Votre madeleine de Proust, ou "comment j'ai commencé le jeu de rôle"?

Suite à l’évocation de souvenirs de @perseflamme sur Bitume et Chill, je me suis dit que ça pourrait être sympa d’évoquer nos vieux souvenirs de jeu de rôle et plus particulièrement comment on a commencé.

De mon côté, j’ai decouvert l’existence du jeu de rôle en 1996, lors d’un forum de associations. Il y avait un club, avec une affiche pour Star Wars, et ils m’ont donné un dépliant de la FFJDR, qui expliquait comment on jouait. J’ai du le relire 12000 fois. Sauf que j’avais 14 ans et que mes parents avaient entendu parler des diverses affaires sordides à propos du jeu de rôle, et n’étaient pas chauds… J’ai quand même réussi à les convaincre de m’amener acheter des dés bizarres un jour qu’on descendait en ville…

Mais pour vraiment maîtriser, il a fallu que j’attende 2000. J’ai acheté Vampire la Mascarade avec mes premières allocations d’étudiant, et je me suis lancé en tant que MJ. C’était… Atroce. Mon scénario était pourri, personne ne connaissait les règles ni pour être franc n’avait vraiment idée de ce qu’il fallait faire. Mais j’étais mordu. Et j’espère que je le suis amélioré avec la pratique…

6 « J'aime »

Pour moi c’est simple avant 89 c’était la lecture de lvdh, dont un complètement incompréhensible de l’oeil noir qui ne se jouait visiblement pas comme les autres…
En 89 arrivée en 6e et découverte de comment ça se jouait (enfin plus ou moins on va dire qu’on avait pas tout compris, on a longtemps cru que les points de magie de l’oeil noir ne se récupéraient qu’à minuit dans la vraie vie donc le lendemain à la pause de midi…), avec ça et Terres de Légendes.
Sans interruption ensuite, les belles années de Casus je dirais, avec ces articles qui faisaient rêver (pré internet).

2 « J'aime »

J’ai un doute sur si c’était Dr Who ou Cthulhu, mais je crois que c’était dr who (les années 2000, buffy, matrix etc :kiwi_fruit: ). C’était pas ouf mais c’était un début =p Cthulhu m’a toujours fait rêver dans la boutique de lille, mais ca coutait une blinde et j’ai finalement franchis le pas sur une version imprimée a la main des masques de Nyarlathotep =p
Les joueurs ont perdu la campagne a la fin.

Après j’ai engraissé Sans Détour avec sa V6.

2 « J'aime »

Excellente idée que ce topic.

Ma première expérience avec le jeu de rôle ce fût en 1991-1992 je crois. Un camarade de lycée nous avait fait une aventure d’initiation à Star Wars.

Mais le vrai début c’est quelques années plus tard, en 1995, avec « Mutants chronicle » ou peut être avec « Runequest ». J’ai un léger doute pour le coup. Sans doute plutôt le premier.

Je me souviens particulièrement des règles de « Mutants chronicle » qui te disaient que tu ne peux pas esquiver une balle mais que finalement c’était parfois possible. C’était magique. :joy:

Bon aujourd’hui je trouverai le jeu infâme, c’est certain. Mais à l’époque on s’est bien marré dessus.

2 « J'aime »

Par contre mes meilleurs souvenirs sont sur « Cthulhu » indéniablement.

Notamment sur la campagne des « Masques de Nyarlatothep ».
Nous avons fait le début jusqu’à Londres 2 fois (ce fût mémorable à chaque fois) et terminé la campagne la seconde fois. Avec une demi-réussite (que je préfère à demi-échec :wink:).
Que de bons souvenirs.

Nous étions d’ailleurs tellement à fond que nous avions créé un site internet dédié sur lequel nous écrivions, toutes les semaines, le résumé de notre partie sous forme de carnet de voyage. C’était du boulot mais que c’était bon.

Autre souvenit memorable sur « Utatti asfet », campagne gagnée sur une reussite critique du dernier joueur sur le dernier jet de dé de la campagne. :grinning:

2 « J'aime »

Moi aussi mais en fait plus tardivement, en école d’ingé, des années à ne jouer qu’à ça avec le gars derrière Tentacules.net.
Ma collection gigantesque de Cthulhu est comme ça à cause de ces années là.

3 « J'aime »

Les années folles quoi :kiwi_fruit:

Ouh, ca nous rajeunit pas.
Genre 1984 / 1985, import boite Rouge D&D avec les dés bleu ciel tout moches.
Le blast.
M’en suis jamais remis…

Apres, l’Appel de Cthulhu, en joueur puis en maître.
Pis d’autres aussi.

3 « J'aime »

Je dirais post lycée avec Cthulhu. Pas mal de souvenirs mémorables où nous passions notre temps à contre carrer les noirs desirs de notre mj qui pétait un câble car on faisait absolument n’importe quoi, c’était plutôt les Monty pythons ou si s’il avance et que tu recules comment veux tu que Cthulhu tante à cul! Bref on se délectait de le voir tricher sur les stats par rapport à nos lancés de dès tellement on avait de chatte ( amis de la poésie bonne matinée):smirk:

2 « J'aime »

à la rentrée 1996 avec les copains au collège (13 ans) sur ADD2.

L’un des copains avait ses parents joueurs.
Sa mère a monté une table le mercredi aprem, pour faire découvrir, tester le Jdr, détricoter les conneries du moment (bas les masques de septembre 95 entre autres…) je suis venu juste comme ça , n’y connaissant absolument rien et n’ayant jamais entendu parler de jdr,… quelle claque!! Jamais repartit de la tablée :slight_smile:

La maman nous a « piloté » pendant environ une année scolaire, un petit groupe de joueurs s’étant constitué , puis nous avons prit le relais entre nous pour quelques belles années de jeu autour d’ADD2 et Warhammer principalement, puis INS-MV, AdC, Vampire, …

4 « J'aime »

Pfiouuu … pour ma part ça a commencé au milieu des années 90, un collègue de BEP qui m’a dépucelé à coup de Star Wars D6 (et de WarHammer Battle au passage).

Derrière je l’ai (lui et d’autres potes de lycée) suivi dans une association de la région lyonnaise et j’y suis resté une dizaine d’années à jouer à du Star Wars, Cyberpunk/Shadowrun , Vampire la masquarade, In nomine satanis & Magnas Veritas (ne marchez pas sur les opossums !), Earthdawn, Le livre des 5 anneaux, Les secrets de la 7ème mer plus plein d’autres lors de courtes expériences.

J’ai même maîtrisé une bonne campagne de Dark Earth (plus du SdA maison et du Marvel maison).

La plupart de mes joueurs de jeu de plateau sont d’ailleurs soit mes collègues de lycée soit des mecs de cette association.

1 « J'aime »

Oulà, l’œil Noir car D&D était en VO je crois, ou grâce aux boîtes de démarrage avec les standees pour s’initier au dungeon crawling… puis la grosse claque avec Cthulhu ! Ensuite j’en ai eu plein avant un frein… et un revival sur la gamme COPS (pour moi un des meilleurs) !

1 « J'aime »

huhuhu


LDVELH fin de primaire.
Puis un copain qui me dit, attends, j’ai mieux. Et là, Maléfices, James Bond 007, Paranoïa, l’Œil Noir boîte plastique.
Puis, au collège, le prof d’histoire qui propose des parties de JRTM après les cours. Où je découvre que, si on tranche le bras de son camarade un peu trop chapardeur mais qu’on ne fait pas de garrot, bah il clamse.
Ensuite, mais je l’ai déjà raconté dans le topic des vieux croulants, je découvre l’existence de Star Wars D6, et le Jeux Descartes de Nice (où j’ai déménagé entre temps) est baptisé « la Caisse d’Épargne » par mon père, car c’est là que terminent toutes mes économies.
Et bien sûr, pendant tout ce temps, lecture assidue de Casus (le seul, le vrai, celui avec la couverture à moitié crayonnée).

5 « J'aime »

Aussi communément appelé « Je Retourne Ta Mère » par l’un de mes joueurs :crazy_face:

1 « J'aime »

Même pas de Rolemaster je suis déçu (et je ne parle pas du jeu ou il fallait des tables de log pour jouer dont le nom m’échappe à l’instant).

2 « J'aime »

J’avais un collègue qui avait fait un jeu « perso », il fallait une demi-journée pour faire la fiche de personnage et à la fin t’étais même pas sûr que ton avatar était viable … on a pas joué souvent :stuck_out_tongue:

Ahah. Je me souviens aussi de sessions de créations de… Maisons, je crois, à Technoguerriers.
Punaise cette purge. Je ne sais même pas si on y a joué au final.

image

2 « J'aime »

Mais les amis, on s’en refera des séances de JDR quand on aura le temps à l’EHPAD!

Pour ma pomme et mes débuts c’était en seconde sur Shadowrun et INS/MV.
Et pour tous les parents qui diront encore « ne fait pas du jeu de rôle, tu va te planter à l’école » : l’un de mon groupe de joueur du Lycée à quand même fait polytechnique…
JRTM était trop compliqué et peut-être mal masterisé.
Mais cela ne me rajeunit pas, car à part en colo ou j’ai masterisé du toons, le JDR c’était acné et premières bières…

1 « J'aime »

Mais carrément ! Mes meilleurs souvenirs en tant que joueur étudiant, et d’excellents souvenirs en tant que MJ. J’ai quasiment toute la gamme (d’ailleurs, si quelqu’un vend son « Horizons Lointains » je suis client).
Un grand regret de n’avoir pas fini la campagne. Même si c’est du très long cours.

2 « J'aime »

Pareil… il doit me manquer 2 livrets je crois…