Et si on commençait le mois par dire non ? (lastminute.cwowd #10 du 1er décembre. 2022)

Lien vers l'article : Et si on commençait le mois par dire non ? (lastminute.cwowd #10 du 1er décembre. 2022) - cwowd

Les lastminutes de cwowd : en quelques minutes de lecture, le tour des jeux qui terminent leur financement participatif d’ici quelques heures. Ou jours. Juste pour vous donner une raison de soutenir. Ou d’aller voir ailleurs si le pledge est plus vert.

En ce premier jour du mois de Mr Klaus, léger changement de rythme dans ces lastminutes qui devraient désormais être publiés le matin. Largement de quoi mener votre enquête si un des projets cités attire votre attention.



Copan Dying City - par Holy Grail Games

Copan: Dying City

Un très intéressant regard sur le déclin de la civilisation maya tandis que les ressources vont en s’amenuisant. Et, donc, un thème aussi terriblement actuel (mais enrobé d’exotisme histoire de ne pas être trop rebutant).

A l’image de l’option politique, l’idée de décroissance n’est pas la façon la plus excitante de concevoir un jeu. On aime plutôt, en général, un jeu qui, au contraire, va crescendo pour nous permettre ces derniers tours de folie qui resteront dans les annales (enfin, jusqu’à la partie suivante, quoi).

C’est comme le dessert au menu. A moins de détester le sucre et d’adorer les parties de trois heures avec des options qui vont en diminuant…

Les retours de tests laissent supposer un jeu intéressant, avec une tension de fin qui pourra plaire à certains qui recherchent plus l’optimisation improbable que les combos flamboyantes. Si l’éditeur parvient à créer une tension de fin à la hauteur de l’enjeu, d’une civilisation qui se meurt; on en est visiblement encore loin.

Du coup, entre l’éditeur qui a clairement fait parfois n’importe quoi une fois l’argent en caisse, prenant un peu trop souvent ses souscripteurs pour des acheteurs passifs, et son offre qui n’incite nullement à faire l’avance financière… atteindre le millier de backers est déjà bien. Pour lui. Pour les autres, les joueurs, mieux vaut attendre de voir ce que Holy Grail sera réellement capable de livrer en boutique.

On en discute



En ce moment chez nos partenaires

Offre iello : jeux à -50% avec le code IELLO50



Werewolf The Apocalypse — Retaliation - par Flyos Games

Werewolf: The Apocalypse - Rataliation

Les canidés feront donc tout juste la moitié des caninés. Ce qui ne dit pas grand chose des préférences des joueurs… vu qu’on attend toujours de pouvoir pratiquer leur précédent jeu thématisé “Mascarade” qui repose, grosso modo, sur le même système.

Entre la rallonge demandée aux backers et le retard qui s’accumule, la confiance n’est clairement pas de rigueur.

Difficile, du coup, de vous recommander ce jeu très (trop?) cher, très (trop?) narratif d’un éditeur très (trop!) peu empressé de prouver à ses backers que la confiance dont il est l’objet est justifiée.

Oui, je charge. A mort, même. Dans le doute, autant se donner des raisons de ne pas soutenir, peu importe l’amour qu’on a pour le Monde des ténèbres. La promesse est intéressante, l’éditeur semble sincère et impliqué. Dommage de ne pas avoir attendu la livraison de son précédent Vampire The Masquerade : Chapters pour venir titiller nos budgets loisirs. Qu’on ait pu vérifier de nous-mêmes, joueurs et pas influenceurs suspects, que la mécanique dépasse le livre-jeu à partager.

On en discute



Mysthea And Icaion Solo Expansions

Mysthea And Icaion Solo Expansions

Un petit millier de soutiens… c’est bien peu pour Tabula Games. Surtout avec des extensions pour les deux jeux phares de l’éditeur.

Certes, ces extensions se contentent d’ajouter un mode solo à chaque jeu (cosignés de l’inévitable David Turczi, maître es-solo). Et ce ne sont probablement pas les titres auxquels on penserait en premier si on cherchait à développer un solo. Ni même en second. Pas non plus en troisième. Ou…

Loupé, en tout cas, pour Tabula Games si l’éditeur comptait réellement sur cette campagne « solos » pour remettre en avant ses jeux. Qui le méritent, certainement.

On en discute



On se retrouve demain matin …avec trois nouveaux projets riches en interrogations.




Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur Tipeee Vous pouvez aussi soutenir cwowd via Paypal.

18 « J'aime »

Non.

:arrow_right::door:

2 « J'aime »

c’est une poupée, qui fait non non non non

1 « J'aime »