Sleeping Gods: Distant Skies - par Red Raven Games - livraison août 2023

San Francisco, 1937 : Votre avion cargo traverse un portail dans le ciel, vous transportant dans un paysage sauvage rempli de créatures étranges, de dieux intrigants et de dangers indicibles. Mais pourrez-vous retrouver votre chemin avant que le portail ne se referme ?

Sleeping Gods : Distant Skies est une suite autonome qui se déroule dans le monde de Sleeping Gods. Comme dans le jeu original, vous et vos amis parcourez un vaste paysage tout en lisant des scénarios variés et en rencontrant des personnages vivants, mais dans ce jeu, vous interagissez avec l’atlas à un niveau plus profond : vous campez, vous explorez, vous surmontez des obstacles et vous recherchez des reliques perdues. Le nouveau système d’action vous donne une plus grande liberté d’action lors de vos voyages et explorations.

En plus du système d’exploration et de quête du jeu original, Sleeping Gods : Distant Skies propose une nouvelle approche du combat. Les joueurs construisent désormais un deck de combat dans lequel ils puisent une main de cartes variées à jouer, ce qui fait de chaque combat une énigme nouvelle et dynamique.

Bien que Sleeping Gods : Distant Skies s’appuie sur des éléments de l’histoire du premier jeu, il n’est pas nécessaire d’avoir joué à Sleeping Gods pour apprécier cette suite. Le jeu présente de nouveaux personnages et de nouvelles intrigues, expliquant les concepts du jeu original au fur et à mesure que vous les rencontrez.

Retournez dans le monde de Sleeping Gods et vivez une histoire palpitante qui dépend de vos choix, dans une véritable expérience en monde ouvert !


Pledges : jeu à $85 ou avec une mini-campagne deux joueurs, Primeval Peril, pour $128. All-in des deux saisons pour $333.
Frais de port : en sus, estimés à $21. CA : $23. CH: ?.
TVA : en sus, facturée lors du Pledge Manager. Soit le pledge de base, sec, pour environ 118 € (tout compris)

Bilan : 14,112 backers raised $2,081,703


Autres liens :

8 « J'aime »

Drapal!!
Sauf si c’est lucky duck a la traduction…:grimacing:

3 « J'aime »

A mon avis, ce sera VO seulement… LDG ne se positionnera que plus tard, pour éviter d’avoir à imprimer tous les composants KSE (avion peint, foil et embossagede la boite, etc…) et ne faire que des tirages de version retail, comme sur SG1…

2 « J'aime »

C’est le moment de se faire remarquer par Ryan Laukat, s’il lit les commentaires sur Gamefound, pour ceux qui n’aiment pas la traduction. Allez poster un petit commentaire sur la traduction désastreuse de LDG… Avec un petit hashtag pour faire ressortir le message, parmi la foultitude d’autres messages (certains demandent une traduction en Swahili ou Navajo…les pauvres…).

4 « J'aime »

Je regrette un petit peu d’avoir loupé le premier, du coup je ne louperai à coup sûr pas celui-ci!

Et hop, un petit Haiku:

Dieux ensommeillés :

Cieux ténébreux éloignés

De Ryan Laukat

ou

Dieux qui font dodo

Ciel bleu qui est bien trop haut

Lucky Duck Games

Edit suite au commentaire ci dessous: ceci n’est évidemment pas la future traduction potentielle.

5 « J'aime »

Attends, c’est vraiment ça la qualité de la traduction où c’est un troll ?

Il n’y a aucune traduction à l’heure actuelle, donc oui, c’est un troll (en haiku dans les deux cas).
Désolé si ce n’était pas évident.

2 « J'aime »

Je suis pas le topic qui parle de la localisation du jeu, j’entends juste dire que ça a pas l’air bien fait, c’est pour ça ^^

1 « J'aime »

Pour la traduction, ça dépend du niveau d’attente. Certains sont très gênés, d’autres pas du tout. Donc je te conseille de regarder les quelques examples de carte VO/VF pour te faire ton avis sans tenir compte des trolls japonais :slight_smile: (surtout que je n’ai pas pledgé ni la VO ni la VF, j’ai découvert ça sur le fil même à la base).

San Francisco, 1937. Your cargo plane flies through a portal in the sky, transporting you to a rugged landscape filled with bizarre creatures, scheming gods, and untold dangers. But can you find your way back before the portal closes? Sleeping Gods: Distant Skies is a standalone sequel set in the world of Sleeping Gods. Adventure through a vast land as you read branching storylines, experiencing a thrilling tale that hinges on your choices.

Je vous propose :

Sans Francisco, 1936. Votre cargo volant vole, à travers un portail dans le ciel, vous transportant dans un paysage, rugeux, plein de créatures bizarres, de dieux qui intriguent, et des dangers qui disent rien. Mais pouvez-vous retrouver, votre chemin derrière avant que le portail ne se referme ?

Les Dieux qui Font Dodo: Ciel Loin, est un jeu tout seul après, installé dans le monde de Dieux qui Font Dodo. Partez à l’aventure à travers, un vaste monde tout en lisant des branches d’intrigues, et en faisant l’expérience d’un compte Mickael Jackson qui dépendra de vos, choix.

(à prendre au 45ème degré bien sûr :wink: )

30 « J'aime »

C’est moche ! Mais c’est drôle ! Mais c’est moche pour LDG…

Mais au final c’est sacrément drôle ^^

Mention spéciale pour le 1937 qui se transforme en 36, très bien trouvé une erreur à e niveau :stuck_out_tongue:

2 « J'aime »

Comme ça il n’y aura aucune VF pour la saison 2 et les suites… donc pas de râleurs… ça me semble être l’idée de merde de l’année ton truc :slight_smile:

17 « J'aime »

On est peut être une vingtaine à ne pas être ravis des éléments traduits montrés par LDG.
Et on n’a pu que supposer de la traduction complète à partir de ces quelques éléments, pas flatteurs.

Donc j’empêcherai jamais LDG de traduire le reste de la saga, si 99,99% des joueurs en sont satisfaits.

1 « J'aime »

99,9%, je ne sais pas, mais il faudrait vraiment que la qualité soit désastreuse pour que les gens se manifestent, amha. Même ici, personne n’a commenté la qualité de la traduction de Jaws of the Lion, par exemple (spoiler : alors qu’elle n’est vraiment pas terrible, et je suis gentil).

Là, je pense que c’est juste parce qu’ils ont commis l’erreur de montrer une ou deux cartes seulement et que certains ont pris le temps de les analyser point par point. Sinon, ça serait sans doute passé crème, sauf auprès de quelques irréductibles Gaulois.

4 « J'aime »

moi tout ce que ça a provoqué; c’est de préco la totale en VF :stuck_out_tongue: :rofl:

3 « J'aime »

Déjà, la majorité ne comparera pas avec la VO (qu’elle n’aura sûrement pas), donc, pas moyen de savoir si la trad est bonne ou pas. Tout ce qu’ils verront, c’est un texte français, compréhensible. Donc effectivement, faudrait vraiment de grosses fautes pour que ça râle.

Moi je râle parce qu’un double espace m’empêche de dormir, mais les autres, ils s’en foutent :smiley:
(faut que j’en parle à ma psy d’ailleurs… :smiley: )

5 « J'aime »

Disons qu’entre ça et la VO uniquement (donc rien pour 99,1%) ils préfèreront une trad imparfaite… d’autant qu’entre nous ce qu’on a vu c’était pas non plus un désastre et que je ne suis pas sur que la VO soit de la grande littérature non plus, c’est un jeu dont on attend que le narratif fasse vivre une histoire, pas que ce soit encore dans les esprits dans 2 siècles pour sa prose :slight_smile:

7 « J'aime »

D’ailleurs, un peu HS mais pas trop mais si quand même, je viens de recevoir un email pour le SAV des LDG.

image

Je ne me rappelais plus du tout de ça…
Ca date pas d’il y a 15 ans cette histoire ?

Ah carrément…