Le mot du jour sera "peste". Celle qui tue et les petites qui enrichissent la vie

Lien vers l'article : Le mot du jour sera "peste". Celle qui tue et les petites qui enrichissent la vie - cwowd

Plus qu’une semaine avant le ramonage annuel. Plus que trois semaines avant que le crowdfunding reparte de plus belle. Il va être temps de regarder les chiffres de 2022. A votre avis, bonne ou mauvaise année pour le participatif ?

En attendant, place au Lastminute : en quelques minutes de lecture, le tour des jeux qui terminent leur financement participatif d’ici quelques heures. Juste pour vous donner une raison de soutenir. Ou d’aller voir ailleurs si le pledge est plus vert.



Pest - par Archona Games

Pest

Un projet qui change. Qui sort des clous. Sur une thématique qui me semble intéressante en cette période de post-COVID (mais je peux être totalement dans l’erreur, c’est peut-être trop tôt ou trop évident… qu’en sais-je ?) : une ville médiévale en pleine épidémie de peste.

La plupart des jeux sur ce thème nous invitent à fuir la ville (ou à ne pas y mourir). Pest nous met, lui, aux commandes de son avenir, en charge de soigner les gens pour faire vivre la ville. Parce que l’important, au final, est que la ville-société ne meurt pas.

Avec ses "gens qui feront ce que vous leur demandez (des meeples ouvriers, quoi. Désolé, mais je n’en peux plus d’utiliser « ouvrier » pour décrire cette mécanique), de l’action selection et plein de trucs sympathiques pour un jeu qui occupera toute votre table (la grande !).

Enfin, si vous validez le ticket à 120 boules pour un jeu à meeples (et cinq figurines). Ce que vous ne ferez probablement pas. Et je ne vous donnerai pas tort.

On en discute



En ce moment chez nos partenaires

Offre Exit à 25% et -50%



Night Parade of a Hundred Yokai The Cursed Throne

Night Parade of a Hundred Yokai: The Cursed Throne

Un jeu “à moteur” (engine building) qui fonctionne un peu comme It’s a Wonderful World, en enchaînant des cartes à effets.

Ressemblance très lointaine, juste pour donner une idée. Le reste des mécaniques est différent et mis ici au service d’un jeu de contrôle de territoires sur lesquels on tente d’invoquer des Yokais (esprits animaliers).

Le tout en asymétrique.

Mais pour un coût qui commence à devenir dissuasif pour le nouvel arrivant qui souhaiterait prendre la totale (la gamme en est à trois extensions plus un clan Monkey King auquel aucun amateur ne peut dire non).

Reste le matériel : superbe. L’auteur / éditeur, Luis Brueh, qui fait tout à la main comme personne (OK, Laukat aussi mais ce sont bien les deux seuls). Le jeu, excellent. Auquel il ne manque qu’une traduction. Et un tarif correct. Ce qui éclipsera sans doute, hélas, là aussi, toutes les qualités du projet.

Pour info, le jeu de base et les deux premières extensions sont disponibles chez Philibert (en anglais, le jeu n’est pas -encore- localisé). Mon avis n’est pas neutre puisque je touche potentiellement une commission mais cela me semble une meilleure option que le Kickstarter. Et si vous adorez au point de perdre toute raison, vous pourrez toujours revenir lors du pledge manager.

On en discute



Megalomania

Un jeu de plis exploitant un désormais classique système de missions. Un genre initié par The Crew qui commence à saturer un peu. Celui-ci est annoncé pour 30-45 minutes par partie, ce qui est assez lent. Le tarif incite de toute façon plus à attendre une dispo boutique.

Se termine le samedi 17 décembre à 16h. La campagne.



Numbsters

Un jeu Buttonshy (donc livré dans une pochette qui tient dans la poche - sans la déformer !) de plus; celui-ci étant réservé aux plaisirs solitaires. Mais totalement inintéressant quand on additionne les différents frais. On attendra donc tranquillement que Matagot le distribue en boutique (et en français), comme le chat noir le fait désormais pour le reste de la (très bonne) gamme Buttonshy.

Se termine le samedi 17 à 16h30. La campagne.



On se retrouve lundi ou mardi avec notamment SAS - Rogue Regiment et Air Postal.

Mine de rien, il reste tout de même une douzaine de projets présentant un peu d’intérêt à s’achever la semaine d’avant Noël. N’est pas mort qui back encore !




Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur Tipeee Vous pouvez aussi soutenir cwowd via Paypal.

9 « J'aime »

Non mais j’étais en train de lire la!

Thierry, c’est moi ou le scrolling sur le site n’est pas aussi fluide que sur le forum ?

1 « J'aime »

En effet, nettement plus saccadé. Je regarde…

edit : il est bien en ‹ smooth ›, ça devrait pas…

edit 2 : du coup, je vire le ‹ smooth ›

C’est revenu à la normale :wink:

@Thierry ton lien phillibert n’est pas affilié il me semble

2 « J'aime »

LOL, j’ai poussé l’honnêteté un peu (trop) loin :slight_smile:

1 « J'aime »

Avec mon esprit mal placé, je me suis dit « la pauvre! »…
:arrow_right::door:

4 « J'aime »

Tu noteras que la phrase a subi plusieurs moutures…

Ce n’est que ma deuxième année de participatif, mais waw quelle année en terme de projets ! J’ai quasiment backé autant qu’en 2020 alors que je me suis limité à certains types de projets. Pour moi une année incroyable. Malheureusement aussi une année où les prix ont encore passé un cap, mais ça c’est une autre histoire.

Air postal et Mycélium ne font pas partie de la liste ? Merci et bon dimanche ludique :wink:

Prochain épisode il me semble.

On m’aurait demandé ça il y a 2 mois, j’aurais répondu « mauvaise » sans hésiter mais il a quand même eu pas mal de gros financement en fin d’année.

A la louche de mon instinct au doigt mouillé de mec qui ne comprend rien, je dirais quand même que la tendance est à la baisse.

Moi ça m’a fait penser à une blague mais comme le forum est public, je ne la raconterai pas :smiley: