TTTV sur Kickstarter : vécu par les éditeurs, de le papotache !

https://www.trictrac.net/actus/kickstarter-vecu-par-les-editeurs-de-le-papotache

Aimez-vous les uns les autres

 

Ah tiens à l’occase je regarderais? Dites sinon les videos c’est toujours sur font "blanc qui defonce la retine’ sur le TTTV ? Ou ca a changé depuis ?

Alors, les vidéos sont toujours sur fond blanc et en plus cette vidéo n’a aucun intérêt. Juste une revue de poncifs et un éditeur qui se plaint. Si vous avez une heure à perdre…

Un éditeur qui se plaint ? Je n’ai pas entendu Benwab se plaindre mais juste expliquer sa vision des choses face à celle de Phal. Perso, j’ai trouvé ça intéressant.

C’est pas mal, je n’en suis qu’à la moitié (n’arrivant pas à faire fonctionner le lecteur de TT pour avoir la suite), y a des réflexions intéressantes.

Bon, ça parle beaucoup des « pénibles/experts » parfois avec tord mais aussi parfois avec raison.

Ça manque peut-être d’un gros pledgeur dans la discussion, quelqu’un là pour rappeler que si on avance de l’argent plus d’un an en avance, sur un jeu dont on ne sait pas s’il sera bon ou bien édité, plutôt que d’aller le prendre en boutique, il est normal qu’on attende une certaine contrepartie (plus que « ah mais sois content que le jeu existe » qui n’est plus trop d’actualité maintenant).

j’irai voir par curiosité mais ce qui chiant c’est qu’il fait passer par leur site pour les voir et qu’on peut pas les télécharger par avance… pour ma connexion limitée et merdique c’est pas simple :roll:

d’accord en tout cas avec romn, un pledgeur aurait été un plus (le crowdfunding sans crowd :lol: ).

Le débat tire peut être trop sur le comportement des consommateurs, qui devient comme la société d’aujourd’hui, très nombriliste donc parfois très c@&$ (je m’inclus aussi, nous sommes tous le con de quelqu’un).

Le sujet principal, pourquoi passer par une campagne participative est plus intéressant.

C’est un peu crache dans la soupe que devoir des mecs qui vendent tous dès trucs critiquer la sociéte de conso. :roll: c’est un peu voir des marchands râler qu’ils trouvent leurs client trop chiants… « tu te rend compte!? Ils voulaient des SG ?! »

[quote quote=156230]

Albatardinho wrote:
Le débat tire peut être trop sur le comportement des consommateurs, qui devient comme la société d’aujourd’hui, très nombriliste donc parfois très c@&$ (je m’inclus aussi, nous sommes tous le con de quelqu’un). Le sujet principal, pourquoi passer par une campagne participative est plus intéressant.
C’est un peu crache dans la soupe que devoir des mecs qui vendent tous dès trucs critiquer la sociéte de conso. 🙄 c’est un peu voir des marchands râler qu’ils trouvent leurs client trop chiants… « tu te rend compte!? Ils voulaient des SG ?! » [/quote] C'est clair que j'ai bien dit ça... 8-O

Non mais ZT, tu l’as regardée la vidéo au moins ? A quel moment Benwab critique quoi que ce soit ? A part une évocation des backers casse-couilles (et Dieu sait qu’il y en a des relous), je n’ai rien entendu qui permet de dire ce que tu écrits. Et les deux campagnes de la Boîte de Jeu ne permettent pas non plus de le penser.

C’est plus M.Phal qui tire un peu sur les backers. Il reproche aux backers d’en vouloir toujours plus sans avoir de considération et d’empathie pour le porteur du projet. Je pense surtout qu’il exagère sur quelques points pour faire réagir.

Quant à La boite de jeu, ils se « plaignent », à juste titre, des gros pénibles critiquant tout et tout le temps. Comment ne pas en être exaspéré par des trolls ? Je ne comprends toujours pas, les raisons qui mènent un troll à squatter alors qu’il se dit pas interessé. Peut être un sentiment d’exister (mais c’est un autre sujet) ?

Vu de l’extérieur, La boite de jeu m’est bien sympathique, et je reste à l’affût des prochaines sorties. Manque plus qu’une TTTV avec plusieurs « petits éditeurs » pour confronter les points de vue.

@gougou69

@laurent

@albatardinho (punaise c’est chaud à écrire ce nom :lol: )

@benwab

Alors non j’ai pas regardé la video : je ne faisais que rebondir sur les propos de albatardhino qui soulignait une critique un peu lourde du comportement des « clients » et de la societe de conso, de la part des intervenants qui sont liés de près ou de loin à une industrie. Je ne visais personne ici (puisque j’ai pas vu cette video) mais je resoulignais un leitmotiv ou une redondance qu’on a déjà vu et entendu (sur des tt TV et ailleurs) : des propos d’éditeurs, auteurs, tenanciers de bars qui ralent que les clients aient un truc à dire ou à demander.

Donc, je n’ai rien contre Benwa au contraire (pardon si je t’ai offensé :oops: ) et oui y a des des backers casse-couilles. On est d’accord. Mais n’oublions pas qu’il y en a que l’on taxe de casse-couille alors qu’ils ont des demandent légitimes (cf l’origine d’un certain forum :roll: ), ou meme qu’ils ont simplement des demandes. Combien de vendeurs voudraient n’avoir pas à rencontrer et discuter avec un con de client qui l’oblige à rogner sa marge ou à adapter son boulot. Y en a qui n’aiment pas trop qu’on rappelle que le client est roi et que quand je paye un service j’ai le choix des modalités de son exécution.

Je ne doute pas de Benwa , et encore une fois je n’ai pas vu cette video, mais y en a d’autres je me méfie de leur vision restreinte et partiale.

[quote quote=156268]Bah du coup, tu devrais la regarder, au moins en partie: leur vision est beaucoup moins sombre que ce que tu peux penser :slightly_smiling_face:

[/quote]

oui, et c’était d’ailleurs au programme (mais j’ai passé toute la journée d’hier a l’hosto du coup… programme chamboulé :roll: )

[quote quote=156269]

Laurent wrote:
Bah du coup, tu devrais la regarder, au moins en partie: leur vision est beaucoup moins sombre que ce que tu peux penser 🙂
oui, et c’était d’ailleurs au programme (mais j’ai passé toute la journée d’hier a l’hosto du coup… programme chamboulé 🙄 ) [/quote] Ah merde, j'espère que ça n'est pas trop grave...

[quote quote=156270]

Zombie Killer wrote:
Bah du coup, tu devrais la regarder, au moins en partie: leur vision est beaucoup moins sombre que ce que tu peux penser 🙂
oui, et c’était d’ailleurs au programme (mais j’ai passé toute la journée d’hier a l’hosto du coup… programme chamboulé 🙄 )
Ah merde, j’espère que ça n’est pas trop grave… [/quote]

Je gere :wink:

Pouce vers le haut

Ho pitain, mon gros message est pas posté, il doit être parti dans l’hyperespace du cloud.

Pars bouder dans son coin

Si ça c’est pas une blague… C’est typiquement ce genre d’idée de merde qui fait que certains se croient tout permis vis à vis des vendeurs, serveurs etc…

 

Moi aussi j’ai vu 2 gars d’une maison d’édition avancer une argumentation, soulever des interrogations quand au rapport client/editeur et leur communications en particulier, de l’état du secteur du JDS (et pas que) en général. Somme toute un débat intéressant, pas trop orienté ni trop vulgaire (limite encore le bûcheron, mais bon c’est un bucheron) et saupoudré d’angles philosophiques non dénués de sens.

Il y avait aussi une belle boite de Clash of rage ^^

[quote quote=156287]

Zombie Killer wrote:
le client est roi
Si ça c’est pas une blague… C’est typiquement ce genre d’idée de merde qui fait que certains se croient tout permis vis à vis des vendeurs, serveurs etc… [/quote]

@merguez

Alors c’est pas une blague mais un adage :wink:

version courte : on est d’accord.

Version longue :

Précisons : logiquement quand tu passes un contrat tu as le choix. Tu fais ta cuisine, l’artisan te conseille mais si le projet ne te convient pas, le prix te semble pas honnete ou que le mec veut t’imposer ses idées, tu es libres de changer de boutique. Nul ne dois te force à acheter, en retour c’est au vendeur de te donner envie (éveiller la demande), de faire une belle offre (prix) ou corriger si possible son offre (contenu). C’est juste ça.

Evidemment c’est pas adaptable à toute forme de vente tel quel, mais on est d’accord quand même que c’est au vendeur de se bouger pour rendre son truc intéressant/motivant. C’est quand même pas à un acheteur de se forcer à acheter (c’est trop nul, çela ne m’intéresse pas, c’est du vol, mais je dois prendre quand même).

Et evidemment nul n’est forcé non plus de vendre (tant qu’un contrat n’est pas signé evidemment), donc tu n’as pas à faire affaire avec qui tu ne veux pas. Exemple : un artisan qui a refusé de me faire un devis parce que je suis prof et qu’il ne travaille jamais avec des profs. Soit. Il est comme ça ce monsieur. :lol:

Mon beauf vend des cuisines. Il est le premier à râler dès que le client potentiel regarde, questionne, se renseigne. En gros, il veut que le gars lui signe un chèque le plus vite possible et prenne la camelote telle qu’elle est. Et surtout il ne veut plus revoir le mec apres (il laisse le suivi aux autres). Il a fait du suivi pendant quelques temps, il confirme que c’est que des emmerdes. Le client peut vite être chiant. Ce petit exemple résume beaucoup le probleme : tant que le client apporte des fonds, il est le plus important au monde (mais vous êtes un roi mon bon monsieur). Une fois qu’on doit parler d’autre chose c’est un chieur. :lol:

Moralité : un contrat de vente ne fait pas tout. La structure et protection juridique qu’il crée ne préjuge en rien des modalités de rapports (humains et moraux) qui peuvent survenir dans le cadre de ce contrat (le client est un con, le vendeur un malpoli). En cela, l’expression « le client est roi » (au delà de l’argument de vente, flagornerie et obsequisité interessée) rappelle surtout que l’on a vite beau jeu de dire que ce dernier est chiant, exigeant, emmerdant et oublier que l’on est aller le démarcher pour faire sa marge. Ce n’est qu’un moyen de se souvenir que l’on a bien été content de le trouver/le démarcher a un moment donné. Mais c’est bien aussi de rappeller à l’inverse que ce que l’on vend c’est ça et pas autre chose, et que personne ne force qui que ce soit à s’engager.

Mais oui, cette expression est souvent prise au pied de la lettre et donne le droit à certains de se croire tout permis (l’exemple du serveur est le plus gênant que l’on constate tous malheureusement). Et des clients cons y en a. :lol:

Je crois qu’au fond on est tous d’accord : dans le crowdfunding finalement, certains éditeurs veulent les fonds, et faire le truc sans trop rencontrer de demandes ou de personnes ayant d’autres idées. D’autres aiment écouter et adapter. Ni l’un l’autre ne mènent à un resultat meilleur que l’autre (et peuvent s’écrouler toutes deux). Et il y a d’autres models. Les campagnes qui vont bien c’est pas celles où y a pas de chieurs, mais celles où le porteur est assez malin/adroit pour les contourner/prévenir. Inversement, c’est aux « clients » de savoir aussi être chiants sur les points importants. Mais là, dans les deux cas c’est une affaire d’éducation et de savoir vivre (ce qui dans une communauté où l’on rentre en payant n’est pas forcément évident pour tout le monde).

Bon j’ai lâché un pavé insipide, pardon :oops: :roll: