Conception d'inserts à imprimer

J’ouvre ce post pour tout ceux qui sont intéresser par concevoir leurs propres rangements de boîte.
Le but est pour chacun de partager ses créations et surtout discuter de trucs et astuces et de comment améliorer ses inserts.

Quels logiciels utiliser :

Fusion 360

Gratuit pour un usage non-commercial, c’est probablement le logiciel gratuit le plus complet. Idéal pour la conception paramètrique, il est peut-être un peu trop complet pour quelqu’un n’ayant jamais fait de CAD. Un adepte de Pro E/Creo ou Solidworks trouvera ses marques sans problèmes.
Il inclue maintenant un slicer pour les impressions 3d.
Disponible pour PC et Mac.

TinkerCAD

Une solution entièrement gratuite et online, accessible sur n’importe quelle plateforme sans rien besoin d’installer.
Idéal pour débuter, suffisant pour faire des boîtes mais peut devenir assez vite limité ou galère pour des fonctions avancées.

Sketchup Free/Make

Existe à la fois purement en navigateur comme TinkerCAD (Sketchup Free) ou en logiciel à installer (Sketchup Made). Un peu plus de fonction que TinkerCAD mais moins de bibliothèque de models partagés.

OpenSCAD

Là on entre dans les trucs de barbus, c’est la conception paramètrique entièrement scriptée. C’est rigolo, ça peut être utile pour adapter des boîtes génériques rapidement mais ne vous y aventurez pas si vous n’avez pas compris la première phrase de ce paragraphe.

FreeCAD

C’est gratuit, open-source et disponible sur Linux.
Si vous n’êtes pas sur Linux je ne vois pas d’intérêt de l’utiliser par rapport aux autres.

Blender

C’est un très bon logiciel pour de la sculpture mais pas vraiment adapté pour faire des boîtes (qui demandent plutôt une conception paramètrique).

7 J'aimes

Trucs et astuces :

Épaisseur des murs

Privilégier 1.6mm.
La plupart des imprimantes sont livrées avec une buse de 0.4mm. Créer des murs de 1.6mm (ou au moins un multiple de 0.4mm) assure que les murs peuvent être créés en un nombre entier de passage et donc que les dimensions intérieurs et extérieurs de vos boîtes seront respectées (sinon c’est le trancheur qui va gérer suivant ses paramètres) et donc ont de meilleurs chances de s’assembler comme voulu.

Épaisseur des fonds

TBD (je mets 1.5mm mais j’imprime en couches de .36mm donc ça m’assure 4 couches pour un fond ce qui est suffisant, mais ça dépend de mon setup et n’est pas une règle universelle).

Ajouter des arrondis sur les coins horizontaux

La tête d’impression a besoin de temps pour accélérer/ décélérer (dans les limites de ce qui est défini dans le firmware) sur les dimensions X et Y avant d’atteindre la vitesse d’impression/s’arrêter.
Avoir un coin avec des parois alignés en X et Y va faire que la tête va ralentir dans une direction, totalement s’arrêter (et donc risquer de créer une surchauffe locale, voir une sur-extrusion) avant de repartir dans l’autre direction.
Un arrondi permet de décélérer dans une direction en même temps qu’accélérer dans l’autre direction et finalement garder une vitesse d’impression constante (donc imprimer plus vite et avec moins de défauts).

Favoriser un « off-set » pour créer des parois.

Exemple illustratif avec 4 coins tranchés sur Cura :

Pas de traitement

Screenshot_406
Les quatre passages de buses sont bien séparés mais avec le bémol cité précédemment.

Arrondi extérieur seulement

(3mm pour l’exemple)
Screenshot_409
On voit que deux lignes sur les quatre sont écrasées, il y aura un excédent de matière à cet endroit et ça sera dégueulasse.

Arrondis approximatif intérieur et extérieur

(3mm à l’extérieur, 1mm à l’intérieur)
Screenshot_408
Si on n’en pas très rigoureux dans le calcul des arrondis et on met une valeur approximative, les lignes seront écrasées menant à un mauvais résultat à nouveau,

Offset

(Offset de 1.6mm)
Screenshot_407
Les lignes sont bien alignées, le logiciel de CAD calcul tout tout seul.

Ne pas faire trop compliqué

Ça peut être tentant de faire une place dédiée pour chaque merdouille, il faut savoir trouver le bon équilibre entre ce qu’il faut pour favoriser une mise en place rapide et le trop qui rend le rangement pénible.

9 J'aimes

Les inserts des membres

@davy

@Romn


2 J'aimes

Merci pour le thread, c’est très intéressant.
Je suis une feignasse, je ne fais qu’imprimer des trucs existants, au pire en faisant des petites modifs (genre pour prendre les cartes sleevées) avec Tinkercas qui fonctionne bien pour le grand débutant que je suis.

1 J'aime

En ce moment je travaille sur l’insert de Blood Rage, la corebox et les addons et SGs de la version digitale.

La philosophie est :

On doit avoir tout le nécessaire pour jouer jusqu’à 5 joueurs avec les mystics et avec toute la deluxification (token 3d, plateaux épais) dans une seule boîte.
Les addons moins nécessaires (dieux, monstres SGs additionnels) peuvent rester dans la seconde boite.

L’idée c’est de ne trimbaler qu’une boîte la plupart du temps (quand on va au club, ou chez des potes) mais quand même avoir tout le matos agréable à jouer, et de ne trimbaler la seconde boîte que quand vraiment on veut un peu plus de variété.

Un deuxième principe est :

Un joueur doit avoir tout son matos réuni. On ne sort que ce dont on a besoin en fonction du nombre de joueurs.

J’ai créé une boîte par joueur pour contenir toutes les figurines, dans l’idée de cet insert pour Rising Sun. C’est un peu tricky parce qu’ils y a deux figurines de plus par joueur dans Blood Rage que dans Rising Sun (en comptant les mystics) et ça commence à ne plus tenir sur le plateau d’une Ender3. J’ai aussi inclue les 4 tokens 3d qui se glissent sur le côté.
Il me reste à faire un couvercle dans lequel j’espère pouvoir glisser les deux larges et la petite rondelles restante ainsi que le marqueur de pv.


(Je n’ai pas trouvé de marron dans Fusion360).

Les cartes sont triées par Age I, II, III plus un espace pour les cartes mystics. Chaque Age est séparé entre 3+, 4+ et 5+ (je n’ai pas séparée les 2+ des 3+ parce que personne ne joue à Blood Rage à 2 joueurs).
Normalement il y a assez d’espace pour les cartes sleevées (mais comme je ne sleeve pas je ne suis pas entièrement sur).

Il me reste à mettre des labels un petit peu partout.

J’ai un petit soucis c’est que j’ai un poil trop de place.


J’hésite à remonter la boîte des gros monstres pour leur donner un peu plus de place et aussi pour bloquer les plateaux joueurs, mais du coup ça me laisse beaucoup de place à côté.
Je peux sortir les jetons Ragnarok de la boite des cartes pour les mettre en intercalaire quelque part.
Sinon je mets le plateau en bas pour tout refermer et les plateaux joueurs au dessus mais ils se baladeront un peu.

Voilà, work in progress.

1 J'aime

C’est ce que je fais beaucoup aussi, mais à chaque fois je me suis déçu de certains aspects qui sont mal finis (ou pas comme j’aimerais), donc je m’y mets.
Et la CAD m’amuse assez pour l’instant.

2 J'aimes

Ce qui m’embête c’est le surpoids de la boite de jeu avec ces rangements plastiques vs papier plume.
Pour l’infill, vous êtes à 20% ?

5% tout le temps mais ça change pas grand chose car on imprime plus de parois qu’autre chose

ok. ça passe bien pour les fonds aussi ?

jamais eu de soucis mais ça peut dépendre de l’imp je suppose

5% ici aussi, voir 0% vu qu’il n’y que très rarement des parties pleines.
Et pour les fonds il n’y a pas d’infill, c’est 3 ou 4 couches pleines superposées.

la fragilité aussi, les gros insert en pla, 2 chute et 'as 3 coins qui ont sauté.
perso si je devais me faire chier a faire des insert ca serait a la découpe laser, je trouve que le rendu pla est simplement dégueulasse pour ce genre d’application
Et, vu que je suis un sac, je les achète tout fait tout cher:D

Je vais être sur de la résine donc je ne suis pas le bon public. Mais clairement c’est un super sujet que je vais suivre pour me faire des petits distributeurs de jeton. Bon, quand j’aurais déjà un niveau correcte avec ma Saturn que je n’ai pas avant quelques mois.

Perso je remercie ce sujet parce que je ne connaissais pas TinkerCAD. C’est pas pour faire de l’impression 3D mais simplement pour préparer mes plans pour faire les inserts en carton plume. Je suis nul pour le faire en dessin, et Sketchup j’ai jamais réussi à rien en tirer. Celui-là est très simple :slight_smile:

Des bons conseils !

J’en ajoute un, plus pour debuter avec les inserts : avec une planche de decoupe, une regle de decoupe, un cutter, des vieux calendriers et du scotch c’est possible de prototyper des inserts basiques (la partie boites empilées/imbriquées) quand ce n’est pas encore evident (par l’experience) quelle est la taille idéale de chaque compartiment.

Celui la (qui etait le premier que j’ai crée entierement moi-meme avec openscad) a du me prendre 10-15 minutes a decouper/coller en place une fois que j’avais dessiné mon premier prototype, soit presque moins de temps qu’il n’en faut pour slicer et prechauffer l’imprimante ! Et j’ai pu voir des petits details qui ne me plaisaient pas et le modifier avant de passer 2 jours a l’imprimer en PLA (et la prochaine fois que je fabrique un insert qui n’a ps vocation a être partagé pour être imprimé en masse, je ferai ptet la version finale en carton aussi - mais avec une plus jolie ressource que le vieux calendrier)

Edit : petite précision, le carton de calendrier classique fait 2mm donc pas exactement les meme 1.6 qu’on va utiliser en impression 3D mais assez proche pour avoir un bon feeling du resultat final.

2 J'aimes

Est-ce que les même règles sont valable pour des insers encore résine ? Avantage de l’un par rapport à l’autre ?

Probablement pas. Tu n’as pas de buse qui se déplace en résine (et du coup elle n’a pas de largeur) donc tu fais un peu ce que tu veux.

Par contre je suis déjà un peu à l’étroit pour les inserts avec les 23cm de ma Ender-3 alors avec une résine…

Et faut voir niveau coût du matos. Les inserts en PLA ne sont déjà pas donnés si on calcule le coût de revient, en résine sur des gros volumes comme ça… (je ne sais pas, je connais très mal la résine).

Le coût au kilo de la résine est de 45€ alors que le PLA est plus à 15 / 20 il me semble. Et si tu es sur des trucs trop fins, il parait que c’est cassant. Plus que du PLA ou de l’ABS en tout cas.

Sinon pour les inserts, avec ma précédente imprimante, j’utilisais une buse de 0.8mm (note ça marche toujours pour les murs de 1.6mm) avec des hauteurs de couche de 0.5mm, c’était moche mais ça depotait.

Faudra peut être que j’essaie sur ma Ender3 (mais je ne préfère pas y toucher tant qu’elle marche).

Ah bah c’est clair que 0.8 tu imprimes méga vite, mais coucou le look =) Apres pour des inserts ca fait la blague.

Par contre je conseil plus une 0.6 qu’une 0.8, c’est quand même mieux esthétiquement.