’est bien, on progresse de toute évidence. Encore un effort et tu parviendras à dire que tu es désolé, que tu ne savais pas et que, la prochaine fois, tu demanderas à vérifier le contenu et à signaler par écrit les problèmes rencontrés. Histoire que le responsable paie.

L’ironie ! C’est une solution tellement simple lorsqu’on n’a plus aucun argument !

2 « J'aime »

Lorsqu’on n’arrive pas à communiquer avec quelqu’un qui préfère répondre « moi je m’en tape ».

Mais peut-être que d’autres qui liront ce non échange réaliseront que renvoyer un colis sans spécifier la raison du retour revient à imputer tous les frais à un expéditeur qui n’est généralement pas en cause tout en incitant les services de livraison à ne rien changer à leurs pratiques.

1 « J'aime »

Qui te dit que je n’ai pas spécifié la raison du retour ? Tu as lu ce que j’ai écrit ou pas ?

Je te libère l’aprem. Je perds mon temps avec toi. Trouve une autre victime sur laquelle tu pourras « chier dessus. »

2 « J'aime »

C’est pas faute de l’avoir proposé, mais @Thierry a préféré continuer de m’accuser délibérément (pour ne pas dire, me « chier dessus ») sans lire mes messages. Je ne pouvais pas laisser passer ça.

De mon côté, l’affaire est close.

Rxaqp3

2 « J'aime »

C’est toi le modo, c’est pas moi :wink:

Moi je ne peux juste pas accepter l’idée que le coût d’un comportement égoïste (vas-y, redrape-toi) individuel soit porté par un innocent plutôt que par le coupable. Surtout quand il suffit d’exercer la responsabilité que nous reconnait la loi (s’assurer du bon état du contenu) pour que la situation soit résolue simplement et justement.

Si un suremballage (carton) est abimé, ouvrez-le tout simplement pour vous assurer de l’intégrité du contenu. Il est absurde (écologiquement / économiquement) de procéder à un aller-retour pour rien. Il est injuste d’en faire payer le prix à l’expéditeur (parce que refuser un colis sans que soit spécifié en toutes lettres la nature de l’avarie constatée, c’est pour sa pomme; le livreur il s’en fout dans ce cas). Alors que la loi a prévu que vous puissiez constater (et si souci, en faire mention écrite pour transférer la responsabilité au livreur).

Au passage, ce droit d’ouverture est aussi applicable même dans le cas d’un colis en parfait état. Par exemple pour éviter de se retrouver avec un carton vide (ou une brique) à la place d’un téléphone payé quelques centaines d’euros (cas qui, évidemment, ne se pose pas avec un éditeur de jeux)

2 « J'aime »