Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (18 mai 2020)

Lien vers l'article : https://www.cwowd.com/jeux-en-financement-participatif-la-revue-de-la-semaine-2020518/

L'épidémie de Covid-19 n'aura finalement pas eu autant d'effet sur Kickstarter quand l'imaginait. Après un premier moment de frilosité des éditeurs (et des joueurs), et sans doute rassurés par le succès historique de Frosthaven, plus personne ne songerait aujourd'hui à "attendre que la crise passe".

Certes, nous sommes désormais tous plus ou moins conscients que la pandémie pourrait durer longtemps. Voire très longtemps. Et nombreux sont ceux à ne pas avoir sauté sur le début de déconfinement pour reprendre vos activités ludiques d'avant.

Puisqu'il y a apparemment un avant et un après. Enfin... pour les êtres humains "normaux". Pour nous, backers, le monde d'après est simplement aujourd'hui.


Ils se terminent


Canvas

Se termine le mercredi 20 mai à 6h59.
La page KS. On en discute.

Un des cartons du moment qui devrait approcher les 15.000 backers. Venant d'un éditeur atypique qui alterne projets ultra-confidentiels et gros succès (comme Crypt et ses 11646 souscripteurs - dispo en français chez Philibert et votre crémier)

L'idée derrière ce succès n'a rien de neuve : des cartes transparentes. Si vous avez déjà joué à Imagine de Cocktail Games ou, mieux encore, aux card crafting Mystic Vale, Edge of Darkness... vous avez une bonne idée de comment cela fonctionne : en se superposant, plusieurs cartes transparentes ajoutent leurs effets. Mises ensemble dans une même pochette, elles forment une "carte" unique.

L'intelligence de l'éditeur, Road to Infamy, est d'avoir su concilier cette mécanique avec un thème où elle fonctionne à merveille.

Au niveau du gameplay, les cartes s'associent (par trois) pour former un ensemble d’icônes qui vont rapporter des points (selon les objectifs, variables, de la partie). Visuellement, cette association de trois cartes va générer une oeuvre d'art, un tableau.

L'ensemble est très accessible au niveau des règles. Et devrait être jouable avec un public assez large tout en offrant un challenge intéressant pour qui aime bien faire travailler ses neurones. Si le titre est fondamentalement un petit jeu de set collection, cela se complique en effet avec la transparence des cartes (mais pas des icônes), qui vont demander une bonne anticipation lors du draft.

C'est beau, proposé à un tarif de base très correct (moins de 40€ fdpin); la version Deluxe n'apportant rien d'indispensable. Reste à savoir si le petit set de 10 cartes exclusives proposé à $10 de plus est nécessaire. Probablement pas mais comment dire non ?

Le jeu n'est pas traduit mais comporte très peu de texte, et uniquement sur les cartes objectifs. Cela ne devrait poser aucun souci.


Guards of Atlantis II

Se termine le jeudi 21 à 18h23.
La page KS. On en discute.

Le MOBA est un genre qui se convertit mal en jeu de plateau. Certains titres parviennent tout de même à se démarquer; celui-ci en est un.

Guards of Atlantis est en effet un des rares à avoir été pensé multi-joueurs. Evidemment, cela limite d'autant son public. Mais si vous cherchez un jeu pour 4 ou 6 joueurs, voire jusqu'à 10! avec des packs additionnels, s'affrontant en équipes, vous avez trouvé votre... boîte.



Lire la suite…

5 J'aimes

« Qu’on » / « que je ».

1 J'aime

Je n’avais pas trop regardé Mini express jusqu’à présent… mais ça a l’air très sympa en fait…