Hier j'ai joué à un jeu non crowdfundé et c'était bien aussi

Vous pensez bien que j’aurai tout de suite proposé le truc… là je vais juste contacter le gars voir s’il est motivé pour faire la suite

Y’a 53 cartes dans le jeu de base, y’en a 5 de faites, il a plus que 48 cartes à illustrer :stuck_out_tongue:

Ce qu’il avait dit y’a plus d’un an :

I don’t know if I have the time to add any more cards, but if I did I would add cards influenced by West African, Norse, European Medieval, and Mesoamerican cultures. Generic Fantasy theme does not have to be only vague European Medieval!

4 « J'aime »

Je trouve aussi les illustrations de la version Deluxe un peu plus cartoon et donc moins à mon goût.

Je suis en train de voir pour faire des petits ateliers pour faire un peu de vulgarisation sur la démarche scientifique et la logique inductive. (pour la fête de la science, mais probablement plutôt pour l’an prochain)

pour ça, je compte utiliser Zendo, du coup, j’ai traduit les cartes et je les ai refaites avec un petit script python et xelatex. Ça m’a pris une petite demi-journée et j’en suis assez content.

cartes.pdf (23,9 Ko)

1 « J'aime »

Vendredi, Samedi, et aujourd’hui, c’était le Délirium Ludique de Québec ! La formule : convention de gamer avec quelques espaces réservés éditeurs et distributeurs qui propose de jouer aux dernières nouveautés, quelques auteurs qui propose de tester leurs protos, mais surtout, beaucoup d’espace libre avec 300+ jeux proposés, sans compter évidemment toutes les collections personnelles que l’on peut apporter. On peut manger et dormir sur place selon les forfaits. C’est donc 3j en mode bar à jeux : tu choisis sur les étagères en libre service, optionnellement tu trouves un animateur pour t’expliquer le jeu, tu invites de nouveaux amis à se joindre à toi.

En rafale, voici un retour sur ce que j’ai joué :

  • Zoo Miller : 4j, coop. C’est de la micro gestion de besoins d’animaux, avec une petite planif en équipe pour se répartir les tâches et ainsi réussir l’objectif. Familial, il propose quand même un peu de profondeur avec les différents scénarios qui augmente la difficulté (on ouvre les enveloppes avec les nouveaux scénarios). Sympatoche, mais c’est encore mieux quand on connait l’histoire du refuge du Zoo Miller (dans la région de Québec), où chaque animal à son histoire touchante (l’ours à trois pattes qui était maltraité, la tortue à la carapace écrasée, etc.).

  • Oltréé : 4j, coop. Partie de découverte. Jeu de gestion de crise, avec un petit côté narratif (tu as un choix à faire pour résoudre les quêtes). Énormément d’aléatoire, avec peu de possibilité de mitigation. Ça m’a pas hyper emballée, et j’accroche pas du tout à la DA.

  • Goldblivion : 4j, proto. Le 3e de la série, présentée directement par l’auteur, via son proto qui s’est encore affinée ses derniers jours. Clairement le meilleur de la série, le plus abouti en termes de mécaniques. On est toujours sur un principe de deckbuilding, avec cette fois qq twist : il faut se construire un moteur à points grâce à un deck qui n’a pas de défausses et qui se nettoie automatiquement à chaque tour. La montée en puissance est super.

  • L’empire de César : 4j. Basé sur la thématique de l’expression « toutes les routes mènent à Rome », c’est un jeu tactique d’optimisation pour construire sa route et gagner le plus de points (tout en limitant les points des autres). Je partais avec un à priori négatif, j’avais lu des critiques sur la légèreté du jeu. On était 4 gamers autour de la table et franchement on a bien bataillé, chaque décision était bien pesée. Clairement un jeu accessible pour les moldus et les mini-gamers, mais pour reprendre son souffle entre des games un peu plus lourdes c’est quand même sympa.

  • Canvas : 4j. Je connaissais et l’ai fait découvrir. Beau et relaxant, pour trouver le tableau le plus original, mais évidemment l’objectif reste de faire les meilleurs combo. Peut-être juste un poil trop long pour bien rentrer dans la catégorie du filer, à cause de l’AP que ça peut générer d’optimiser son tableau.

  • Terraforming Mars Arès expedition : 2j. J’avais peur de tromper TM, mais j’ai quand même pris du plaisir à découvrir l’esprit de TM un peu streamliné, mais évidemment sans la profondeur. Je ne sais pas si je le laisserais co-exister dans une ludo avec son grand frère, mais c’est quand même un jeu accessible pour introduire les moldus au hobby.

  • Mille Fiori : 3j. Jeu de draft et à combo, on fait des points à tous les tours. Découverte vraiment intéressante, presque un coup de cœur. Typiquement le jeu que tu peux jouer un discutant, ou bien en étant un peu concentré pour full optimiser. Le fait qu’on gagne des points à chaque tour est assez grisant. Assez élégant, facile à comprendre, et j’ai vu d’autres parties en me promenant qui avaient l’air complètement différentes.

  • It’s a wonderfull world : 2j. Pas besoin de le présenter, j’expliquais le jeu à une nouvelle amie qui nous avait expliqué Mille Fiori juste avant. C’était parfait pour finir la soirée à 1h du matin.

  • Golem : 3j. Première partie qui nous a été expliqué par un animateur. J’ai râté le début des explications ce qui fait que j’ai mis un peu de temps à comprendre le flow du jeu. Un jeu de l’école italienne, avec beaucoup de stratégies pour faire des points, mais pour une première partie c’était évidemment difficile de bien optimiser. Au final je trouve le jeu assez fidly, avec plusieurs de petits mécanismes pas forcément bien imbriqués ni élégants. Contente de l’avoir testé pour pouvoir dire que je n’ai plus besoin d’y jouer.

  • Turing Machine : 1-5j (plusieurs parties dans différentes config). Difficile d’avoir une place pour tester le jeu, c’est tout le temps plein. L’équipe du Scorpion Masqué était là pour présenter le jeu qui sort bientôt en boutique. Le jeu a une hype énorme, la GenCon s’est hyper bien passé pour eux, c’était un peu la folie, ils n’avaient jamais vu ça. Le jeu demande 5-10 min d’explication, et il faut comprendre le principe : le but est d’interroger la machine qui va nous répondre par oui ou par non. C’est donc important de formuler les bonnes questions afin d’être le plus rapide à déduire le code. La production est superbe, et le jeu très élégant. La rejouabilité est quasi infinie (il y a plusieurs millions de codes générés), et énormément de difficulté différentes. Je saute de dessus à la sortie boutique, c’est un no-brainer pour tous ceux qui aiment la programmation et les math de manière général.

  • Dwellings of Eldervale : 3j. La copie que j’avais emmené à fait des envieux, et c’était cool de présenter le jeu. Il fait mouche à chaque fois : les retournements de situation et l’« épique » associé, alors qu’il y a des mécaniques solides avec un placement d’ouvriers et collection d’ensemble. Le seul défaut de ce jeu c’est que le tirage tellement limité que quelques élus seulement peuvent y jouer…!

  • Solluna : 4j. Petit jeu de combi où il faut faire progresser une piste dans un sens ou dans l’autre (représenté par un D20), à identité cachée (on a un objectif dans un sens, dans l’autre, ou bien de rester au milieu). On commence par une phase de draft pour se choisir chacun 9 cartes, qui peuvent influencer les pistes, mais aussi pourrir ou aider les autres (selon donc si l’on devine qu’ils sont nos alliés ou non). S’explique en 5min, se joue en 20min, avec une bonne profondeur et une très bonne rejouabilité. J’ai eu l’impression de jouer à un Résistance en accéléré. On a enchaîné les parties, super découverte.

  • Last Aurora : 2j. « il est 22h, si on essayait un nouveau jeu ? ». C’est ça aussi le Délirum :stuck_out_tongue:. On dépunch et on se lance dans les règles. Pas d’animateur pour nous présenter le jeu, personne le connaît encore. Thématiquement, c’est un genre de croisée entre Madmax et Snowpiercer : on dirige un convoi dans la neige où l’on peut se faire attaquer. Chacun a son convoi, et c’est une course pour rejoindre l’objectif. Il y a un peu d’interaction entre les joueurs pour aller piquer qq ressources en premier, mais sinon ça reste un peu chacun dans son coin. On doit gérer l’espace de notre convoi en invitant du monde en plus, des ressources fuel/vivre/munitions, et réparer pour garder nos emplacements libre. Une fois qu’on a fini de faire le tour des différentes phases du jeu dans le premier tour, ça a été plus rapide. Le jeu est très séquentiel. Plusieurs aller retour dans la règle quand même pour clarifier quelques points. Le jeu est sympa, offre une durée de jeu descente (une fois qu’on connait le jeu, ça doit se jouer en 1h, max 1h30). Y’a pas mal d’aléatoire, et quelques petits choix, mais il manque d’élégance.

  • The Loop : 2j. Découverte du jeu accompagné par un animateur, il est minuit passé mais les explications sont claires, et on se lance dans le casse-tête. Bonne découverte, malgré quelques petits défauts de conception (les objectifs autour du plateau c’est joli, mais c’est difficile à lire ;p)

  • Long shot the dice game : 8j. Nouveauté, c’est un Youtuber de l’École du jeu qui nous a prêté sa copie et nous fait l’explication du jeu, en nous plongeant dans l’esprit du derby. Il est 2h du matin et l’excitation autour de la table est palpable. C’est une adaptation du jeu en mode Roll&Write, mais qui fonctionne hyper bien. Thématique et stratégique, tout en restant accessible. Le finish a été exceptionnel, tout en retournements de situation !

  • Cascadia : 2j. Découverte pour moi. Beau puzzle, assez élégant. Je comprends mieux la hype autour du jeu.

  • Aeon’s End : 3j. Plaisir coupable. Toujours aussi sympa d’y retourner. On a perdu in-extremis.

  • Hit! : 3j. Explication en 2min, se joue en 10, excellent filler au format très compact. Mécaniquement c’est un jeu de push-your-luck. . A trois c’était super, j’imagine qu’à plus ça doit même être encore mieux. Il faut rester attentif, et ceux qui savent compter les cartes au blackjack vont se régaler :slight_smile:. On a enchaîné les parties avec plaisir.

  • Parks : 2j. Depuis le temps, il fallait bien que je l’essaye. C’est fait. Le jeu est magnifique mais souffre effectivement de gros défauts dans sa conception (design), avec notamment aucune option permettant de modifier le marché des parcs.

Bilan : c’était mon premier événement ludique et c’était le pied. Je suis fatiguée mais j’ai assouvi ma soif de découverte de jeux. Mon seul regret c’est que le rendez-vous que l’on avait fixé pour jouer à Oath a dû être repoussé, mais ce sera pour une prochaine fois. Mon objectif était de découvrir un paquet de jeux que j’avais sur ma liste à tester. C’était aussi sympa de rencontrer plein de nouveaux joueurs, et trouver de nouveaux cercles à rejoindre.

Petite note, je suis impressionnée par la proportion homme/femme, et l’âge moyen. C’était quasi 50-50, et si l’âge moyen doit être de 40 ans, j’ai rencontré plusieurs retraités hardcore gamer (en l’occurrence gameuses), qui jouent à Anachrony et Kanban. Accessoirement, c’était cool aussi de discuter avec tous les youtubeurs québécois, qui étaient hyper accessibles (on dirait qu’ils sont pas habitués à être reconnus hahaha). On a une belle communauté, et je suis fière d’en faire partie ! :heart:

Quelques photos quand je pensais à en prendre :

Mille Fiori :

Turing Machine :

Dwellings of Eldervale :

Solluna :


Hits! :

55 « J'aime »

Merci pour ce CR très détaillé ! Et tu me confirmes que j’ai raison d’attendre Goldblivion avec impatience (enfin, la campagne pour le moment…).

2 « J'aime »

Clairement !! L’auteur (très sympatique, mais bon, comme tous les auteurs qui veulent te présenter leur jeu certainement :)) le reconnaît très facilement : il a fallu qu’il passe pour Goblivion et Dinoblivion pour aboutir à GoldBlivion. Vraiment une belle découverte. Il y a encore un peu d’équilibrage, mais l’auteur a une grosse communauté (surtout au Délirium Ludique, il était chez lui) autour de lui et c’était d’ailleurs rigolo de discuter avec les différents testeurs pour comprendre l’évolution du jeu.

1 « J'aime »

Il est vraiment très sympathique, on a eu des discussions depuis Goblivion et je pense qu’il est comme ça tout le temps :wink:

1 « J'aime »

Ça change, non ?
Mon dealer a passé une commande et me demandait si j’en voulais un (ce que j’ai décliné mais je doute).

Je crois que le second print arrive, ou le troisième j’sais plus, en tout cas j’attends de voir si Phili va en proposer, c’est super tentant même si j’ai l’impression d’y voir un peu un mix entre Dune Imperium pour la guerre, avec du Vindication aussi, deux jeux que j’ai déjà.

Hummm deux jeux que je n’ai pas, et ça me fait drôlement envie du coup !

2 « J'aime »

Tout pareil. Il existe en vf?

Petite question à propos de Turing Machine : est ce fun ? Malgré le concept génial, ça ma l’air d’être un jeu où tout le monde va jouer silencieusement dans son coin quand même non ?

Pas à ma connaissance :sob:
Mais ya moyen de trouver les règles en français, c’est toujours ça de pris

Ce Turing Machine il a l’air vraiment intrigant depuis que j’en entends parler, je suis très curieux de pouvoir y jouer.

2 « J'aime »

Je confirme, le second print arrive, sur le post d’origine, j’ai même mis un lien vers une boutique qui va « normalement » bientôt en recevoir (du moins, avant noel).
Je l’attends vraiment avec plaisir celui ci, c’est du très bon. J’ai juste peur du carton des factions qui s’abiment à chaque partie… :confused:

1 « J'aime »

Il existe un site fanmade (lien posté sur BGG) qui permet de goûter au gameplay solo : https://turingsolo.tiiny.site/

Le site est… rudimentaire mais permet de bien prendre la mesure du jeu. Personnellement, il est complètement dans mes goûts. :smile:

3 « J'aime »

Pour Turing Machine en compétitif c’est sûr que c’est silencieux, mais ya quand même de la tension entre nous avec de la compétition pour trouver plus vite que nos adversaires!

Et de ce que j’ai compris via Le Passe Temps, il est encore meilleur en coop apparemment.

Cette semaine découverte de Twilight Inscription, en solo, j’en ai fait 4 ou 5 parties. Et hier j’ai eu le temps d’y initier mon mari, on a fait 3 parties dans la journée (il a aimé, lui qui devient juste blasé en termes de jeux de société).

Mon avis :

- Matériel :

Rien a redire. Belle qualité de dés, de fiches. Un peu sceptique sur la durée de vie des feutres, mais on ne va pas se plaindre avant d’être fixée là-dessus. Je trouve quand même le jeu assez cher pour le contenu.

Rédaction des règles :

Limpide. Il y en a qui devraient prendre exemple (mais je ne citerai personne :stuck_out_tongue_winking_eye:). Vraiment un modèle du genre, ça se lit bien, phrases sans ambiguïté, du tout bon.

Ressenti de jeu :

Clairement, si vous cherchez l’interaction, passez votre chemin. En même temps, les roll&write sont rarement interactifs, mis à part cartographer un peu. Mais par contre dans son genre, à savoir casse-tête solitaire et recherche d’optimisation et de combos, c’est vraiment très bien. Au début, j’étais vraiment paumée. Aucune idée de comment m’orienter, puis on comprend petit à petit les possibilités de combinaison, les technologies… Le cerveau se met rapidement à fumer. D’excellents sensations. La guerre peut faire très mal en période V quand elle sort de suite. Rapidement on comprend que soit il faut bien la préparer avant, soit l’ignorer complètement. La rejouabilié est énorme du fait des peuples et des plateaux différents. ¨par contre, il faut bien prendre 5min en début de partie pour regarder son plateau et comment débloquer les avantages spéciaux des peuples.

ça peut paraitre étrange, mais je trouve que le thème est vraiment très bien retranscris (pas comme dans trek 12 par ex, que j’aime beaucoup mais le thème franchement je ne le sens pas).

Gros gros bémol par contre sur l’ergonomie. Il manque je trouve des petits jetons/cubes pour faire le compte des symboles que l’on a ou pas avec les dés et gérer leurs dépenses. En solo pas de pb, il suffit de mettre les dés dépensés de côté, mais là pas possible. On aurait eu un lot de cubes vert, rose et bleu, ça aurait grandement aidé à ne pas se paumer. Il y a bien en haut d’une des fiches de quoi faire le compte de ce qui est dépensé, mais ça n’est pas pratique je trouve et il faut effacer à chaque tour.

Mais au final, un jeu que je suis très contente d’avoir dans ma ludo, et qui ressortira (pas les soirs où je suis fatiguée par contre, parce qu’il est quand même assez lourd et peut faire mal au crane !)

Edit : j’ai continué mon message qui s’était affiché avant d’être terminé.

20 « J'aime »

Tu saurais le comparer au mur d’hadrien ?