Quels jeux pour initier ses enfants?

Si j’avais la moindre idée de ce que sera la « vraie vie » dans vingt ans, ce serait tellement simple… De toute façon, j’en ai deux et qui partent dans des genres totalement opposés (le plus grand a neuf ans et code des applis avec ses moteurs Lego tout en démarrant sa carrière politique au Conseil Municipal tandis que le second est probablement déjà capable de survivre si on le lâche sur une île déserte…). Peu importe ce que sera la « vraie vie », un des deux s’en sortira mieux. Personne ne sait juste lequel…

Pour en revenir à La quête du Dragon, et nuancer un peu mon propos, il a fait l’aventure avec les trois personnages, de chaque façon différente et en obtenant systématiquement un perfect (normal, il a regardé avant qui optimisait chaque chemin^^) avec la même satisfaction. Taper sur le dragon pour avoir un oeuf n’est pas une meilleure méthode que les autres pour lui : si on lui donne un marteau, il l’utilise simplement. Tout comme il va crier si on lui donne le livre hurleur.

3 « J'aime »

J’ai hâte de les voir dans Koh-Lanta !

4 « J'aime »

On n’a pas encore fait ce chemin.

Le public visé me semble plus âgé. C’est indiqué à partir de 4 ans et pour le tout seul (donc 6 ou 7).

Je lis des choses à ma fille de 6 ans sur la mythologie grecque et c’est une autre histoire la violence :rofl:

2 « J'aime »

Il y a la bible aussi…

Le problème ne réside pas tant dans la violence racontée, que dans le fait qu’il y a un choix à faire de la part de l’enfant, et que le choix de la violence est mieux récompensé.

1 « J'aime »

cf mon post précédent : ce choix n’est en aucun cas mieux récompensé. C’est une des trois voies possibles pour une même récompense.

Il veut dire que quand tu as le marteau, ce choix te fait gagner alors que les 2 autres choix non

Alors, c’est un choix moral que de l’utiliser ou pas. Ce dont n’est pas capable un enfant de 7 ans. Lui, il a le marteau et il l’utilise comme on lui propose de l’utiliser. C’est un choix d’efficacité, pas de désir. Ca marche, il en retire de la satisfaction parce que ça marche. La fois suivante, il empruntera un autre itinéraire et vivra parfaitement sans taper sur le dragon avec la satisfaction d’avoir aussi bien utilisé le livre ou son pouvoir perso.

4 « J'aime »

J’ai essayé Super Miaou hier (entre adultes :sweat_smile:)
Malheureusement il ne sera pas adapté pour ma plus jeune qui est trop grande (8 ans, avec maman qui lui a collé des cartes dans le chat Djeco dès que possible), mais punaise, superbe introduction au deck building ! Il y a tous les mécanismes de ce type de jeux dedans.
A partir de 5 ans je pense (et pas besoin de tenir ses cartes en main)

2 « J'aime »

Hier, j’ai enfin fait deux parties « normales » de Mon premier verger (une défaite, une victoire) et une de Little Circuit, mais rapide, avec mon fils, qui a 2 ans et 4 mois.
Son truc préféré avec Mon premier verger, qu’il a fait 12 fois (peut-être même 20) après les deux parties, refaire le chemin des tuiles du verger, prendre la figurine du corbac et envoyer valdinguer avec les 5 tuiles en mode King of Verger de Tokyo. Ce qui est marrant, j’avoue.

3 « J'aime »

Le mien, sur Mon premier verger, finit toujours ses parties en faisant gagner le corbeau : miam miam miam (bruit du corbeau qui mange tous les fruits).
Nous n’avons donc que des défaites :smile:

4 « J'aime »