Hier j'ai joué à un jeu non crowdfundé et c'était bien aussi

Il faut utiliser la variante qui permet à tout le monde de piocher une carte vision et de la donner à son voisin. Comme ça, tout le monde commence la partie avec une première info sur une cible à taper ou pas, et le bluff + guessing peut déjà commencer.

Mais la fin met trèèèès longtemps à arriver. C’est un peu comme l’histoire du coureur qui avance, par morceau, la moitié du parcours restant qui mène à la ligne d’arrivée. Eh ben il n’y arrive jamais à la ligne d’arrivée :crazy_face:

1 « J'aime »

houlàààààà, toi tu va avoir des problèmes avec les spécialistes des séries convergentes !

2 « J'aime »

ça me rappelle une nouvelle d’Asimov qui m’avait empêché de dormir un petit moment. Le gars avait inventé un machine qui divisait sa taille par 2 au fur et à mesure qu’il avançait dedans. J’ai oublié la fin…

En parlant d’Asimov, je crois bien que c’était de lui, c’était une nouvelle qui parlait de la fin des blagues, et la conséquence de ça était la fin de l’humanité.
Comme aujourd’hui on ne peut plus rire de rien…

Ca parle à quelqu’un?
J’aimerai bien retrouver cette nouvelle.

Jokester peut être, même si le pitch est différent de ce que tu décris. Le narrateur (trop vieille lecture pour me souvenir son nom) cherchait la source de l’humour, persuadé qu’il s’agit d’une expérience scientifique

1 « J'aime »

Paradoxe de Zénon : suite infinie avec toutefois une limite…

2 « J'aime »

Ca y ressemble. Merci beaucoup
(le pitch diffère un peu mais bon je l’ai lue il y a plus de 30 ans)

Ou je fais un mélange avec une autre nouvelle dont Asimov avait fait plusieurs fins différentes dont une dramatique.

Et moi que 20, du coup on parle peut être du même mais avec des souvenirs différents. Je me demande maintenant si effectivement en découvrant le pot aux roses, les hommes n’étaient pas devenus indifférents à l’humour

mathématiquement vrai, physiquement faux

2 « J'aime »

C’est très similaire à The King is Dead de Peer Sylvester non?
(J’avais vu passer le PnP et j’hésitais à me le faire mais ton CR me fait douter, non de la qualité du jeu mais de la trop grande similarité avec l’autre que j’adore.)

La question a aussi été posée à Dan Thurot (Space-Biff) et voici sa réponse :

Donc pour moi ça n’est pas un réel doublon. C’est plutôt une version plus « pure », mais qui ne justifie peut-être pas d’aller plus loin que le PnP si on possède déjà l’autre…

1 « J'aime »

merci! A essayer quand même du coup!

1 « J'aime »

Zénon. Xénon est resté à l’état gazeux.

5 « J'aime »

Sa.été de correcteur. Corrigé

1 « J'aime »

Heroquest 1ère version:
Tout d’abord il faut savoir que ce jeu est probablement mon meilleur souvenir en tant que cadeau, ou dans les 3 premiers dans toute ma vie, rien que ça. Ne soyez donc pas étonné si je ne fais preuve d’aucune objectivité ^^.
Pourquoi l’ai je ressorti hier?
Et bien c’est très simple, à la recherche d’un dungeon crawler ou apparenté pour chaque Noël depuis quelques années (quand j’étais môme, je voulais un jeu de société à chaque Noël), je me suis tâté à prendre Heroquest lorsqu’il fut en promo cet été, mais j’ai"résisté".
Mais j’appris qu’il existait dorénavant une application permettant de faire abstraction du maître du donjon. Et c’est pour moi une aubaine car je n’ai quasiment jamais joué en tant que héros sur la cinquantaine de parties. À vrai dire, en rouvrant la boîte hier, j’ai regardé les fiches de personnages que j’avais conservées, même si certaines ont été jetées, et je n’ai joué que deux fois un héros…propriétaire du jeu oblige.
D’ailleurs, que de souvenirs en voyant ces fiches, j’en ai même eu des frissons (bah oui on ne se refait pas), j’y ai certes joué avec mes petits cousins il y a 10 ans mais seulement 3 parties et sur le pouce, je ne m’étais pas attardé sur les « souvenirs ».
Bon, je vais arrêter la séquence nostalgie et parler de mon ressenti avec l’application sachant que je n’y ai joué, hélas encore une fois, qu’en solo (j’ai intérêt à bien assurer l’éducation de ma fille pour qu’elle joue à des DC d’ici 2-3 ans).
Déjà, la voix est très bien mais pas doublée en français, snif, dommage pour l’ambiance surtout lorsque l’on y jouera en multijoueurs (oui l’espoir fait vivre).
J’y joue sur bluestack car mon téléphone est trop vieux, mais ça fonctionne bien même si le déplacement des personnages à la souris n’est pas tip top.
L’application est bien présente évidemment, surtout avec le fait que l’on déplace carrément nos héros. Mais ça passe, probablement car je suis content de pouvoir jouer à Heroquest tout simplement (objectivité vous avais-je dit).
Les dés sont tout petits, j’avais oublié cette sensation, et ils sont peints. Se déplacer en lançant des dés, ça te renvoie 30 ans en arrière ^^ ou aux jeux pour les gosses. Mes figurines ne sont pas peintes et je les laisserai.telles quelles.
Mais purée, quel pied de poser ces éléments de mobilier et de découvrir la carte au fur et à mesure, et avec une chose que j’adore et que l’on ne trouve quasiment nulle part dans les DC d’aujourd’hui: avoir le choix de plusieurs chemins différents, le fait de savoir que si tu avais pris à gauche, tu n’aurais pas eu cette salle/tresor/monstre, ça n’a pas de prix.
Tous les DC sans appli ne permettent pas à ce point ce genre de choses même avec un overlord.
Quant à ceux avec appli, ce n’est pas la fête non plus, car ça reste plus linéaire qu’un jeu de + de 30 ans.
Alors, certes les donjons sont aléatoires dans les jeux d’aujourd’hui mais n’empêche que si tu prends à gauche ou à droite ou même en face, ça ne change strictement rien, c’est pour cela que, par exemple, dans Altar Quest, pour les quêtes où c’est possible, je fais 3 piles de salles, alors certes ça rend le jeu plus difficile ou au contraire moins mais j’ai une sensation d’exploration même si c’est très basique.
Bref, ce Heroquest a encore quelques atouts mine de rien (en étant toujours objectif évidemment, pour le coup je pense l’être ici).
Je ne prendrai pas la nouvelle version sauf si méga-giga promo mais je me ferai bien l’extension Karak Varn car dans mes souvenirs on ne l’a jamais terminée.
Désolé pour le pavé ^^.

30 « J'aime »

Un coeur pour le trip nostalgique.

C’est pour moi aussi une madeleine. Beaucoup joué dans l’enfance, puis un peu oublié, j’avais investi il y a une petite dizaine d’années dans le remaster de Gravaillon et son mode full coop en imprimant la v1 (cartes et règles) et achetant les nouveaux dés, le mobilier supplémentaire et autres monstruosités rajoutées. Ça rendait le jeu un peu plus riche et moderne tout en conservant l’essence d’origine. Je m’y suis bien amusé (en solo) avec les nouveaux scénarios très fun. Malheureusement pour moi est venue la v2 rendant obsolète le matos v1…
J’ai toujours l’intention d’investir dans cette v2 plus aboutie (au contenu très riche en scénarios), histoire d’exploiter cette vieillerie qui prend de la place (ah le format de ces boîtes…) car en effet il garde un charme fou à mes yeux.

2 « J'aime »

Aujourd’hui, on a joué à Descendance, jeu sorti en 2011, où votre but est de faire en sorte que votre famille soit celle qui impose son style dans le village, que ce soit en tant que marchand, fermier, prêtre ou autre…

Jeu de pose d’ouvriers au style « à l’allemande » classique avec un petit twist: vos ouvriers sont en fait votre famille, sur 4 générations, et certaines actions coûtent aussi du temps, représenté par une piste qui à chaque tour symbolisera la mort d’un des membres de votre famille. Suivant son métier il sera alors consigné dans les archives du village, où si déjà trop de représentants de ce métiers sont décédés, il sera dans une simple tombe anonyme et vous rapportera que dalle à la fin de la partie, et on chuchottera son nom dans les réunions comme la honte de la famille…

Tout est affaire de tempo, il faut bien garder un oeil sur ce que font vos adversaires, tout en essayant de se faire ses ressources et elles sont plutôt rares… Je gagne avec 79 points, en mixant plusieurs stratégies (le plus de monde dans les archives municipales, de gros achats au marché en mode Allin sur le dernier CMON qui marquent les esprits, et un voyageur qui fait le tour du monde), face à ma femme avec 74 points (mix clergé et marché), et mon fils avec seulement 48 points et une stratégie risquée de full clergé qui ne paie pas (mais bon il a 9 ans).

Un jeu qu’on a depuis plusieurs années ici et qu’on aime toujours sortir de temps en temps, moins compliqué qu’il n’y parait mais toujours plaisant.

Deux extensions existent, mais sont rarement dispo sur okkazeo et à des prix walala.

22 « J'aime »

Il y a une big box qui sort « prochainement » regroupant le jeu de base et les 2 extensions.

6 « J'aime »

Naaannn, sérieux ?