Tchika, le mag féministe pour les 7-12 ans + une conversation sur l'usage des toilettes

Je ne sais pas où poster ça mais ce topic me semble le plus approprié :

Il s’agit d’une reco pour un magazine coolos pour la tranche 7/12 ans qui a besoin de notre soutien pour continuer d’exister.
Les thèmes abordés le sont sans langue de bois, pas de pub, ça met des mots sur plein de problématiques pas traitées dans le spectre presse destiné à cette tranche d’âge.
On y est abonnées avec ma fille de 10 ans depuis 3 ans, c’est un succès à la maison tous les 3 mois.

5 « J'aime »

Pas sur que ce soit bien de parler de féminisme aux fille de 7 ans… :s

Mais je ne doute pas que la plupart des sujets soit intéressant pour les jeunes filles.
Je ne vais pas plus loin pour ne pas me faire tronçonner.

7 « J'aime »

Bon. Tu sais que quelqu’un va te poser la question, alors autant y aller.

Pourquoi ? :thinking:

3 « J'aime »

Parce que la cour d’école doit rester dispo à 99 % pour que les garçons continuent de la monopoliser pour jouer au foot ?

9 « J'aime »

Vive les clichés…

A troll, troll et demi :wink:

2 « J'aime »

C’est au contraire l’âge parfait. L’âge où les enfants rentrent à l’école primaire, et vont se retrouver au contact d’autres élèves plus âgés hors du cercle familial. L’âge où il est donc bon de sensibiliser filles et garçons.

13 « J'aime »

Oui je suis 100% d’accord.
Et si tu regardes la page de la campagne et la première page de ce magasine, ça ne répond pas à ce problème d’égalité.

Puisque tu insistes alors haha

Ce qui me dérange c’est ce mot féminisme à donner à une enfant de 7 ans. En disant que c’est pour l’égalité homme femme.
Comme il est écrit sur cette campagne. Mais comme dit au dessus si tu regardes ce magasine. Il n’y a aucune égalité.
Pourquoi dire c’est un magasine aussi lu par les garçons. Si tu dois le préciser c’est qu’il y a un problème.
Toutes les héroïnes sont des filles… « faites du bruit les filles » c’est pas ça l’égalité homme femme…
Après qu’un magasine soit destiné aux filles, ça existait et ça continuera à exister et c’est très bien.

Bref je peux me tromper mais un magasine qui se bat pour l’égalité homme femme devrait être égalitaire… surtout pour des gosses…

Voilà tronçonnez moi ! :smiley:

15 « J'aime »

Oui, tu te trompes.

Se battre pour l’égalité des sexes, c’est essayer de rétablir une balance qui penche très globalement d’un côté. C’est redonner de la visibilité à des sujets, des thèmes et des personnes qui sont invisibilisées ou tabou parce qu’on vit dans une putain de société patriarcale.

Tu vois quand on sait qu’à poste égal, le salaire d’un homme est plus important que celui d’une femme. L’égalité des sexes, c’est pas augmenter tout le monde de manière identique, c’est d’augmenter les femmes pour qu’elles touchent comme les hommes.

17 « J'aime »

Tu marques un point dans ta réponse , mais le magazine n’est peut être pas aussi simpliste :sweat_smile:

Après j’ai vu que quelle histoire faisait les héroïnes de l’histoire en bd. Ça me paraît être un très bon ouvrage dans ce cas (même si axé que sur les femmes donc) , ça me « gênerait » pas de le lire a mon fils :thinking:

Par contre oui, je vois où tu veux en venir mais je fais confiance @cattroyes pour ne pas venir vanter un truc qui promet de raser nos barbes et de castrer nos gros … En endoctrinant la jeunesse qui plus est :rofl:

Quoique…ce serait couillu :face_with_hand_over_mouth:

On parle d’enfants de 7 ans :smiley:
La différence de salaire ça viendra plus tard.

C’est l’inquiétude que j’ai en voyant la page de campagne et la couverture. :slight_smile: J’espère aussi que l’intérieur est différent.

Tu as très bien compris où menait ma comparaison.

Je suis hélas du même avis que @Fabrice . Et cette balance est déjà déséquilibrée à 3 ans quand les gosses rentrent à l’école. C’est souvent des petits détails à cet âge-là, mais une multitude de petits détails qui font au final toute la différence avec les années. Donc un magazine résolument orienté comme ça je pense que c’est une bonne chose.

5 « J'aime »

Honnêtement pas du tout. Si tu as des exemples de gros problème garçons/filles à partir de 7 ans, ça m’intéresse. Je n’ai qu’un fils et il n’a pas 6 ans.

Mais pourquoi parler qu’aux filles ? Pourquoi ne pas parler aux deux ? À 7 ans, faut autant parler aux garçons qu’aux filles pour leur expliquer ce qui peut poser problème ?
Si vous parlez qu’aux filles… Comment les garçons peuvent comprendre ce que se passe ?

6 « J'aime »

En voilà un adapté à l’âge de ton fils (parmi tellement d’autres):


S’il n’y a rien qui t’interpelle un minimum, je peux plus rien :sweat_smile:
(et je ne parle pas du fait que ca craint d’être un chihuahua :grimacing:)

un autre

Encore un ?

Donc oui, il y a besoin d’expliquer aux filles et aux garçons de cet âge que les filles peuvent être autre chose que les clichés qu’on voit partout.

A partir de 10 ans, il va effectivement falloir leur expliquer que les règles c’est pas un truc sale dont elles devront avoir honte

Résumé

image

etc

etc

etc

(moi j’ai deux filles de 6 et 11 ans)

18 « J'aime »

Mais sur le principe, tout à fait d’accord. Ca doit s’adresse aussi bien aux filles qu’aux les garçons.

2 « J'aime »

Dans un autre registre, mais tout aussi important :
Les filles ont le même niveau en mathématiques que les garçons en début de CP mais décrochent dès le milieu de cette première année d’école primaire
Et ce que dit l’article c’est que ça ne dépend ni du milieu social, ni de l’origine géographique, ni du type d’école… bref, la société dans son ensemble pèse encore lourd sur les inégalités de genre, et dès le plus jeune âge.

Je suis d’accord qu’il faut aussi s’adresser aux garçons pour progresser sur le sujet, mais « relégitimer » les filles à leurs propres yeux fait partie de l’équation.

12 « J'aime »

J’en ai déjà parlé je crois. Mes deux fils ont choisi leur précédent vélo sur des critères esthétiques.

L’un des deux a choisi celui-ci :

L’autre a choisi celui-là :

Même vélo, même prix, mêmes caractéristiques, couleurs différentes. OK.

Ben non en fait.
Regardez les pneus :

C’est tout con, et ça n’est sans doute pas un « gros » problème, mais l’un des deux se vantait d’avoir un « vélo cross » et pouvait plus facilement passer là où son frère galérait un peu plus.

Pourquoi une telle différence, qui n’est même pas mentionnée ?

Allez, on pourrait se dire que c’est lié au modèle, « Doctor Girl », et il se trouve qu’il y a aussi un « Spy Girl » en vente :

Ben non, toujours pas :

Des « petits » détails comme ça, le quotidien des enfants en primaire en est plein en fait :confused:

35 « J'aime »

Merci pour vos contributions, je ne vais rien rajouter, hormis que le pouvoir de projection sur les ambitions des filles est énorme.
L’exemple chez mes enfants :
Mon fils, avec des résultats plus que moyens à l’école : « je veux m’occuper d’animaux : véto ça gagne bien ? »
Ma fille, avec des résultats excellents, au même âge : « je veux m’occuper d’enfants, comment on fait pour travailler en crèche ? »
Notre réponse à notre fille : « mais pourquoi pas pédiatre ? Sa réponse : Ah, y’a des filles qui font ça ? »
Je trouve ça déchirant. Voilà pourquoi je trouve important qu’il y ait des magazines comme Tchika.

25 « J'aime »

Dans un registre un peu différent, et pour revenir au monde du jeu, nous nous sommes récemment étonnés, ma femme et moi, en apprenant qu’aux échecs il y a des catégories Filles et Garçons.

Alors autant en « vrai sport » (désolé) je comprends, mais aux échecs ?!

J’ai profité d’un festival où j’ai croisé un club d’échecs pour poser la question mais n’ai pas vraiment eu de vraie réponse.

5 « J'aime »