Everdell - de James A. Wilson - par Starling Games

Disponible en boutique→ Voir l’offre Philibert ←

Au fin fond du royaume d’Everdell, se trouve une petite ville habitée par des animaux forestiers qui se développe et prospère à travers les âges. Malgré un cadre idyllique, la vie n’y est pas facile. Les hivers sont rudes et tous les habitants d’Everdell luttent chaque année pour construire le nécessaire pour tenir jusqu’au retour du printemps.

Dans ce jeu de placement d’ouvriers et de construction de tableaux, vous aurez la lourde tâche de faire tout le nécessaire pour que la vie des habitants soit assurée pendant la saison hivernale.

Pour 2-4 joueurs (2-3 recommandé, un mode solo est disponible). Comptez quasiment 30 minutes par joueur.

Le succès du jeu a permis à l’éditeur de l’enrichir (hum hum) de nombreuses extensions : Pearlbrook, Spirecrest, Bellfaire, Newleaf, Mistwood…



Autres liens : on discute des financements

La traduction VF non officiel du livret de regle est disponible sur BGG. Très bien fait…merci la communauté!

 

https://boardgamegeek.com/file/download/y5yawvylna/Everdell_fr_0.pdf

Reçu samedi dernier et deux parties de faites. Le jeu est très beau, l’illustrateur a une patte graphique que j’apprécie beaucoup, et pour ne rien gâcher le jeu est très bon. La première partie a vraiment été de la découverte (appréhender les mécanismes, voir comment les choses s’enchaînent) et la deuxième m’a permis de savourer les nombreuses subtilités du gameplay (et curieusement on mémorise bien vite les effets des cartes) qui promettent de belles explosions de neurones pour ceux qui veulent bien orchestrer leurs combos. Je suis bien content de l’avoir celui-là. Et bien curieux de voir ce que va donner l’extension!

Je vais attaquer ma 2eme partie cet après midi. Le jeu est magnifique et franchement très intéressant en terme de mécanique. En ce qui concerne l anglais,il est très basique, l iconographie est très bien faite et en plus, sur bgg, il tmy à le livret de règle avec notamment toutes les traductions de cartes. Donc vous pouvez y aller. Le seul problème sur ce kickstarter, ça a été Shipnaked qui a extrême mal protège les boîtes, et un nombre incalculable sont arrivé abîmé notamment la mienne. Mais bon, le SAV game salute est très réactif et ils vont m envoyer les pièce s de remplacement des US…normalement…

Pour être plus précis, il y a la traduction du nom des cartes, mais pas des cartes elles-mêmes (physiquement avec l’illustration j’entends). J’ai fait une trad à l’arrache et à la main pour une jeune joueuse qui parle pas anglais, elle a mis du temps, mais on a réussi à aller jusqu’au bout de la partie. En attendant une âme charitable pour le faire proprement (je peux traduire, mais j’y connais que dalle en PAO et consorts).

Faut faire du bruit pour ce jeu, il est magnifique, il est très bon, et il y a bientôt un nouveau kickstarter pour un reprint et une extension. Si on veut qu’il soit pris pour une localisation VF, c’est maintenant !

Pour être très précis. …;)…il y a, a la fin du livret, la traduction complète de l effet des cartes, critters et construction, ce qui est largement suffisant pour jouer avec un non anglophone. Après 2-3 parties, on s en passe facilement.

Quand à ma deuxième partie, mon impression se confirme, ce jeu est une perle, et les combos sont justes mortelles et procure un pur plaisir quand on les decouvre. Par contre, ce n est pas un jeu « familiale » car c est quand même assez calculatoire, et donc attention à l analysis paralysis, surtout durant l apprentissage des premières parties… c est tres tres fluide durant les 2 premieres saisons, et apres, plus la ville est grande et le nombre d ouvriers important, plus ca se complique…je conseillerais donc une partie à 2 joueurs pour commencer et pour ne pas être dégoûté par un downtime trop important…mais ce qui est bien, c est que pendant le tour de l autre joueur, on peux préparer son coup suivant sans trop de surprise…ce qui réduit voire annule un potentiel ennui lié au downtime. Y a pas à dire…une perle!

Oui, mon message est un peu cacafouillé ^^, c’est pour ça que j’ai précisé avec les illustrations (c’est d’ailleurs toi qui a demandé sur bgg s’il allait faire la VF en gros :D). Il y a en effet les trads avec éclaircissements tant qu’à faire.

Et je plussoie et confirme les avis précédents: c’est une petite bombe ludique. Grâce à une mise en place qui n’est jamais la même (événements, lieux forêt différents et tirage des cartes pour la Prairie et les mains de chacun aléatoire), des combos apparaissent spontanément, se découvrent par hasard ou se cherchent. Une tuerie! Mangez-en!

Première partie hier soir (à 2), je ne peux que confirmer que le ramage se rapporte au plumage… l’un des plus beaux jeux de ma collection sans aucun doute, et très bon. La pose d’ouvrier n’est qu’un outil, la gestion des cartes et combos et le coeur du jeu, même si avec le nombre (128 sans compter les mini-extensions), il y a toujours le risque que la carte attendue ne sorte pas.

D’ailleurs je conseille pour la première partie, ou pour jouer avec des joueurs moins expérimentés, d’utiliser la variante beginner dispo dans les « files » de BGG, et qui est en cours de validation par le designer du jeu. Le deck est notamment réduit à 70 cartes et permet une entrée en matière plus facile, mais aussi plus valorisante pour séduire le plus de joueurs possibles (on le sait, le premier contact…). Car malgré son look, le jeu n’est absolument pas familial (sans parler de l’anglais qui est plutôt accessible, l’iconographie est bonne et la trad dispo sur BGG comme déjà dit). L’interaction est assez présente, même à 2 on a eu du blocage d’ouvrier et du vol de cartes, mais elle n’est absolument pas méchante (il n’y a qu’une carte « dans ta face » dans le jeu de base, plus 3 en mini-extension pour les amateurs)

@chris il n’y avait pas eu de PG et pas beaucoup de backers français, je sens que ça va changer en septembre (modulo l’anglais), et qu’au final je risque d’avoir payé le jeu plus cher que ce potentiel futur PG, mais c’est le jeu ma pauv’ Lucette :wink:

Pour finir la version Collector était un peu cher pour ce qui était ajouté, mais les cartes en plus des mini-extensions sont très sympa, surtout les légendaires qui modifient un poil le jeu et sont top :slight_smile:

Bref, j’avais peur d’une belle coquille vide, la campagne KS ne mettant que très peu le jeu en avant, mais quelle excellente surprise à l’arrivée !!!

J’ai opté pour la deluxe et j’en suis ravi, les PV en métal ne sont pas géniaux, mais les cartes en plus valent le coup selon moi. Les extra extra sont quelques cartes en plus qui permettent d’apporter de la variété mais surtout les « légendaires » apportent en mode avancé une asymétrie très sympa.

Le jeu est clairement un 3/5 en « poids » BGG, pas familial c’est certain, AP possible en fin de partie. L’iconographie est simple, l’anglais est bien présent sur certaines cartes, mais avec la trad déjà présente sur BGG ce n’est vraiment pas un obstacle à mon sens sauf pour les réfractaires absolus.

Rentré direct dans mon top 10 et il continue à monter avec les parties, absolument magnifique à mon goût et un gameplay au niveau. J’étais vraiment hésitant sur la deluxe à l’époque, super content de l’avoir prise finalement !!! :stuck_out_tongue_winking_eye:

Pour info après plusieurs parties, il est indiqué 20min/joueur sur la boîte, je partirais plus sur du 30min/joueur avec risque d’AP, il y a des choix cornéliens à faire, sans compter les « il me faudrait juste un petit ouvrier ou une petite baie en plus pour réussir mon combo aaaaarrrrrgggghhhhhh »

Je viens de lire les règles. Trois saisons, n’est-ce pas un peu court pour bien se développer ?

Et si j’ai bien compris, il y a 2 phases de récoltes pour activer les cartes vertes. Là encore, n’est-ce pas un peu juste ?

Enfin, je ne comprends pas « préparer la saison suivante » : il est dit que le joueur qui prépare joue seul et commence la saison suivante sans attendre les autres. C’est à dire que plusieurs joueurs peuvent être au printemps et un autre jouer l’été, c’est bien cela ?

Tu joues les 4 saisons car tu commences par l’hiver.

Les cartes vertes sont activées une fois également quand tu les joues. Sachant que tu peux comboter avec d’autres cartes elles sont activées suffisement de fois (déjà 3 c’est énorme)

Et oui effectivement un.jiyeur peut être en avance d’une saison, ça pause aucun soucis dans le jeu (peut être thématiquement pour toi par contre)

Le développement est exponentiel, il ne faut pas se fier aux apparences. Si le début peut (je dis bien peut, car j’ai pu une fois poser 9 cartes avant d’arriver au printemps et voir d’autres joueurs réussir des combos de fous avant d’arriver à l’été) sembler lent, la suite donne un bon coup de boost. Donc quatre saisons en fait, si tu comptes la fin de l’hiver qui est le début du jeu, ce n’est pas trop juste, il arrive même souvent à la fin que tu n’aies plus de place ou quoi faire de tes cartes!

Pour les phases de récoltes: tout dépend de ce que tu as posé précédemment. Si tu as su poser des moteurs de ressources, tu vas pouvoir te régaler, et il ne faut pas oublier les Forest Locations qui peuvent apporter leur lots de ressources aussi.

Et pour la préparation de la saison suivante, c’est bien cela. Comme l’expliquait l’auteur des gens qui vivent dans la montagne et dans la vallée ne vivent pas les mêmes saisons au même moment. Et préparer la saison est plus tactique qu’il n’y paraît: si c’est la seule action que tu peux faire parce que poser un ouvrier et jouer une carte n’est plus possible, cela n’empêche pas de le faire avant pour des raisons diverses et variées, comme récupérer un ou plusieurs meeples, récupérer des cartes du Meadow etc… Mais tu peux très bien aussi tirer sur la corde juste pour occuper des espaces qui intéresseraient d’autres joueurs.

Nouvelle traduction disponible des règles et des cartes en VF v1.3 pour les 2

lien BGG

Merci pour vos réponses. J’attendrai néanmoins une VF (pour jouer avec mes joueurs anglophobes).

Dites, pourquoi c’est bien Everdell ? Pourquoi ça hype à fond ?

Hein ?

Dites ?

@romn en fait, tu m’etonnes un peu, du coup. J’aurais pense qu’a force tu etais parfaitement bilingue et que tu lisais indifferemment dans les deux langues. Mais ok, interessant comme point de vue aussi.

Et, @bigduff, pourquoi c’est bien Everdell ? Parce que c’est ultra-mega beau, comme ca a ete dit plus haut. Mais aussi parce que c’est plutot malin et que les actions foisonnent.

Je pense que ca ete dit plus tot (ou ailleurs, en fait j’en sais rien), mais t’as une impression d’avoir 10 000 trucs a faire et peu de temps/d’actions pour tout faire. Cette espece de tension, de limitation est le propre des jeux de gestion bien foutus. Tu sais, ce cote « vite, on y rejoue et la prochaine fois, j’essaie de plus me concentrer sur… » quand tu viens a peine de compter les points et tu debriefes.

Tu as au final tres peu d’ouvriers a poser, mais il y a une palanquee d’endroits a visiter et si tu construis bien ton moteur avec les cartes, tu pourras enquiller plein d’actions avant de devoir recuperer tes bonshommes. C’est le passage a la saison suivante qui permet de recuperer ses bonhommes, donc tout le sel est de savoir quand changer de saison: avant ou apres tes adversaires ? Attendre qu’ils aient libere les bons emplacements ? Oui mais comment s’occuper en attendant ? As-tu de quoi poser encore de nouvelles cartes ? Oui mais tu es limite en nombre de cartes a poser et tu en as justement une qui rapporte plein de points pour la fin et il faudrait lui laisser la place.

Ah, et tu as aussi un mecanisme de chainage a la 7 wonders pour la pose des cartes, et ca laisse un peu de place aussi a la chance d’avoir les bons enchainements dans la main ou sur les cartes du marche. Encore faut-il savoir en profiter.

Donc voila, un mix plutot light de gestion et de chance, du chainage, une foultitude d’actions possibles, un peu de bonne frustration, moyen de bien embeter les copains, des regles pas super compliquees, et une realisation somptueuse, limite, presque, j’ai entendu certains dire que c’etait trop (les oufs).

J’espere que ca t’en dit plus :slight_smile:

Quand j’y ai joué la première fois, l’impression de se dire qu’on arrivera jamais à faire tout ce que l’on veut, remplir les 15 emplacements (et d’autres ont ressenti la même chose) et que le jeu allait être mou m’a fait penser à un autre jeu: Endeavor. Ça décolle doucement, et puis paf! Très bon jeu en tout cas (je l’ai déjà dit ou pas? Et je vous ai parlé de l’artwork que j’aimerais bien me faire péter? ^^).

Oui Madame Krinie, et je t’en remercie. :wink: