Marvel United : le pas à pas peinture - 1 - Iron Man

Pour rappel, les images de Big Child Creative qui serviront d’inspiration, mais, désolé, je suis encore très très loin de leur rendu :wink:

4 J'aime

1ère sous couche : Chaos Black

2ème sous couche : un zénithal de Wraithbone

Le zénithal est une méthode très intéressante qui permet de poser les premières lumières. Pour cela, après une première sous-couche classique en noir, on donne de légers coups de bombe « blanche » à la verticale. L’angle peut varier si vous voulez faire un éclairage plutôt matin ou après-midi. Pour débuter, mettez-vous presque à la verticale, ,imaginez qu’un soleil de 15-16h vient éclairer votre figurine.

On commence l’armure rouge, on va préparer 3 teintes sur la palette :

  • Du rouge pétant : Evil Sunz Scarlet de Citadel ici
  • Un rouge orangé : Wild Rider Red de Citadel
  • Et un rouge sombre : mélange de l’evil sunz avec une touche de bleu foncé (n’importe lequel)

On commence par faire l’esquisse des ombres

On complète le reste de l’armure avec l’Evil Sunz

On ajoute sur les parties hautes le Wild Rider


Note : on est sur une étape d’esquisse, si on déborde ou si ce n’est pas propre, ce n’est pas grave on peut arranger par la suite :wink:

Le « NMM or »

Sur la palette, on prépare les 2 teintes de bases :

  • Japonese Uniform

  • et un mélange de Japonese Uniform avec du Brown Violet

On passe quelques couches du mélange


Puis on éclaircit avec le Japonese Uniform pur


Et on dessine les ombres


Maintenant, petit pré-éclaircissements en blanc des futures zones bleues


On se détend, on évite le café et on passe du blanc dans les orbites (si on déborde, ce n’est pas grave, on corrige avec le Japonese Uniform)

1 J'aime

On passe sur les parties bleues.

Du coup, je vais d’abord utiliser du turquoise (que je n’ai pas assez dilué sous les pieds, j’ai perdu le pré-éclaircissement)

Pour le réacteur pectoral et la main, j’essaie de garder une partie blanche près du centre


Maintenant, on donne un peu d’effets avec des lavis de Dark Prussian Blue. Pinceau sur la tranche du milieu des flammes vers l’extérieur (plusieurs fois, une fois que la précédente couche est sèche) et sur la partie extérieure des réacteurs


Et on commence à éclaircir par endroits avec du Light Turquoise, et enfin un mélange Light Turquoise + blanc.

(On fait des traits rapprochés du milieu vers la plante des pieds, le pinceau finit sa course sur la partie lumineuse)

On passe le haut du socle au Rhinox Hide (Citadel) et le pourtour en noir

Et voilà, fin de la première partie. On verra ensuite comment ajouter des éclaircissements et des ombres (c’est un peu plat pour le moment), lisser les transitions et donner un peu d’éclat à l’ensemble.

Pour l’instant, on fait le point

On enchaîne avec un truc relou : le lining. Ca permettra de gagner en lisibilité et de mieux distinguer les différentes parties.

Pour cela, on prend son pinceau avec la meilleure pointe, avec du Black Templar (c’est de la Contrast, mais un noir dilué ou une encre feront l’affaire) et on prend son temps pour passer du noir dans les creux.

Si on déborde, soit on est rapide et on essuie avec un pinceau propre, soit on a préparé une goutte de nettoyant pour aéro sur sa palette afin de nettoyer vite (ça n’abimera pas la peinture sèche). Sinon, il faudra repeindre les zones de débordement, ce n’est pas grave :wink:

On passe ensuite aux reflets de l’or.

Désolé j’ai zappé de prendre en photo la fin de cette étape mais on voit le résultat sur le haut du front)…

On prend notre Japonese Uniform qu’on va mélanger avec un jaune chaud type Averland Sunset + Yriel Yellow (perso, j’ai pris le jaune chaud de Kimera là) et on va former les reflets.

On dilue un peu le mélange, on en prend très peu sur le pinceau et on applique. Je lisse juste après avec un léger glacis de Japonese Uniform sur la limite des 2 nuances