Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (22 juin 2020)

Lien vers l'article : Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (22 juin 2020) | cwowd


Beaucoup de « petits jeux » au programme de cette revue. Avec, pour la plupart, de jolis succès. Je vous défie de ne pas trouver jeu à votre pied parmi la douzaine de projets qui s’en terminent. Ou de résister au gros débarquement de ce mardi.


Ils se terminent


The Whatnot Cabinet

Se termine le mardi 23 juin à 6h.
La page KS. On en discute.

Difficile pour moi, qui suis un grand fan l'équipe Eduardo Baraf (Lift Off! Get me off this Planet!), Steve Finn (Biblios) et Keith Matejka (Roll Player). Trois styles différents qui, en mélangeant leurs talents, ont déjà enrichi nos ludothèques en manque (de place^^) avec HerbaceousSkulk Hollow et Sunset Over Water.

Je sais que certains adorent Skulk Hollow mais c'est, à mon avis, quant ils partent dans un trip "nature", enrichi des pinceaux de la quatrième mousquetaire, Beth Sobel, qu'ils sont les meilleurs. Comme pour ce Whatnot Cabinet qui respire le calme et l'élégance puisqu'il nous invite à réunir une collection de beaux objets à la géométrie excitante, qu'ils soient naturels ou manufacturés.

Une bien belle mécanique de draft ouvert où les joueurs doivent optimiser le remplissage d'un tableau avec des objectifs de score au premier arrivé. Ça semble rapide, très accessible mais avec une belle profondeur.

Comme souvent avec leurs projets, le tarif n'est pas aussi motivant. Pas pour un jeu certes intéressant mais qui ne se distingue pas réellement de la masse des productions disponibles en boutique.



Mini Rogue

Se termine le mercredi 24 juin à 18h.
La page KS. On en discute.

Jeu en français.

Nuts Publishing avait jusqu'à présent utilisé Kickstarter pour financer deux wargames. Sans surprise, ce troisième projet explose les précédents scores de l'éditeur.

La campagne devrait approcher les 3500 souscripteurs lorsque cette revue sera publiée. Juste avant le rappel des 48h...

Au menu : un petit solo inspiré des rogue-like de nos consoles. Créé initialement pour se jouer avec seulement 9 cartes, ce Print and Play à succès a bien poussé entre les mains vertes de Nuts.

Bien, mais pas trop non plus. L'éditeur a visiblement compris qu'une des forces du jeu (en plus de son gameplay, très convaincant) était sa portabilité. Cette édition enrichie (mais aussi affinée et re-équilibrée) ne rivalisera sur ce point jamais avec le Print and Play et ses 9 cartes mais ça reste léger, facilement transportable. Et, surtout, bien plus varié.

Et donc rejouable. Parce que c'est aussi ce qu'on attend de

Lire la suite…

6 J'aimes

Pour l’instant, plutôt immunisé au défi de cette semaine, pas vraiment de titre me faisant réfléchir sauf peut-être In Too Deep et encore :slight_smile:

Crazy Farmers and the clotures electriques me plait bien. J’ai eu l’occasion de jouer plusieurs parties de protos, le jeu est vraiment sympa. Il rappelle le jeu snakes des premiers Nokia.

seconde partie en ligne :

2 J'aimes