Jeux en financement participatif : la revue de la semaine du 5 mai 2022

Lien vers l'article : Jeux en financement participatif : la revue de la semaine du 5 mai 2022 - cwowd

Et voila, retard rattrapé ! Et ce ne fut pas une mince affaire : on est en plein rush de projets, il y en a de partout ! Je ne fais pas traîner plus, certains se terminent dans trois heures. Et pas les moins importants…

Il nous reste donc à faire le tour des campagnes qui se terminent (liens directs vers ce passage dans l’article sur cwowd) :



jeu The Dark Quarter - par Lucky Duck Games Van Ryder Games

The Dark Quarter

Se termine le jeudi 5 mai à 17h.
On en discute. Sa campagne.

Jeu en français.

Si vous deviez donner sa chance à un jeu de plateau utilisant une application, ce serait probablement celui-ci.

Lucky Duck Games est devenu le spécialiste des jeux hybrides mélangeant carton, figs et appli sur tablette. Après Destinies et Chronicles of Crime, c’est cette fois dans une Nouvelle-Orléans baignant dans le fantastique et le surnaturel qu’ils nous entraînent.

Et inutile de faire la fine bouche : c’est peut-être leur jeu le plus prometteur à ce jour. Parce qu’ils maîtrisent parfaitement la technique. Parce que le thème. Parce que de toute beauté. Et parce qu’ils se sont associés à Van Ryder Games pour la partie « histoire ». Un éditeur américain peu connu en France mais qui a déjà produit quelques pépites narratives comme Enquêtes à Los Angeles (Detective: City of Angels, localisé par La boîte de jeu) ou Négociateur Prise d’Otages (Hostage Negotiator, localisé par Don’t Panic Games).

On peut donc s’attendre au meilleur. A de meilleures conditions qu’en boutique ? Tout inclus, on peut estimer que ce fut le cas pour les campagnes précédentes de Lucky Duck pour ses jeux équivalents (Destinies, Chronicles of Crime).

Reste la question des figurines et celle-ci devrait pouvoir se régler rapidement : on est sur un jeu d’enquêtes, où les histoire n’ont pas pour but d’être jouées et rejouées. Certaines probablement rien qu’une fois. Et beaucoup des figurines n’auront donc pas une bien grande espérance de vie. Totalement inutiles et absolument pas liées à l’interface tablette ou sur télé.

On pourrait d’ailleurs presque regretter qu’'ils ont abandonné les figs en 15 mm de Destinies. Oui, c’était petit. Sur ce genre de jeu où les miniatures sont des jetons que personne ne regarde vraiment jamais, inutile de multiplier par dix le volume de plastique inutile si le but est juste de faire saliver le collectionneur pour qu’il dégaine la carte bancaire sans réfléchir.

Et je n’ajouterai pas ma pierre au débat sans fin sur la qualité des traductions de Lucky Duck Games. Je dirai juste que ce n’était pas leur point fort jusque là*. Et que Van Ryder Games est capable de pousser la qualité d’écriture assez loin (comme pour Detective: City of Angels); à moins d’être parfaitement à l’aise en anglais, vous devrez de toute façon faire avec la version française.

** Ils recrutent d’ailleurs en ce moment un gestionnaire de projet pour tout ce qui est localisation; n’hésitez pas à vous proposer.*



En ce moment chez nos partenaires

destockage de jeux blackrock games fevrier 2022-01



The Great Wall - par Awaken Realms

The Great Wall Reprint

Se termine le jeudi 5 à 17h.
On en discute. Sa campagne.

Jeu en français.

Un des jeux de gestion les plus surproduits. Même en version « meeples »… que ne propose pas cette campagne réservée à l’édition avec figurines.

Faut-il soutenir ? Ou plutôt attendre la sortie boutique de The Great Wall ? Avec figurines pour être livré dans un (ou deux) an ? Ou dès la fin du mois en boutique avec des meeples (et déjà en précommande chez Philibert ainsi que les Stretch Goals du Kickstarter et ses extensions).

Franchement, les meeples font parfaitement l’affaire, voire même se révèlent meilleurs en ergonomie. Même dans cette configuration, le jeu reste surproduit.

Evidemment, les figs apportent encore plus de présence sur table. Par contre, dans ce cas, et à moins d’adorer peindre tout plein de pitous identiques que personne ne regardera jamais vraiment, on ne peut que recommander l’option “ombrage” (le sundrop de Awaken Realms). Ou vous le faites vous-même en une après-midi avec un minimum de matériel si le surcoût n’est pas envisageable. L’éditeur a montré qu’il maîtrisait désormais cette technique mais vous arriverez à un résultat équivalent sans problème et même sans expérience.

Pour le reste, je vous invite à lire l’article « nouveautés » d’hier.



jeu Anastyr - par Mythic Games

Anastyr

Se termine le vendredi 6 à 23h.
On en discute. Sa campagne.

Jeu en français.

J’aimerais tellement écrire une de ces “analyses” pour un projet de Mythic Games sans avoir à mettre des “oui mais” partout. Parce que l’éditeur est aujourd’hui un des meilleurs quand il faut nous faire rêver. Nous proposer des jeux imaginés par des joueurs passionnés, comme nous (non, pas toi qui bave sur le reprint des Châteaux de Bourgogne^^). Là dessus, Mythic Games survole la mêlée.

Hélas, il y a la suite. Le travail éditorial, les corrections, les vérifications, la relecture, l’équilibrage… toutes choses ennuyeuses. Mais qui font toute la différence entre un jouet et un jeu. De ce côté là, Mythic Games reste encore le spécialiste des versions 1.5 qui seront livrées en même temps que la troisième vague ou la 2.5 pour ceux qui auront pris l’option payante avec des jetons en résine. Mais pas les cartes nécessitant un errata, ça on verra plus tard quand le SAV aura fini de recenser les boulettes… Je grossis bien évidemment le trait. Mais pas tant que ça non plus, hélas.

Démonstration encore avec ce “petit” nouveau. On nous a promis un projet plus contenu que le(s) précédent(s). Le “plus contenu que le précédent” chiffre finalement à 1/3 de plus (hors TVA et frais de port qui sont devenus totalement imprévisibles en ce moment).

Forcément, ça grince des dents. Le gosse en nous voudrait qu’on regarde seulement les incroyables figurines, qu’on bave sur les illustrations de Paolo Parente. Il rêve de jouer avec les aimants pour changer les héros de monture (bande de malades^^) et aller casser la gueule à tout ce qui bouge. Comment lui expliquer que ce n’est pas raisonnable ? Que le jeu n’est pour l’instant guère plus qu’un bout de scénario dont personne (y compris Mythic Games) n’a idée de la qualité finale. Peut-il comprendre qu’on a déjà trop de boîtes avec des kilos de plastique qui n’ont jamais servi ? Que d’ici la livraison, il y aura des dizaines de projets auxquels il faudra dire, du coup, non ? (dont une brochette du même éditeur, à n’en pas douter).

Avec moins du million et à peine 5000 souscripteurs, nombre de “gosse en nous” se sont visiblement fait une raison et sont partis explorer leur(s) pile(s) des oubliés.



En ce moment chez nos partenaires

Sélection Pâques : 10 jeux à -15%



jeu Last light - par Grey Fox Games

Last Light

Se termine le samedi 7 à 4h.
On en discute. Sa campagne.

Créé par Roy Cannaday un des membres de The Dice Tower, le projet a bénéficié d’une belle visibilité.

Du coup, il s’en sort plutôt bien entre un lancement sur Gamefound et un design qui a tout de même beaucoup de mal à séduire.

La promesse est pourtant séduisante : un concentré de jeu d’exploration-conquête de SF. J’ai bien du mal à écrire 4X tant on est éloigné du souffle épique des références du genre… Ce qui ne signifie pas qu’il s’agit d’un mauvais jeu, juste que la promesse n’est probablement pas totalement fondée.

Certes, on a des flottes de vaisseaux. Et on se balade de planète en planète pour extraire des ressources et progresser vers le cœur du système en essayant d’anticiper ses rotations pour mieux en profiter. Mais on en reste à un petit jeu rapide, et visiblement sympa, de “course” à base d’action selection en simultané. On est, à mon avis, plus près d’un Mission: Planète rouge que de Twilight Imperium (et réussir à surpasser le premier serait déjà une prouesse pour un primo auteur).

A 150 € tout compris la Deluxe, en supposant que les conditions d’envoi et/ou de change n’empirent pas dans les mois à venir, ça ferait cher le pari.



jeu Explorers of the Woodlands - par From The Woods Studio

Explorers of the Woodlands

Se termine le mardi 10 à 17h.
On en discute. Sa campagne.

Jeu en français.

Un article dédié à notre coup de cœur de la semaine arrive, je vais faire court.

Un “donjon” léger aux persos qui semblent sortis de Root. A base d’allocation de dés et fort sympathique. On est loin des gros projets du genre qui dégueulent de plastique, on est quasiment dans du familial. Et du genre parfaitement réalisé tant visuellement qu’au niveau des règles, simples mais intéressantes.

C’est aussi mon coup de cœur à moi du mois. Et il aura mon pledge; ce qui est devenu rare ces derniers temps. Super travail d’édition qui a été jusqu’à concevoir une campagne qui se joue en une soirée. C’est léger, ça ne cherche pas à être plus qu’un petit jeu de 45 minutes. Mais c’est fait dans les règles de l’art.



Uprising Titans of the First Age - par Nemesis Games

Uprising: Titans of the First Age

Se termine le 10 à 17h.
On en discute. Sa campagne.

Excellente idée, bien tordue, que de prendre un 4X pour en faire un coopératif.

Le revers de la médaille ? Le jeu reprend aussi les “mauvais” côtés des jeux 4X. Et notamment leur durée qui se révèle finalement plus gênante en coop que quand tout le monde se surveille pour deviner qui va attaquer qui. Trop pour certains.

Pour nous autres, francophones, s’ajoute le défaut linguistique car le matériel de jeu est assez volubile. En particulier les hexagones constituant le “plateau” de jeu.

L’extension semble pensée pour corriger certains aspects du jeu qui posaient souci. En particulier une part de hasard qui peu vite tourner au drame, un enchainement de mauvais résultats pouvant se révéler extrêmement punitifs. Elle ajoute donc de nouveaux moyens de contrôle, de modération du hasard.

A noter qu’il ne faut pas compter sur une éventuelle version boutique un jour. Ce ne fut pas le cas de la première édition, l’éditeur ne semble pas intéressé par cette option; cette fois, la campagne est même annoncée exclusive.

Si vous plongez, pensez à prendre les packs (armes et alliés), il sera probablement difficile de se les procurer ensuite.



En ce moment chez nos partenaires

destockage de jeux blackrock games fevrier 2022-01



jeu Sleeping Gods Distant Skies - par Red Raven Games

Sleeping Gods: Distant Skies

Se termine le mercredi 11 à 18h.
On en discute. Sa campagne.

Je fais partie de ceux qui pensent que Sleeping Gods est une petite merveille que tout amateur de jeux d’aventure devraient essayer. Pas forcément adopter, chacun ses goûts et tout ça… Mais aussi parce que c’est un jeu qui n’est pas non plus sans défauts.

Et pour cette suite ?

Cette nouvelle aventure est censée corriger quelques défaut du premier volume. Mais sans rien changer de fondamental au système. Si vous n’avez pas apprécié le premier, inutile d’espérer une issue différente avec le second. Et ça reste un jeu essentiellement pensé pour deux joueurs (ou en solo, peut-être plus abordable d’ailleurs dans le cas de ce second opus car moins de manipulations).

De toute façon, seule la version anglaise est proposée. Ce qui limitera naturellement la tentation pour la plupart. Je ne doute pas une seconde que le jeu sera un jour localisé, on bénéficiera alors des avis dithyrambiques des fans de Ryan Laukat pour nous pousser à la dépense. Cela vous laissera le temps de vider un peu la pile de la honte de tous ses jeux à campagnes inachevées…



Gamestormers

Le meta, c’est généralement bien caca. Incarner des personnages de fantasy qui, dans leur univers, ont pour mission de créer des jeux… et donc finalement juste jouer à un jeu où on “pitch” (tenter de présenter rapidement son produit pour donner envie de l’éditer ou l’acheter) des jeux… Et si on allait plutôt jouer à un jeu ?

Se termine le jeudi 5 mai à 16h. Son financement.



Birds of a Feather: Western North America

Plus de 1000 souscripteurs pour ce très léger set collection thématisé oiseaux, c’est dire l’impact de Wingspan sur les consciences des joueurs…

Se termine le 5 mai à 22h. Son financement.



Master Dater

Allez, hop ! Un Cyanide & Happiness qui n’empoche même pas un million de dollars… Loser !

Se termine le vendredi 6 à 4h. Son financement.



En ce moment chez nos partenaires

Sélection Pâques : 10 jeux à -15%



Castles by the Sea

Joli succès avec plus de 2000 souscripteurs; mais bien peu de français… La France est même absents du top 10 des pays les plus actifs dans cette campagne (où on trouve pourtant Belgique, Pays-Bas, Suède et Japon).

Pour avoir beaucoup joué à Medina et à Santorini, les deux références évidentes de ce titre, je serai catégorique : visez la Deluxe. D’autant plus qu’elle reste accessible malgré une quantité de “bois” assez importante. Que les frais sont minimes. Et la TVA incluse. Un peu de mal à comprendre pourquoi ce manque d’enthousiasme des joueurs français…

Se termine le 6 à 5h. Son financement.



Iconoclash

Tout l’esprit de Super Smash Bros en jeu de cartes, avec des plateaux en plateformes, bien sûr. Et même des bouts de Level 99 venu en “ami” ajouter quelques decks de ses licences. En face, absolument aucune information concernant les frais (expédition…) : sois fort camarade ! It’s a trap !

Se termine le samedi 7 à 2h. On en discute.



Airflip

Je trouvais ce Print and Play (français en plus) intéressant jusqu’à ce que je réalise, en rédigeant ce texte, qu’il reposait sur une centaine de cartes à imprimer soi-même. Donc, non merci : pas le temps, le courage ou l’encre.

Jeu en français. Se termine le 7 à 16h49. On en discute.



My Bloody Valentine: The Game

Semble à peu près aussi intéressant que sa DA volontairement typée 1981. Autant dire moche, pour faire court. Se termine le 7 à 18h56. Son financement.



Holotype

Pour les fans hardcore des dinosaures, j’ai le plus grand mal à voir pourquoi celui-ci plutôt qu’un Dinogenics alors qu’il réussit en plus à être encore plus moche.

Règles françaises en pdf. Se termine le dimanche 8 à 7h. On en discute.



Bedeville Carnival

Malheureusement, c’est le genre de jeu qu’on s’attend à trouver au catalogue de Ravensburger. Et donc à 30 € en boutique. Et en français (alors que seule une traduction en pdf est proposée pendant la campagne).

Bref : le thème des morts-vivants errant dans un parc d’attraction abandonné en quête de souvenirs est brillant. Excellente idée. Et joliment mise en scène. Le jeu, lui, semble tout de même en retrait.

Se termine le 8 à 22h30. On en discute.



Phraya

Un pick up and deliver sur fond de rivière thaï. Tristoune. Invisible.

Se termine le lundi 9 à 11h. On en discute.



Et ce sera tout pour cette semaine. N’oubliez pas que backer c’est bien, jouer c’est mieux !



Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd via Paypal.

10 « J'aime »

Très bonne revue, ou au moins celle dans laquelle je me retrouve le plus!
Du fais gaffe à ta pitance à laisse toi aller si tu sens bien le vent, on y est!

La France est bien passée dans le top 10 des contributeurs à la campagne pour Castles by the Sea.

Avec seulement 20 personnes, ça devient presque un argument pour backer et faire partie des rares élus à avoir le jeu en France ! :grin:

2 « J'aime »

Je plussoie. je les commente rarement (à tort) mais là : Très bonne revue :clap:

1 « J'aime »

Merci pour cette revue !

Merci pour cette revue.

Une petite pépite a été omise pour laquelle c’est pour moi all in direct :wink: :

Table Golf Association, via @Kickstarter Table Golf Association by John Garcia — Kickstarter

Merci pour la revue, et bravo pour avoir rattrapé ce retard avec des projets en grande quantité.

Juste 2 remarques : je ne comprends pas l’effet Wingspan, puisque ça a sur moi un effet inverse : pas besoin d’un autre jeu d’oiseaux, je l’ai même pas regardé.

Et pour Castles by the sea, je suppose que le style Santorini fait penser qu’il arrivera bon marché en boutique prochainement, et pas besoin donc de payer le prix du deluxe pour ça…

1 « J'aime »

Je pense que pour plein de gens ça fait :
« J’ai acheté un jeu avec des oiseaux, il est bien et il sort facilement, tout le monde l’aime et veut y jouer.
Oh, un autre jeu avec des oiseaux, cool ça veut dire qu’il va être bon et tout le monde voudra y jouer ».

4 « J'aime »

Oui mais ils sont mignons les meeples imprimés :slightly_smiling_face:

Ce n’est pas une vérité scientifique non plus, juste mon impression : à partir du moment où un jeu impose un thème, celui-ci se multiplie et trouve des acheteurs. Là où , avant le carton, personne ne s’y serait arrêté…

Je n’avais pas envisagé les choses sous cet angle. Vu comme ça, en effet… M’enfin, l’s gens, ils savent bien qu’il faut prendre la deluxe, non ?

1 « J'aime »

@Thierry, je te déteste :wink:
Oui, c’est moi qui guette le reprint des châteaux de Bourgogne. Mais qu’est ce qu’il t’a fait ce jeu ?
Comment peux tu comparer la derniere bouse en date de mythic game (en v1.8 ou en v2.3 comme tu veux) à ce chef d’œuvre ultime du JDS aux règles précises ?
Tu m’énerves car en plus, je vais craquer pour explorers of the woodlands, à cause de toi.

1 « J'aime »

Je n’ai pas dit non plus que je ne regarderai pas très attentivement ce que donne cette Nouvelle Bourgogne du Val de Loire :wink:

1 « J'aime »

En même temps, même si j’aime le jeu, je le comprends aussi. Avec ce qui sort en terme de qualité éditoriale, c’est difficile de retourner sur de tels jeux, même si le gameplay est éprouvé. Ça fait d’ailleurs un moment que j’y ai joué…